Mon chat a un rhume : que faire ?

Mon chat a un rhume : que faire ?
mon chat est enrhumé

Dès la chute des températures, il n’est pas rare de voir un chat tomber malade. Quand un chat est enrhumé, il manifeste différents symptômes très proches du coup de froid des êtres humains. Si votre chat est malade, il convient de prendre un rendez-vous chez le vétérinaire afin qu’il puisse bénéficier de soins adaptés. Découvrez les signes cliniques, les causes et les traitements du rhume du chat !

Mon chat a un rhume : quels sont les symptômes ?

Les symptômes d’un chat enrhumé sont semblables à ceux de l’Homme. Le chat a de la fièvre, tousse, éternue, a le nez bouché et les yeux qui coulent. Il refuse de prendre ses repas, de jouer et ne fait que dormir à cause de la fatigue. Le rhume du chat ne dure qu’une semaine environ. Toutefois, une consultation vétérinaire s’avère nécessaire pour soulager les signes cliniques et l’aider à guérir au plus vite.

Pourquoi mon chat a un rhume ?

Il existe plusieurs facteurs responsables du rhume du chat. Les températures froides et humides de l’automne au début du printemps sont la cause principale du chat malade. Le stress peut également être responsable de l’apparition de la maladie. Les chats âgés et les chatons sont les premières victimes du rhume félin à cause d’un système immunitaire défaillant et/ou d’une pathologie chronique existante. Les chats d’extérieur sont aussi concernés par cette infection virale.

Mon chat est enrhumé : est-ce le coryza ?

Le rhume du chat ne veut pas forcément indiquer qu’il souffre d’un coryza. Il s’agit plutôt d’une grippe féline causée par plusieurs virus et bactéries comme le Calicivirus, l’Herpès Virus, le Réovirus, la Chlamydia et la Bordetella. Il faut que l’animal soit contaminé par ces agents pathogènes pour certifier qu’il s’agit bien d’un coryza. La Rhinotrachéite Virale Féline est beaucoup plus grave que le simple rhume du chat, car elle peut évoluer en pneumonie voire entraîner la mort de l’animal s’il ne bénéficie pas d’un traitement vétérinaire.

Comment soigner le rhume de mon chat ?

Tout d’abord, il est primordial de consulter un vétérinaire afin de confirmer le diagnostic et établir un traitement médical (antibiotique et anti-inflammatoire). Les inhalations sont nécessaires pour soulager les voies respiratoires du chat. Pour cela, il suffit de le mettre dans sa caisse de transport pendant 10 minutes et de placer un bol d’eau chaude doté d’une solution pour inhalation, à l’extérieur, devant l’ouverture de la cage et recouvrir d’une couverture.

Un soin des yeux à l’aide d’une lotion oculaire pour animaux et une gaze stérile permet de réduire la conjonctivite et enlever les sécrétions lacrymales. Pour éviter la déshydratation du chat, il doit disposer de plusieurs points d’eau propre et fraîche dans le logement.

Afin de stimuler ses papilles gustatives, lui donner de la nourriture humide est le meilleur choix. La pâtée pour chat est beaucoup plus odorante. Le chat doit pouvoir se reposer dans un endroit calme loin des courants d’air avec un couchage douillet à sa disposition. S’il y a d’autres chats dans le foyer, le mieux est de ne pas les faire rentrer en contact avec le chat enrhumé, car la maladie est contagieuse.

Est-ce que le rhume du chat est transmissible à l’Homme ?

Le rhume du chat ne se transmet pas à l’Homme. Donc, aucun risque d’être malade à cause du chat. Il ne se transmet pas non plus à un chien. Toutefois, cette infection virale bénigne reste très contagieuse pour les autres chats du foyer.

Que faire en prévention ?

Il convient de suivre le protocole des vaccins du chat, notamment pour le protéger du coryza et de la chlamydiose. Donc, la vaccination est de rigueur ! Par temps froid et humide, il est plus judicieux de ne pas laisser sortir le chat en hiver et de le garder bien au chaud dans le logement. S’il est habitué à avoir accès au jardin, l’installation d’une chatière peut être une solution pertinente. Il est également possible de le sortir quelques minutes uniquement aux heures les plus chaudes de la journée. Toutefois, s’il est déjà malade, il convient de le garder le plus possible à l’intérieur de l’habitation le temps de la guérison. Enfin, les accessoires présents dans son environnement doivent toujours être propres (gamelles, couchages, litière…).

Mon chat est enrhumé : prise en charge d’un rhume avec la formule Chat + (60%)

Rescousse, un chat de gouttière âgé de 8 ans souffre d’un rhume. Son propriétaire a payé 183,70 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 110,20 euros avec un reste à charge adhérent de 73,48 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Chat et froid : 7 dangers de l’hiver à connaître

En temps normal, le chat et le froid ne font pas bon ménage. Toutefois, il existe des races de chats qui aiment le froid et qui sont particulièrement adaptées à la saison hivernale. Il est également important de connaître les nombreux dangers qui affectent le petit félin dès la chute des températures. Mon chat, le… lire la suite « Chat et froid : 7 dangers de l’hiver à connaître »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil