Quand et comment donner un vermifuge à un chien ?

Quand et comment donner un vermifuge à un chien ?
Mon chien a des vers

Les vers ronds (trichures, ascaris, ankylostomes) et les vers plats (ténias) peuvent coloniser le tube digestif et la paroi intestinale du chien. Ces parasites internes nuisent à sa bonne santé et peuvent provoquer l’apparition de maladies graves. On vous dit tout sur le vermifuge du chien !

Comment savoir si mon chien a besoin d’un vermifuge ?

Un chien qui a des vers manifeste différents symptômes qui doivent mettre la puce à l’oreille du maître. Il se frotte l’anus par terre, « signe du traîneau ». Il présente des vers dans ses selles, a de la diarrhée et vomit. L’animal n’a plus d’appétit et a le ventre gonflé. Son pelage est terne et présente des zones de dépilation. Toutefois, il est intéressant de savoir qu’un chien peut ne pas avoir de signes cliniques apparents, mais souffrir tout de même d’une infestation parasitaire. Pour éviter de se poser des questions à ce sujet, le mieux est le traitement de vermifugation à titre préventif.

Quel est le meilleur vermifuge pour mon chien ?

Chaque traitement de vermifugation est adapté selon le type de vers. Certain médicaments sont également à large spectre et peuvent éliminer les deux parasites. Il convient de demander des conseils à un vétérinaire afin de trouver le vermifuge qui cible précisément les atteintes du chien.

Vermifuger son chien avec un médicament vétérinaire

Les molécules sont totalement différentes pour traiter les nématodes et les cestodes. Pour les vers ronds, le mieux est d’utiliser des benzimidazolés et des lactones. Concernant les vers plats, les vermifuges contiennent du praziquantel. Généralement, ces médicaments éliminent les vers en seulement quelques jours. Concernant le prix, il est possible d’en acheter à l’unité chez le vétérinaire pour quelques euros. En pharmacie, il faut acheter la boîte complète qui comprend au minimum deux comprimés.

Les chiens de berger (Colley, Berger Australien, Berger Blanc Suisse, Bobtail, Border Collie…) peuvent être sensibles à certains médicaments, notamment s’ils ont la mutation du gène MDR1. Le mieux est d’en parler à un vétérinaire pour ne pas mettre l’animal en danger.

Vermifuger son chien naturellement

Il est possible de vermifuger son chien au naturel. Il existe des astuces simples à mettre en place : de la terre de diatomée à mettre dans sa gamelle de nourriture, des graines de courge, de l’huile de coco ou encore des carottes. Toutefois, les effets positifs ne sont pas forcément efficaces à 100 %, notamment si le chien a une infestation sévère. Au moindre doute, une consultation vétérinaire est de mise.

À quelle fréquence donner un vermifuge à un chien ?

Tout au long de sa vie, un chien a besoin d’un vermifuge afin d’assurer une protection optimale contre les vers ronds et les vers plats. Voici un tableau récapitulatif des fréquences d’administration. Il ne faut pas hésiter à demander des conseils à un vétérinaire, car chaque chien est différent.

ChiotChienChienne en gestation / en lactation
À 2 semaines, un vermifuge doit être donné tous les 15 jours jusqu’à ses 2 mois. Le chiot âgé de 8 semaines à 6 mois doit recevoir un vermifuge une fois par mois.Le chien doit recevoir un vermifuge à chaque changement de saison. Il convient d’alterner les molécules afin d’assurer une protection optimale.La chienne doit recevoir un vermifuge avant la saillie et 10 jours avant la mise-bas pour la chienne en gestation. Un vermifuge doit être donné à 2 semaines de lactation. Puis, au même moment que les chiots jusqu’à ce qu’ils soient sevrés.
Tableau récapitulatif de la fréquence d’administration du vermifuge chez le chien

Comment donner un vermifuge à un chien ?

Les vermifuges par voir orale sont les plus fréquents chez le chien. Il est possible de lui donner des comprimés à croquer, des pâtes ou des sirops buvables. Ils sont à adapter selon son âge et son poids. Ils sont disponibles chez le vétérinaire ou en pharmacie. Il est important de choisir un moment tranquille dans la journée. Si le chien est récalcitrant, le comprimé caché à l’intérieur d’une boulette de fromage nature est la solution. Concernant les versions « pâte » et « liquide », elles se donnent à l’aide d’une seringue poussoir. Si un antiparasitaire (puces, tiques, moustiques) doit être donné au chien, il est important d’attendre une semaine entre les deux prises.

Quelles maladies les vers peuvent-ils transmettre à un chien ?

Le chien peut être atteint de toxocarose canine. Il s’agit d’un grand vers rond qui ressemble à un spaghetti. L’animal s’infeste en ingérant des œufs ou des larves. Cette maladie parasitaire peut toucher le chien stérilisé, les chiennes gestantes et les chiots. Comme c’est une zoonose, les enfants peuvent s’infester dans les bacs à sable. La toxocara canis induit des lésions aux yeux et au cerveau.

Le dypilidium caninum est également une affection parasitaire à ne pas sous-estimer. Le chien se contamine en ingérant lors du léchage de son pelage, une puce infestée par un ténia. Ce vers ressemble à un grain de riz et peut se voir autour de l’anus du chien ou dans ses selles. Le « signe du traîneau » est le principal signe clinique qui est possiblement dû à l’obstruction des glandes anales.

A lire sur le même thème

Braque hongrois (à poil court) ou Vizsla

Histoire et origines D’origine hongroise, le Braque hongrois à poil court est une race très ancienne. Chien de la noblesse hongroise, il est au commencement le fruit du croisement entre le chien courant de Panonie et le chien jaune des turcs. Utilisé comme chien de chasse et chien d’arrêt, cette race a créée vers 1930… lire la suite « Braque hongrois (à poil court) ou Vizsla »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil