Mon chien devient aveugle, vivre avec un chien aveugle

Mon chien devient aveugle

Il n’est jamais plaisant de penser, et encore moins de constater, que son chien vieillisse. Pourtant, l’âge les affecte autant que les humains. Tous les sens faiblissent, y compris la vue, qui devient de plus en plus fragile. Si votre chien devient, ou est déjà aveugle, il existe des solutions pratiques qui lui permettront de continuer à apprécier la vie sans se cogner constamment aux meubles. De nombreux chiens peuvent devenir aveugles, et/ou sourds, avec l’âge, et c’est à nous de les réconforter. Voici quelques conseils afin de mieux gérer le nouvel handicap de votre meilleur ami.

Être aveugle n’est pas une fatalité

Il est évident que la perte d’un sens telle que la vue est un handicap important, mais il ne faut cependant pas désespérer, il est totalement possible pour un chien de vivre aveugle et heureux. N’oubliez pas qu’il possède 5 sens au total, et qu’il y a donc encore 4 autres qui sont prêts à prendre le relais. Son ouïe, son toucher, et surtout son odorat, lui permettront de combler le manque visuel qui vient le frapper. L’odorat est en quelque sort le troisième œil du chien, il lui permet de vivre confortablement et d’interagir avec le monde de manière complète. Le fait de renifler lui permet de localiser géographiquement où sont les objets et personnes qui l’entourent, tout en analysant les éléments étrangers qui apparaîtront devant lui.

Privilégier la sécurité

Si l’on a tendance à considérer les chiens comme ayant un intellect proche d’un enfant, il faut bien comprendre qu’un chien aveugle va demander autant d’attention qu’un bébé. Prenons l’exemple des escaliers. Si votre chien a normalement accès à des escaliers lorsqu’il est voyant, s’il devient aveugle, ces mêmes escaliers deviennent un réel danger. Dans ces cas-là, il est bon d’opter pour l’installation d’une barrière pour bébé. Pas très chère et facilement mobile, la barrière empêchera votre animal de dévaler les escaliers. Il en sera de même avec les piscines, qui deviendront de vrais pièges à chien aveugle. Prenez soin de cacher tous les objets coupants, et de recouvrir les coins de meubles pointus avec de la mousse, ou d’autres installations spécifiquement conçues à cet effet. Si son odorat pourra l’aider pendant ses déplacements, il peut toujours se cogner ici et là, il ne pourra pas forcément tout éviter ! Il est bon de ne pas lâcher la laisse dans un endroit qui n’est pas clôturé, et de préférence familier. Attention cependant, il ne faut pas le surprotéger. Il faut qu’il puisse courir et se dépenser physiquement.

Créer un espace privilégié

Votre chien sera sensible à chaque déplacement de meuble, pour des raisons évidentes. Il convient alors de les éviter au maximum, ou alors de créer un ou deux espaces qui resteront toujours dans la même configuration au fil des années. Afin que votre chien puisse trouver facilement ce dont il a besoin au quotidien, vous allez devoir lui créer un espace privilégié. Cela comprend surtout sa gamelle d’eau et sa nourriture. En complément, il en sera de même pour sa niche, son lit, ou un autre endroit où il se repose généralement. N’oubliez pas de laisser un ou deux jouets à sa disposition à tout moment.

Créer des repères

Rappelez-vous, le chien possède d’autres sens qui vont l’aider à se repérer dans la maison, parmi lesquels vous pouvez compter l’odorat et le toucher. Dès lors, vous pouvez l’aider dans son repérage, par exemple en posant un grand tapis dans une pièce. Le chien reconnaîtra la surface et saura dans quelle pièce il se trouve. Cela marche également avec les désodorisants d’ambiance. Il existe des produits automatiques, qui relâcheront un spray toutes les x minutes. En posant une senteur différente dans chaque pièce, vous créerez un réel chemin odorant pour votre animal.

Mettre la main à la patte

A ses débuts, il peut être intéressant d’aider le chien aveugle à se nourrir, par exemple. Vous n’avez pas à insérer la nourriture directement dans sa gueule, cela serait ridicule. Il peut cependant être intéressant de l’amener vers sa gamelle et de poser son menton contre le bord du récipient. Cela est surtout vrai à ses débuts. Au bout de quelques jours, il comprendra quelle est l’utilité d’un tel exercice et le fera de lui-même. Il se dirigera tout seul vers son bol et mangera sans aucune aide, sous la condition que vous ne bougiez pas son écuelle, évidemment. Vous pouvez réaliser ce genre d’exercice pour d’autres actes quotidiens, comme jouer avec une balle ou se préparer pour une promenade.

Mon chien devient aveugle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

+