Chien dans un champ d'épillets
Article publié le : 28 juin 2022

Les épillets sont la hantise de tous les propriétaires de chiens ! Ces graminées sont dangereuses pour la vie du chien s’ils ne sont pas enlevées à temps par un vétérinaire. Mais à quoi ressemble un épillet ? Quels sont les symptômes ? Que faut-il faire en prévention ? On vous dit tout !

À quoi ressemble un épillet ?

Un épillet appelé également « spigaou » ou « voyageur » est une graminée qui ressemble à un petit épi sec. Ce végétal est doté d’un pédoncule pointu et piquant dangereux pour les animaux. L’épillet peut s’accrocher et perforer la peau du chien mais également rentrer par les orifices naturels.

Où se trouvent ces graminées ?

Il n’est pas rare de voir des épillets dans les jardins, les parcs ou les champs du mois de mai au mois de septembre. Les régions les plus chaudes de France voient les épillets proliférer dès la période printanière. C’est pourquoi, il faut se montrer très vigilant lors d’une promenade avec son chien.

Présence d’un épillet chez le chien : quels sont les symptômes ?

Quand un épillet (notamment le pédoncule) s’accroche dans le pelage du chien, celui-ci poursuit rapidement son chemin vers la peau ou vers les narines, les parties génitales, les oreilles, les espaces interdigités, les yeux. Ce corps étranger va créer une lésion brutale chez le chien accompagnée d’une inflammation sur le site de perforation.

  • Conduit auditif : le chien se secoue la tête et se gratte. Le risque est l’apparition d’une otite voire d’une perforation du tympan.

  • Narines : l’animal éternue et se secoue naturellement la tête pour essayer de faire évacuer le corps étranger végétal. Le symptôme le plus récurrent est un saignement de nez.

  • Yeux : une gêne avec des troubles oculaires (écoulement, œil fermé ou rouge, clignement de la paupière…). La présence de l’épillet peut déclencher un ulcère de la cornée.

  • Parties génitales : le chien se lèche et frotte son arrière-train sur le sol. Ce corps étranger provoque un écoulement de pus.

  • Pattes : l’épillet passe par les espaces interdigités (doigts). L’animal se lèche et éprouve des difficultés pour se déplacer. Un abcès peut se former à côté du coussinet. La patte est chaude et douloureuse au toucher.

Y-a-t-il des races de chiens prédisposées à l’épillet ?

Certaines races de chiens ont une prédisposition à l’épillet, notamment le chien à poil long comme le Colley, le Bearded Collie, le Chow-chow ou encore le Berger Australien. Mais également les chiens aux oreilles tombantes comme le Cocker Spaniel, le Cavalier King Charles ou encore le Setter Anglais. Sachez que le chien de chasse et le chien de berger nécessitent une attention particulière !

Quand la consultation vétérinaire s’impose !

Si vous constatez des symptômes évoqués ci-dessus, il ne faut pas hésiter à prendre un rendez-vous chez le vétérinaire. Il est important de savoir qu’un épillet fait des dégâts graves dans le corps du chien. C’est pourquoi, il convient de laisser le professionnel de santé s’occuper du corps étranger au lieu d’essayer de l’enlever par ses propres moyens. Celui-ci peut utiliser une pince à épillet (à glissement Hartmann). Parfois, une intervention chirurgicale sous anesthésie générale peut être envisagée pour retirer l’épillet (tout dépend de la localisation).

Comment prévenir de l’épillet chez le chien ?

La prévention reste essentielle pour limiter la progression de l’épillet. Après chaque balade, il est important de procéder à une vérification du pelage afin de regarder si rien n’est coincé dans les poils et de contrôler également l’état de la peau. L’entretien du jardin est primordial. La tonte permet d’éliminer au fur et à mesure les pousses de graminées.

Prise en charge d’un épillet : la souscription d’une assurance chien

La présence d’un épillet chez un chien entraîne une visite chez le vétérinaire avec parfois une facture onéreuse en fonction du diagnostic (retrait, opération, soins post-opératoire…). Afin de ne plus se soucier des dépenses vétérinaires, vous pouvez souscrire une mutuelle chien pour veiller au bien-être de votre compagnon à 4 pattes !

Exemple de remboursement avec la formule Chien + (couverture à 60 %)

Totem, un Colley de 7 ans souffre d’un abcès à la patte. Son propriétaire a payé 348,00 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 208,80 euros avec un reste à charge adhérent de 139,20 euros.

Exemple de remboursement avec la formule Intégrale (couverture à 80 %)

Tempête, un Setter Anglais a été pris en charge pour un saignement de nez. Son propriétaire a payé 266,20 euros chez le vétérinaire. Assur O’ Poil lui a remboursé 212,96 euros avec un reste à charge adhérent de 53,24 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

Les épillets, ces graminées dangereuses pour le chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

2 Commentaires

  1. Bonjour, j’ai ma chienne Harley qui est assurée chez vous, si je voulais assurer le chien de ma fille, pouvez-vous me dire quel prix cela me ferait en tout? Y a t-il un tarif dégressif si on assure 2 chiens?
    Cordialement

    1. Bonjour, concernant la proposition tarifaire, je vous invite à contacter notre service client au 01 77 94 89 02. Effectivement, il est possible d’avoir une réduction de 10% si vous avez un deuxième chien. L’équipe Assur O’Poil.

Rechercher

+