L’otite chez le chien : symptômes, causes et traitements

L’otite chez le chien : symptômes, causes et traitements
Contrôle de l'oreille pour un chien

L’otite du chien est une affection dermatologique fréquente. Très douloureuse, elle nécessite une consultation vétérinaire afin de traiter l’inflammation du conduit auditif. Les symptômes, les causes et les traitements… On vous dit tout sur l’otite chez le chien !

L’otite du chien, une inflammation du conduit auriculaire

Une otite est une inflammation du conduit auditif chez le chien. Elle touche le plus souvent la partie externe de l’oreille. L’otite externe se forme par la concentration de cérumen et de débris cutanés. Sans traitement vétérinaire, il est possible que cette affection auriculaire favorise une otite moyenne voire une otite interne, un cas beaucoup plus grave pouvant amener à la surdité de l’animal.

Les races de chiens prédisposées à l’otite externe

Il existe des chiens prédisposés à l’otite externe. C’est pourquoi, il est important de redoubler de vigilance afin de veiller sur la santé de l’animal. On retrouve les chiens aux oreilles tombantes comme le Cocker et le Cavalier King Charles, les chiens ayant un conduit avec beaucoup de poils comme le Caniche et le Bichon mais également les chiens aux problèmes de peau comme le Shar-Pei, le Bouledogue Français, le Setter Irlandais et le Berger Allemand. Par ailleurs, les chiens qui se baignent sont aussi sujets à l’otite externe tout comme les chiens de chasse.

Comment savoir si un chien a une otite ?

Le chien manifeste de fortes démangeaisons au niveau des oreilles, se secoue la tête avec une douleur au toucher. Il n’est pas rare de voir le chien pencher la tête vers le côté atteint par une otite.

Un écoulement épais et malodorant apparaît avec des oreilles rouges et gonflées. De ce fait, il est primordial de consulter un vétérinaire afin de traiter l’otite du chien.

Les causes d’une otite chez le chien

L’otite peut être due à une infection parasitaire (gale des oreilles), bactériennemycosique (champignons) ou traumatique (épillets). Parmi toutes ces causes, seul le praticien pourra diagnostiquer l’origine de cette inflammation auriculaire avec un examen approfondi jusqu’au tympan.

Sachez que l’otite peut devenir chronique ! Le recours à l’imagerie permet de visualiser les lésions, puis, par la suite de trouver un traitement adéquat (chirurgical et/ou médical).

Quels sont les traitements vétérinaires ?

En fonction du diagnostic, le vétérinaire peut prescrire des antibiotiques pour soigner une infection, des antifongiques pour traiter les champignons, un antiparasitaire pour éliminer les parasites de la gale ou encore des corticoïdes pour soulager l’inflammation. S’il y a la présence d’un épillet, une intervention chirurgicale est essentielle afin d’éliminer le traumatisme.

Savoir nettoyer les oreilles d’un chien

Avant d’appliquer la pommade ou les gouttes auriculaires, il est important de nettoyer les oreilles du chien avec une lotion auriculaire spécifique aux canidés. Il convient de verser une petite quantité de produit dans le conduit auriculaire, de masser délicatement l’oreille et de laisser le chien se secouer la tête pour faire remonter les saletés à la surface. Ensuite, il suffit de nettoyer l’excédent à l’aide d’un coton.

Par ailleurs, il est primordial de ne jamais utiliser de coton-tige ! Ce qui risquerait de blesser le chien et de repousser le cérumen vers le fond du conduit auditif.

La prise en charge de l’otite par l’assurance chien

Le diagnostic d’une otite entraîne des frais vétérinaires conséquents. De ce fait, vous pouvez anticiper les futures factures en souscrivant une assurance chien.

Exemple de remboursement avec la formule Intégrale (prise en charge à 80 %)

Ulysse, un Bouledogue Français de 5 ans souffre d’une otite externe. Son propriétaire a payé 186,82 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 149,46 euros avec un reste à charge adhérent 37,36 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Surpoids chez le chien : comment faire maigrir mon animal ?

L’apparition de cas de surpoids chez le chien nuit gravement à son état de santé et a un impact sur son espérance de vie. D’après des recherches, cela réduit sa longévité d’environ 2 ans si le problème est à un niveau bien avancé. Cela pourrait aussi rendre l’animal plus paresseux. Pour éviter tout problème, il faut donc s’occuper rapidement des cas de surpoids. Toutefois, avant de faire suivre un régime à votre chien, il y a quelques éléments à vérifier pour être sûr que le chien a un problème de surpoids. Si un chien devient trop gros, c’est aussi à cause de son alimentation. Il faut alors changer les habitudes pour que l’animal de compagnie retrouve sa forme d’athlète.

Le Shih Tzu

Le Shih Tzu est originaire du Tibet. Ce « Lion tibétain », traduction de son nom chinois, est le croisement de petits chiens importés en Chine au palais impérial et du Lhassa Apso. C’est vers les années 1930 que cette nouvelle race conquis l’Angleterre, pays aujourd’hui patron de cette race.

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil