American Bobtail

American Bobtail
Chat de race American Bobtail assuré chez Assur O'Poil
Espérance de vie moyenne :
15 à 20 ans
Taille :
50 cm au garrot
Poids :
3 à 9 kg

Histoire et origines

Originaire des Etats-Unis, l’American Bobtail est le fruit de deux croisements. Le premier concerne un chaton à courte queue, trouvé par un couple d’Américains en vacances en Arizona, avec une siamoise.
Le chat obtenu sera ensuite accouplé à un Persan crème. Le résultat de cette alliance donnera le premier American Bobtail.
La race sera reconnue dès 1989.

Caractère et aptitudes

Le calme, la douceur, l’intelligence et l’adaptabilité définissent l’American Bobtail. Il est attaché à son maître, n’apprécie pas la solitude et s’accommode très bien de la présence d’autres chats et chiens, du moment que ces derniers sont bien introduits.
Aux États-Unis, l’American Bobtail possède une véritable réputation de « chat-chien ».
Il est tellement à l’aise dans la vie de tous les jours que la race serait utilisée dans des programmes de thérapie. Vous l’aurez compris, si vous aimez voyager/bouger, et que vous rêver de vivre cette aventure accompagné d’un petit félin, cette race est faite pour vous !
On peut également observer ses qualités de chasseurs pendant les moments de jeu.

Caractéristiques physiques

La particularité de l’American Bobtail est sa courte queue mesurant de 2,5 à 10 cm maximum.

De taille moyenne, ce chat a une allure trapue et puissante. La fourrure est épaisse, fournie et formée de poils courts ou mi-longs. Le cou, le ventre et la queue sont également recouverts de poils.
La tête est large, les oreilles sont larges à la base et légèrement arrondies sur les pointes, agrémentées de « lynx tips » (plumets). Les yeux sont grands avec une forme d’amande. Pour finir, leurs pattes sont larges et toutes rondes.

Santé et soin

Sa toilette ne demande pas de soin particulier. Un brossage régulier est nécessaire du fait du sous-poil dense, de manière à éliminer les poils morts.

A lire sur le même thème

Sokoke

Le Sokoke est originaire du Kenya, il vivait à l’état sauvage dans la forêt du Sokoke comme son nom l’indique. Extrêmement sauvage à l’état naturel, il vit principalement dans les arbres, et se nourrit d’insectes.
Un jour, une dame trouva une femelle qui mit bas au creux d’un arbre, à la lisière de cette forêt. C’est ainsi que le tout premier élevage vit le jour.

Nourrir un chaton non sevré : comment faire ?

Le début du printemps est propice à la naissance des chatons. Il arrive que la chatte ne puisse pas allaiter (mammite, agalactie, une maladie) ou qu’elle ne souhaite pas s’occuper de ses petits. De ce fait, il convient de nourrir artificiellement les chatons. Dans certains cas, un chaton non sevré se retrouve abandonné. C’est alors à vous de prendre le relais, comme une mère de substitution. Comment nourrir un chaton non sevré ? On vous dit tout !

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil