Chat et lapin : Comment faire cohabiter un chat et un rongeur ?

Chat et lapin : cohabitation chat et lapin, comment faire cohabiter un chat et rongeur

 

Cohabitation entre chat et lapin : est-ce possible ? 

 

Chat et lapin, chat et souris, chat et hamster… Cela n’étonnera sûrement personne, mais les chats et les rongeurs ont un historique plutôt tendu au niveau des relations amicales. Les félins ont un instinct de chasseur, et les petits animaux représentent une proie facile. Est-ce qu’une cohabitation est vraiment impossible, ou est-ce que les stéréotypes ne sont pas entièrement fondés ? Afin de vous aider à envisager la venue d’un nouvel animal dans votre habitat, voici quelques informations sur le sujet :

 

Chat et lapin, chat et hamster : Une rencontre du troisième type

 

Si vous souhaitez créer une cohabitation amicale,  il faut tôt ou tard envisager un premier contact entre les deux congénères mais cette rencontre devra être réalisée sous haute surveillance. En effet, il faut redoubler de prudence tout en surveillant la réaction des deux animaux. Afin d’optimiser le meeting, il est préférable de laisser le rongeur dans sa cage, cela évite les tentations prédatrices du chat.

Attention, il faut bien évidemment vérifier que le félin ne pourra pas atteindre le rongeur à travers les barreaux de sa maison ! Cela concerne autant les dents que les griffes. Et si vous le voyez à essayer d’atteindre votre autre compagnon, n’hésitez pas à le réprimander, il doit comprendre que votre rongeur est hors des limites de son terrain de chasse. Lorsque les deux animaux se seront habitués l’un à l’autre, aux nouvelles odeurs et aux mouvements de chacun, vous pourrez commencer à envisager la rencontre en face à face.

 

Chat et lapin, chat et rongeur : Des interactions limitées

 

Si vous souhaitez relâcher votre rongeur dans votre logement, il va falloir établir des règles de sécurité. La réaction de votre chat dépend d’énormément de plusieurs facteurs, comme sa race, son âge, ou encore son caractère. D’une manière générale, plus votre chat est âgé, plus il sera tolérant envers le nouveau venu. Peut-être aussi plus paresseux à l’idée de devoir chasser. Quant aux plus jeunes, ils seront enclins à jouer avec l’animal, mais pas forcément avec de mauvaises idées en tête. Il est cependant bon de se rappeler que chaque coup de patte peut être fatal pour votre rongeur, qu’il s’agisse d’une vraie chasse ou d’un simple acte joueur.

Au tout début, il peut être bon de tenir votre chat en laisse, ou de le retenir dans vos bras. Votre rongeur doit avoir un choix dans son interaction. Il ne doit pas se sentir bloqué, il doit pouvoir fuir. Pour les plus petites bêtes, même une simple peur pourrait se transformer en crise cardiaque. Quel que soit votre plan initial, observez les deux animaux attentivement afin d’éviter tout accident.

 

⚠ Cohabitation chat et lapin : Une vigilance redoublée

 

La cohabitation entre animaux n’est pas simple, et lorsque vous accueillez proie et chasseur, vous allez devoir avoir des yeux sur chaque mouvement. Le rongeur peut aller sentir le chat par curiosité, mais le félin pourrait prendre cela pour un jeu, et donner un coup de dents maladroit. Le rongeur peut également mordre par agacement et recevoir une riposte mortelle.

Ce n’est pas parce que la rencontre et les premières semaines de cohabitation se sont bien passées qu’un accident ne risque pas d’arriver par la suite. Si vous souhaitez créer une cohabitation en paix, c’est là le fardeau qui vous sera incombé : une surveillance de tout instant. Ne laissez jamais les deux animaux seuls dans une même pièce, même si votre vieux chat paraît calme, il pourrait bien réagir de manière instinctive. N’oubliez pas que cet acte n’est en aucun cas chargé de malice. Le chat chasse pour jouer, pour se nourrir, et en aucun cas juste pour tuer.

 

Quelques exemples

 

Si les lapins ne sont techniquement plus classés en tant que rongeurs, il est important de constater qu’ils supportent relativement bien la cohabitation avec le chat. Le chat et lapin ont donc de forte chance de s’entendre. Il faudra évidemment une phase d’adaptation, mais si les deux animaux n’occupent pas trop le territoire de l’autre, il ne devrait pas y avoir énormément de problèmes. Il est tout de même conseillé de les surveiller.

Les rats, souris, hamsters et cochons d’inde seront des proies privilégiées par le chat. Si le félin est habitué jeune à cohabiter avec ces espèces, les problèmes seront moindres ; mais essayer d’infiltrer un rongeur dans la vie de votre chat ne sera pas une mince affaire. Dans le pire des cas, certains vétérinaires peuvent prescrire des phéromones apaisantes qui calmeront le chat avant de le mettre en présence d’un tel animal.
Au contraire, si vous souhaitez faire vivre un chat avec un serpent, ça sera au tour du chat de se sentir en danger ! La cohabitation est avant tout histoire de sélection naturelle, et vous devrez apprendre toutes les interactions entre deux animaux avant d’envisager une rencontre au coin du feu.

Chat et lapin, chat et lapin cohabitation, comment faire cohabiter un chat et un rongeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>