COVID et animaux : bilan un apres la pandémie

La covid-19 est rentrée dans nos vies depuis un an… ce virus a chamboulé toutes nos habitudes et nous a forcés à vivre autrement avec nos animaux de compagnie. La rédaction fait le bilan de cette première année de pandémie !

 

Pas de transmission directe du virus par les animaux de compagnie !

 

Au tout début de l’épidémie, de fausses rumeurs ont circulé mettant en péril le sort des chiens et des chats dans les refuges animaliers. Voyant arriver de multiples abandons insensés, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (ANSES) a déclaré qu’à ce jour, les animaux de compagnie ne jouent aucun rôle épidémiologique dans le maintien et la propagation du SARS-CoV-2 en France, où la diffusion du virus est aujourd’hui le résultat d’une transmission interhumaine par voie respiratoire. Cependant, la réceptivité de certaines espèces animales au SARS-CoV-2 étant désormais établie, le risque de constitution d’un réservoir animal existe.

 

C’est pourquoi, des règles d’hygiène doivent être mises en place comme un lavage des mains avec du savon après avoir touché un animal ou après avoir nettoyé une litière. Par ailleurs, l’ANSES recommande aux personnes atteintes par la Covid-19 de respecter les gestes barrières afin de limiter les risques d’infection de l’Homme à l’animal, sans pour autant compromettre leur bien-être.

 

Apprendre à vivre avec des restrictions

 

En seulement un an, il y a eu deux confinements et un couvre-feu… et la limitation des déplacements a rapidement freiné vos envies d’évasion avec votre chien ! Alors, vous avez dû trouver des alternatives… et créer des activités ludiques dans votre logement (plateaux d’intelligence, parcours d’obstacles…) qui finalement n’ont fait que renforcer le lien indéfectible qui vous lie à votre compagnon à 4 pattes !

 

Le vétérinaire assure toujours les soins mais avec les gestes barrières !

 

Pendant les premières semaines du confinement, les propriétaires se sont inquiétés sur le fait de ne pas avoir accès librement aux différents soins médicaux pour leur animal de compagnie. Il faut savoir que les vétérinaires ont toujours assuré les soins pour les animaux ! Seules les opérations de convenance (comme la stérilisation) étaient repoussées car jugées non urgentes.

 

Heureusement, un allègement des restrictions est arrivé laissant la place à de nouvelles règles d’hygiène. Des précautions ont été prises notamment pour réguler le contact avec la clientèle :

 

  • Appel pour prendre un rendez-vous.
  • Limitation du nombre de clients et des contacts entre les personnes.
  • Port du masque obligatoire.
  • Désinfection des mains avec une solution hydro-alcoolique.

 

Et pendant le couvre-feu ?

 

Si votre animal de compagnie doit consulter en urgence un vétérinaire entre 18 h et 6 h, vous devez préalablement l’appeler pour fixer une heure de rendez-vous et n’oubliez pas de vous munir de l’attestation de déplacement dérogatoire. La case à cocher est « déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ».

Les animaleries restent des commerces essentiels

 

Les animaleries ainsi que les rayons d’animalerie des jardineries sont toujours restés ouverts. Considérées comme des commerces essentiels, les enseignes d’animalerie ont pu poursuivre leur activité pour le plus grand bonheur des chiens et des chats !

 

Coronavirus : quelles solutions pour s’occuper de votre chien ?

 

Avec ou sans symptômes, si vous êtes positif à la Covid-19, vous devez rester chez vous jusqu’au prochain test PCR négatif. En cas d’isolement, le bien-être de l’animal ne doit en aucun cas être compromis. Il est vivement conseillé de laisser une personne externe au foyer (qui n’est pas à risque) réaliser les sorties quotidiennes du chien. Vous pouvez demander à votre voisin, un membre de votre famille ou à un pet sitter.

 

Covid 19 et animaux : un an après la pandémie

 

Rechercher

+