Le hot spot chez le chien : comment le traiter ?

Le hot spot chez le chien : comment le traiter ?
Labrador noir été dans un champ de fleur

Il n’est pas rare de voir un chien se gratter avec frénésie. Parfois, ces démangeaisons provoquent l’apparition d’un hot spot. Il s’agit d’une lésion enflammée très douloureuse. Mais, quelles sont les origines du hot spot ? Comment soigner un hot spot chez le chien ? Découvrez toutes nos explications utiles pour prendre soin de votre compagnon à 4 pattes !

Le hot spot chez le chien : qu’est-ce que la dermatite pyotraumatique ?

Le hot spot ou « dermatite pyotraumatique » est une lésion rouge sans poils qui peut produire du pus. Cette lésion douloureuse se forme très rapidement (24 heures à 36 heures) quand le chien se lèche et se gratte frénétiquement. La plaie chaude et humide se retrouve le plus souvent sur les cuisses, les pattes, le train arrière et le dessus de la tête.

Les symptômes du hot spot chez le chien

Le chien se gratte avec énergie. Il se mordille la peau et se lèche régulièrement la zone concernée. Ces fortes démangeaisons douloureuses peuvent amener à des lésions cutanées rondes : la peau est rouge, chaude, gonflée avec une forte dépilation (perte de poils importante). Quand la peau commence à suinter, il y a un risque d’infection.

Quelles races de chiens concernées par le hot spot ?

Certaines races de chiens à poil long et épais sont les plus touchées par le hot spot. C’est notamment le cas du Colley, du Golden Retriever, du Berger Allemand, du Terre-Neuve, du Patou… Toutefois, d’autres races de chiens peuvent également avoir un hot spot, car cette dermatite pyotraumatique se forme généralement quand le climat est chaud et humide. Une attention particulière devra être prise pour le bien-être de l’animal, notamment par un entretien scrupuleux de son pelage.

5 causes qui expliquent l’apparition d’un hot spot chez le chien

  1. Le chien allergique aux piqûres de puces (DAPP : dermatite par allergie aux piqûres de puces) manifeste de fortes démangeaisons. Celui-ci est sensible à la salive de ces insectes piqueurs.
  2. L’otite externe est une inflammation du conduit auditif qui engendre un prurit important. Le hot spot se développe sur la joue du chien.
  3. La présence d’un corps étranger comme un épillet, provoque des grattages violents. Cette graminée se retrouve du printemps jusqu’au début de l’automne dans les champs, les prairies et les bords de chemin.
  4. Une allergie alimentaire est susceptible de créer un hot spot chez le chien. Certains aliments comme le bœuf, le poulet, les céréales, les produits laitiers ou encore le soja contiennent des allergènes. Un régime d’éviction est alors proposé par le vétérinaire ou la mise en place d’une alimentation hypoallergénique.
  5. Les glandes anales bouchées chez le chien peuvent entraîner un hot spot autour de l’arrière train. En temps normal, elles se vident naturellement au moment de la défécation. Mais parfois, les glandes anales ont besoin d’être vidangé manuellement par un vétérinaire ou par vos propres soins.

Comment soigner un hot spot chez le chien ?

Le traitement du hot spot nécessite une consultation vétérinaire. Dans un premier temps, le praticien va tondre le pelage du chien autour de la plaie. Puis, il va appliquer un antiseptique (type Bétadine) afin de désinfection la lésion. La prescription d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires ou encore d’une pommade est également possible, en fonction de l’état du hot spot (furonculose pyotraumatique avec des furoncles ou plaque rouge sans infection bactérienne). Le chien devra porter une collerette le temps de la guérison car la plaie doit rester à l’air libre.

Quel est le temps de guérison de cette inflammation ?

En temps normal, le hot spot chez le chien guérit en une dizaine de jours. Ce laps de temps tient compte du bon suivi du traitement vétérinaire. Il arrive que le traitement dure plusieurs semaines, notamment en cas de prise d’antibiotiques. Toutefois, une amélioration peut être remarquée peut de temps après le début des soins vétérinaires. Le port d’une collerette est également un équipement essentiel qui facilite la guérison du hot spot. En cas de cause sous-jacente, il est important de bien la traiter pour éviter une reprise du hot spot.

Le hot spot est-il dangereux pour le chien ?

Cette affection cutanée n’est pas dangereuse si le chien bénéficie d’un suivi vétérinaire avec la mise en place d’un traitement adapté. En revanche, sans aucun soin, le chien risque une surinfection profonde pouvant amener à une septicémie. C’est pourquoi, dès le début des premiers signes cliniques (prurit, plaques rouges), il convient de prendre un rendez-vous chez le professionnel de santé animale.

Que faire en prévention ?

Il est recommandé de protéger son chien contre les parasites externes (puces, tiques, moustiques, aoûtats). Pour cela, un antiparasitaire doit être appliqué ou donné régulièrement (spot-on, comprimé, collier…). Après chaque balade, il convient de bien vérifier l’intégralité du pelage du chien. Ainsi, vous écartez la présence d’épillets et de tiques (et les risques associés).

Il ne faut pas hésiter à toiletter son chien fréquemment par le biais du brossage afin d’éliminer les poils morts issus de la mue saisonnière. Enfin, si votre chien adore la baignade, pensez à bien sécher son poil car les zones humides sont propices aux infections.

Le chien doit bénéficier d’une alimentation de qualité et d’une eau propre et fraîche renouvelée deux fois par jour. Il est possible d’ajouter un peu d’huile de saumon (apport d’oméga 3 et 6) dans les aliments secs ou humides afin d’améliorer l’aspect de la peau et du pelage.

La prise en charge d’un hot spot par l’assurance chien

La dermatite pyotraumatique (ou hot spot) est une affection cutanée à ne pas sous-estimer. La formation de cette lésion est rapide chez le chien. Pour bien la soigner, il est nécessaire de consulter un vétérinaire. Afin d’alléger les dépenses de santé de votre animal de compagnie, vous pouvez souscrire une assurance chien.

Exemple de remboursement avec la formule Chien + (prise en charge à 60 %)

Newton, un Colley âgé de 7 ans souffre d’un hot spot. Son propriétaire a payé 126,50 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 75,90 euros avec un reste adhérent de 50,60 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Berger de Russie méridionale

Histoire et origines Le Berger de Russie méridionale (ioujnorousskaïa ovtcharka) est une race très ancienne, naissante de croisements avec le Berger des Asturies, le Berger de Tatarie ou encore le Barzoï.Utilisé comme chien de troupeau par les bergers en Crimée, il servait de chien de garde pour l’armée Rouge.Il reste encore très peu connu en… lire la suite « Berger de Russie méridionale »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil