La fièvre est un symptôme évident de maladie, et si elle a longtemps été synonyme de grave condition, la médecine moderne sait très bien s’en occuper. On sait la déceler, on sait la réduire, et on sait la neutraliser. Tel est également le cas pour nos amis les animaux. Si la fièvre est aujourd’hui facilement traitable, il ne faut pas la négliger, et très vite la traiter, au risque de laisser la situation s’aggraver. C’est bien souvent là que le bât blesse, comment réellement savoir si votre chien a de la fièvre ? Voici quelques informations et conseils sur le sujet.

Qu’est-ce que la fièvre ?

La fièvre, connue sous le nom de pyrexie par les vétérinaires, est définie comme une température corporelle supérieure à la normale. Donc une température corporelle élevée chez votre chien.

Nous avons établi que la température
corporelle d’un chien en bonne santé se situe entre 37,5°C et 39,2°C.

Comment déceler la fièvre chez le chien ?

Dans le meilleur des mondes, vous prenez la température de votre chien régulièrement. En vérité, nous avons tendance à nous en occuper que lorsque nous pensons que le chien est malade. En soit, ce n’est pas un mal, nous faisons pareil pour notre propre corps. Ce qui est important, en revanche, c’est d’arriver à analyser divers signes qui pourraient nécessiter la prise de température. C’est une évidence, la première étape dans la guérison de votre animal, c’est de connaître ses symptômes.

On admettra qu’une température normale pour un chien se situe entre 37,5°C et 39,2°C. Lorsque le thermomètre affiche 39,7°C, on admet que c’est un signe de fièvre. Le thermomètre est d’ailleurs votre meilleur allié dans ce combat, vous allez devoir l’utiliser à chaque suspicion de fièvre, et cela plusieurs fois sur plusieurs jours. Si votre chien affiche une température normale au petit matin, cela ne veut en aucun cas dire qu’il faille rayer la fièvre des possibilités, la médecine est une science qui demande de nombreux tests. Faites plusieurs analyses, et en cas de doute, vous pouvez toujours demander l’avis de votre vétérinaire.

Comment savoir si un chien a de le fièvre sans thermomètre ?

Bien que ce ne soit pas la meilleure option, il est possible de savoir si un chien a de la fièvre au toucher. Mais, attention cela peut vous conduire à un faux diagnostique ! Cette méthode est recommandée en cas d’urgence (c’est-à-dire sans thermomètre) ou par un vétérinaire expérimenté. Vous pouvez utiliser la liste de contrôle pratique ci-dessous :

  • Truffe : si elle est sèche avec écoulement nasal
  • Arrière de leurs oreilles très chaud au toucher
  • Aine / aisselles – recherchez les ganglions lymphatiques enflés
  • Pattes très chaudes au toucher, parfois chaudes et humides
  • Gencives – gonflées et rouges (c’est-à-dire non roses)

L’état des oreilles, du nez et des aisselles de votre chien n’est parfois pas en corrélation avec sa santé et son bien-être. Ce n’est pas toujours aussi simple. En cas de doute, consultez toujours un professionnel. De plus, votre chien peut avoir un de ses symptômes sans pour autant avoir de la fièvre. Pensez qu’un chien qui est resté à se prélasser au soleil, aura forcément les oreilles chaudes ou la truffe moins humide !

Symptômes

Avant d’aller chercher un thermomètre, on a bien souvent besoin de voir des signes extérieurs de maladie. Ainsi, si votre chien affiche un ou plusieurs de ces symptômes, pensez-y :

– Sensation de chaleur corporelle accrue

– Faiblesse, perte d’énergie

– Tremblements

– Perte d’appétit

– Rythme cardiaque accéléré

– Déshydratation, diminution des besoins d’uriner

– Respiration accélérée

– État de choc…

Causes de la fièvre chez le chien

Mon chien a de la fièvre, que faire ?Les causes d’une fièvre ne sont pas toujours évidentes à déceler, c’est bien pour ça qu’il est important d’avoir l’avis d’un vétérinaire. Si vous remarquez que votre chien affiche une température élevée au moins 4 fois dans une période de 2 semaines, sans qu’une cause logique soit découverte, il faut réellement penser à consulter. Dans la majorité des cas, cependant, il s’agira d’une simple réaction normale face à une menace bactérienne ou virale.

Rappelez-vous que la fièvre est une réponse à une maladie, et non pas une maladie en elle-même. Elle peut donc être bénéfique pour l’animal, elle est sensée l’aider à combattre diverses attaques internes, et permet d’améliorer le système immunitaire du chien. C’est quand une fièvre dure trop longtemps et atteint des températures inquiétantes qu’il va falloir penser à un traitement.

Enfin, votre chien a peut-être un coup de chaleur. D’où cette impression d’être dans un état fiévreux. Cela est dangereux pour sa santé. Dans de nombreux cas c’est même mortel. Cet état n’est pas un état fiévreux.

Traitements de la fièvre du chien

Le vétérinaire devra établir un diagnostique compétent. Les traitements ne seront pas les mêmes si le problème provient d’une infection bactérienne, virale, parasitaire, ou autre. Vous allez devoir fournir le plus d’informations possibles. Est-ce que votre chien a été en contact avec des agents infectieux, a-t-il récemment voyagé, a-t-il ingéré des médicaments, été mordu ou piqué par des insectes, a reçu des vaccinations, a des allergies connues, etc.

Grâce à ces informations et à un examen corporel détaillé, le vétérinaire sera en mesure de vous proposer une ou plusieurs solutions au problème, s’il en est réellement un. Des analyses de sang et d’urine pourront être réalisées si nécessaires, ainsi que diverses radiographies, afin d’écarter les risques de tumeurs, d’abcès ou d’infections.

Le premier traitement à infliger à votre chien, c’est le repos. Il devra regagner son énergie afin d’éviter l’aggravation des symptômes. Grâce aux médicaments fournis par un vétérinaire, la majorité des chiens retrouvent un état de santé normal au bout de quelques heures, ou quelques jours. Le traitement le plus commun consiste à faire ingurgiter des antibiotiques au chien, si la fièvre est un peu trop tenace.

Comment aider son chien en cas de fièvre ?

Une fièvre est le moyen pour l’organisme de lutter contre l’inflammation ou l’infection. Il ne faut donc pas essayer de faire baisser la fièvre de son chien sauf avis contraire du vétérinaire.

Vous pouvez toutefois :

  • Utiliser une serviette de bain et l’humidifier pour que le chien s’installe dessus.
  • Ou installer un tapis rafraichissant.
  • Apporter de l’eau tempérée et la laisser à volonté.
  • S’assurer que le chien a accès à l’ombre et aux parties les plus fraîches de la maison.
  • Laisser votre chien tranquille le temps d’aller voir le vétérinaire. En effet, cela peut stresser le chien et le faire se sentir encore plus mal.

 

Le suivi à long terme

Il n’y a pas forcément de grands secrets pour éviter que votre chien ne tombe malade et attrape une fièvre. Cela a tendance à arriver, et c’est très fréquemment bénin. Il faut cependant bien vous assurer que votre animal se repose assez souvent et suit un régime adapté à son âge et à sa race. Il est normal de constater une perte d’appétit en cas de fièvre, mais il ne faut pas la négliger. Si le problème subsiste sur plusieurs jours, il faudra agir.

 Fièvre chez le chien : Mon chien a de la fièvre

Rechercher

+