Comment prendre soin de son chien en automne ?
Article publié le : 14 septembre 2022

L’automne est une saison formidable pour profiter de belles journées avec son chien. Toutefois, certains dangers menacent votre animal de compagnie. Les parasites, l’arthrose, les balades automnales, l’entretien du pelage et le décalage horaire… On vous dit tout pour prendre soin de votre chien en automne !

5 conseils pour prendre soin de son chien en automne

Les couleurs flamboyantes des feuilles et l’arrivée de l’humidité sont les signes de l’installation de la saison automnale dans notre pays. Afin de passer un automne agréable en compagnie de votre chien, découvrez 5 conseils pour prendre soin de lui !

Protéger son chien contre les parasites

Malgré le passage à une saison plus froide, les parasites internes et externes sont toujours bien présents dans l’environnement du chien. Sachez que les symptômes gastro-intestinaux (vomissements, diarrhées, ballonnements) sont déclenchés par la présence de vers !

La prolifération des puces sur le corps de l’animal lui apporte de fortes démangeaisons. Par ailleurs, certains chiens sont allergiques à la salive de la puce (dermatite allergique aux piqûres de puces). Cette hypersensibilité se traite lors d’une consultation vétérinaire. Concernant les tiques, elles peuvent transmettre des maladies infectieuses graves comme la Piroplasmose, l’Erhlichiose et la maladie de Lyme.

C’est pourquoi, il est conseillé de vermifuger son chien en automne afin de traiter les vers ronds (toxocara canis) et les vers plats (ténias). Sans oublier de lui donner un antiparasitaire pour lutter contre les tiques et les puces.

Soulager les douleurs articulaires de son chien en automne

Le froid et l’humidité sont deux facteurs de l’automne qui réveillent les douleurs articulaires chez le chien. Les animaux âgés ainsi que les races de chiens prédisposées à l’arthrose (Colley, Labrador, Berger Allemand…) sont les plus concernés. Il s’agit d’une affection dégénérative progressive et irréversible des articulations. Le chien éprouve des difficultés pour se déplacer.

De ce fait, il est primordial de l’aider au quotidien avec la mise en place d’un couchage orthopédique situé à proximité d’une source de chaleur, de limiter l’activité physique en journée et de consulter un vétérinaire afin de lui apporter un traitement médical adéquat.

Surveiller son animal lors des balades automnales

Les balades automnales peuvent être dangereuses pour la santé du chien. Les champignons qui poussent en forêt sont une véritable tentation ! Malheureusement, certaines espèces (amanite tue-mouches, amanite jonquille ou encore amanite phalloïde) sont toxiques et ne doivent surtout pas être ingérées par le chien au risque de voir apparaître des signes cliniques comme des vomissements, une salivation excessive, de la diarrhée voire des convulsions. Surveillez également l’ingestion de glands, de marrons et de feuilles mortes ! De plus, les tas de feuilles peuvent cacher des hérissons en hibernation ou d’autres objets plus dangereux.

De surcroît, il est recommandé de prendre tous les renseignements nécessaires avant de partir en forêt ou se balader à la campagne avec son chien. Lors de l’ouverture de la chasse en automne, il convient de bien prendre connaissance de la signalisation qui indique si une chasse est en cours. N’oubliez pas de garder votre animal de compagnie en laisse car il est possible de rencontrer des chiens de chasse au cours de la promenade. 

Brosser son chien pour enlever les poils morts

Pendant le courant du mois de septembre, le chien commence à perdre beaucoup de poils. Ces poils morts sont issus de la mue. Toutefois, dans les logements chauffés, la chute des poils peut s’étendre tout au long de l’année. Afin de préparer le pelage du chien aux températures plus froides en hiver, il est nécessaire de le brosser.

Ce brossage régulier est nécessaire pour prendre soin de la fourrure de l’animal mais également pour stimuler sa circulation sanguine.

Respecter un nouveau rythme de vie en automne

Le dernier week-end du mois d’octobre sonne le passage à l’heure d’hiver. La durée du jour est réduite, ce qui laisse présager de nombreuses balades nocturnes. Afin de garantir la sécurité du chien en automne, il convient de le munir d’un collier avec un pendentif réfléchissant. Pensez également à vous vêtir d’un gilet jaune !

Le décalage horaire n’est pas évident pour l’animal, notamment lors des repas. Afin de ne pas le perturber, il est conseillé de décaler progressivement l’heure du repas pour retomber sur les bons horaires du matin et du soir.

La prise en charge de convulsions aiguës par l’assurance chien

L’ingestion de champignons vénéneux par le chien nécessite une prise en charge vétérinaire. Afin de prendre soin de votre animal de compagnie toute l’année, vous pouvez souscrire une assurance chien.

Exemple de remboursement avec la formule Confort (prise en charge à 100%)

Tryphon, un Beagle de 2 ans souffre de convulsions aiguës suite à une intoxication aux champignons. Son propriétaire a payé 680,00 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 650,00 euros (franchise de 30 euros par acte).

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

Comment prendre soin de son chien en automne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+