Comment brosser son chien ?

Comment brosser son chien ?
brosser son chien

Qu’y a t-il de plus beau qu’un chien avec un poil soyeux et brillant ? Mais, qui dit poil soyeux, dit brossage quotidien du pelage. Mais alors, comment bien brosser son chien ?

Comment brosser son chien ? Les étapes à suivre !

Ce rituel est indispensable puisqu’il permet à la peau du chien de s’aérer. Pour effectuer cette tâche, il est judicieux de connaitre la qualité de la fourrure. Il est également important de prendre en compte de la longueur de ses tiges afin de mieux les entretenir. Le choix de l’accessoire est également à prévoir dans la mesure où cela influe grandement sur le résultat final. La brosse pour enlever les bourres de poils ainsi que les nœuds doit être minutieusement choisie pour prévenir les douleurs liées aux soins du chien.

Brosser son chien, un complément au toilettage !

Brosser son chien est un passage obligé pour prendre soin, d’une part de son apparence, et d’autre part de sa santé cutanée. Cette opération a pour but d’éliminer les poils morts de la robe tout en prévenant la formation des nœuds sur le pelage de l’animal de compagnie. En général, la fréquence du brossage est d’une fois par jour. Mais le propriétaire peut le réduire à une fois par semaine, selon ses convenances. En renfort au soin effectué à domicile, il est aussi important de l’emmener de temps en temps chez le toiletteur. Cette action assure un entretien plus ciblé en fonction de l’hygiène du chien. En temps normal, ce dernier doit être conduit chez des spécialistes de toilettage une fois tous les 2 à 3 mois.

Pour le choix du matériel à utiliser, il faut préciser que celui-ci diffère en fonction de la race. Le point commun de chaque brosse réside sur le fait que l’accessoire ne doit pas enlever les poils sains. On peut citer par exemple la carde douce, qui est un outil utilisé pour les chiens avec une fourrure longue, comme le Komondor. Pour un travail très minutieux, il est aussi possible d’avoir recours au râteau de démêlage. Ce dernier a été conçu pour retirer les poils morts du chien sans agresser le derme. Elle a aussi le mérite d’enlever les poussières entre chaque tige ou celles qui tapissent la surface cutanée de l’animal de compagnie.

Le brossage du chien : les méthodes à adopter

Outre le matériel pour le toilettage, il existe plusieurs méthodes de brossage. Chaque procédé diffère en fonction de la longueur de la fourrure. Pour les animaux à robe courte, il est recommandé de peigner à rebrousse-poil sur la totalité du corps et finir dans le sens des tiges. Par contre pour le chien à poil long, le lavage avant le rituel de brossage est à éviter. Une fois les poils mouillés, ils s’entremêlent facilement, d’où la formation d’un double nœud. Pour prévenir ce désagrément, il suffit de coiffer tous les poils vers le bas du corps. Ce rituel doit s’accomplir avec des petites mèches de sorte à remonter délicatement le long de ses pattes.

Il faut par la suite vérifier qu’il ne reste plus de boules de poils. Pour cela, il existe des brosses spéciales, comme le peigne métallique à dents espacées. Profitez également de la séance de brossage pour vérifier s’il y a la présence ou non de parasites externes (tiques et puces) dans le pelage du chien !

À quelle fréquence brosser son chien ?

Le brossage des poils contribue à procurer une allure carrée à votre animal de compagnie. Pour que celui-ci garde une robe soyeuse, il vous est recommandé de peigner sa fourrure régulièrement. La fréquence de brossage est d’une fois par semaine, toutefois, pour les chiens à poil long, il est préconisé de parfaire ce rituel tous les jours. En cas de formation de double nœud, le brossage n’est plus une alternative. Il faut aller chez le toiletteur avant que d’autres boules de poils ne se forment ou prendre un ciseau et les couper. Adopter un chien requiert beaucoup d’attention, surtout au niveau de son toilettage.

A lire sur le même thème

Que faire si mon chien est malade en voiture ?

Le stress ou la peur peut pousser un chien à être malade en voiture. Cette mauvaise sensation peut également provoquer des troubles de panique. Étant un grand handicap pour de nombreux maîtres, ce sentiment peut être anticipé et corrigé petit à petit. Pour dissiper la méfiance de votre chien ou de votre chiot vis-à-vis des balades en voiture, il faut en connaître la cause. À quel moment se déclenche ce sentiment ? Quelles sont les attitudes à adopter face à ce problème ?

L’eczéma chez le chien : symptômes et traitements

L’eczéma chez le chien est la plupart du temps d’origine traumatique ou allergique. Ils sont provoqués par l’usage de produits de soins cutanés non appropriés, des conditions climatiques extrêmes ou une intolérance alimentaire. Une réaction allergique suite à des acariens, du pollen, ou la poussière peut également être à l’origine de ces eczémas. Mais elles peuvent aussi avoir des causes psychologiques comme le stress ou l’angoisse. Ces affections sont également héréditaires. Des races comme le Bouledogue, le Golden Retriever, le Shar-Pei et le Yorkshire en sont prédisposés.

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil