Savoir couper les griffes de son chien

Savoir couper les griffes de son chien
couper griffe chien

Pour prévenir les complications, il est primordial de couper régulièrement les griffes de son chien. Les outils à utiliser pour chaque opération sont aussi à choisir judicieusement pour éviter que les griffes ne s’enfoncent encore plus, favorisant l’incarnation des ongles.

Griffes et ergot… Tout savoir !

Les chiens sont dotés de 4 griffes et d’un ergot sur chaque patte. Ils lui sont utiles lors de ses activités quotidiennes comme la marche. Néanmoins, les griffes trop longues peuvent être sources d’inconfort et voire même de problèmes pour l’animal de compagnie. Elles peuvent, en effet, gêner le canidé dans son déplacement ou l’empêcher parfois d’adopter certaines postures. En cas de cassures, il est également possible que la plaie s’infecte et soit douloureuse pour votre compagnon à quatre pattes.

Les chiens utilisent leurs griffes pour creuser ou encore pour s’agripper lorsqu’ils s’aventurent sur un terrain glissant. En général, pour les canidés coureurs, comme ceux de la race Berger Belge, Golden Retriever ou encore Labrador, les serres s’usent naturellement et ne nécessitent pas de soin particulier. Toutefois, quand ce n’est pas le cas, il est indispensable de les entretenir régulièrement.

Comment prendre soin des griffes de son chien ?

Pour effectuer ce rituel en toute sécurité, il est important de bien choisir l’instrument à utiliser. Il faut savoir qu’il existe déjà sur le marché de nombreux coupe-griffes fabriqués spécialement pour chaque animal de compagnie.

L’utilisation d’un coupe-griffes

Les coupe-ongles ainsi que les ciseaux traditionnels sont à éviter, au risque de blesser le chien. Il est aussi dangereux d’utiliser des broyeurs pour les ongles. Ces outils peuvent causer des complications douloureuses pour le canidé. Afin d’effectuer le soin de ce dernier rapidement et sans problème, il est par exemple possible d’utiliser une coupe-griffes 2 en 1. Non seulement cette dernière est dotée de lames tranchantes facilitant le travail, mais il est aussi équipé d’une lime rotative permettant d’ajuster délicatement la surface traitée. Pendant l’entretien, il est conseillé de maintenir fermement le chien. Une fois celui-ci immobilisé, il est essentiel de repérer les vaisseaux sanguins qui se voient facilement sur les griffes blanches.

Néanmoins, pour les ongles noirs, une lampe torche peut aider à faire ressortir le système vasculaire. Afin de rassurer les animaux qui n’aiment pas qu’on touche à leurs pattes, optez pour des astuces malignes, comme le fait de leur distraire avec des friandises. En cas de doute sur la manière d’exécuter l’entretien, les soins chez le vétérinaire sont aussi une alternative qui offre le maximum de sécurité.

Quand couper les griffes de son chien ?

La repousse des griffes se fait rapidement. En général, le renouvellement du soin doit être fixé en fonction de la race et des activités effectuées par l’animal. En temps normal, le maitre doit couper les griffes de son chien deux fois tous les mois. Pour les chiens de race qui n’ont besoin que de peu d’exercices physiques, à l’exemple de l’Affenpinscher, le Caniche Toy ainsi que le Carlin, il est tout de même recommandé de vérifier toutes les deux semaines la longueur de leur ergot ainsi que des griffes.

Les griffes contribuent à donner à un chien une meilleure stabilité et de l’adhérence lors de la marche. Elles servent également à creuser la terre. L’utilisation des instruments adéquats comme le coupe-griffes est judicieux pour vous prévenir des complications comme les saignements. Outre le fait que ce rituel peut aider le maître à se rapprocher de son compagnon, il en découle également de son hygiène. Pour des soins plus ciblés, nous recommandons toutefois d’aller chez le toiletteur ou chez le vétérinaire.

Si vous craignez de faire mal à votre chien en lui coupant les griffes, pensez tout d’abord à souscrire à une mutuelle animaux afin de pouvoir l’assurer en cas de blessure.

A lire sur le même thème

Le Shih Tzu

Le Shih Tzu est originaire du Tibet. Ce « Lion tibétain », traduction de son nom chinois, est le croisement de petits chiens importés en Chine au palais impérial et du Lhassa Apso. C’est vers les années 1930 que cette nouvelle race conquis l’Angleterre, pays aujourd’hui patron de cette race.

Schapendoes néerlandais

Histoire et origines Le Schapendoes néerlandais est un chien dont la race est originaire des Pays-Bas. Très populairen jusqu’au début du siècle, il assistait les bergers et gardait les troupeaux. La « paternité » du Shapendoes néerlandais est attribuée à P. Toepoel qui de surcroît sut faire renaître l’intérêt pour cette race qui était nettement moins présente… lire la suite « Schapendoes néerlandais »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil