Les tiques chez le chat : maladies, symptômes, prévention

Les tiques chez le chat : maladies, symptômes, prévention
Une tique sur un chat

Les tiques sont de petits parasites mesurant de 1 à 3 millimètres qui sucent le sang de leurs hôtes. Elles peuvent nuire à la santé des chats. Ces ectoparasites se retrouvent dans les herbes hautes, les broussailles et les haies au printemps, en été et à l’automne. Ils attendent le passage du chat pour s’accrocher dans sa peau et boire son sang. On vous dit tout pour bien protéger votre chat des tiques !

Quelles maladies la tique peut-elle transmettre à un chat ?

Les tiques sont des acariens qui ne sautent pas et qui ne volent pas. Mais, elles peuvent transmettre des maladies à un chat. Toutefois, les transmissions vectorielles restent relativement rares par rapport au chien.

La babésiose féline

Appelée également « piroplasmose », la babésiose féline est transmise par une tique infectée. Les piroplasmes sont injectés dans le sang du chat par le biais de la salive de la tique. Le petit félin manifeste alors de la fièvre, une perte d’appétit et une fatigue. Les urines sont foncées et les muqueuses sont pâles. Le vétérinaire procède à un frottis sanguin afin de mettre en évidence la piroplasmose chez le chat. Un traitement médical est mis en place afin de supprimer les parasites. Cette maladie grave peut également provoquer des problèmes rénaux et hépatiques.

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme ou « borréliose féline » est transmise par la morsure d’une tique des bois qui est infectée. Elle doit rester au minimum 48 heures accrochée dans la peau de l’animal pour transmettre la maladie. Toutefois, elle reste relativement rare chez le chat. Mais, beaucoup plus fréquente chez les chiens et l’Homme. Le chat a de la fièvre, ne mange plus, ne joue plus et a des difficultés pour se déplacer. La maladie peut également toucher le cœur et les reins. Une consultation vétérinaire en urgence est nécessaire. Le chat reçoit un traitement antibiotique et des anti-inflammatoires.

L’ehrlichiose féline

Il s’agit d’une maladie bactérienne causée par une tique « Rhipicephaluse sanguineus ». L’ehrlichiose féline cause de la fièvre, une perte d’appétit, des vomissements, des douleurs articulaires et une léthargie. Là aussi, une consultation vétérinaire afin de traiter cette maladie infectieuse à l’aide d’antibiotiques.

Est-ce qu’une tique est dangereuse pour un chat ?

Quand la tique se nourrit du sang du chat, elle devient dangereuse pour sa santé. En effet, certaines tiques transmettent des maladies graves et entraînent des consultations chez le vétérinaire. C’est pourquoi, il est important de prendre des mesures préventives contre la morsure de tique afin de bien protéger le chat au printemps jusqu’à l’automne.

Pourquoi une tique tombe toute seule ?

Une tique tombe au sol uniquement quand elle est gorgée de sang. À ce stade, elle peut mesurer 15 millimètres. Cela signifie qu’elle a terminé son repas sanguin sur le chat. Elle reste environ une semaine accrochée à la peau du chat.

Est-ce que les tiques vont du chat à l’Homme ?

Les tiques présentes sur le chat peuvent également se fixer sur la peau des êtres humains et transmettre la maladie de Lyme, la piroplasmose et l’ehrlichiose. C’est pourquoi, quand le maître retire une tique sur son chat, il doit prendre toutes les précautions nécessaires afin qu’elle ne puisse pas s’accrocher dans sa peau et lui injecter des parasites.

Comment se débarrasser d’une tique sur un chat ?

Une tique doit être retirée immédiatement avant qu’elle ne transmette des maladies graves à l’animal de compagnie. Pour cela, le maître doit se munir d’une pince à tiques adéquate pour retirer une tique (disponible dans les animaleries, les pharmacies, les vétérinaires). Son retrait doit se faire uniquement avec ce crochet, car il permet de la retirer en entier. Si ce parasite est enlevé avec les doigts ou un accessoire non adapté, des morceaux de l’acarien (points noirs) peuvent rester accrochés dans la peau du chat. Le risque est de favoriser l’apparition d’un kyste infecté voire de propager des maladies vectorielles si le parasite est pressé.

Que faire pour prévenir les tiques sur le chat ?

La prévention est essentielle pour protéger le chat contre les tiques. Ces conseils pratiques évitent la transmission de maladies par ces parasites externes.

  • Il convient de donner un antiparasitaire (acaricide et insectifuge) au chat. Il le protège des tiques, des puces, des poux et des moustiques. Cela peut être un spot-on, un comprimé, un collier ou encore une lotion. Chaque produit détient sa propre durée d’efficacité (de quelques semaines à plusieurs mois). Il ne faut pas hésiter à en parler à un vétérinaire. Bien entendu, il est primordial d’utiliser que des produits antiparasitaires pour chat.
  • Le chat d’extérieur est le plus concerné par le risque de transmission de maladies par le biais des tiques. De ce fait, il est vivement recommandé d’entretenir le jardin avec la tonte de la pelouse et le débroussaillage des mauvaises herbes.
  • La surveillance du pelage est nécessaire. Tous les jours, il convient de vérifier s’il n’y pas de tiques accrochées dans la peau du chat (tête, oreilles, ventre, anus, coussinets, aisselles).

Existe-t-il un vaccin contre les tiques du chat ?

Il n’existe pas de vaccin permettant de repousser les tiques sur le chat. De ce fait, seul le choix d’un bon produit anti-tiques s’avère efficace contre ces parasites. L’antiparasitaire repousse également les puces, les poux et les moustiques. Le mieux est de demander des conseils à un vétérinaire voire même aux ASV.

A lire sur le même thème

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil