Comment voit un chat

La vision du chat par rapport aux hommes se distingue surtout au niveau de sa rétine, puisque celle-ci lui permet de voir la nuit. Vous êtes vous déjà demandé, comment votre chat arrivait à se déplacer la nuit ? Comment arrive-t-il à attraper avec précision ses proies, même quand celles-ci sont rapides ? Votre chat vous voit-il en couleur ? Et si on vous éclairait les idées ?

Comment voit un chat – Vision nocturne 

Il est bien connu que les chats voient très bien la nuit. On dit qu’ils sont nyctalopes. En effet, les bâtonnets présents dans l’oeil, qui sont sensibles à la lumière et qui permettent cette vision, sont plus important chez le chat que chez l’homme. La nature est bien faite puisque les proies principales et naturelles du chat sortent essentiellement la nuit. Notre prédateur est donc bien prédisposé à se nourrir la nuit. C’est aussi pour cette raison, que même chez le chat domestique, ils ont tendance à sortir la nuit et dormir le jour.

Le chat possède une pupille qui varie énormément afin de pouvoir garder un maximum de lumière. C’est pourquoi, durant la nuit, la pupille sera de forme sphérique. C’est pour cette même raison, que nous pouvons voir les yeux des chats la nuit, si on pointe une lumière vers eux. Alors que le jour, sa sensibilité à la lumière, pousse la rétine à se retirer en simple fente. Cela permet à l’oeil de se protéger de la lumière pendant le jour. Si le chat voit mieux qu’un homme la nuit, c’est au détriment de sa vision diurne !

Comment voit un chat – Vision diurne 

La rétine comporte deux sortes de cellules sensorielles. La première en forme de bâtonnets qui permet de s’adapter à un environnement avec peu ou pas de lumière. Et la seconde, en forme de cônes qui permet de voir le jour. Cette dernière est la vision diurne ou photopique. L’homme possède trois sortes de cônes, alors que le chat lui, n’en possède que deux.

Étant donné qu’un de ses cônes est absent, il ne distingue pas les couleurs comme nous. Il ne voit pas le rouge. Le chat est donc dichromate. En revanche, il pourra voir des couleurs comme du jaune et du vert (avec différentes variantes). En revanche, le vert lui apparaîtra comme blanchâtre. Pour imager, le chat voit le monde en couleurs plutôt pastel, et terne. Ce qui est logique, puisque le chat possède 3 millions de cônes contre 204 millions de bâtonnets.

De plus, sa vision ne lui permet pas de voir de façon précise. Il verra donc très mal de près, mais également flou de loin. Sa vision la plus nette, se trouvera entre 10 et 80 cm.

Le chat a tous les atouts d’un prédateur quand il s’agit de sa vision. C’est ce qui lui permet d’avoir une meilleure perception des distances, mais aussi des mouvements. L’évolution a donc favorisé une meilleure sensibilité visuelle au détriment d’une bonne acuité visuelle, car il possède plus de bâtonnets que de cônes.

Comment voit un chat ?

Mon chat dort sur moi

Votre chat dort sur vos genoux ou votre poitrine ? Il aime se relaxer sur vous devant la télé ou dans votre lit ? Cela démontre un grand signe d’attachement de sa part. Mais pourquoi mon chat dort sur moi, découvrez en les causes.

Un chat dort accompagné depuis le plus jeune âge

Dès tout petit, les chats ont l’habitude de ne pas dormir seul. Ils dorment accompagnés de leur mère ainsi que leurs frères et sœurs. Durant les premiers jours sur cette Terre, les chatons ne savent pas réguler leur température corporelle, et être près de chaleur leur permet de maintenir une température correcte. C’est la mère qui va jouer principalement le rôle de source de chaleur. Un peu plus tard, le seul fait de rester collé à sa fratrie suffira pour maintenir une bonne chaleur, même si la mère s’éloigne.

Cependant, la source de chaleur n’est pas l’unique raison des siestes à plusieurs : le contact de la mère permet un fort effet relaxant sur les chatons.

On peut observer ce comportement qui persiste chez certains chats adultes : ils se détendent et s’endorment la tête blottie entre les mains de leur propriétaire, ou contre son corps.

Mon chat dort sur moi – Rester au chaud

Bien que notre chaleur corporelle soit une des raisons pour laquelle les chats dorment sur nous, ce n’est cependant pas la principale. En effet, ce comportement serait moins observé lorsque la température est plus élevée. Or, même s’il fait plus ou moins chaud, plus ou moins humide et qu’ils ont plus ou moins d’espace, les chats adultes préfèrent se relaxer sur leur propriétaire, avec qui ils entretiennent une relation forte. En effet, cela signifie que votre chat entretient avec vous une relation étroite de confiance.

Mon chat dort sur moi par besoin de confort

Même si, parfois, les chats peuvent avoir “un coup de folie” et être très actifs, il ne faut pas oublier qu’ils dorment énormément, environ de 15h par jour. Certes, ils peuvent dormir dans des endroits impensables (comme dans un tiroir) mais il dort sur son propriétaire, car il considère que vous êtes présent à l’endroit le plus cosy de l’habitation à ses yeux.

Mon chat dort sur moi par besoin de sécurité

Les chats sont toujours sur le qui-vive et réagiront au moindre bruit, même s’ils paraissent dans une relaxation extrême. Par conséquent, si votre matou cherche à dormir sur vous, c’est qu’il se sent plus tranquille et en sécurité en votre présence. En s’assoupissant sur son propriétaire, ou contre vous, il baisse sa vigilance. Cela montre un énorme signe de confiance qu’il a envers vous.

Il tient simplement à vous

Les propriétaires de chats savent que le fait de dire qu’ils soient indépendants et farouches n’est qu’une apparence pour la plupart. En effet, le chat aime votre compagnie et si vous êtes sorti pendant longtemps, vous pouvez lui manquer.

Si votre chat dort sur vous, se frotte à vous avec sa tête, vous lèche ou même vous mordille, c’est qu’il vous considère comme un membre de sa famille → Votre chat et vous avez une relation forte.

Mon chat dort sur moi

Pourquoi mon chat me suit partout

Pourquoi mon chat me suit partout ? Telle votre ombre, il vous colle dans tous vos déplacements ! Gênant ou pas, vous voulez comprendre ce comportement ! Et si on décryptait tout ça pour vous !

Pourquoi mon chat me suit partout : Est ce un mauvais sevrage ? 

Vous avez peut-être adopté votre chat trop tôt. Ou votre chat n’a pas eu un bon sevrage. Les premiers mois de la vie d’un chaton sont essentiels, car c’est lors de cette période qu’il apprend tout de sa mère et de sa fratrie. S’il a été retiré trop tôt de sa mère, c’est à dire avant ses 2 mois et demie, 3 mois, votre chat n’aura pas tout appris de sa mère. Comme le détachement et la socialisation. C’est alors que vous devenez son être d’attachement primaire. Cela peut le conduire à être pot de colle, parfois à s’en rendre malheureux si vous n’êtes pas avec lui.

 

Pourquoi mon chat me suit partout : Est ce par ennui ?

On a tendance à oublier à quel point nos félins domestiques ont besoin d’activités stimulantes tous les jours. Votre chat a l’instinct d’un chasseur, il a donc des besoins qu’il faut combler.

Si votre chat ne sort pas en extérieur, il manquera forcément de stimulations naturelles. Il ne pourra pas chasser, pas sauter, ni courir. Pour ça, je vous invite à fabriquer ou à acheter, des cachettes en hauteur, des arbres à chat, des objets sur lesquels il pourra se faire les griffes. Rendez votre logement stimulant pour son propre bonheur.

N’hésitez pas à accrocher les traditionnelles ficelles avec des bouchons au bout, et jouez avec votre chat. Lancez lui une balle à chat. Prenez lui des objets avec de l’herbe à chat pour le stimuler. Il existe même des souris télécommandées, pour le faire courir. Le tout est que votre chat puisse s’amuser autant qu’avec vous, lorsqu’il se retrouve seul. ce sera bénéfique pour son moral mais aussi pour son physique. Un chat qui bouge sera moins boulimique et aura moins de tendance à être en surpoids.

Stress et attachement

Votre chat peut tout simplement vous aimer, on en convient. Tous les chats ne sont pas si indépendants que ça !
Mais pour d’autres, associés à des symptômes comme des plaies de léchage, des miaulements excessifs ou encore des problèmes de propreté ou alimentaires, cela peut être dû à un stress intense. Il convient d’aller voir votre vétérinaire au plus vite.

Dans tous les cas, partagez des moments de jeux avec lui, de câlins s’il aime ça. Enrichissez son environnement pour qu’il s’y plaise pleinement. Laissez le sortir en extérieur si possible ! Ne le maternez pas trop si cela vous gêne quand il vous colle. Et au moindre doute, n’hésitez pas à demander de l’aide à votre vétérinaire. Vous pouvez lui donner des fleurs de Bach pour l’apaiser, ou vous procurez un diffuseur anti stress pour chat. Ne laissez pas votre chat dans un mal être, au risque d’avoir des comportements bien plus gênants comme des problèmes urinaires.

Pourquoi mon chat me suit partout

Mon chat mordille : Pourquoi a t-il ce comportement ?

Mon chat me mordille ! Nos chers aristochats adorent jouer, parfois ils sont aussi très câlins, mais surtout, ils adorent manger…et dormir… Pourtant, comme le montrent certaines vidéos du « net », ou votre propre expérience, ce compagnon à 4 pattes peut aussi se montrer bien moins amicale. Griffures, morsures douloureuses peuvent surgir de nulle part, sans raisons apparentes pour vous…

 Quelques exemples concrets :

  • Vous êtes là, tous les deux, en mode coccooning. Ronronnements, étirements, il se met sur le dos comme si il attendait une gratouille bidon et… d’un coup, il vous mord, ou vous mordille tout en vous retenant avec ses pattes.
  • Ces moments « amusants » où votre minette découvre les mouvements de votre pied ou de vos mains sous ce plaid devant la télé… Enfin, amusants, pas pour longtemps, car à un moment, elle vous saisit tellement fortement le pied que vous hurlez de douleur !
  • Parfois même, votre matou vous semble comme « sorti » du dernier film de Jedeï, traverse le salon, saute partout, s’agrippe et fini par une attaque de votre jambe ou bras en les mordillant, puis repart, et réitère plusieurs fois…

Non, ce n’est ni un « monstre » ni une peluche déguisée en « diablotin» mais un chat qui réagit de la sorte pour diverses raisons.

Pourquoi mon chat me mordille ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’il y a plusieurs situations qui peuvent déclencher cette agressivité, parfois soudaine. Il est donc primordial de connaître et de repérer ces divers moments de vie avec votre félin.

Tout comme le chiot, la période de développement du chaton est très importante. Notamment vers la 4ème semaine de vie où, si la mère est absente ou immature, celui-ci n’aura pas appris l’inhibition de la morsure, ni la gestion de la force de sa mâchoire et/ou de l’utilisation de ses griffes. C’est aussi le cas, parfois, lorsque le chaton est seul dans une portée. Le chaton, ou chat n’a donc pas conscience de cet interdit ou de cette douleur qu’il vous inflige par ce comportement.

Une des autres raisons, c’est la gestion des jeux. Depuis qu’il est arrivé au sein du foyer, on joue facilement avec notre chaton aux jeux de poursuites. Bouchons de bouteilles, plumeaux, ficelles, puis… les mains voire les doigts qui courent sur la table. Aïe !! Définitivement, NON, votre main, vos doigts ne sont pas des proies ni des jouets. Cette image reste alors ancrée dans la tête de votre chat qui va continuer, à l’âge adulte de jouer ainsi.

Il est  possible également que votre chat s’ennuie lors de vos absences (ce qui est rare car le chat est assez solitaire). Toutefois, cela peut arriver pour certaines races ou si son environnement est peu stimulant et qu’il a besoin de se défouler. Et oui, certaines races sont même des « chats/chiens » en ce sens. Aussi, lorsque vous rentrez à la maison, c’est en vous mordillant ou attrapant les jambes qu’il déchargera son « trop plein » d’énergie.

Dans les séances de câlins par exemple, il se couche sur le dos, votre matou montre une aisance dans son environnement et envers la personne qui est devant lui, mais ce n’est pas du tout une invitation à la caresse  car le ventre est la partie du corps la plus vulnérable chez un chat. Aussi, résistez à votre envie de faire des gratouillis sur son petit « bidon tout rond »… Beaucoup d’entre eux n’apprécieront pas !! 

Mon chat me mordille : que faire ?

  • Dans le cas d’un soucis de trouble du développement ou de comportements agressifs graves, il est important de consulter votre vétérinaire en premier lieu. En effet, ces réactions pourraient être dues à des douleurs physiques ou des troubles psychologiques que vous ne soupçonnez pas.
  • Si votre chat a, semble-t-il, un trop plein d’énergie, n’hésitez pas à lui fabriquer ou à acheter des jouets d’occupation.
  • Afin d’éviter les « jeux de mains, jeux de vilains » on jouera avec notre matou avec un plumeau fixé sur une longue baguette. Si le chat est trop excité, mieux vaut, pour lui, (ainsi que pour vos précieuses mains) des jeux d’occupation avec lesquels il peut jouer seul.
  • Dans le cas de réaction au stress ou à l’anxiété, vous pouvez également utiliser le « Féliway » à base de phéromones qui apaisent vraiment efficacement votre animal, et/ou consulter votre vétérinaire.
  • On peut également utiliser le « non » ou « aïe » plutôt aiguë en guise d’inhibition et l’arrêt immédiat du jeu dans ces cas là. Même si « l’éducation du chat » à proprement parler n’est pas franchement dans le réalisable à tous les coups, ils comprennent très vite les interdits à base d’onomatopés, et d’intonations.
  • Enfin et surtout, apprenez à connaître les signaux que vous envoie votre chat.

Les divers signaux peuvent être : oreilles en arrières, queue qui bat d’un côté à l’autre régulièrement (contrairement aux chiens) fuyez, si le battement est rapide cela signifie qu’il est agacé ou stressé, s’il est lent c’est qu’il a repéré une proie, et va bondir (peut être votre main ?!!….) miaulements particuliers, plutôt rauque en général, détournement de regard. Tout autant de signes qui montrent l’agacement. 

Ca y est, vous voilà fin prêt à vivre en parfaite harmonie avec votre félin !

Mon chat me mordille, qu'est ce que cela signigie

Chat parachute : pourquoi les chat aiment la hauteur

Chat parachute ?! C’est bien connu, les chats adorent se placer en hauteur, nous allons voir ici pourquoi mais aussi nous allons démystifier le mythe qui consiste à dire qu’un chat retombera toujours sur ses pattes.

Chat parachute : Pourquoi les chats aiment-ils la hauteur ?

On le remarquera chez tous les chats normalement constitués : ils adorent grimper aux arbres, sur les meubles ou autre. C’est d’ailleurs pour cette raison, que les fameux « arbres à chats » existent : pour répondre au besoin naturel des chats de grimper en hauteur.

Grimper est donc ce que l’on pourrait appeler un instinct chez le chat. Certains monteront aux arbres pour mieux surveiller leurs proies quand d’autres le feront simplement par instinct de survie.

Le saviez-vous, un autre animal « félin », le léopard, va même jusqu’à stocker sa nourriture dans les arbres pour la protéger.

De plus, les chats aiment la hauteur aussi parce qu’ils ont les capacité à grimper assez haut. Sachez qu’un chat pourra sauter jusqu’à 5 fois leur hauteur sans prendre d’élan. Puis, leur grande agilité, leurs griffes et l’équilibre apporté par leur queue leur permet de pouvoir se nicher dans des endroits les plus insolites les uns que les autres.

Ce qu’il faut retenir

En clair, le chat grimpera en hauteur principalement pour :

  • Chasser (surveiller) sa proie
  • Se protéger d’un danger / prédateur

C’est un trait comportemental que les chats, même domestiqués, garderont.

Chat parachute : Le chat retombe toujours sur ses pattes ?

C’est une idée reçue bien ancrée et effectivement les chats ont des facilités à retomber sur leur pattes, mais pas de n’importe quelle hauteur ! Ne pensez pas qu’un chat qui saute du 6ème étage atterrira forcément sans dommages.

En effet, le chat est très doué pour escalader et grimper le plus haut possible, toutefois la descente est souvent plus complexe. On a d’ailleurs tous en tête le stéréotype du pompier qui vient avec son échelle pour faire descendre le chat perché en haut de l’arbre.

Même si l’atterrissage du chat est quelque chose d’assez instinctif pour lui : il va avoir la capacité de se retourner en plein vol pour atterrir au sol les 4 pattes en premier, il n’en reste pas moins risqué.

Trois principaux facteurs seront à prendre en considération lors de la chute d’un chat :

  • Son poids : un chat en surpoids sera bien évidemment moins agile
  • Sa vitesse : plus il va vite, moins une bonne réception sera assurée
  • La hauteur : plus c’est haut, plus c’est dangereux, c’est plutôt logique mais une petite hauteur de chute peut également amener le chat à ne pas avoir le temps de se retourner. Il faut donc être vigilant, dans tous les cas.

Puis, il y a bien entendu le facteur chance qui, malheureusement, ne pourra jamais assurer le risque zéro.

Soyez donc vigilant si vous habitez en appartement : la chute d’un balcon de 4 étages (ou plus) pourrait être mortelle. Sécurisez un maximum vos fenêtres et balcons, ne faites pas trop confiance au mythe du chat parachute.

Chat parachute : Pourquoi les chats aiment la hauteur ?

Ouie du chat : Quels sons percoit l'oreille du chat

Ouie du chat : Comment nos chats entendent-ils ? Les chats entendent mieux que nous, mais jusqu’où ce sens est-il développé chez cette espèce ?

L’ ouïe du chat : Deux particularités incroyables de l’oreille du chat

Les chats ont une ouïe très fine, ce sens très développé chez cette espèce se caractérise par deux capacités très intéressantes.

Ouie du chat : Les chats peuvent entendre des sons inaudibles par nous, les Humains

En effet, les chats sont capables d’entendre des sons que nous Humains n’entendons pas. Chaque son à une fréquence et cette fréquence se mesure en Mégahertz. Les Humains ont la capacité d’entendre des sons allant jusqu’à 20 000 Hz, alors que nos amis les chats ont une ouïe beaucoup plus développée à ce niveau. Leur ouïe peut entendre des fréquences sonores allant jusqu’à 60 000Hz !

Par ailleurs les chats ont même une ouïe plus fine à ce niveau que les chiens. Les chiens entendent des fréquences allant jusqu’à 50 000 Hz, en comparaison.

Cette capacité leur permet donc de percevoir des sons qui ne nous sont pas accessibles. Les chats, tout comme les chiens, peuvent donc entendre les ultrasons, ce qui nous est impossible à notre niveau.

Les chats peuvent pivoter leurs oreilles pour mieux localiser l’origine d’un son !

Une autre capacité, également assez incroyable, est que les chats sont capables de faire pivoter leurs oreilles indépendamment l’une de l’autre, grâce à des muscles situés au niveau de leurs oreilles. Cela leur permet ainsi de mieux localiser l’origine d’un son. Cette capacité est essentielle au chat car en tant que prédateur il doit être capable de localiser une proie avec le plus de précision possible ! Par ailleurs, les chiens ont eux aussi cette capacité.

A retenir :

  • Les chats ont une ouïe beaucoup plus fine que nous, les Humains
  • Les chats sont capables d’entendre des sons inaudibles par les Humains
  • Les chats peuvent faire pivoter leurs oreilles afin de mieux localiser l’origine d’un son

Ouie du chat : Quels sont les sons perçus par les oreilles du chat ?

Chat et javel : Pourquoi les chats aiment ils la javel

Chat et javel : une grande histoire d’amour ? Vous vous demandez pourquoi nos chats sont autant attirés par l’odeur de la javel ? Vous le savez sûrement, nettoyer les malpropretés de votre chat avec un produit à base de javel aura pour effet de le stimuler à marquer à nouveau dans cette zone. Mais, savez-vous pourquoi les chats aiment-ils tant l’odeur de la javel et pourquoi cela leur donne envie de marquer cette odeur ?

Chat et Javel : Pourquoi les chats aiment-ils la javel ?

Les chats, comme d’autres animaux, sont particulièrement sensibles à l’odeur de la javel, cela leur donne envie de faire leurs besoins afin de couvrir cette odeur, mais pourquoi ? Et bien cela viendrait de la composition chimique du produit.

En effet, il est intéressant de savoir que le PH de ce produit est très proche de celui de l’urine. Nous pensons donc que les chats, avec leur odorat particulièrement développé, prendraient cette odeur pour de l’urine, ils chercheraient donc à couvrir cette odeur en la marquant.

Chat et javel : La javel peut elle être dangereuse pour nos chats ?

Oui ! La javel est un produit qui peut être nocif pour nos animaux et nos chats en particulier, surtout s’il est ingéré.
Ainsi donc, il est fortement déconseillé de nettoyer avec de la javel. D’ailleurs, sachez qu’il existe une multitude de produits désinfectants et surtout beaucoup moins dangereux et toxiques pour nos animaux.

Info pratique : Si votre chat ingère de la javel, il est essentiel de contacter votre vétérinaire et/ou le centre anti-poison animal proche de chez vous.

En conclusion, plutôt que de dire que les chats aiment l’odeur de la javel, il serait préférable de mettre en avant le fait que cette odeur leur rappel l’odeur des souillures d’un autre chat, rival, qu’il faut donc masquer. C’est pourquoi les chats auront une forte tendance à faire leurs besoins là ou vous aurez nettoyé avec de la javel. De plus, ce produit peut être dangereux pour votre chat, surtout s’il est avalé. Donc, préférez un produit sans javel, comme le vinaigre blanc, pour procéder au nettoyage de votre maison et ainsi garantir le bien-être de votre animal.

Chat et javel : Pour les chats aiment la javel

Les chats savent-ils nager

Les chats savent ils nager ? Cette question, une majorité de propriétaire de chats ont du se la poser. Alors si vous aussi vous avez déjà vu votre chat complètement paniqué à l’idée de tomber dans l’eau ou si vous craignez que votre chat ne se noie car vous habitez à proximité d’une rivière ou autre, voyons les différentes opinions qui existent sur ce sujet.

Les chats savent ils nager ?
Et bien, ils sont capables de nager !

Et bien oui ! De façon innée les chats sont capables de nager, même si ce n’est pas leur spécialité première. En réalité, cette compétence est instinctive, votre chat n’a donc pas besoin d’apprendre à nager. La nage est un réflexe automatique qui se mettra en place s’il tombe à l’eau et ce pour en sortir au plus vite.

De plus, le chat en tant que prédateur peut être incité à se rapprocher de l’eau afin de pêcher, même si la plupart des chats prendront grand soin de rester dans une zone où ils “ont pattes”. D’autres, plus téméraires, pourront être beaucoup plus débrouillards et ainsi se mettre à nager afin d’atteindre leur objectif de chasse.

Le risque de noyade reste présent 

Le véritable danger pour un chat n’est donc pas de tomber à l’eau et de couler. En réalité, le risque serait plutôt lié à l’épuisement si votre chat tombe l’eau et ne parvient pas à en sortir, par exemple si votre chat tombe dans une piscine bâchée, etc. Un autre risque potentiel vient de l’hypothermie. En effet, si votre chat tombe dans une eau très froide, il est tout fait possible qu’il se noie car, à cause du choc thermique, il lui sera difficile voire impossible de nager pour s’en sortir.

Mais pourquoi les chats n’aiment pas nager ?

Les chats de façon générale ne sont absolument pas fan de l’eau et rares sont ceux qui iront volontairement dans l’eau. Cependant, il faut savoir que cela n’est pas fondamentalement impossible. En effet, certaines races de chats sont réputées pour apprécier davantage l’eau que d’autres. Cela viendrait probablement de leur origine. Le plus connu reste le chat du turc de Van, originaire de Turquie. Cette race de chat est aussi surnommée le “chat nageur”. Mais le Bengal, l’Angora turc ou encore l’Abyssin sont également des races réputées pour “apprécier” l’eau.

En conclusion, bien que la majorité des races de chat n’aiment pas nager, ils ont tous cette capacité en eux et ce de façon instinctive.

Les chats savent ils nager ?

Mon chat dort tout le temps

Mon chat dort tout le temps

Lorsque l’on passe la semaine à travailler et que l’on souhaite profiter du week-end pour passer du temps avec son chat, il peut être frustrant de constater qu’il passe son temps à dormir. Est-ce qu’il dort autant en semaine, est-ce que c’est normal, est-ce un signe de mauvaise santé ? Toutes ces questions peuvent trouver réponse grâce à un simple constat : votre chat n’est pas humain. Nous avons tendance à humaniser nos amis les animaux, et il serait facile de penser que nos 7-8 heures de sommeil sont suffisantes pour tous les mammifères. En réalité, la plupart des chats dorment environ 16 heures par jour ! Ce chiffre a même tendance à grimper lorsqu’il s’agit d’un chaton ou d’un vieux chat. Il est alors facile de se dire que votre chat dort en permanence. Puisque c’est un peu vrai.

Pourquoi ce besoin de sommeil ?

Mon chat dort tout le temps, dois-je m’inquiéter ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le passe-temps favori d’un chat n’est pas la chasse à la souris, mais bien la sieste. Ces temps de pause sont constants, et nos amis les félins y excellent ! Il faut garder en tête que les animaux agissent à l’instinct. Dans la nature, un chat sauvage se doit de chasser sa propre nourriture. Peu importe qu’il s’agisse d’un tigre du Bengal ou d’un chat sauvage, ils doivent tous les deux trouver un moyen pour se procurer de la viande. Cette chasse prend beaucoup de temps, et ces animaux dépensent énormément d’énergie durant le procédé.

Il n’est pas rare qu’une proie échappe à l’emprise du chasseur, s’en suit alors une course poursuite épuisante. Les siestes permettent alors au chat sauvage de conserver toutes ses forces durant la journée, il pourra ainsi chasser à n’importe quel moment afin de récupérer son déjeuner, ou son dîner, dès qu’il se présente à lui.
Cet instinct est également présent chez le chat domestique. Même s’il n’a pas besoin de chasser sa nourriture, puisqu’elle arrive toute préparée dans un bol, son besoin naturel de se reposer et conserver son énergie est toujours là. C’est donc pour cela qu’un chat dort en moyenne jusqu’à 16 heures par jour, juste au cas où une proie se présente durant les 8 autres heures de la journée.

Les chats, des êtres nocturnes ?

Mon chat dort tout le temps, est-ce normal ?Il existe un mythe dans le monde animal, qui dit que le chat est un prédateur nocturne. Cela est faux. Le chat est un prédateur crépusculaire. Il n’est donc pas actif et réveillé durant toute la nuit, il est actif lors du lever et du coucher du soleil. Dans la nature, ce sont les meilleurs moments pour chasser leur nourriture. Cela est durement ancré dans leur cycle du sommeil, qu’ils soient sauvages ou domestiques. Le comportement génétique d’un chat de maison est identique à celui qu’on peut trouver dans la nature, cela peut expliquer pourquoi vous voyez très peu souvent votre chat réveillé.

Mon chat dort tout le temps : quand s’inquiéter ?

 

Si votre chat dort réellement plus que d’habitude, cela pourrait être un symptôme de maladie. Gardez bien en tête qu’il est tout à fait normal pour un chaton de dormir davantage, ses hormones de croissance agissent durant le sommeil, il est donc vital pour lui de dormir le plus souvent pour bien se développer. Les vieux chats dorment également plus, c’est un procédé normal qui accompagne le vieillissement de tout être sur Terre. Un vieux chat, tout comme un jeune chat, peut dormir jusqu’à 18h par jour.
Dès que vous avez l’impression que le cycle de sommeil de votre chat est anormal, vous devez contacter votre vétérinaire, qui pourra vous rassurer ou détecter un problème. Si une augmentation du temps de sommeil est noté, un simple examen, que vous pouvez faire vous même, peut aiguiller vers une explication. Si vous examinez les gencives de votre animal et remarquez qu’elles sont très pales, cela pourrait être un signe d’anémie. L’anémie est une maladie mortelle pour le chat, il est donc, encore une fois, vital de demander l’avis d’un professionnel !

Une vie tranquille

Si toute maladie est écartée, c’est bien que votre chat a juste un besoin de sommeil plus développé que le vôtre. Les chats adorent les siestes, c’est tout à fait normal. S’il n’existe aucun signe de maladie, de détresse ou de désintérêt complet pour le jeu, vous ne devriez pas vous inquiéter pour votre chat. S’il dort plus longtemps, c’est peut-être aussi parce qu’il n’y a rien qui le rend actif ? Afin de réduire ses siestes, pensez à enrichir son environnement avec quelques jeux interactifs.

Mon chat dort tout le temps

chat agressif que faire, comportement du chat, chat agressif solution

Chat agressif, que faire ?

Chat agressif que faire ? Avant de définir un chat comme étant méchant, il faut bien comprendre que son comportement est très loin de celui d’un humain. Si vous percevez un geste comme étant menaçant de la part d’un chat, c’est peut-être juste une manière de vous dire de le laisser tranquille. Il n’est pas forcément méchant, il vous demande juste de respecter son intimité. Il ne peut pas vous le dire avec des mots, et son instinct prendra le dessus sur ses émotions et son attachement envers vous. Un chat méchant, selon les critères humains, est un chat agressif et qui souhaite blesser la personne attaquée. Une agression féline est souvent considérée comme étant moins grave que celle d’un chien. Peut-être parce que les chats sont plus petits et poursuivent très rarement les gens pour les mordre, mais quoi qu’il en soit, il ne faut en aucun cas considérer une agression féline comme étant quelque chose de normal et de non-dangereux.

Chat agressif, que faire face aux différentes sortes d’agression

Un chien possède une seule et unique arme : sa gueule. Un chat, de son côté, possède 5 armes : ses dents, et ses quatre pattes possédant des griffes acérées. Un chat peut donc vous mordre et vous infliger de sévères lacérations, qui sont à la fois très douloureuses, et peuvent facilement s’infecter. Puisque cet animal peut gratter un peu tout et n’importe quoi, des agents étrangers peuvent se retrouver sur ses pattes et faire aggraver la situation. Il existe, entre autre, la « maladie des griffes du chat ». Si elle peut être considérée comme étant bénigne, elle peut très vite s’infecter et devenir dangereuse, et causer des symptômes proches de la grippe. Au-delà de cela, les chats peuvent également agresser d’autres animaux, représentant alors un risque pour eux-mêmes et leur entourage. Un chat méchant peut représenter des coûts vétérinaires importants et doit être éloigné des enfants et des visiteurs.

Quand éviter le contact avec un chat agressif ? 

De manière générale, il vaut mieux éviter d’approcher un chat lorsqu’il accuse l’une de ces postures :
♦ Accroupi
♦ La tête rentrée dans ses épaules
♦ La queue enroulée autour du corps et rangée sous son ventre
♦ Les yeux grands ouverts avec des pupilles partiellement ou totalement dilatées
♦ Les oreilles aplaties sur le côté ou à l’envers sur la tête
♦ Hérissé
♦ Un chat anxieux aura des moustaches rétractées
♦ Un chat peureux aura des moustaches ouvertes vers l’avant
♦ Se tourne de côté vers quelqu’un
♦ Crache ou siffle la gueule grande ouverte
♦ Donne des coups de pattes avant, griffes sorties

Chat agressif : quand va-t-il attaquer ?

Il faut vous préparer à vous défendre ou à fuir le chat dans les cas suivants :
♦ Il se tient droit, raidi, pattes crispées
♦ Pattes arrière durcies, derrière levé et le dos courbé vers la tête
♦ Queue droite et complètement baissée, ou touchant au sol
♦ Regard direct maintenu
♦ Oreilles droites, avec l’arrière légèrement tournée vers l’avant
♦ Hérissé, y compris la fourrure de la queue
♦ Pupilles complètement fermées
♦ Fait face à quelqu’un, parfois en avançant vers lui
♦ Peut grogner, mugir, miauler

Chat agressif que faire face aux attaques ?

Vous pouvez considérer que votre chat attaque lorsqu’il fait l’une ou plusieurs de ces choses :
♦ Tape ou griffe avec ses pattes
♦ Mord
♦ Se bat
♦ Grogne, crie
♦ Roule sur le côté ou sur le dos et expose toutes ses armes, dents et griffes
♦ Attrape votre main et l’amène vers sa gueule pour la mordre
Il est important de bien faire une différence entre une attaque entre chats, une réaction de peur ou de défense, le jeu, une réaction environnementale, une réaction à un toucher non-souhaité, les symptômes de douleur ou d’irritabilité, un acte instinctif ou maternel.

Que faire ?

Il n’y a malheureusement que peu de recours à un chat méchant et agressif. C’est un problème comportemental dangereux qui est compliqué à diagnostiquer, et encore plus difficile à traiter. Si vous essayez de soigner votre chat vous-même, vous pourriez bien lui infliger des effets secondaires dus à une mauvaise application. Le meilleur traitement reste encore l’aide d’un dresseur professionnel, qui pourra dresser un bilan comportemental complet et développer un traitement personnalisé. Le procédé demandera du temps et de l’argent, mais vous retrouverez un chat câlin et moins agressif. Si jamais le dresseur voit que le traitement ne marche pas, il pourra toujours réévaluer le diagnostique et proposer des exercices plus adaptés. Il n’existe, à ce jour, aucun traitement médicamenteux qui pourrait être prescrit pour ce genre de problème.

Chat agressif que faire

1 2

Rechercher

+