Repulsif chat naturel : Existe t-il des répulsifs pour chat naturel

Utilisez un répulsif chat naturel ? Le chat et son territoire, une grande histoire d’amour…ou pas. Enfin, pas pour tout le monde.
 

Les différents marquages du chat

 
Le chat, contrairement au chien, est attaché à son espace territorial, il va utiliser diverses méthodes de marquages.

Tout d’abord, il va se frotter contre les meubles, les portes, afin d’y déposer ses odeurs : ce sont des marquages apaisants pour le chat. Ils contribuent à montrer qu’il est bien dans son environnement.

Il peut également le pratiquer sur les individus humains du foyer, ainsi que les chiens de la maison, ou autres congénères, ce qui signifie que ces êtres sont clairement acceptés, ils ne représenteront pas des intrus s’ils sortent ou entrent sur le territoire. 

Ensuite, il y a les messages de préservation de son territoire, messages d’alertes envers les intrus, congénères par exemple, qui ne sont pas les bienvenus (griffades, marquages urinaires).

Les marquages urinaires peuvent s’avérer être un véritable calvaire pour les propriétaires de félins. Tout autant que pour les non- propriétaires qui subissent ceux-ci avec les chats du voisinage.

Il y a également le retournement de potager, bien agaçant, pour y faire ses besoins.

Ces soucis peuvent être liés à un déménagement ou à l’arrivée d’un nouveau chat à votre domicile. Les femelles en chaleur ont aussi tendance à uriner plus facilement, souvent sur votre lit ou à l’étage, là où elles aiment « chanter » durant cette période.

Que ce soit pour éloigner les chats du voisinage de notre jardin, ou pour éviter que notre gentil « matou » ne fasse ses besoins ou ses griffes où on ne le souhaite pas, les répulsifs peuvent vous être bien utiles.

Répulsif oui, mais naturel, c’est encore mieux !
 

Optez pour un répulsif chat naturel

 

Répulsifs pour l’intérieur

 
Connaissez-vous le Petsafe ?

Lorsque l’on veut protéger l’accès à notre merveilleux canapé en cuir, ou renforcer l’interdiction de faire ses griffes ou d’uriner à tel ou tel endroit le Petsafe sera très efficace. C’est un boîtier dans lequel se trouve un spray inodorant qui se déclenche à l’approche de l’émetteur situé sur le collier de votre chat. Cette action est désagréable pour le chat, et l’incite à terme à ne plus se diriger vers cet endroit.

Les bonnes vieilles recettes de grand mère n’ont pas seulement le vent en poupe pour nous, mais également pour éradiquer les mauvaises habitudes de notre petit félin. Je vous propose quelques recettes pratiques :

  • 5 gouttes d’huiles essentielles citron + 10 gouttes huiles essentielles d’Eucalyptus dans 1 litre d’eau. A diffuser en pulvérisations. Attention, jamais sur les plantes ni sur le chat, car les huiles essentielles sont toxiques pour lui. Juste sur les surfaces en faible quantité. C’est suffisant pour dissuader le chat d’approcher.
  • Faire bouillir un grand verre d’eau avec une cuillère de moutarde. Retirer du feu, attendre 10 minutes et ajouter 5 cuillères à café de poivre noire. Attendre que le mélange refroidisse et pulvériser aux endroits interdits.
  • Dans un grand verre d’eau, verser 1 cuillère à café de canelle, de lavande , de romarain. Laisser infuser une nuit, puis passer le mélange dans une passoire fine pour retirer les grosses particules. Rajouter 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc et c’est prêt à l’emploi.

Pour celles et ceux qui n’ont pas l’âme cuisinière, vous pouvez aussi opter pour le spray prêt à l’emploi « Essentiel et Naturly’s » à base d’huiles essentielles de lemon Grass.

Répulsifs pour l’extérieur

 

  • Mettre de la moutarde forte avec 50cl d’eau. Asperger où on ne souhaite pas la venue des chats. Attention toutefois à asperger les jours de temps sec.
  • Pour les potagers, les chats ayant en horreur l’inconfortable, on peut y mettre des petits branchages ou autre matériaux désagréables afin d’y interdire l’accès. On évitera cependant les épines, dans le respect du bien-être animal et dans l’intérêt de préserver l’entente entre voisins.
  • Planter des géraniums citronelle. Les chats ont horreur de cette odeur.

Voilà, à vos casseroles et pulvérisateurs !! 

N’oubliez pas, avant d’avoir recours aux répulsifs ou même en association  avec ceux-ci, pensez à attirer votre matou plutôt vers l’endroit désiré. Griffoir à chat sur lesquels vous frottez des coussins de valériane, ou de l’herbe à chat.

L’utilisation du Féliway, apaisant, est également intéressant si le changement de comportement a eu lieu lors d’un déménagement ou avec l’arrivée d’un nouveau congénère, ou d’un chien par exemple.

Repulsif naturel chat

Mon chat perd ses dents

Un chat qui perd ses dents, est-ce grave ? C’est ce que nous allons voir ensemble à travers cet article.

Le chat possède, à l’âge adulte, 30 dents, qui poussent entre les deux et quatre semaines du chaton en commençant par 26 dents de lait qui finiront par tomber pour laisser place aux dents définitives entre les 3 et 7 mois du chat. Les dents du chat nous permettent donc de déterminer son âge.

Cependant, il peut arriver que votre chat perde ses dents, et nous allons voir dans quelles situations cela est possible.
 

La perte naturelle des dents de lait

 
Un chaton perdra naturellement ses dents de lait pour faire place à sa dentition définitive. Il n’est donc pas impossible que vous retrouviez des dents de votre chat si ce dernier est en plein développement.

On remarquera la perte des dents de lait à partir du troisième mois de vie du chat. D’où l’importance de connaître l’âge de votre chat pour ne pas vous inquiétez lorsque vous retrouver ses dents.
 

Constater la perte des dents de son chat est très rare

 

En effet, tout comme pour les chiens, les chats qui perdent leurs dents ont tendance à les avaler et en général, nous ne nous en rendons absolument pas compte.

 

Comment savoir si son chat perd ses dents de lait ?

 
Plusieurs signes peuvent toutefois vous « alerter » car votre chat pourrait rencontrer des difficultés à s’alimenter.

De plus, il est possible que votre chat se frotte les dents avec ses pattes, soit parce que ça le gêne (une dent pas encore tombée par exemple), soit parce qu’il est un peu douloureux (mais rassurez-vous, rien de grave).

Enfin, il est possible que vous aperceviez quelques traces de sang suite à la perde des dents de votre chat ou suite à la repousse d’une dent définitive (canine, prémolaire, molaire ou incisive). Encore une fois, nul besoin de s’inquiéter, c’est tout à fait normal.
 

Que faire quand un vieux chat perd ses dents

 
C’est un peu le cycle de la vie, on nait sans dents, on obtient une dentition définitive puis on finit par perdre ses dents. Pour les chats c’est le même cycle.

Il ne faut donc pas s’alarmer, c’est tout à fait normal. La seule chose à surveiller c’est que le chat puisse toujours se nourrir sans trop de difficultés.

N’hésitez pas à lui proposer des pâtés ou encore de l’eau tiède dans ses croquettes pour que la mastication soit plus aisée. Votre vétérinaire pourra également vous conseiller une alimentation adaptée.

Un chat en pleine forme qui perd ses dents

Enfin, si l’on met de côté les pertes de dents « naturelles », que votre chat est ni jeune, ni vieux mais qu’il commence à perdre ses dents : cela n’est pas inquiétant mais vous devez toutefois consulter votre vétérinaire pour écarter toutes éventuelles maladies ayant pour premier symptôme la perte des dents.

Mon chat perd ses dents, est-ce grave ?

Mon chat mordille : Pourquoi a t-il ce comportement ?

Mon chat me mordille ! Nos chers aristochats adorent jouer, parfois ils sont aussi très câlins, mais surtout, ils adorent manger…et dormir… Pourtant, comme le montrent certaines vidéos du « net », ou votre propre expérience, ce compagnon à 4 pattes peut aussi se montrer bien moins amicale. Griffures, morsures douloureuses peuvent surgir de nulle part, sans raisons apparentes pour vous…

 Quelques exemples concrets :

  • Vous êtes là, tous les deux, en mode coccooning. Ronronnements, étirements, il se met sur le dos comme si il attendait une gratouille bidon et… d’un coup, il vous mord, ou vous mordille tout en vous retenant avec ses pattes.
  • Ces moments « amusants » où votre minette découvre les mouvements de votre pied ou de vos mains sous ce plaid devant la télé… Enfin, amusants, pas pour longtemps, car à un moment, elle vous saisit tellement fortement le pied que vous hurlez de douleur !
  • Parfois même, votre matou vous semble comme « sorti » du dernier film de Jedeï, traverse le salon, saute partout, s’agrippe et fini par une attaque de votre jambe ou bras en les mordillant, puis repart, et réitère plusieurs fois…

Non, ce n’est ni un « monstre » ni une peluche déguisée en « diablotin» mais un chat qui réagit de la sorte pour diverses raisons.

Pourquoi mon chat me mordille ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’il y a plusieurs situations qui peuvent déclencher cette agressivité, parfois soudaine. Il est donc primordial de connaître et de repérer ces divers moments de vie avec votre félin.

Tout comme le chiot, la période de développement du chaton est très importante. Notamment vers la 4ème semaine de vie où, si la mère est absente ou immature, celui-ci n’aura pas appris l’inhibition de la morsure, ni la gestion de la force de sa mâchoire et/ou de l’utilisation de ses griffes. C’est aussi le cas, parfois, lorsque le chaton est seul dans une portée. Le chaton, ou chat n’a donc pas conscience de cet interdit ou de cette douleur qu’il vous inflige par ce comportement.

Une des autres raisons, c’est la gestion des jeux. Depuis qu’il est arrivé au sein du foyer, on joue facilement avec notre chaton au jeux de poursuites. Bouchons de bouteilles, plumeaux, ficelles, puis… les mains voir les doigts qui courent sur la table. Aïe !! Définitivement, NON, votre main, vos doigts ne sont pas des proies ni des jouets. Cette image reste alors ancrée dans la tête de votre chat qui va continuer, à l’âge adulte de jouer ainsi.

Il est  possible également que votre chat s’ennuie lors de vos absences (ce qui est rare car le chat est assez solitaire). Toutefois, cela peut arriver pour certaines races ou si son environnement est peu stimulant et qu’il a besoin de se défouler. Et oui, certaines races sont même des « chats/chiens » en ce sens. Aussi, lorsque vous rentrez à la maison, c’est en vous mordillant ou attrapant les jambes qu’il déchargera son « trop plein » d’énergie.

Dans les séances de câlins par exemple, il se couche sur le dos, votre matou montre une aisance dans son environnement et envers la personne qui est devant lui, mais ce n’est pas du tout une invitation à la caresse  car le ventre est la partie du corps la plus vulnérable chez un chat. Aussi, résistez à votre envie de faire des gratouillis sur son petit « bidon tout rond »… Beaucoup d’entre eux n’apprécieront pas !! 

Mon chat me mordille : que faire ?

 

  • Dans le cas d’un soucis de trouble du développement ou de comportements agressifs graves, il est important de consulter votre vétérinaire en premier lieu. En effet, ces réactions pourraient être dues à des douleurs physiques ou des troubles psychologiques que vous ne soupçonnez pas.
  • Si votre chat a, semble-t-il, un trop plein d’énergie, n’hésitez pas à lui fabriquer ou à acheter des jouets d’occupation.
  • Afin d’éviter les « jeux de mains, jeux de vilains » on jouera avec notre matou avec un plumeau fixé sur une longue baguette. Si le chat est trop excité, mieux vaut, pour lui, (ainsi que pour vos précieuses mains) des jeux d’occupation avec lesquels il peut jouer seul.
  • Dans le cas de réaction au stress ou à l’anxiété, vous pouvez également utiliser le « Féliway » à base de phéromones qui apaisent vraiment efficacement votre animal, et/ou consulter votre vétérinaire.
  • On peut également utiliser le « non » ou « aïe » plutôt aiguë en guise d’inhibition et l’arrêt immédiat du jeu dans ces cas là. Même si « l’éducation du chat » à proprement parler n’est pas franchement dans le réalisable à tous les coups, ils comprennent très vite les interdits à base d’onomatopés, et d’intonations.
  • Enfin et surtout, apprenez à connaître les signaux que vous envoie votre chat.

Les divers signaux peuvent être : oreilles en arrières, queue qui bat d’un côté à l’autre régulièrement (contrairement aux chiens) fuyez, si le battement est rapide cela signifie qu’il est agacé ou stressé, s’il est lent c’est qu’il a repéré une proie, et va bondir (peut être votre main ?!!….) miaulements particuliers, plutôt rauque en général, détournement de regard. Tout autant de signes qui montrent l’agacement. 

Ca y est, vous voilà fin prêt à vivre en parfaite harmonie avec votre félin !

Mon chat me mordille, qu'est ce que cela signigie

Diarrhée chez le chat : symptômes, traitement

Diarrhée chez le chat : comment faire ? Votre chat a la diarrhée et vous ne savez pas comment réagir face à ce problème. Voici donc, pour vous aider, les conseils à mettre en place dans ce type de situation.
 

Diarrhée chez le chat : Mon chat a la diarrhée, comment l’aider ?

 

Tout d’abord, si votre chat a la diarrhée, il est fortement recommandé de lui retirer sa gamelle de croquettes. En effet, il est préconisé dans ce type de situation de faire jeuner l’animal durant 24 heures.

Attention : Il est absolument obligatoire de laisser de l’eau à disposition en permanence. La diarrhée peut facilement et très rapidement déshydrater votre chat et cela peut être très dangereux pour lui, c’est pourquoi l’eau devra être mise à disposition et à volonté.

Après 24h de jeûne, si votre chat ne présente plus de symptôme de diarrhée, vous pourrez alors réintroduire la nourriture petit à petit, tout en surveillant votre chat durant quelques jours.

Astuce : Si votre chat n’est pas un grand buveur et que vous craignez qu’il ne se déshydrate, il est recommandé d’investir dans une fontaine à eau pour chat. L’eau des fontaines est plus oxygénée que l’eau dans une simple gamelle et donc de meilleure qualité. Cela incitera donc votre chat à boire davantage.

 

Mon chat a la diarrhée, quand contacter le vétérinaire ?

 

Il est toujours inquiétant de savoir son animal malade. Ainsi donc pour savoir quand contacter le vétérinaire en cas de diarrhée voici quelques conseils :

Tout d’abord, si au delà des 24h de jeûne votre chat présente toujours des symptômes de diarrhée, il sera alors nécessaire de contacter votre vétérinaire.

De plus, si votre chat présente d’autres symptômes, comme de la fièvre, du sang dans les selles ou des vomissements, il sera là aussi nécessaire de contacter votre vétérinaire sans attendre.

Pour finir, les causes de la diarrhée peuvent être variables et il sera important de les déterminer afin de mettre en place un traitement adapté. C’est pourquoi l’aide et l’intervention de votre vétérinaire est essentielle.
 

Quelle alimentation choisir ?

 
Si votre chat à tendance à avoir des diarrhées régulièrement, il se pourrait que son alimentation soit en cause. N’hésitez pas à opter pour des croquettes spécifiquement adaptées et propices à une bonne digestion et à en parler à votre vétérinaire pour qu’il vous conseille l’alimentation la plus adaptée.
 

A retenir :

 

  • En cas de diarrhée, il est recommandé de faire jeuner votre chat en lui retirant sa gamelle de croquettes

  • Laisser toujours de l’eau à disposition

  • En cas de fièvre, de sang dans les selles, ou tout autres symptômes, contactez immédiatement votre vétérinaire

  • Si les symptômes persistent plus de 24h contactez votre vétérinaire

Diarrhée chez le chat : Comment savoir si votre chat a la diarrhée

Chat parachute : pourquoi les chat aiment la hauteur

Chat parachute ?! C’est bien connu, les chats adorent se placer en hauteur, nous allons voir ici pourquoi mais aussi nous allons démystifier le mythe qui consiste à dire qu’un chat retombera toujours sur ses pattes.

Chat parachute : Pourquoi les chats aiment-ils la hauteur ?

On le remarquera chez tous les chats normalement constitués : ils adorent grimper aux arbres, sur les meubles ou autre. C’est d’ailleurs pour cette raison, que les fameux « arbres à chats » existent : pour répondre au besoin naturel des chats de grimper en hauteur.

Grimper est donc ce que l’on pourrait appeler un instinct chez le chat. Certains monteront aux arbres pour mieux surveiller leurs proies quand d’autres le feront simplement par instinct de survie.

Le saviez-vous, un autre animal « félin », le léopard, va même jusqu’à stocker sa nourriture dans les arbres pour la protéger.

De plus, les chats aiment la hauteur aussi parce qu’ils ont les capacité à grimper assez haut. Sachez qu’un chat pourra sauter jusqu’à 5 fois leur hauteur sans prendre d’élan. Puis, leur grande agilité, leurs griffes et l’équilibre apporté par leur queue leur permet de pouvoir se nicher dans des endroits les plus insolites les uns que les autres.

Ce qu’il faut retenir

En clair, le chat grimpera en hauteur principalement pour :

  • Chasser (surveiller) sa proie
  • Se protéger d’un danger / prédateur

C’est un trait comportemental que les chats, même domestiqués, garderont.

Chat parachute : Le chat retombe toujours sur ses pattes ?

C’est une idée reçue bien ancrée et effectivement les chats ont des facilités à retomber sur leur pattes, mais pas de n’importe quelle hauteur ! Ne pensez pas qu’un chat qui saute du 6ème étage atterrira forcément sans dommages.

En effet, le chat est très doué pour escalader et grimper le plus haut possible, toutefois la descente est souvent plus complexe. On a d’ailleurs tous en tête le stéréotype du pompier qui vient avec son échelle pour faire descendre le chat perché en haut de l’arbre.

Même si l’atterrissage du chat est quelque chose d’assez instinctif pour lui : il va avoir la capacité de se retourner en plein vol pour atterrir au sol les 4 pattes en premier, il n’en reste pas moins risqué.

Trois principaux facteurs seront à prendre en considération lors de la chute d’un chat :

  • Son poids : un chat en surpoids sera bien évidemment moins agile
  • Sa vitesse : plus il va vite, moins une bonne réception sera assurée
  • La hauteur : plus c’est haut, plus c’est dangereux, c’est plutôt logique mais une petite hauteur de chute peut également amener le chat à ne pas avoir le temps de se retourner. Il faut donc être vigilant, dans tous les cas.

Puis, il y a bien entendu le facteur chance qui, malheureusement, ne pourra jamais assurer le risque zéro.

Soyez donc vigilant si vous habitez en appartement : la chute d’un balcon de 4 étages (ou plus) pourrait être mortelle. Sécurisez un maximum vos fenêtres et balcons, ne faites pas trop confiance au mythe du chat parachute.

Chat parachute : Pourquoi les chats aiment la hauteur ?

Comment accueillir un chaton
Comment accueillir un chaton ? C’est décidé, vous sautez le pas de l’adoption ? Vous avez décidé d’adopter un chaton, mais vous ne savez pas comment vous y prendre afin d’accueillir cette petite boule de poils dans les meilleures conditions ? Voici donc, pour vous aider, tous nos conseils et astuces !

Comment accueillir un chaton ? 

L’âge légal de vente d’un chaton 

Tout d’abord, il faut savoir que l’âge légal d’adoption en France est de 8 semaines, or il est conseillé d’attendre au moins 12 semaines avant de séparer les chatons de leur mère. En effet, la mère a un rôle essentiel dans l’éducation de ses chatons et sans sa présence, les chatons risquent de présenter des comportements inadaptés dans leur vie future. La mère apprend à ses chatons à se calmer, à contrôler leur morsure et leurs griffes, etc. Autant d’apprentissages essentiels qui, s’ils ne sont pas acquis, rendront la cohabitation avec votre chaton plus ou moins compliquée. En effet, vivre avec un chat mal sevré peut devenir réellement problématique.

Quels matériels prévoir pour recevoir son chaton ?

Dans un second temps afin d’accueillir votre chaton dans les meilleures conditions, il est nécessaire de lui installer un espace à lui. Préférez les endroits en hauteur que les chats affectionnent particulièrement.
De plus, il est nécessaire de lui proposer des gamelles d’eau et de nourriture à volonté.

Nos astuces

Concernant la nourriture, il est essentiel de lui acheter une alimentation adaptée à ses besoins physiologiques. Votre chaton est en pleine croissance et doit donc avoir des croquettes adaptées.

Une litière devra aussi être mise à disposition et elle ne devra pas être située à proximité de son coin repas.
Pour finir, il est fortement recommandé d’acheter des jouets divers et variés à votre chaton afin de le stimuler et de le dépenser suffisamment. Un griffoir peut aussi être mis à disposition situé de préférence au milieu d’une pièce.

Comment accueillir un chaton

Quels conseils pour son bien-être ?

Pour finir, il sera important de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire afin de s’assurer de sa bonne santé, mais également mettre à jour ses vaccins, son vermifuge, ainsi que son traitement antiparasitaire.
Puis, afin de garantir le bien-être de votre chaton, il sera essentiel de respecter ses temps de repos, et ainsi de ne pas le déranger quand il dort. Préférez des interactions avec lui lors de ses phases d’éveil.

Bonus : Attention aux caresses excessives !

Avoir envie de papouiller son chaton est logique et très compréhensible, mais il faut savoir reconnaître les signaux de votre chaton afin de vous assurer que cette prise de contact est vécue positivement par ce dernier. Ainsi donc si votre chaton, lors de vos câlins, ne se sent pas à l’aise, cherche à fuir ou montre des signes d’irritation, il sera alors important de stopper cette prise de contact et de laisser votre chaton tranquille pour qu’il se calme. Un chaton sur-manipulé peut rapidement devenir agressif et perdre la confiance qu’il a en vous.
Comment accueillir un chaton ?
Ouie du chat : Quels sons percoit l'oreille du chat

Ouie du chat : Comment nos chats entendent-ils ? Les chats entendent mieux que nous, mais jusqu’où ce sens est-il développé chez cette espèce ?

L’ ouïe du chat : Deux particularités incroyables de l’oreille du chat

Les chats ont une ouïe très fine, ce sens très développé chez cette espèce se caractérise par deux capacités très intéressantes.

Ouie du chat : Les chats peuvent entendre des sons inaudibles par nous, les Humains

En effet, les chats sont capables d’entendre des sons que nous Humains n’entendons pas. Chaque son à une fréquence et cette fréquence se mesure en Mégahertz. Les Humains ont la capacité d’entendre des sons allant jusqu’à 20 000 Hz, alors que nos amis les chats ont une ouïe beaucoup plus développée à ce niveau. Leur ouïe peut entendre des fréquences sonores allant jusqu’à 60 000Hz !

Par ailleurs les chats ont même une ouïe plus fine à ce niveau que les chiens. Les chiens entendent des fréquences allant jusqu’à 50 000 Hz, en comparaison.

Cette capacité leur permet donc de percevoir des sons qui ne nous sont pas accessibles. Les chats, tout comme les chiens, peuvent donc entendre les ultrasons, ce qui nous est impossible à notre niveau.

Les chats peuvent pivoter leurs oreilles pour mieux localiser l’origine d’un son !

Une autre capacité, également assez incroyable, est que les chats sont capables de faire pivoter leurs oreilles indépendamment l’une de l’autre, grâce à des muscles situés au niveau de leurs oreilles. Cela leur permet ainsi de mieux localiser l’origine d’un son. Cette capacité est essentielle au chat car en tant que prédateur il doit être capable de localiser une proie avec le plus de précision possible ! Par ailleurs, les chiens ont eux aussi cette capacité.

A retenir :

  • Les chats ont une ouïe beaucoup plus fine que nous, les Humains
  • Les chats sont capables d’entendre des sons inaudibles par les Humains
  • Les chats peuvent faire pivoter leurs oreilles afin de mieux localiser l’origine d’un son

Ouie du chat : Quels sont les sons perçus par les oreilles du chat ?

Pourquoi mon chat bave, mon chat bave

Pourquoi mon chat bave ? Vous avez remarqué que votre chat bavait de façon excessive et donc anormale. Pour mieux comprendre ce comportement et savoir comment réagir voici, pour vous aider, les principales causes de l’hypersalivation.

Cause n°1 – Pourquoi mon chat bave :

 Un problème de santé

Si votre chat bave de façon anormale, il est important de vérifier si votre animal est en bonne santé. L’hypersalivation peut être causée par divers problèmes de santé, comme des problèmes dentaires, ou encore des ulcères. Une consultation chez votre vétérinaire et un examen général de votre chat, en analysant son poids, son comportement ou encore sa dentition sont alors à conseiller.

Cause n°2 – Pourquoi mon chat bave : 

Mon chat est anxieux

L’hypersalivation peut aussi avoir une cause comportementale. En effet, il est possible d’observer une hypersalivation chez votre chat en cas de stress ou d’anxiété. Cela peut être visible lors d’un trajet en voiture, par exemple, si ce dernier n’a pas été suffisamment habitué. Dans ce cas, l’hypersalivation n’est qu’un symptôme et pour le régler il faudra s’intéresser à l’origine du stress afin de modifier l’environnement de votre chat ou mettre un place une habituation afin qu’il se sente mieux.

Cause n°3 : Mon chat est heureux

Une autre cause à la salivation excessive peut être tout simplement déclenchée quand votre chat est heureux. En effet, si lors d’une séance de câlins vous remarquez que votre chat se met à ronronner et à baver, sachez que cela est normal et reflète d’un état de bien-être.

Que faire si mon chat bave excessivement ?

En conclusion, si votre chat bave beaucoup vous devez tout d’abord réfléchir à la cause de ce problème. L’hypersalivation n’est finalement qu’un symptôme qui reflète soit un problème de santé, soit un état émotionnel fort. Dans tout les cas n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire et / ou un comportementaliste félin qui vous aidera à comprendre l’origine de ce problème et vous permettra de trouver des solutions adaptées et efficaces.

 

Pourquoi mon chat bave ?

Chat et javel : Pourquoi les chats aiment ils la javel

Chat et javel : une grande histoire d’amour ? Vous vous demandez pourquoi nos chats sont autant attirés par l’odeur de la javel ? Vous le savez sûrement, nettoyer les malpropretés de votre chat avec un produit à base de javel aura pour effet de le stimuler à marquer à nouveau dans cette zone. Mais, savez-vous pourquoi les chats aiment-ils tant l’odeur de la javel et pourquoi cela leur donne envie de marquer cette odeur ?
 

Chat et Javel : Pourquoi les chats aiment-ils la javel ?

 

Les chats, comme d’autres animaux, sont particulièrement sensibles à l’odeur de la javel, cela leur donne envie de faire leurs besoins afin de couvrir cette odeur, mais pourquoi ? Et bien cela viendrait de la composition chimique du produit.

En effet, il est intéressant de savoir que le PH de ce produit est très proche de celui de l’urine. Nous pensons donc que les chats, avec leur odorat particulièrement développé, prendraient cette odeur pour de l’urine, ils chercheraient donc à couvrir cette odeur en la marquant.

 

Chat et javel : La javel peut elle être dangereuse pour nos chats ?

 
Oui ! La javel est un produit qui peut être nocif pour nos animaux et nos chats en particulier, surtout s’il est ingéré.
Ainsi donc, il est fortement déconseillé de nettoyer avec de la javel. D’ailleurs, sachez qu’il existe une multitude de produits désinfectants et surtout beaucoup moins dangereux et toxiques pour nos animaux.

Info pratique : Si votre chat ingère de la javel, il est essentiel de contacter votre vétérinaire et/ou le centre anti-poison animal proche de chez vous.

En conclusion, plutôt que de dire que les chats aiment l’odeur de la javel, il serait préférable de mettre en avant le fait que cette odeur leur rappel l’odeur des souillures d’un autre chat, rival, qu’il faut donc masquer. C’est pourquoi les chats auront une forte tendance à faire leurs besoins là ou vous aurez nettoyé avec de la javel. De plus, ce produit peut être dangereux pour votre chat, surtout s’il est avalé. Donc, préférez un produit sans javel, comme le vinaigre blanc, pour procéder au nettoyage de votre maison et ainsi garantir le bien-être de votre animal.

Chat et javel : Pour les chats aiment la javel

Griffure de chat : Comment soigner la griffure de chat

Il faut savoir que la griffure de chat peut être dangereuse pour les Humains. En effet, les griffures de chat peuvent transmettre des maladies ou encore s’infecter. Voici donc les gestes à avoir en cas de griffures de chat.

Griffure de chat : désinfecter la plaie 

Le premier réflexe à avoir si vous vous faites griffer par un chat et de désinfecter immédiatement la plaie. Après avoir lavé la griffure de chat avec une eau savonneuse, vous pourrez alors utiliser un antiseptique classique.

Les risques d’une griffure de chat

Les griffures de chat peuvent être vectrices de maladies, comme la maladie des griffes du chat ou encore la pasteurellose (qui touche principalement les nourrissons et les personnes immunodépressives). Ces deux maladies sont bactériennes. La sporotrichose, une maladie causée par un champignon, peut également être transmise en cas de griffure.

ZOOM sur la maladie des griffes du chat :  Il faut savoir que la maladie des griffes du chat est assez courante. En effet, une étude a démontré qu’environ 40% des chats européens sont porteurs de cette bactérie à un moment donné de leur vie. Il est alors recommandé de traiter votre chat contre les puces afin de limiter les risques.

De plus, en cas de griffure de chat, il est recommandé de s’assurer que votre vaccination antitétanique est bien à jour.

En cas de doute : consulter votre médecin

Dans tous les cas, si vous vous faites griffer au niveau des yeux, il est recommandé de contacter votre médecin. De même, si suite à la griffure vous présentez des symptômes tels que de la fièvre, une fatigue anormale, des ganglions ou encore si la plaie cicatrise mal, il est également recommandé de consulter votre médecin.

Pour finir, attention aux enfants qui sont souvent les plus touchés par les griffures de chats. Par ailleurs, sachez qu’il n’existe pas de vaccin pour se protéger des griffures de chats. La prévention reste alors le meilleur moyen d’éviter les problèmes.

En conclusion, si votre chat présente des comportements agressifs, n’hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire et/ou un comportementaliste félin qui vous aidera à comprendre pourquoi et comment régler ou atténuer le problème.

Griffure de chat : Comment soigner la griffure de chat ?

1 2 3 17

Rechercher

+