Les cyanobactéries, quand la baignade devient un danger pour le chien

Les cyanobactéries, quand la baignade devient un danger pour le chien
colley barbu s'exécute dans un lac

Chaque année, de nombreux chiens meurent à la suite d’une baignade à cause de la présence de cyanobactéries. Propice au rafraîchissement et à la détente, la baignade peut potentiellement devenir dangereuse pour la santé du chien… On vous dit tout !

Les cyanobactéries, des algues bleues nocives pour le chien

Les cyanobactéries sont des micro-organismes qui se développent dans les lacs, les étangs et les cours d’eau du printemps à l’automne. Toutefois, elles prolifèrent rapidement dans un climat chaud. Ces algues bleues sont dangereuses quand elles libèrent des toxines… elles sont nuisibles à la santé des animaux et des hommes !

Quand une eau est contaminée par les cyanobactéries, vous pouvez remarquer un changement de couleur : vert, rouge voire rose ! Il est possible d’apercevoir les algues bleues à la surface de l’eau avec une odeur nauséabonde. Mais, sachez qu’elles peuvent également s’accrocher aux minéraux et aux plantes au fond de l’eau.

Lors d’une balade au bord de l’eau, le chien est bien souvent tenté de faire un petit plongeon pour se rafraîchir. Cependant, il convient de faire attention à la qualité de l’eau avant d’autoriser la baignade à son chien.

Intoxication du chien par les cyanobactéries : quels sont les symptômes ?

Il est important de savoir que l’ingestion de cyanobactéries est potentiellement mortelle pour le chien. Vous pouvez observer différents symptômes évocateurs d’une intoxication par les algues bleues : vomissements, diarrhées, tremblements, difficultés respiratoires, convulsions, salivation, fièvre… Les signes cliniques surviennent très rapidement après l’ingestion. Au moindre doute, il est primordial d’amener rapidement le chien chez un vétérinaire. Le praticien confirmera si c’est bien un empoisonnement aux cyanobactéries.

Le traitement pour éliminer les toxines consiste généralement à mettre l’animal sous perfusion et à lui donner un absorbant digestif au charbon végétal. D’autres traitements peuvent être mis en place par le vétérinaire en fonction de l’état de santé du chien. 

5 conseils pour protéger votre chien avant et après la baignade

La prévention reste la meilleure option pour protéger votre chien des cyanobactéries. Découvrez 5 conseils au poil avant et après la baignade !

  1. Vérifiez la qualité de l’eau avant de venir sur le site de baignade. Sachez que le Ministère chargé de la santé a mis en place un site Internet où vous pouvez contrôler la qualité des eaux de baignade. Ainsi, vous aurez accès à toutes les informations utiles avant de vous déplacer avec votre chien.
  2. Rendez-vous également sur le site Internet de l’ARS de votre région afin de vérifier s’il y a des alertes à la prolifération des cyanobactéries.
  3. Allez seulement dans les zones de baignade autorisées pour le chien !
  4. Regardez l’état de l’eau. Au moindre doute, déplacez-vous sur un autre site.
  5. Lavez votre chien après chaque baignade.

Intoxication chien : la prise en charge par l’assurance animaux

L’intoxication d’un chien aux cyanobactéries entraîne une visite en urgence chez le vétérinaire ! Afin de ne plus se préoccuper des frais vétérinaires, vous pouvez souscrire une assurance chien pour veiller sur la santé de votre animal de compagnie !

Exemple de remboursement avec la formule Chien + (couverture à 60%)

Toby, un Berger Australien de 3 ans souffre d’une intoxication suite à l’ingestion d’un produit raticide. Son propriétaire a payé 227,00 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 136,20 euros avec un reste à charge adhérent de 90,80€.

Exemple de remboursement avec la formule Intégrale (couverture à 80%)

Toffee, un Golden Retriever souffre d’une intoxication suite à l’ingestion d’une plaquette de paracétamol. Son propriétaire a payé 186,67 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 149,34 euros avec un reste à charge adhérent de 37,33 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Schnauzer nain (Zwergschnauzer)

Histoire et origines Le Schnauzer Nain appelé aussi Zwergschnauzer est une race originaire de Bavière en Allemagne qui a été reconnu en 1955. Ce chien fut particulièrement utilisé pour la garde et pour accompagner la police dans les enquêtes à l’étranger. Son nom reprend en fait son museau orné d’une barbe et moustache. Il existe… lire la suite « Schnauzer nain (Zwergschnauzer) »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil