Les dangers du chat en été
Article publié le : 10 août 2022

En été, de nombreux dangers affectent le chat. Même si cette période de l’année est propice à la détente, il convient de surveiller son animal pour éviter tout risque d’accident. On vous dit tout sur les principaux dangers de l’été à connaître pour protéger votre chat !

Le chat et la chaleur, un danger en été à ne pas sous-estimer

Votre animal de compagnie n’est pas à l’abri d’un coup de chaleur. Les températures élevées peuvent provoquer des malaises qui se traduisent par des vomissements, un fort halètement, de la diarrhée et encore des convulsions. Vous l’aurez compris… ces signes cliniques sont à prendre très au sérieux. Il est primordial de ne pas laisser un chat dehors en période de forte chaleur mais également de ne pas laisser un chat devant une fenêtre ou une baie vitrée. Il est recommandé de renouveler son eau régulièrement et de l’installer dans un logement frais. Sachez que les races de chats brachycéphales à nez aplati souffrent davantage de la chaleur ! Il convient de redoubler de vigilance si vous possédez un Persan, un Exotic Shorthair, un British Shorthair ou encore un Scottish Fold.

Les rayons du soleil peuvent également être néfastes pour la peau du chat. Les chats nus comme le Sphinx et les chats blancs souffrent particulièrement du coup de soleil. Les zones dépourvues de poil sont aussi à risque chez le chat avec les oreilles, la truffe et le ventre. Il existe une crème solaire pour animaux. Celle-ci assure une protection contre le soleil. N’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire.

Les fenêtres ouvertes, attention au chat parachute !

La période estivale est une invitation à laisser les fenêtres ouvertes pour profiter des douces soirées d’été. Sauf qu’elles représentent un réel danger pour le félin. Le syndrome du chat parachutiste a pour conséquence des lésions graves chez un chat quand il tombe de plusieurs étages. L’animal tombe car il n’est pas conscient du risque et parce qu’il juge mal la hauteur. D’autres causes peuvent être mises en évidence comme le chat qui se roule et tombe du rebord de la fenêtre ou encore le chat qui saute sur la rambarde de la terrasse et perd l’équilibre. Il est vivement recommandé d’installer un filet de protection pour éviter ce type d’accident.

La prolifération des parasites externes

Les parasites externes prolifèrent également pendant la saison estivale. La présence de tiques, puces, moustiques et aoûtats est un danger pour le chat en été. C’est pourquoi, il convient de suivre le protocole parasitaire en administrant un anti-parasitaire tous les mois à votre animal de compagnie. N’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire. Le praticien vous guidera vers une forme galénique (pipette, comprimé, collier) la plus adaptée tout en tenant compte du poids de votre petit compagnon à 4 pattes. Si le chat parasité se gratte et à des plaies, il peut souffrir d’une dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP). Il convient de consulter rapidement un vétérinaire afin de soigner cette allergie à la salive des puces.

Les allergies saisonnières, quand le chat souffre des pollens !

Le chat d’extérieur peut souffrir d’une allergie aux pollens à cause des arbres, des graminées ou encore des herbacées. Ces allergènes volent dans l’air et viennent se poser sur le pelage du chat. Les symptômes d’une allergie saisonnière sont des grattages avec des pertes de poils et des lésions cutanées, des éternuements, les yeux rouges, des difficultés respiratoires… Il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour traiter la dermatite atopique, la conjonctivite et les crises d’éternuements.

Le barbecue, un danger de l’été ou l’animal risque la brûlure

La préparation des viandes et des légumes à la plancha, au grill, au barbecue diffuse une importante source de chaleur. La diffusion des saveurs attire le chat d’extérieur vers ces appareils culinaires avec le risque de se brûler les coussinets. Il est important que l’animal reste dans le logement lors des grillades. S’il se brûlent les pattes, vous devez procéder aux gestes de premiers secours : refroidir la brûlure avec de l’eau et mettre un linge propre autour de la lésion. Ensuite, il est primordial de conduire le chat chez le vétérinaire.

Souscrivez une assurance chat pour le protéger au quotidien !

Afin de protéger votre félin lors d’un accident, d’une maladie ou pour une simple visite de contrôle chez le vétérinaire, vous pouvez souscrire une assurance chat ! Ainsi, vous êtes remboursé des frais vétérinaires et votre animal de compagnie bénéficie d’une couverture optimale.

Exemple de remboursement avec la formule Intégrale (couverture à 80%)

Tao, un Bengal âgé de 1 an a fait une chute du 4ème étage. Afin de soigner les fractures, son propriétaire a payé 568,80 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 455,04 euros avec un reste à charge adhérent de 113,76 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

5 dangers de l'été à connaître pour protéger votre chat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+