Prendre soin de son chiot : nos conseils pour bien l’accueillir !

Prendre soin de son chiot : nos conseils pour bien l’accueillir !
prendre soin de son chiot

Le chiot, contrairement à un chien adulte, a besoin de beaucoup d’attention pour que son développement soit optimal. C’est pourquoi, il convient de prendre bien soin de son chiot. On vous dit tout !

Prendre soin d’un chiot : comment faire ?

Accueillir un nouvel animal à la maison est un moment de joie pour tous les occupants du foyer. Toutefois, il convient de bien prendre soin de son chiot afin de garantir son bien-être.

Un chiot a besoin de beaucoup d’attention

Les jeunes chiots sont des animaux fragiles et le moindre problème peut avoir des conséquences graves. Son caractère doit aussi être forgé, car c’est la période durant laquelle ils apprennent à vivre en famille et à obéir à son propriétaire. Pour grandir en toute sérénité, les jeunes chiens doivent avant tout garder une bonne hygiène. Leurs toilettages ne doivent pas être faits à la va-vite afin de prévenir la prolifération des parasites. En fonction des races de chiens, il faut également prendre en compte la fréquence des séances d’activité physique. La qualité de la nourriture joue aussi un rôle important dans la croissance et la santé en général du chiot.

La première chose qu’il faut surveiller, c’est son système immunitaire !

Quelque soit sa race, un jeune chien est plus sensible aux effets néfastes de l’environnement dans lequel il vit. La première chose qu’il faut surveiller, c’est son système immunitaire. Arrivé à sa sixième ou douzième semaine, les moyens de défense de l’organisme du jeune chien s’estompent. Il est ainsi essentiel de le faire vacciner contre diverses maladies, à l’exemple de virus para influenza qui provoque des toux sèches, la rage ou encore l’hépatite canine. À partir de cet âge, la visite chez le vétérinaire doit se faire tous les six mois jusqu’à ce que le chiot devienne adulte pour des suivis de son état de santé.

Accueillir un chiot : tout ce dont il a besoin !

Du point de vue bucco-dentaire, les chiots ont également besoin de se brosser les dents pour prévenir la formation de la plaque dentaire. Il est aussi plus judicieux d’utiliser des os à mâcher, servant à la fois de jouet et d’anti-tartre à notre compagnon à quatre pattes. Pour adopter un jeune chien, il est aussi essentiel de se préparer à son accueil et de réunir toutes les conditions favorables à son épanouissement et à son bon développement. Il faut commencer par sa niche qui doit être un abri sécuritaire et bien sec. Prévoyez un coussin pour qu’il puisse s’endormir ou se détendre et une couverture pour le maintenir au chaud en hiver !

Outre son habitation, il faut aussi prévoir une alimentation saine et équilibrée, surtout si l’animal de compagnie est une race à tendance gloutonne, comme le Labrador. Privilégiez une alimentation conçue pour les jeunes chiens ! Il est important de mentionner que le chiot a un appareil digestif fragile. C’est pourquoi, il est primordial de lui donner à manger à une heure précise tous les jours.

Prendre soin de son chiot : lutter contre les parasites internes et externes !

La santé des chiens, dès leur plus jeune âge, doit être suivie de prêt, pour leur accompagner dans leur croissance. Contrairement à un chien adulte, le chiot est la cible préférée des parasites internes et externes. Pour stopper la prolifération, dès son adoption, il est recommandé de lui donner un antiparasitaire ainsi qu’un vermifuge. L’entretien du pelage est aussi indispensable pour prévenir l’infestation des parasites et garder une robe soyeuse. Pour les races de chiens à poil long, à l’exemple du Cavalier King Charles Spaniel ou encore le Shih Tzu, le brossage quotidien de la fourrure est primordial. En plus d’entretenir le jeune chien, cela permet également de renforcer ses liens avec son maître.

Outre les entretiens à domicile, nous vous recommandons d’emmener le chiot chez un toiletteur et un vétérinaire régulièrement. Il faut savoir que prendre un chiot coûte cher mais aussi les frais vétérinaires donc il est important de prévoir une assurance chiot pour soulager votre budget.

A lire sur le même thème

Le Carlin (ou Pug)

Histoire et origines D’origine chinoise, le Carlin fut introduit en Europe par la Compagnie des Indes orientales. Très prisé aux Pays-Bas au XVIe siècle il devint cependant populaire auprès des aristocrates européens à l’ascension de Guillaume III sur le trône d’Angleterre en 1688. Originaire des Pays-Bas, ce dernier emmena en effet ses carlins avec lui et… lire la suite « Le Carlin (ou Pug) »

Pudelpointer

Histoire et origines Le Pudelpointer est une race allemande issue de croisements entre Pointers anglais et Caniches. Apparue dès la fin du XIXe siècle (créée par par le baron allemand von Zedlitz), cette race présente de nombreuses qualités, léguées par ses ancêtres : un flair hors pair, grande d’endurance et des arrêts ferme qui font de lui un… lire la suite « Pudelpointer »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil