Comment éviter le coup de blues de mon animal à la rentrée ?

Comment éviter le coup de blues de mon animal à la rentrée ?
animal rentrée

Les vacances d’été sont bel et bien terminées. Il est temps de retrouver la routine du métro, boulot, dodo. Ce retour aux anciennes habitudes peut bouleverser votre animal de compagnie. Il peut souffrir d’un coup de blues au moment de la rentrée. Comment détecter les signes d’un mal-être ? Comment faire pour que votre animal soit mieux dans ses pattes ? On répond à ces questions et on vous donne des conseils pour éviter le coup de blues de votre animal à la rentrée !

Comment savoir si mon animal a un coup de blues ?

Le changement brutal du rythme de vie peut désorienter un animal. C’est tout simplement la cause à un quotidien plus tranquille depuis plusieurs semaines. Le retour aux heures fixes pour les repas, les promenades et la présence humaine qui se fait un peu plus rare demande un nouveau temps d’adaptation, plus particulièrement chez le chien. Si la rentrée n’a pas été bien préparer préalablement, l’animal peut souffrir d’un coup de blues et manifester différents symptômes à absolument repérer.

  • Un changement de comportement soudain doit mettre la puce à l’oreille. L’animal ne veut pas jouer, refuse sa gamelle de nourriture, reste prostré dans un coin du logement, dort beaucoup, miaule ou aboie sans raison… Ce sont des signes que quelque chose ne va pas bien chez le chien ou le chat.
  • Un léchage excessif et/ou répétitif montre que l’animal n’est pas bien dans ses pattes et qu’un événement perturbant lui provoque du stress. Cette automutilation est à prendre très au sérieux par le maître, car elle entraîne des zones de dépilation et des lésions cutanées.
  • Une malpropreté soudaine est un signe de stress à prendre à compte. Il est inutile de gronder l’animal s’il a uriné ou déféqué sur le beau tapis du salon… ce mauvais comportement de votre part ne ferait qu’accroître ce sentiment de mal-être.
  • Une destruction du mobilier est un signal de détresse envoyé par l’animal. Le chien grignote les pieds de la table à manger, fait un trou dans le mur… Le chat griffe le canapé ou encore le papier peint. Là aussi, inutile de le disputer ! Le mieux est de prendre un rendez-vous avec un vétérinaire et un comportementaliste félin.

Comment traiter le coup de blues chez mon animal ?

Lors de la consultation médicale, le vétérinaire peut prescrire un complément alimentaire naturel dans le but de déstresser l’animal, le temps qu’il s’habitue au nouveau rythme de vie. La diffusion de phéromones apaisantes dans l’environnement de l’animal est également vivement recommandée.

2 conseils pour éviter le coup de blues de mon animal à la rentrée

Le coup de blues chez un animal existe bel et bien. Pour éviter la déprime du chat ou du chien, il est essentiel de bien préparer la rentrée. Voici des conseils à suivre pour une reprise o’poil !

Reprendre progressivement la routine établit avant les vacances

Il convient de commencer à habituer l’animal au retour des anciennes habitudes, au moins une semaine avant la rentrée. Cela concerne les horaires de repas et de balade pour le chien. Concernant le chat, c’est un grignoteur. Les croquettes restent en libre-service mais toujours avec une ration adaptée à ses besoins.

Ensuite, il est vivement conseillé de réaliser des petites périodes d’absence progressive avant la rentrée. Cela peut l’aider à s’habituer à votre absence en journée à partir du mois de septembre. Au moment de la reprise, il est essentiel d’offrir à l’animal un environnement serein et divertissant en votre absence avec des jouets interactifs, un tapis de fouille, des peluches… pour l’aider à rester occupé et ne pas ressentir la solitude.

L’animal ressent toutes les émotions de son maître. Si vous êtes perturbé par cette reprise, il le sera tout autant ! De ce fait, il convient d’adopter un comportement calme et rassurant dans le but de favoriser le bien-être du chien ou du chat.

Prendre le temps pour son animal avant et après le travail

Il est primordial de passer du temps avec son animal de compagnie. Il convient de trouver des moments de partage tôt le matin et après la journée de travail. La proposition d’une longue balade satisfera le chien ! Il sera heureux de partager ce tête-à-tête, de rencontrer des nouveaux congénères et de sentir de nouvelles odeurs. Quant au chat, il convient de lui proposer une séance de brossage avec en prime des câlins et un doux ronronnement. Une partie de canne à pêche sera la bienvenue !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire sur le même thème

Le Shar-Pei

Le Shar-Peï est originaire du littoral du Sud de la Chine serait déjà vieille de plusieurs millénaires. Jadis utilisés en tant que chiens de garde, de chasse ou de combat, le Shar-Pei est désormais prisé en tant qu’animal de compagnie.

Le Leonberg

Histoire et origines D’origine allemande le Chien de Leonberg doit sa création à Heinrich Essig. Au XIXe siècle ce dernier croisa un Terre-Neuves, un Saint-Bernards et un chien de montagne des Pyrénées afin d’obtenir un spécimen à poils long et clair dont le physique rappellerait celui du lion, emblème de la ville de Leonberg. Ayant hérité de toutes les qualités… lire la suite « Le Leonberg »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil