Chien Race

Le Caniche

Le Caniche
Caniche sur un tronc d'arbre
Espérance de vie moyenne :
15 ans
Taille :
de 24 à 60 cm
Poids :
entre 2 et 25 kg

Histoire et origines

Le Caniche, cette race française – ou du moins européenne – était originellement utilisé pour la chasse des oiseaux aquatiques, d’où l’origine de son nom « chien à canne ».

Il descend tout droit du Barbet, et est devenu très populaire durant le XVIème siècle, notamment auprès des gens de bonne société. Malgré sa réputation de « chien de salon », le Caniche est extrêmement populaire auprès des foyers en tant qu’animal de compagnie.

Le Standard du Caniche fut publié en 1936, et le Toy (beaucoup plus petit) en 1984.

Caractère et aptitudes

Quelle que soit sa taille, le Caniche est connu pour sa gaieté, sa fidélité, son intelligence et son dynamisme.

De ce fait, il a su se faire une place auprès des familles, quel que soit le lieu de vie. Il présente de nombreuses facilités pour l’apprentissage, ce qui explique qu’il est également souvent choisi pour des spectacles de dressage.

Son passé de chien de chasse fait de lui un amoureux de l’eau, et un pisteur hors pair !

Pour finir, il s’entendra parfaitement avec les enfants, les chats et les autres chiens, mais nécessitera une bonne socialisation dès son plus jeune âge afin d’éviter qu’il ne devienne des signes de peur et d’agressivité envers ses congénères, lors de promenades par exemple.

Caractéristiques physiques

Le Caniche peut être grand (de 45 à 60 cm), moyen (de 35 à 45 cm), nain (de 28 à 35 cm) ou « toy » (de 24 à 27 cm) au garrot.

Son museau plutôt long et fin est l’un des héritages laissés par son passé de chasseur.

D’une manière générale, les Caniches présentent un physique longiligne ainsi qu’un poil bouclé (qui sera fin, laineux et élastique) ou formant des cordelettes. Dans les deux cas, le pelage de ces chiens demande un soin particulier. Actuellement 5 couleurs sont acceptés dans le standard de la race : noir, blanc, marron, gris et abricot.

Santé et soin

Les grands Caniches seront plus sujets à la dysplasie de la hanche alors que les plus petits spécimens souffriront plus fréquemment d’épilepsie ou de luxations de la rotule. L’atrophie progressive de la rétine est aussi un problème récurrent auprès de cette race.

A lire sur le même thème

Bouvier des Flandres

Histoire et origines Le Bouvier des Flandes possède des origines franco-belge (les Flandres n’étant séparées par aucune frontière naturelle), le discours sur son origine diffère selon la nationalité : il proviendrait d’un croisement entre un Griffon et l’ancien Berger de Beauce, ou il serait l’ancêtre de l’ancien Bouvier de Roules. Il était dans tous les… lire la suite « Bouvier des Flandres »

Griffon à poil dur Korthals

Histoire et origines Le Griffon à poils durs Korthals fut crée au XIXe siècle par le hollandais Edward Korthals par le biais d’une sélection rigoureuse et de croisements entre diverses races allemandes (environ 600 sujets au total), belges et françaises.Les aptitudes recherchées étaient avant tout l’aisance avec la chasse et le pistage, tout en préservant son… lire la suite « Griffon à poil dur Korthals »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil