Aromathérapie : 13 huiles essentielles pour soigner le chien

Aromathérapie : 13 huiles essentielles pour soigner le chien
huiles essentielles pour chien

Soigner son chien avec des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont largement utilisées en Europe, et comme souvent, lorsqu’un produit nous fait du bien, nous cherchons à savoir s’il est également adapté à nos chiens. C’est votre chance, puisque les huiles essentielles sont également utilisables avec un chien sans aucun problème. Il suffit de savoir laquelle choisir pour quel problème ou solution.

Le cas des huiles essentielles pour chien

Les huiles essentielles sont un bon moyen de réaliser un traitement efficace visant à régler de nombreux problèmes chez le chien, des invasions de puces aux vertiges, en passant par l’arthrite. Attention cependant, toutes les huiles essentielles ne sont pas inoffensives pour votre chien, il faut savoir faire le tri et demander l’aide de votre vétérinaire. Le problème survient lorsque vous vous retrouvez devant une étagère d’huiles dans un magasin, il y en a plus d’un millier ! Il est d’ailleurs inutile d’en acheter une centaine, il existe plusieurs qui sont très bonnes à avoir dans tous les cas, et d’autres qui peuvent être utiles ici et là. Il faut adapter vos achats aux pathologies de votre chien.

 Nos conseils d’achat

Si l’aromathérapie n’est pas un terrain sur lequel vous êtes à l’aise, le nombre d’huiles essentielles ne sera pas votre unique problème. Il faudra également savoir lesquelles sont meilleures que les autres. Des huiles pures à 100% seront beaucoup plus efficaces, mais seront aussi plus chères. Il faut avoir cette volonté d’acheter un produit cher, puisque les huiles essentielles les moins coûteuses sont souvent altérées avec d’autres produits et pourraient être dangereuses pour le chien. D’ailleurs, il convient d’éviter les produits trouvables en supermarché.

Il faut privilégier les huiles en bouteilles en verre de couleur jaune, bleu, ou violette. Mais également s’assurer que diverses informations sont disponibles sur cette bouteille, ou sur le site du marchand :

Nom latin de l’huile,
Nom vernaculaire de l’huile,
Procédure d’extraction,
Pays d’origine,
Méthode de cultivation (organique, cultivée, cueillie),
Mots « huile essentielle 100% pure ».

TOP 13 des huiles essentielles pour soigner le chien

♦ Ombelle de carotte sauve (Daucus carota) : anti-inflammatoire, énergisante, antibactérien. Bonne pour les peaux sensibles, sèches, et sujettes aux infections diverses. Peut stimuler et renouveler la régénération des tissus, utile pour la guérison des cicatrices.
♦ Genévrier de Virginie (Juniperus virginiana) : antiseptique, tonifiant, stimulant la circulation sanguine, bonne pour la peau, la dermatite, et d’autres problèmes de peaux comme l’eczéma. Repousse les puces.
♦ Camomille sauvage (Matricaria recutita) : anti-inflammatoire, non toxique, douce et facile à utiliser. Bonne pour les irritations de la peau, les réactions allergiques et les brûlures.
♦ Camomille romaine (Chamaemelum nobile) : anti-spasmodique, analgésique, calmant de nerfs, bon pour adoucir le système nerveux central. Efficace contre les crampes, les douleurs musculaires et les douleurs dentaires.
♦ Sauge sclarée (Salvia sclarea) : calme les nerfs, doux quand utilisée en petite quantité et diluée. Calme le système nerveux central. À éviter avec les chiennes enceintes.
♦ Eucalypstus Radiata (Eucalyptus radiata) : antiviral, anti-inflammatoire, expectorant, efficace pour soulager les congestions de la poitrine. À éviter avec les petits chiens et les chiots.
♦ Géranium d’Égypte (Pelargonium x asperum) : douce et sûre, anti-fongique. Bonne pour les irritations de la peau et les infections fongiques de l’oreille. Efficace contre les tiques.
♦ Gingembre (Zingiber officinale) : non toxique, non irritante, et sûre utilisée en petite quantité et diluée. Aide à la digestion, bon contre les vertiges, adoucit les douleurs liées à l’arthrite, la dysplasie, et les entorses.
♦ Immortelle d’Italie (Helichrysum italicum) : anti-inflammatoire, analgésique, régénérant, thérapeutique. Efficace contre les irritations et les problèmes de peaux, aide à la guérison des bleus et des cicatrices et combat les douleurs.
♦ Lavande vraie (Lavandula angustifolia) : sûre et douce, anti-bactérienne, efficace contre les démangeaisons, et calme les nerfs. Bonne contre de nombreux problèmes animaliers, comme l’irritation de la peau, un indispensable.
♦ Niaouli (Melaleuca Quinquenervia) : antihistaminique, antibactérien puissant, et moins irritant que l’arbre à thé. Bon contre les irritations de la peau, et les infections causées par des allergies.
♦ Thym à linalol (Thymus vulgaris ct. Linalool) : combat les douleurs, bon pour l’arthrite et les rhumatismes. Antibactérien, antifongique, antiviral, excellent contre les infections et autres problèmes de peau.
♦ Menthe poivrée (Mentha x piperita) : antispasmodique, stimule la circulation sanguine, repousse les insectes, bon contre l’arthrite, la dysplasie et les entorses. Marche très bien couplée à du gingembre pour combattre les vertiges. À éviter pour les petits chiens et les chiennes enceintes.

A lire sur le même thème

La mutation du gène MDR1 chez le chien de berger

Certaines races de chiens peuvent être sensibles à des médicaments. Cette toxicité provient de la mutation génétique du gène MDR1 chez le chien. En cas d’ingestion d’une molécule à risque, l’animal peut manifester des symptômes graves impliquant son pronostic vital. C’est pourquoi, il convient de se montrer très prudent et d’en parler avec un vétérinaire…. lire la suite « La mutation du gène MDR1 chez le chien de berger »

Berger de Russie méridionale

Histoire et origines Le Berger de Russie méridionale (ioujnorousskaïa ovtcharka) est une race très ancienne, naissante de croisements avec le Berger des Asturies, le Berger de Tatarie ou encore le Barzoï.Utilisé comme chien de troupeau par les bergers en Crimée, il servait de chien de garde pour l’armée Rouge.Il reste encore très peu connu en… lire la suite « Berger de Russie méridionale »

Le Chien de berger des Shetland

Originaire des îles Shetland, cette race était utilisée comme chien de berger pour les moutons et poneys célèbres de ces îles. Descendant du Working Collie, du Yakee puis du Spitz, le Sheltie s’est exporté aux U.S.A. et dans les pays anglo-saxons vers 1910, puis en France en 1935. Il est parfois confondu avec le Colley à poil long.

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil