Vivre avec un chien qui n’aboie pas, est-ce normal ?

Vivre avec un chien qui n’aboie pas, est-ce normal ?
chien qui n aboie pas

Un chien qui n’aboie pas pourrait être le rêve éveillé d’une personne habitant dans un appartement, mais cela peut également être symptomatique de certains problèmes. Avant de chercher à faire aboyer votre chien, sachez que certaines races sont tout simplement plus silencieuses que d’autres, et que ça peut être normal !

Vivre avec un chien qui n’aboie pas, est-ce normal ?

Il est important de noter qu’un manque d’aboiements pourrait trahir un état maladif, et qu’il vaut mieux prévenir que guérir et aller voir votre vétérinaire au moindre doute. Renseignez-vous également sur la race de votre chien afin de savoir s’il est plus ou moins susceptible d’aboyer ou non ! Si vous possédez un Chihuahua qui n’aboie pas, il y a clairement un problème…

Mon chien n’aboie pas : les causes médicales

Si votre chien n’aboie pas ou peu, la première étape consiste à déterminer s’il s’agit simplement d’un désintérêt pour l’aboiement, ou s’il essaye vraiment d’aboyer mais que rien ne sort. Si c’est le deuxième cas qui est diagnostiqué, il est fort possible qu’une visite chez le vétérinaire vous aide à déterminer ce qui ne va pas. C’est donc là votre première solution si jamais vous avez un doute.

Si votre chien a toujours été un grand aboyeur, son silence soudain pourrait cacher quelque chose. Si un chien aboie trop souvent, il peut perdre sa voix, comme les humains ! De manière plus grave, certaines maladies peuvent également affecter sa voix, comme les problèmes respiratoires, les vomissements chroniques, les soucis métaboliques et toutes les grosseurs, traumas et lésions proches du larynx et de la trachée.

Une personnalité silencieuse

Une majorité de chiens ont la capacité physique d’aboyer, tout comme les humains, mais certains chiens peuvent être plus silencieux que leurs compères. Votre animal préfère peut-être pleurer ou couiner plutôt que de délivrer un aboiement lourd et sonore. D’autres chiens ne trouvent juste pas de raisons suffisantes pour se donner la peine de faire marcher leurs cordes vocales. Quel que soit le cas de votre animal, vous devriez être ravi, puisqu’il n’y a aucun problème avec lui. Certains de nos amis canins sont tout simplement nés avec une personnalité silencieuse et reposante.

L’effet « lune de miel »

Si vous venez tout juste d’adopter un chien en provenance d’un refuge animalier, vous pourriez faire face à ce que l’on peut appeler un effet lune de miel. Votre chien pourrait contenir ses mauvaises habitudes en lui pour le moment, le temps qu’il s’adapte à son nouvel environnement et à sa nouvelle famille. Puis, plus le temps passe, plus il devient relaxé et reprend sa personnalité vocale normale. C’est alors à ce moment que les maîtres se plaignent des aboiements sonores, ce qui aide définitivement à comprendre pourquoi le chien s’est retrouvé dans un refuge au départ. Vous devez bien comprendre que l’adoption n’est pas un geste vain, il se peut que votre chien soit aboyeur, et vous devez faire avec. Vous pourrez toujours lui apprendre à aboyer moins souvent, mais ça c’est une autre histoire.

Un historique difficile

Encore une fois, si vous adoptez un chien dans un refuge animalier, il existe des problèmes liés aux aboiements. Si vous ne connaissez pas son historique et que vous découvrez qu’il a du mal à aboyer, cela pourrait bien trahir une méthode anti-aboiement. Un chien ayant subi ce traitement peut toujours vocaliser, mais il n’émettra que des sons légers. S’il ne veut pas aboyer du tout, il a pu subir le traitement du collier anti-aboiement. Enfin, de manière extrême, le chien a pu subir des sévices physiques à chaque fois qu’il aboyait, ce qui réduit forcément ses envies. À ce moment-là, vous pourrez suivre, avec du temps et des méthodes douces, une série d’exercices visant à redonner sa voix à votre chien.

Une race de chien calme

Tous les chiens n’aboient pas forcément, si certaines races ont été élevées dans le but d’aboyer afin d’avertir le maître d’une menace quelconque, d’autres races n’ont pas reçu ce traitement. Certains chiens souhaiteront plutôt ruminer dans leur coin, ou faire d’autres bruits plus silencieux. Cela ne veut pas forcément dire qu’ils ne feront aucun bruit, mais plutôt que l’aboiement n’est pas leur méthode préférée pour se faire entendre et comprendre. Il faut chérir ce silence.

10 races de chiens qui n’aboient pas

  1. Basenji,
  2. Carlin,
  3. Lévrier Écossais,
  4. Épagneul Japonais,
  5. Bouvier Australien,
  6. Akita Inu
  7. Cavalier King Charles Spaniel,
  8. Bouledogue Français,
  9. Shar-Pei,
  10. Dogue Allemand.

A lire sur le même thème

Le Beagle

Le Beagle est une race de chiens de chasse dite « courante » qui était déjà utilisée en Angleterre sous les Tudors, dès le XVe siècle. Il est dit de lui qu’il descend du Foxhound ou du Harrier. Par la suite, l’emploi de cette race pour la chasse s’est répandu au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

Staffordshire Bull Terrier

Histoire et origines Issue d’un croisement entre le Bulldog et l’Old English Terrier, le Staffordshire Bull Terrier – plus communément appelé « Staffie »- est une race qui a été créée au début du XIXe siècle au Royaume-Uni, initialement pour prendre part à des combats d’animaux.Depuis l’interdiction de telles pratiques, ces chiens sont principalement devenus… lire la suite « Staffordshire Bull Terrier »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil