Alimentation du chien : mon chien peut-il manger des oranges ?

Alimentation du chien : mon chien peut-il manger des oranges ?
fruits pour chien oranges

Il est commun de penser que les chiens raffolent de la viande. Quelle idée reçue ! Sachez que la vue d’un simple fruit peut les mettre dans un état de surexcitation. Certains fruits sont connus pour être bénéfiques et surtout appréciés par les chiens : les pommes, les bananes, les myrtilles… Vous avez surement remarqué que ces mêmes fruits pouvaient être ajoutés aux produits destinés à l’alimentation pour chiens. Est-ce que votre chien peut manger des oranges ? On vous dit tout !

Puis-je donner des oranges à mon chien ?

Les fruits permettent d’être un encas de qualité pour votre animal de compagnie. Il en appréciera le gout sucré et le fruit apportera des nutriments bénéfiques au bon équilibre alimentaire de votre chien. Cependant, tous les fruits ne sont pas consommables. Certains aliments sont dangereux pour la santé du chien. C’est le cas du raisin ou de l’avocat, qui sont toxiques pour l’animal.

Ce fruit que nous affectionnons particulièrement pendant l’hiver (la pleine saison du fruit) et que l’on trouve tout au long de l’année sur les étals peut être consommé par le chien. Les seules recommandations sur la consommation d’oranges données par les spécialistes concernent plutôt l’âge et les quantités administrées. Il est préférable pour un chiot de ne consommer plus d’un quart d’une orange.

Les chiens adultes peuvent facilement en manger un tiers voire plusieurs bouts. Pensez toutefois à en retirer la pelure. La quantité de vitamine C n’est en réalité pas problématique, le fruit étant composé à plus de 85% d’eau. L’excès de vitamine C sera largement éliminé par l’urine.

Donner de l’orange à mon chien : les bénéfices

Nous consommons les oranges en grande quantité pour leur goût et également pour leurs bénéfices sur notre santé. Ces apports ne seront pas tout à fait les mêmes pour nos compagnons à quatre pattes.

  • La vitamine C est l’élément nutritif principal de l’orange. Elle est essentiellement présente dans la pulpe et le jus du fruit. Une vitamine déjà produite par le chien.
  • La teneur en vitamines de l’orange contribue aux apports journaliers requis en vitamine C mais aussi en vitamines du groupe B et en provitamines A.

De nombreux chiens sont très actifs ou stressés perdent une importante quantité de vitamines. La consommation d’orange est alors recommandée pour rétablir leurs apports journaliers. Les différents nutriments présents dans l’orange sont très bons pour renforcer le système immunitaire du chien.

Pour certains scientifiques, la prise d’une dose de vitamine C pourrait annuler les effets toxiques dus à l’ingestion de poudre d’oignon ou d’autres produits néfastes à l’animal. La chair de l’orange fournit également des minéraux et des oligo-éléments (calcium, magnésium, fer, cuivre…), des antioxydants et des fibres.

Les dangers des oranges pour le chien

Comme chaque aliment, l’excès annule tous les bénéfices. Les nutriments qui pourraient être ingérés en trop grande quantité peuvent alors devenir néfastes pour la santé de l’animal. L’orange reste un fruit sucré qui ne peut être compatible avec une alimentation axée sur un régime. Ce fruit peut affecter la teneur en sucre et en vitamine C du sang des chiens diabétiques.

Ces quantités non négligeables de vitamines et de minéraux présentes dans l’orange peuvent être mal assimilées par le système digestif du chien. L’orange contient une légère acidité (qui provient d’acides organiques), elle peut être gênante pour l’équilibre digestif de l’animal. L’autre danger concerne les pépins de l’orange qui peuvent être ingérés par le chien. Il faut effectivement vérifier les morceaux d’orange donnés à votre animal.

Les chiens qui suivent un régime alimentaire n’ont pas besoin de le compléter par des apports supplémentaires en vitamines ou en minéraux. Mais si votre chien ne peut résister à l’appel de ce fruit juteux et sucré, vous pouvez tout de même partager avec lui un petit quartier d’orange.

A lire sur le même thème

Schnauzer nain (Zwergschnauzer)

Histoire et origines Le Schnauzer Nain appelé aussi Zwergschnauzer est une race originaire de Bavière en Allemagne qui a été reconnu en 1955. Ce chien fut particulièrement utilisé pour la garde et pour accompagner la police dans les enquêtes à l’étranger. Son nom reprend en fait son museau orné d’une barbe et moustache. Il existe… lire la suite « Schnauzer nain (Zwergschnauzer) »

Trouble du comportement chez le chien

D’après diverses études menées par des comportementalistes canins, le trouble du comportement chez un chien dépend de deux facteurs. Soit le problème découle d’une anomalie dans son environnement, soit celui-ci est causé par l’attitude de son maître. Par ailleurs, la mère joue aussi un rôle important et son attitude déteint systématiquement sur celle du chiot.

Le Bobtail (old english sheepdog)

Histoire et origines D’origine britannique, le Bobtail est un chien de berger aux origines contestées : il serait le descendant des chiens de la légion de César arrivés en Grande-Bretagne, ou issu de croisements de différents bergers européens. Son nom provient d’un usage qui est de lui rétrécir la queue (bobtail) Caractère et aptitudes Le… lire la suite « Le Bobtail (old english sheepdog) »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil