Operation voile du palais: ce qui est couvert par l'assurance

L’opération du voile du palais est une intervention chirurgicale réalisée au laser qui concerne les races de chiens brachycéphales. Fréquemment nécessaire, elle permet d’augmenter la capacité respiratoire de votre animal de compagnie. Est-ce que cette anomalie congénitale est couverte par l’assurance animaux ? On vous dit tout !

L’opération du voile du palais : zoom sur les races de chiens brachycéphales !

Le voile du palais « appelé également syndrome brachycéphale » est la cloison qui sépare les fosses nasales de la gueule de l’animal. L’opération du voile du palais est nécessaire quand cette malformation entraîne des difficultés respiratoires (ronflements) et des problèmes digestifs, (régurgitations). Comme le chien doit fournir des efforts pour respirer, le cœur est beaucoup trop sollicité… sans intervention chirurgicale, celui-ci peut à long terme développer une insuffisance cardiaque. Le vétérinaire pose son diagnostic simplement en examinant la gueule du chien… mais il est parfois nécessaire de lui faire une radiographie.

Certaines races de chiens y sont prédisposées comme le Bouledogue Français, le Boston Terrier, le Carlin, le Cavalier King Charles, le Bulldog Anglais, le Pékinois… Ce sont des races dites « brachycéphales ». Cette particularité est facilement reconnaissable par la présence d’un faciès plat (nez plat et crâne raccourci).

Certains facteurs aggravent le « syndrome brachycéphale »… notamment l’effort physique (la pratique d’un sport canin est à éviter) mais également les périodes de forte chaleur et un taux élevé en humidité.

Réalisée sous anesthésie générale, l‘intervention chirurgicale au laser a pour but de raccourcir le voile du palais. Elle permet de diminuer la taille du voile du palais afin de dégager l’entrée du larynx et d’élargir les narines pour laisser passer le flux d’air.

Assurance animaux : quels sont les frais de santé non couverts liés à une opération ?

Les frais couverts sont notifiés dans les conditions générales de l’assurance animaux Assuropoil (accessibles en bas de page sur le site Internet). Les frais de santé liés à la race de votre chien ne sont pas couverts par les garanties.

  • Les frais engagés du fait d’une maladie dont les premières manifestations étaient connues de l’adhérent lors de la souscription de l’adhésion ou d’un accident survenu avant la souscription.
  • Les frais de santé liés à une maladie dont les premiers symptômes se sont déclarés avant la fin du délai de carence de 45 jours à compter de la date d’effet du contrat.
  • Les frais engagés du fait de toute anomalie, infirmité, malformation ou maladie congénitale et leurs suites y compris les dysplasies de la hanche et les luxations chroniques des rotules.
  • La prise en charge des frais de kinésithérapie et des médecines dites douces telles que l’ostéopathie, la balnéothérapie, l’acupuncture, la mésothérapie.
  • Les frais de prothèse orthopédique.
  • Toute intervention qui n’est pas pratiquée par un vétérinaire régulièrement inscrit à l’Ordre.

D’autres exclusions concernent les vermifuges, lotions antiparasitaires, les aliments même à valeur diététique, le détartrage à but esthétique…

Comment adhérer à l’assurance animaux ?

Pour adhérer à l’assurance animaux, vous devez être une personne physique et résider en France ou Principauté de Monaco. Pour pouvoir être assuré, dans le cadre de votre adhésion au contrat, votre animal doit être âgé de 2 mois révolus et de moins de 10 ans (10 ans moins 1 jour) à la date d’adhésion.

Opération voile du palais : ce que rembourse l'assurance animaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+