Assurer son chat : 5 raisons de franchir le pas

Assurer son chat : 5 raisons de franchir le pas

Les foyers Français sont de plus en plus nombreux à accueillir des chats. Selon l’I-CAD (société qui gère le Fichier national d’identification des animaux carnivores domestiques, pas moins de 699 198 nouveaux petits félins ont été enregistrés en 2018, soit prêt de 8 % de plus que l’an passé.
On dénombrerait 13 millions de chats en France, faisant de cet adorable animal le plus prisé des familles vivant dans l’hexagone.
Bien que considéré plus « autonome » que son homologue canin, il prend une place de plus en plus importante au sein des foyers, et est considéré comme un membre de la famille à part entière.
À ce titre, il semble logique de se préoccuper de sa santé et de son bien-être, pour assurer sa longévité !
C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de découvrir 5 bonnes raisons d’assurer son chat.

Les frais vétérinaires peuvent vite devenir un gouffre financier

En moyenne, les frais vétérinaires annuels sont estimés entre 100 et 300 euros.
Ces frais correspondent aux rappels de vaccins, aux médicaments et autres consultations pour des soucis de santé légers.
Cependant, ces honoraires augmentent rapidement en cas d’hospitalisation, radios et autres prises en charge pour des accidents ou maladies graves.
Si votre chat n’est pas assuré, les frais peuvent monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros.
Beaucoup de félins âgés souffrent de pathologies rénales ou urinaires, ce qui demande un suivi médical régulier.
Outre la détresse que l’on peut ressentir fasse à la situation, les notes élevées à régler pour sauver son compagnon peuvent rapidement nous mettre en situation difficile.
Et même s’il existe des facilités de paiement, ces charges restent extrêmement lourdes à régulariser.

En assurant son chat, on préserve une maîtrise de notre budget tout en gardant notre tranquillité d’esprit « au cas où ».

Un animal mieux soigné

Un chat assuré est souvent mieux suivi par un vétérinaire : dans la mesure où les consultations sont remboursées, le propriétaire n’hésitera pas à faire des check-ups régulièrement pour s’assurer que son compagnon est en parfaite santé.
Un suivi régulier permet également de prévenir de nombreuses pathologies, et ainsi d’augmenter l’espérance de vie de son protégé.
En France, les chiens sont généralement mieux soignés que les chats. Pourtant, les félins méritent tout autant d’être choyés que leurs homologues.

Faut-il assurer son chat pour une tranquillité d’esprit ?

Contrairement aux chiens qui restent dans nos jardins ou l’intérieur de nos maisons, les chats ont tendance à vadrouiller hors de nos murs. Ils sont plus aventuriers, plus explorateurs.
Forcément, les risques d’accidents sont plus importants : voitures, morsures de chiens, bagarres avec des chats, maladies transmissibles, etc…
N’étant pas sous notre surveillance, nous n’avons aucun contrôle sur ce qu’il peut leur arriver.
Assurer son chat, c’est s’offrir la tranquillité d’esprit lorsque celui-ci est dehors en journée.
La mutuelle est là pour prendre en charge les frais, souvent lourds, des consultations vétérinaires.
L’assurance couvrira également les soins vétérinaires répétés, ce qui est idéal si votre chat souffre d’une maladie chronique vous obligeant à un suivit régulier.

Un véritable accompagnement

Outre la prise en charge financière des frais médicaux, le fait d’assurer son chat donne droit, dans le cadre de certaines formules, à des services complémentaires auxquels ont ne pense pas forcément :

  • Gardiennage en cas d’hospitalisation du propriétaire du chat
  • Aide psychologique en cas de perte du chat
  • Transport ambulancier
  • Prise en charge de l’hébergement du propriétaire si le chat doit être soigné sur place
  • Remboursement des frais d’obsèques du chat
  • Etc, etc

Ça ne coûte pas cher… !

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les Français dépensent en moyenne entre 100 et 300 euros par an pour assurer leur animal.
Une assurance santé, quant à elle, coûte en moyenne entre 250 et 300 euros pour un chat.
Le budget est à peu prêt similaire, et vous offre la prise en charge d’une partie plus ou moins importante des différents frais (certains récurrents), à savoir :

  • Les consultations
  • Les soins bucco-dentaires (détartrage)
  • Les médicaments
  • Les frais d’hospitalisations
  • Les stérilisations / castrations
  • Les vaccins / rappels de vaccins
  • Les analyses
  • Les anesthésies
  • Etc etc

En bref :

En choisissant d’adhérer à une mutuelle santé pour votre chat, vous le mettez à l’abri des accidents de la vie courante, mais lui donnez également accès à un meilleur suivi santé, ce qui favorisera sa longévité.
Mais vous vous offrez également une tranquillité d’esprit en cas d’imprévus.

N’hésitez pas à découvrir nos différentes formules en cliquant sur l’image ci-dessous : assurer son chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+