Assurance animaux : le plafond annuel de remboursement

Assurance animaux : le plafond annuel de remboursement
assurance animaux le plafond annuel remboursement

Le plafond de remboursement est à choisir au moment de la souscription d’un contrat d’assurance animaux Assur O’Poil. Cette limite indique le montant maximum par an de remboursement de frais vétérinaires. Parfois, les soins de santé animale sont très onéreux… que se passe-t-il si le montant de la facture dépasse le plafond ? On vous dit tout !

Le plafond annuel de remboursement : quand le choisir ?

Le plafond est le montant annuel maximum de remboursement des frais vétérinaires que vous avez droit pendant un an (du 1er janvier au 31 décembre) par animal assuré. La mention de ce montant maximum se trouve sur le certificat d’adhésion. Chez la mutuelle animaux Assur O’Poil, vous pouvez choisir entre 3 plafonds de remboursement pour chacune des formules protectrices (prévention, intégrale, confort, chien + et chat +) : 1300€, 1800€ ou 2500€.

Ce plafond annuel de remboursement est à sélectionner avec beaucoup de précaution… le montant des factures vétérinaires s’envole rapidement notamment si le chien ou le chat doit subir de nombreuses interventions onéreuses (analyse, chirurgie…). Par exemple, la formule confort rembourse 100% des frais engagés. Si en début d’année, votre facture s’élève à 230€ : 1300€ – 230€ – 30€ (franchise) = 1040€. C’est le montant de remboursement pour le reste de l’année.

La facture dépasse le plafond : un remboursement par l’assurance animaux ?

Il est important de savoir que le montant du plafond ne peut pas être dépassé. Tous les ans, vous avez le droit à un montant précis. Celui-ci a été préalablement choisi au moment de la souscription du contrat d’assurance pour votre animal de compagnie.

Changement de plafond de remboursement : c’est possible ?

Il est possible de changer le plafond annuel de remboursement chez l’assureur Assur O’Poil ! Une modification est possible à la date d’anniversaire ou au 1er janvier de chaque année. Libre à vous d’augmenter ou de baisser votre plafond selon vos besoins. Sachez tout de même qu’un plafond élevé couvre davantage votre budget de dépenses en santé animale.

A lire sur le même thème

Nourrir un chaton non sevré : comment faire ?

Le début du printemps est propice à la naissance des chatons. Il arrive que la chatte ne puisse pas allaiter (mammite, agalactie, une maladie) ou qu’elle ne souhaite pas s’occuper de ses petits. De ce fait, il convient de nourrir artificiellement les chatons. Dans certains cas, un chaton non sevré se retrouve abandonné. C’est alors à vous de prendre le relais, comme une mère de substitution. Comment nourrir un chaton non sevré ? On vous dit tout !

Pucer un chat : tout savoir sur le puçage du chat

L’identification d’un animal de compagnie est une obligation légale. Elle doit être réalisée chez un vétérinaire afin qu’il puisse lui créer sa carte d’identité. Ainsi, pucer un chat atteste le lien officiel qui relie le petit félin et son maître. On vous dit tout sur le puçage du chat ! Comment se passe le puçage d’un… lire la suite « Pucer un chat : tout savoir sur le puçage du chat »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil