Chat autiste : Comment reconnaitre l'autisme chez le chat ?

Chat autiste : Comment reconnaître l’autisme chez le chat ? Les humains autistes ont souvent un comportement antisocial. Non pas parce que la personne autiste n’aime pas les gens, mais parce qu’elle ne saisit pas certaines nuances de l’interaction sociale. Parfois, il semble que les félins peuvent également avoir du mal à interagir avec les gens ou même avec d’autres chats. Chat autiste mythe ou réalité ?

 

 

Qu’est-ce que l’autisme chez l’humain ?

 

L’autisme est un trouble neuro-développemental. Ce trouble reconnu comme un handicap en France depuis 1996 prend ses marques avant l’âge de 3 ans chez l’humain. Elle affecte les interactions sociales, la communication verbale et non verbale. Ce handicap affecte également le comportement avec des gestes stéréotypés. 

 

Chat autiste

 

 

Nous avons souvent tendance à faire de l’anthropomorphisme sur nos animaux de compagnie. Cependant, les chats ne sont pas des humains, même s’ils semblent parfois aspirer à l’être.

Les chats ne socialisent pas comme nous. Ils ne voient pas ce que nous voyons, et ils ne perçoivent certainement pas le monde de la même manière qu’un humain.

Et pourtant, aussi différents que les félins soient de nous, ils peuvent être assez similaires aux êtres humains dans certains cas. Si nous acceptons que l’autisme est façonné par les signaux nerveux dans notre cerveau et qu’il présente une forme de comportement problématique, alors les chats peuvent montrer des signes d’autisme, mais cela ne signifie pas qu’ils ont de l’autisme. Le chat autiste n’existe pas tel qu’on le conçoit.

 

Comment les chats peuvent-ils afficher des tendances autistiques ?

 

Il existe une grande variété de symptômes indiquant l’autisme chez l’homme, que votre chat peut également montrer. Ces symptômes tournent autour de l’interaction sociale, de la vocalisation et d’une concentration ou d’une intelligence extraordinaires.

 

Vocalisation

 

Commençons par l’un des symptômes les plus évidents de l’autisme chez l’homme et le chat. Le manque de communication verbale appropriée est courant pour les patients autistes, ainsi que la vocalisation excessive dirigée uniquement contre une personne spécifique.

Si votre chat  ronronne , miaule ou gazouille seulement quand il est près de vous, mais cela ne signifie pas qu’il est autiste. Certaines races félines, sont extrêmement bavardes par défaut. D’autres chats vocalisent rarement. Si le comportement semble résulter d’une détresse, demandez l’avis de votre vétérinaire.

 

Chat autiste ou Manque d’interaction sociale

 

De nombreuses races félines sont assez indépendantes et ont besoin de passer du temps seules. Ils peuvent avoir des moments où ils sont nettement antisociaux et qui ne sont tout simplement pas intéressés par les gens ou d’autres animaux. Si le comportement de votre boule de poils est antisocial envers les personnes et les animaux qu’il rencontre, c’est une question de tempérament général. Le niveau d’exposition à l’interaction sociale avec les humains lors de la croissance d’un chat joue également un rôle important. Plus un chat interagit avec toutes sortes de personnes et d’animaux, plus il est susceptible d’être amical quand il grandit.

 

Intensité de concentration et intelligence extraordinaire

 

Des tonnes de races de chats sont célèbres pour leur cerveau surprenant. Les chats Birman et les Abyssins sont deux exemples de races félines intelligentes et remarquables. Les chats sont souvent considérés comme têtu. Le chat n’est pas vraiment têtu, il réfléchit juste plus à la situation. 

Si votre chat montre une concentration intense sur un jouet, par exemple, cela signifie simplement qu’il a un favori. Cette intensité de concentration est typique des prédateurs. En effet, ils en ont besoin pour pouvoir chasser et manger.

 

Manque de concentration ou anomalies sensorielles

 

Les personnes autistes sont souvent diagnostiquées avec des anomalies sensorielles. Certains chats peuvent sembler manquer de concentration, avoir des mouvements non coordonnés et exprimer une réactivité réduite.

Ce type de comportement félin n’est pas causé par l’autisme. Cependant, c’est généralement un indicateur que quelque chose ne va vraiment pas avec votre chat. La dépression, les plaies infectées, la défaillance d’organe et d’autres types de problèmes de santé entraînent généralement de telles irrégularités chez les félins. Vous devez emmener votre chat chez le vétérinaire pour un examen médical.

Il n’y a à l’heure actuelle aucune étude prouvant que l’autisme tel qu’on le conçoit existe chez le chat. Il y a des comportements qui sont extrêmement similaires à ceux des autistes humains. Cependant, on trouve généralement une autre cause sous-jacente à cet état.

 

Mais, les chats peuvent aider les autistes

 

Plus précisément, ils peuvent aider ces personnes à communiquer plus clairement et plus efficacement. Il a été démontré que l’interaction avec un animal de compagnie au réveil réduit considérablement le cortisol, ce qui signifie un début de journée moins stressant.

Dans le cadre de zoothérapie, il n’est pas rare de voir des chats aider les infirmières et les soignants à établir un lien avec le patient autiste.

Vaccin chat : pourquoi est-ce si important ? Mutuelle Chat, Assurance Chat, Assurances Chats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+