Mon animal épileptique : cause de l’épilepsie chez nos animaux

Mon animal épileptique : cause de l’épilepsie chez nos animaux
Chien Golden Retriever assuré chez Assur O'Poil avec des problème d'épilepsie

Mon animal epileptique : ce qu’il faut savoir de l’epilepsie

A l’occasion de la journée internationale de l’épilepsie qui s’est tenu le 8 février, nous vous proposons de faire le point sur une maladie qui touche aussi bien les chiens que les chats.

L’épilepsie est une affection neurologique c’est-à-dire une altération du système nerveux et du cerveau. Cette affection touche toutes les races et tous les âges de chiens et de chats.

Il reste encore des interrogations quant aux différentes sources de cette affection. En effet, l’épilepsie ne peut être considérée comme une maladie car ses causes restent difficilement déterminables. Les crises épileptiques sont souvent la résultante d’autres pathologies. Certains animaux voient apparaître cette affection dès leurs premières années alors que d’autres auront les premières crises à la suite de la survenue d’une maladie : méningite, troubles.

L’épilepsie peut également être une des séquelles qui peut survenir à la suite d’un accident vasculaire cérébral ou d’un traumatisme au cerveau.  Le facteur héréditaire peut être, quant à lui, assez déterminant. Ce trouble ne peut pas se guérir mais chaque animal qui en est affecté peut continuer à vivre avec.

Quels symptômes chez un animal epileptique ?

Chez un animal epileptique, la crise se caractérise par une première phase où votre animal est sujet à des périodes de stress et d’anxiété de forte intensité. S’en suit une deuxième phase où des convulsions surgissent. La dernière phase voit apparaître des crises épileptiques répétées.

Le maître doit prévenir et gérer les crises pour limiter au maximum les risques de blessures et les pertes d’énergies qui pourraient être trop importantes.

La perception de signes annonciateurs des crises convulsives et épileptiques vous permettra d’être davantage serein devant votre animal. Vous pourrez ainsi l’aider à les traverser. Il faut sécuriser l’environnement dans lequel votre animal évolue pour éviter qu’il ne se blesse durant les crises. N’oubliez pas qu’elles peuvent arriver à tout moment.

Pensez à tenir un journal où chaque crise épileptique devra être enregistrée : la fréquence, l’intensité, la durée, les conséquences … Ce journal sera un outil indispensable que votre vétérinaire utilisera pour vous prescrire un traitement ciblé et vous informer au mieux des gestes à avoir.

Vous avez un chat et vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici. Si vous avez un chien, cliquez ici.

A lire sur le même thème

L’Ancien chien d’arrêt danois ou Gammel Dansk

Histoire et origines L’Ancien chien d’arrêt danois est race qui est née au XVIIIe siècle (aux alentours de 1710) en Allemagne de croisements de 8 générations consécutives de chiens de Bohémiens avec des chiens de ferme de la région de Glenstrup au Danemark.C’est Morten Bak qui est à l’initiative de cette race de chiens dénommés… lire la suite « L’Ancien chien d’arrêt danois ou Gammel Dansk »

Chien courant yougoslave de montagne

Histoire et origines Originaire de la Serbie-Monténégro, le Chien courant yougoslave de montagne est issue des mêmes ancêtres que les autres chiens courants des Balkans. Autrefois nommé « chien courant noir », on inscrit la race en 1924, puis en 1969, on le distingue de son homonyme, le chien courant yougoslave tricolore. Il est très… lire la suite « Chien courant yougoslave de montagne »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil