Alimentation chien

8 questions à se poser avant de donner des friandises pour chien

8 questions à se poser avant de donner des friandises pour chien
Un chien avec une sucette dans la gueule

Les friandises sont de bons outils pour récompenser votre chien, par exemple lorsqu’il réussit un exercice ou obéit à un ordre. C’est aussi, un bon moyen de le rendre heureux de manière générale. Il y a pourtant certaines règles à appliquer. Voici 8 questions que vous devez vous poser avant de donner des friandises à votre chien !

Quelles friandises pour chien utiliser pour l’éduquer ?

Pendant l’apprentissage du chien, il doit bien comprendre que la friandise est une exception, un cadeau que vous faites lorsqu’il obéit. Afin que votre geste ait plus d’impact, n’hésitez pas à faire quelques tests en amont. Faites-lui goûter plusieurs friandises et voyez laquelle il adore par-dessus tout. C’est celle-là que vous utiliserez pour l’éduquer.

Comment distribuer les friandises à son chien ?

Les gâteries étant la plupart du temps caloriques, vous voudriez éviter de gaver votre chien ? Cassez les friandises en plusieurs morceaux et offrez-lui un bout au moment de son exploit. Cela limite le surpoids du chien tout en le rendant heureux. Gardez en tête combien vous lui en donnez par jour, ne dépassez pas la limite !

Existe-t-il une alternative ?

Vous n’êtes en aucun cas obligé d’acheter des friandises pour votre chien. Même si cela reste un geste apprécié qui peut créer des liens avec l’animal, rien ne remplacera votre affection. Une grattouille bien placée ou un bon mot est la plus grande des récompenses. L’important, c’est que votre solution marche. Si vous voyez votre chien remuer la queue et sauter de joie, c’est que vous en avez assez fait.

Peut-on donner des restes de table à son chien ?

Comme pour son régime habituel, il est déconseillé de donner les restes de son repas à son chien. Bien souvent, la nourriture « humaine » contient des épices, du gras et d’autres agents étrangers au système digestif de l’animal. Voyez votre chien comme un enfant, et donnez-lui des aliments neutres. Évitez à tout prix les raisins, les oignons, l’ail ou autres aliments toxiques.

Existe-t-il des friandises dangereuses pour le chien ?

Encore une fois, il faut prendre exemple sur la nourriture pour les humains. Vous n’achèteriez sûrement pas une boîte de conserve sans avoir lu la liste des ingrédients par exemple ? C’est pareil pour le chien, vérifiez bien que le niveau de sel et de gras ne soit pas trop élevé.

Faut-il opter pour le bio ?

Le terme « biologique » peut être utilisé pour attirer les propriétaires inquiets pour leur animal, mais en aucun cas cela veut dire que c’est un meilleur produit. Si vous n’êtes vraiment pas sûr vers quelle friandise vous tourner, vous pouvez toujours demander quelques informations à votre vétérinaire. N’oubliez pas que chaque race a des besoins différents, et qu’ils évoluent avec le temps.

Peut-on allier l’utile à l’agréable ?

Il existe un bon nombre de friandises qui peuvent aider à combattre le tartre et la gingivite. Encore une fois, il vaut mieux demander conseil à votre vétérinaire. Plusieurs autres produits prétendent pouvoir combattre certaines maladies et rallonger l’espérance de vie de votre chien. S’il n’y a pas encore d’étude scientifique pour prouver si cela est faux ou véridique, il vaut mieux en parler avec votre vétérinaire. Si votre chien suit déjà un régime spécial, s’il doit prendre des médicaments ou s’il a des allergies, vous devez faire très attention à ces produits. Dans ce cas, il faudrait plutôt se tourner vers la nourriture dite « hypoallergénique ».

Quels nutriments faut-il rechercher ?

Recherchez des friandises saines, et équilibrées ou faites des friandises maison. Les bienfaits sont souvent inscrits sur les paquets, vous devez rechercher celles pleines de vitamines et de nutriments adaptés à votre chien. Et si vous continuez à donner des friandises industrielles à votre chien, surtout n’en abusez pas ! Les friandises doivent représenter moins de 10 % des aliments ingérés en une journée. Encore une fois : le sel est un ennemi ! Si vous voyez que votre chien boit beaucoup, ou s’il commence à uriner dans la maison, il faudra questionner son alimentation.

A lire sur le même thème

Barbu tchèque

Histoire et origines Chien d’arrêt très apprécié et très répandu en ancienne URSS avant la Première Guerre Mondiale, le Barbu tchèque déclina fortement jusqu’à être menacé d’extinction.Mais on entreprit de re-développer cette race au milieu du XXème.Elle est aujourd’hui à nouveau répandue, notamment dans la région de l’ancienne Tchécoslovaquie. Caractère et aptitudes L’une des principales … Lire la suite

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,55€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil