Mon chien mange ses crottes : Alimentation Chien

Mon chien mange ses crottes, que faire ?

Mon chien aime ses crottesLes chiens sont des petits êtres imprévisibles et des fois, il arrive même qu’ils mangent des crottes y compris les leurs. Tout propriétaire s’accorde à dire que c’est tout à fait dégoûtant. Cette mauvaise habitude est à l’origine de la mauvaise haleine du chien et favorise la contraction de certaines maladies parasitaires. Mais que faut-il faire pour que son chien change de comportement ? Avant toute chose, il est important de connaître les raisons de ces agissements. Ensuite, vous pourrez prendre des mesures pour empêcher que cela ne se reproduise.

Les causes de la coprophagie du chien

mon chien mange son caca : alimentation chienLa coprophagie est le terme utilisé dans le jargon canin pour désigner un chien qui mange les excréments. Selon les statistiques, cette attitude est surtout fréquente chez les chiots mais, peut aussi survenir à tout âge. Ainsi, au cours de ses 4 premiers mois, un chien mange naturellement ses crottes. Cependant, si cette pratique commence à être régulière, cela peut être lié à des problèmes digestifs. Dans ce cas-là, vous pouvez être sûr que le comportement de votre chien est généré par un problème médical sous-jacent. Il existe aussi d’autres raisons qui poussent votre chien à apprécier les excréments. Soit, votre compagnon à quatre pattes souffre d’une carence en vitamine ou tout simplement d’un manque sur le plan alimentaire. Soit, il est stressé et anxieux. Dans tous les cas, ces agissements méritent d’être bien suivis.

Prévenir la coprophagie du chien 

Pour éviter que votre chien n’avale toutes les crottes qu’il voit, il faut commencer par lui faire porter une muselière. Non seulement, cette technique est la plus fiable, mais elle ne comporte pas non plus de danger pour ce dernier. Pour renforcer cette action, l’environnement qui entoure l’animal, doit rester propre tous les jours. Un nettoyage quotidien est alors à prévoir pour enlever les éléments qu’il peut avaler, comme les excréments, les fleurs toxiques, mais aussi les objets tranchants. Si le problème de votre chien est lié à un manque d’attention ou à de l’anxiété, il serait bien que vous lui acheter des jouets. Promenez-le, cela lui changera les idées.

C’est une façon pour le chien de rester en bonne santé

Même si cela dégoûte les propriétaires, il faut prendre conscience que le chien ne trouve pas ça aversif. Le chien, lui, ne se sent pas sale. Si une condition médicale sous-jacente n’est pas la cause, d’autres causes possibles pourraient être à l’origine de ce problème : l’ennui, le stress, la faim ou même une simple habitude.

Traiter la coprophagie de votre chien

Mutuelle animaux : assurance chien, assurance pour animauxSi son envie de manger des excréments persiste, la modification des repas de votre animal de compagnie peut être envisagée. En effet, une alimentation non équilibrée peut pousser le chien à se nourrir de crottes pour combler les carences. Outre cette mesure, pensez également à nourrir votre compagnon à quatre pattes à une heure fixe. Ainsi, vous limiterez les troubles digestifs.

D’autre part, pour éviter qu’il ne fasse des bêtises, votre chien a aussi besoin que son mental et son physique soient stimulés. Autrement dit, des activités diverses visant à l’occuper et à le rendre heureux. Vous devez renforcer l’éducation de votre chien, afin de lui ordonner facilement de ne pas faire les mêmes erreurs. En effet, un chien doit être sorti tous les jours, même s’il a un jardin. Il doit pouvoir rencontrer des congénères régulièrement et jouer à des jeux avec sa famille.

Évitez de laisser votre chien sans surveillance lors de la rééducation. Si vous possédez un jardin dans lequel votre chien passe du temps, ramassez ses excréments régulièrement et évitez d’enlever les déjections devant votre chien. Certains chiens sont coprophages par jeu. Il est envisageable en dernier recours de faire porter une muselière au chien lors des sorties, lorsque la rééducation est difficile. Il va de soi que le port de la muselière doit être appris de manière positive, afin de ne pas perturber le chien.

Ce qu’il ne faut pas faire

La pire chose à faire est de gronder son chien lorsqu’il mange des excréments. En effet, disputer son chien risque d’empirer la situation. Le chien se précipitera pour manger, ce qui vous dégoûte et le plus vite possible. Certains chiens en deviennent frénétiques et n’arrivent plus à renoncer à ce qu’ils mangent. Il faut alors apprendre au chien à renoncer sur demande.

L’élimination de la coprophagie du répertoire comportemental du chien est facile en théorie, mais pour de nombreux propriétaires, cela ne l’est pas en pratique. Vous devez être prêt à consacrer du temps et de l’énergie à la gestion et l’éducation de votre chien afin qu’il ait le moins d’occasion possible de pratiquer ce comportement. Il faudra rester cohérent, pour éviter que le chien se valide régulièrement dans ce comportement.

Les chiens qui mangent les excréments dégoûtent un peu leurs propriétaires. Si cette habitude détériore son hygiène bucco-dentaire, c’est aussi une porte grande ouverte pour les parasites. En effet, en mangeant une crotte contaminée, le chien est systématiquement atteint de parasites. Ainsi, quelles que soient les raisons qui poussent votre compagnon à agir de la sorte, le mieux serait lui donner un vermifuge tous les six mois. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si cette situation perdure.

N’oubliez pas également, de vous rendre chez votre vétérinaire régulièrement, afin qu’il puisse faire un checkup de votre chien !

Education chien : Mon chien mange ses crottes, que faire ?

Alimentation pour chien : 5 légumes pour chien qui sont bons pour sa santé, asperges, patates douces

Pourquoi donner des légumes à son chien ? 

Légumes pour chien ? Quoi de mieux pour varier l’alimentation du chien tout en la gardant saine !

Si les chiens aiment la viande, sachez qu’ils apprécient aussi les légumes !

Il est vrai que les idées repas peuvent rapidement devenir un casse-tête pour votre chien. Aussi, pour changer son quotidien tout en variant son alimentation, découvrez 5 légumes qui lui permettront de garder santé et forme.

Les courgettes

legumes-pour-chien-courgettes

La courgette fait partie de la famille des cucurbitacées et, est particulièrement bonne pour la santé des chiens. Non seulement, elle est faible en calories ( 2-3 calories par tranche) mais elle apporte également des nutriments vitaux tels que le potassium et la vitamine C à votre chien. Si la nourriture de votre petit compagnon manque de ces nutriments, les courgettes vont considérablement améliorer son régime. 

Les asperges

Lorsqu’elles sont coupées en morceaux de la taille d’une bouchée, les asperges constituent une option saine pour votre chien en raison de ses vitamines K, A, B1, B2, C et E, ainsi que de l’acide folique, du fer, du cuivre, des fibres, du manganèse et du potassium qui s’y trouvent. Certains chiens les apprécient même en friandises.

Les épinards

Nous comprenons certainement la valeur des épinards dans nos propres régimes, mais heureusement, ce légume à feuilles vertes peut être tout aussi puissant pour votre chien. Bien qu’il soit riche en fer (avec presque deux fois plus que la plupart des autres sources), les épinards sont une option particulièrement bonne pour votre chien car ils aident à repousser les problèmes inflammatoires et cardiovasculaires, ainsi que le cancer.

Les patates douces

legumes-chien-patates-douces

Savoureuses, les patates douces sont parfaites pour le dîner du toutou. Mais, c’est surtout une excellente source de vitamines E, A, B-6 et C mais aussi,  de calcium, fer, potassium et fer.

 

Les petits pois 

legumes-pour-chien-petits-pois

Riche en fibre et minéraux essentiels (potassium, thiamine et phosphore et vitamine E),  les petits pois regorgent de substances nutritives. Ils permettent le renouvellement des cellules saines, renforcent l’ossature et lutte contre les radicaux libres. Si le potassium est bon pour le cœur, les fibres présentent dans le petit pois permettent de garder son intestin sain.

Riche en lutéine et zéaxanthine, les petits pois sont aussi bénéfiques à la santé des yeux. Ces enzymes sont des anti-oxydants extrêmement puissants que l’on retrouve dans la structure des yeux.

Sachez que si votre chien est âgé et qu’il a un début cataracte, incorporer des petits pois dans sa nourriture ne lui fera donc pas de mal.

Les haricots verts

legumes-pour-chien-haricots

Les haricots verts sont non seulement bons pour les humains mais aussi pour les chiens. Ils sont riches en fer et les protègent des problèmes cardiovasculaires et du cancer.

 

Les carottes

legumes-pour-chien-carottes

Riche en vitamine A, C, D, E, K, B1 et B6, la carotte n’est pas seulement bonne pour la vision oculaire mais favorise aussi le bien-être général de votre animal ainsi que son système immunitaire.

La carotte renforce les dents et les rend saine. Crues, les carottes sont faibles en calorie et idéales pour le goûter.

Mais attention, trop de carottes, tue la carotte ! En grande quantité, sa consommation peut-être néfaste. En effet, elle contient un fort taux carbohydrate. Aussi, si votre chien est diabétique, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Les carottes sont aussi bénéfiques pour la peau, le pelage et leur donne une meilleure vivacité.

Les chiens aiment particulièrement le goût de la carotte crue et prennent plaisir à les croquer. Toutefois, comme les être humains si certains tolèrent bien la carotte, d’autres la digèrent mal. Aussi, quand votre chien a la diarrhée, troubles gastriques sachez que la carotte est très efficace.

Autres légumes

Il existe d’autres légumes bons pour la santé de votre chien comme le concombre qui est incroyablement faible en calories, hydratant et rafraîchissant. Ils sont chargés d’électrolytes, de vitamines K, C et B1, ainsi que de potassium, de cuivre, de magnésium et de biotine. Pelez la peau du concombre avant de le donner à votre chien. Vous pouvez également faire goûter les choux de Bruxelles à votre chien ainsi que du chou frisé, mais en petite quantité.

Pourquoi donner des légumes à son chien ?

Les légumes à feuilles vertes foncées contiennent des minéraux importants comme le calcium, le potassium et le magnésium, ainsi que des antioxydants et des vitamines. Ils possèdent également des propriétés de nettoyage et d’équilibrage du pH, et ils sont une excellente source de fibres.

De plus, si votre chien est en surpoids, il faut éviter les graisses, les féculents et les sucres. On pense souvent à baisser la ration de croquettes, mais beaucoup de chiens auront alors encore faim, une fois la gamelle vide. Donner une alternative à votre chien, lui permettra de satisfaire son appétit, tout en évitant le surpoids.

Sachez que vous pouvez également donner des fruits à un chien. Vous pouvez donc lui donner de la banane, des fraises, du melon, des myrtilles ou même de la pomme en enlevant les pépins. Toutefois cela demande plus de maîtrise dans l’alimentation du chien pour ne pas déséquilibrer sa ration et donc son corps.

Une question sur l’alimentation du chien ? Consultez votre vétérinaire ! La consultation peut être prise en charge avec une assurance chien. Renseignez-vous dès à présent pour connaitre le tarif des formules d’assurance santé animaux.

Alimentation pour chien : 5 légumes à donner à son chien, asperges, patates douces

Alimentation chien : Votre chien peut-il manger de l'oeuf si oui comment

L’oeuf cru est-il bon pour le chien?

Aliment riche et complet pour l’homme, l’oeuf a des apports et des effets différents chez le chien. Cet aliment comporte même certains composants nocifs pour ce dernier. Pour que vous puissiez prendre la bonne décision concernant le régime à donner à votre animal de compagnie, découvrez d’abord les bienfaits de l’œuf chez le chien. Prenez également conscience des dangers qu’il peut représenter et étudiez toutes vos alternatives pour faire profiter des bienfaits de cet aliment à votre petit protégé.

Quels peuvent être les bénéfices de consommer des œufs chez le chien ?

Les œufs crus donneront à votre chien des
nutriments essentiels tout en faisant briller son pelage et ses yeux ! Certains
vétérinaires l’encouragent tandis que d’autres mettent en garde contre le fait de donner de l’œuf au chien. Le débat sur les aliments crus fait donc rage. Les propriétaires de chien se demandent si leur animal peut attraper des salmonelles ou des E. coli.

L’essentiel est que les œufs sont une bonne source de nourriture pour les chiens. Ils sont une source complète d’acides aminés et contiennent de la vitamine A, de la riboflavine, de la vitamine B12, du fer, du sélénium et des acides gras. La coquille contient du calcium et est bonne pour leurs dents et leur digestion.

Les chiens modernes sont des descendants de loups gris et les loups mangent crus. Le système digestif de votre chien est donc entièrement équipé pour digérer les aliments crus.

L’œuf et sa controverse

Certains experts mettent en garde contre les œufs crus pour deux raisons : à cause de la possibilité de salmonelles ou d’E. Coli et à cause de l’avidine, un inhibiteur de la biotine. La vérité est que les chiens attrapent rarement des salmonelles ou des E. coli.

Même si votre chien a mangé un œuf infecté, le risque de contracter E. coli ou salmonelle est rare. Les chiens ont un tube digestif très court combiné à un estomac très acide. Cela signifie que leur court tube digestif ne laisse pas le temps aux bactéries de s’accumuler – contrairement aux humains.

De plus, l’estomac acide est assez fort pour tuer toutes les bactéries et pour briser les os bruts entiers. C’est pourquoi, les chiens peuvent manger des animaux sauvages et les digérer sans problème.

Ils disent également que le blanc de l’œuf cru est à proscrire du régime alimentaire du chien. En effet, il s’agit d’un élément riche en avidité qui s’attaque à la biotine, un élément essentiel à la constitution et à l’entretien des poils et de la peau des chiens. En bref, vous risquez d’augmenter d’après eux, les chances pour votre chien d’avoir des lésions cutanées graves, une
chute importante des poils et des troubles neuro-musculaires.

Quels types d’œufs puis-je donner à mon chien ?

Il vaut mieux acheter des œufs locaux. Si vous pouvez acheter des œufs directement auprès d’un agriculteur biologique, faites-le ! Ils sont plus nutritifs que les œufs produits commercialement.

Sinon, prenez des œufs où les poules sont élevées 100% en liberté (c’est-à-dire qu’elles peuvent aller et venir quand bon leur semble) et nourries avec une alimentation 100% bio.

Quelques astuces pratiques pour associer l’œuf au régime alimentaire de votre chien

Sachez avant tout que l’œuf cuit ne représente aucune menace pour l’animal. Une fois qu’il est bien cuit, il peut même remplacer de temps à autre la viande et le poisson. Par contre, donner du jaune cru uniquement n’est pas un problème. D’ailleurs, c’est le seul élément que le chien tolère parfaitement cru et c’est excellent pour son pelage. Il apporte des acides aminés soufrés idéaux pour avoir des poils doux et soyeux. De préférence, évitez de donner la coquille avec, car elle peut lui être indigeste. Pour la recette, vous pouvez le mélanger directement à sa nourriture.

Une alimentation variée est fortement recommandée pour la santé de votre animal de compagnie. Cependant, plusieurs critères sont à tenir en compte et il vous faut prendre beaucoup de précautions dans le choix des ingrédients à utiliser dans la préparation de la nourriture maison que vous lui donnez. C’est aussi et surtout valable quand vous décidez d’ajouter l’œuf cru à son régime. Toutefois, rappelez-vous que le nombre d’œufs à donner au chiot n’est pas équivalent à celui du chien adulte. Il est donc nécessaire de demander à un spécialiste pour éviter de se tromper.

Oeuf chien : Puis-je donner un oeuf à mon chien ?

Mon chien ne boit pas

L’eau est à l’origine de la vie. Boire de l’eau, fait partie des besoins primaires du chien. C’est pourquoi, il ne faut pas le priver de boire et vous avez le devoir de lui laisser de l’eau à disposition en permanence. Pourtant, depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre chien ne boit presque pas. Pire, vous avez l’impression qu’il ne boit pas du tout ! Alors pourquoi et que faire, si votre chien ne boit pas. Une déshydratation met la vie de votre chien en danger ! Mais que faire si mon chien ne boit pas ! Lisez cet article pour en savoir plus !

Quel quantité d’eau votre chien doit-il boire ?

L’eau permet à tout être vivant de s’hydrater. Le chien ne fait pas exception. L’eau permet à votre chien de récupérer après un effort physique, qu’il soit important ou non. Boire lui permet également de retirer certaines toxines. Boire permet également de garder un volume de sang idéal. L’eau permet de favoriser le bon fonctionnement des cellules du corps, mais aussi des organes. Le volume d’eau que doit boire un chien, dépendra de sa taille, de son âge, sa race, son environnement, son alimentation et de son activité. Mais pour comparer, un chien de petite taille ou de taille moyenne, qui jouera dehors ou qui aura une sortie régulière et calme, consommera environs 350 ml d’eau dans sa journée. Un gros chien pourra en boire le double. C’est pour toutes ses raisons qu’il faut s’inquiéter si votre chien ne boit pas. Et c’est aussi pour ça, qu’il ne faut pas retirer l’eau à votre chien.

Comment savoir si votre chien boit comme il se doit ?

-Observer le comportement de votre chien. Un chien qui est déshydraté, sera plus fatigué, son urine sera très concentrée, il se peut même que votre chien déclenche une infection urinaire.

-Examinez l’état de sa peau et de son pelage, car s’il ne boit pas assez, son état ne sera pas sain. Si le chien est bien hydraté, en tirant légèrement sur sa peau, celle-ci se replacera aussitôt. Ce ne sera pas le cas, s’il ne boit pas.

-Regardez les gencives de votre chien. S’il est déshydraté, ses gencives seront pâles, blanchâtres. En pressant légèrement la gencive, celle-ci est censée redevenir rosé très rapidement, s’il est en bonne santé.

Mon chien ne boit pas : Pourquoi votre chien ne veut-il pas boire ?

-Par stress. Un chien peut vite devenir stressé et ne pas boire par anxiété. Il peut d’ailleurs faire la même chose avec la nourriture.

-Par maladie. Certaines maladies ont comme symptôme “l’absence” de soif. On citera parmi ses maladies, la rage (éradiquée en France), la leptospirose ou encore la maladie de carré.

-Votre chien peut avoir mal aux dents ! Une carie, ou quelque chose coincé entre les dents le fait souffrir.

-Votre chien a peur de la gamelle d’eau ou n’en aime pas la matière.

Quoi qu’il arrive, un chien qui ne boit pas est en danger ! Il est primordial de l’emmener chez le vétérinaire au plus vite, pour savoir au plus vite comment l’y aider !

Mon chien ne boit pas

Nourriture barf chien

Depuis quelques années, nous savons qu’il y a différentes manières de nourrir son chien. Celle qui fait l’objet de plus d’idées reçues est le BARF ! Et oui cette ration de nourriture faite à base de viandes crues ! Et si nous vous éclairions sur le sujet ?!

Qu’est ce que le BARF ?

Barf pour chien

Le BARF est un acronyme anglais signifiant « Bones And Raw Food » ce qui veut dire « des os et de la nourriture crue ». Certains le traduise 

également sous « Biologically Appropriate Raw Food ». Traduction française : « nourriture crue biologiquement appropriée ».

 

Vous l’aurez compris, le BARF constitue une ration composée de viandes crues, d’os charnus et même d’abas (rein, foie, etc.), on ajoute à cela des légumes crus (sauf exception de certains légumes qui seront cuits à la vapeur) et même des fruits. Certains compléments alimentaires peuvent aussi être ajouté comme l’huile de saumon.

Les petits plus du BARF.

Nourrir son chien au BARF permet de prévenir de nombreuses maladies en lien avec l’alimentation industrielle transformée. En effet, des études ont prouvé que le régime à base de croquettes provoque des troubles alimentaires graves, des problèmes de rein, du diabète, de l’obésité, des problèmes de croissance et même des problèmes pour la reproduction.
Le premier avantage est que votre chien aimera beaucoup plus sa gamelle ! Celle ci lui permettra d’être bien plus rassasié. D’ailleur l’effort demandé lors de la mastication permettra à votre chien de se fatiguer et donc de se sentir calé !

Cela évitera les problèmes dentaires, car ça demande au chien un effort de mastication et nettoie les dents en profondeur.

Le dernier avantage est que c’est un régime qui pourra s’adapter à toutes les races de chien et à tous les âges ! Elle s’adaptera également aux chiens souffrants de problème d’allergie ou de peau.

Les petits moins du BARF.

Nourrir son chien au BARF est plus difficile car il faut savoir calculer sa ration pour éviter les carences alimentaires. Il faut savoir calculer le nombre d’abas, d’os charnu, de viande, de légumes, etc. Et cela au gramme près !

Stocker la nourriture peut s’avérer fastidieux ! Et oui, car il faut pouvoir stocker la viande de votre chien pour plusieurs jours si vous ne voulez pas vous embêter et surtout si vous voulez faire des économies !

Il faut donc pouvoir acheter en gros pour faire des économies. Savoir faire des commandes groupées ou même se rendre directement à l’abattoir. Sinon, cela vous coûtera plus cher que des croquettes de bonne qualitée !

Enfin, c’est moins pratique si vous voulez partir en week-end ou en vacances ! Pareil si vous voulez faire garder votre chien.

Vous avez donc toutes les infos sur l’alimentation BARF pour chien. Cette alimentation de qualité demandera des efforts, mais ce sera pour avoir un chien en meilleure santé, si c’est bien réalisé ! A vous de jouer pour trouver la meilleure alimentation pour votre chien !

Nourriture barf chien

Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ?

Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ? Ses dernières années, beaucoup d’études prouvent que nourrir son chien aux croquettes est mauvais pour sa santé. En effet, beaucoup de troubles alimentaires ou de maladies sont liés à cette alimentation sèche, car elle contient beaucoup d’ingrédients non ou mal digérés par le chien (les céréales par exemple). Nourrir son chien sans croquettes est facile, si on a du temps à lui consacrer et que l’on se renseigne assez pour ne pas créer de déséquilibre alimentaire.

Par ou commencer ?

De nos jours, l’alimentation industrielle pour nos animaux de compagnie suscite de plus en plus de débats liés aux problèmes de santé, et même de comportement que cela provoque. Si on ne nourrit pas son chien aux croquettes, on peut tout à fait faire son choix dans :

  • L’alimentation humide industrielle sous forme de boîte, pâté ou de sachet
  • Une ration ménagère avec de la viande, des fibres (légumes et fruits), et pourquoi pas un petit peu de riz
  • Et enfin le BARF, donc une ration à base de viandes et poissons crus, avec des abats et des os

Pourquoi nourrir son chien sans croquettes ?

Les raisons de ne plus nourrir son chien aux croquettes sont nombreuses. Nous allons les énumérer ensemble pour plus de clarté.

  • Meilleure santé pour votre chien. Et oui cela évitera beaucoup de troubles alimentaires, et même d’allergies (atopie)
  • Votre chien sera mieux rassasié, ce qui pourrait limiter des problèmes de comportement (vol, coprophagie)
  • Vous aurez une meilleure connaissance de ce que vous donnez à votre chien. La provenance, la qualité, et la quantité, puisque c’est vous qui le choisirez. Pas de risque donc de retrouver du sucre ou trop de sel dans sa gamelle
  • Son système immunitaire sera renforcé, il y aura donc moins de problèmes parasitaires
  • Votre chien aura une meilleure musculature, cela renforcera ses ligaments et ses tendons. Votre chien sera moins disposé à prendre du poids

Quels aliments ne pas donner ?

En plus de regarder la qualité des aliments que vous donnez à votre chien, il faut être conscient que beaucoup d’aliments sont dangereux pour eux. Il faut donc prendre des précautions quand on constitue soi-même la gamelle. Les ingrédients dangereux sont :

  • Les produits laitiers entraînant des problèmes intestinaux (diarrhée, vomissement)
  • Les aliments salés même la charcuterie
  • Le sucre, gâteau ou boisson sucrée, car ils conduisent à de l’obésité, et même au diabète
  • Les avocats, raisin et fruits secs
  • Le chocolat, car il contient une toxine mortelle du nom de théobromine
  • Les os cuits, car ils sont friables et peuvent provoquer des torsions d’estomac ou se coincer dans la gorge
  • Le gras, car il peut provoquer une inflammation au niveau du pancréas qui peut être mortel
  • L’ail et les oignons qui abîment les globules rouges

Maintenant, vous avez des pistes à suivre pour nourrir votre chien autrement, pour le nourrir plus naturellement. Choisissez toujours des aliments de qualité, car ça permettra de garder votre chien en bonne santé tout au long de sa vie.Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ?

Alimentation chien : Mon chien a toujours faim, mon chien mange tout

Chien affamé : 5 causes qui expliquent mon chien a toujours faim

Nos animaux nous font toujours peur : leurs comportements peuvent cacher tellement de problèmes sous-jacents, et ils ne peuvent pas nous parler pour expliquer ce qui ne va pas ! Il convient alors d’en parler avec un vétérinaire et diagnostiquer son animal. Une telle visite accuse tout de même un coût important, alors qu’il est possible que le problème soit bénin. Voici 5 raisons médicales pouvant expliquer le récent appétit démesuré de votre chien. Attention, ne diagnostiquez pas votre animal seul, dès que vous avez un doute, rendez-vous chez votre vétérinaire ! Il est toujours possible que la surconsommation de nourriture ne soit qu’une phase, et quelque chose de tout à fait normal si la quantité d’exercices physiques a augmentée !

Chien affamé : 5 maladies à connaitre pour identifier sa fringale

Le diabète existe bien chez les animaux ! Dans le cas d’un type I, votre chien accusera une carence en insuline. Dans le cas d’un type II, votre chien aura des cellules défaillantes, qui ne répondront pas correctement lors de leur rencontre avec l’insuline. Ces deux situations empêchent les muscles et les organes de votre chien de convertir son glucose en énergie. Cela entraîne alors la présence d’une énorme quantité de glucose dans le sang (ce qu’on appelle l’hyperglycémie). L’appétit et la soif de votre chien vont alors augmenter.

Si votre chien n’arrête pas de manger, c’est peut-être parce que son corps lui dit qu’il n’arrive pas à extraire suffisamment de nutriments. Un problème gastro-intestinal peut être la source de ce problème, comme par exemple une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). Une telle maladie entraîne une perte de poids, et accentue l’appétit de votre animal. Les MICI peuvent atteindre les chiens, quel que soit leur âge, mais sont surtout trouvées chez les vieux chiens et certaines races comme les basenjis, les lundehunds, et les setters irlandais.Content

Il existe divers cancers gastro-intestinaux qui peuvent atteindre l’estomac et les intestins de votre chien. Il sera alors possible d’observer la présence de tumeurs, notamment des adénocarcinomes (tumeurs malignes) et des léïomyosarcomes (tumeurs musculaires). Évidemment, ce sont des examens qui seront effectués par votre vétérinaire, s’il juge que cela est nécessaire. Ces cancers pourront accroître l’appétit de votre chien, puisqu’ils l’empêcheront de bien absorber les nutriments contenus dans sa nourriture.

L’hyperthyroïdie est une maladie liée à la surproduction de thyroxine chez l’animal. La thyroxine est une hormone produite par la thyroïde. La fonction première d’une telle hormone, c’est d’accentuer les processus chimiques qui ont lieu dans les cellules d’un être vivant. Cependant, dans le cas de l’hyperthyroïdie, la quantité excessive d’hormones pousse les cellules et le corps de votre chien dans ses derniers retranchements. Le métabolisme se retrouve alors accéléré, et cela accroît l’appétit de l’animal. C’est une maladie qui reste rare chez les chiens, elle est surtout retrouvée chez les chats seniors.

Plus le chien vieillit, plus il est sujet à un changement comportemental, et physique, comme les Hommes. La surconsommation de nourriture peut donc être liée à l’une des maladies citées plus haut, qui seront davantage trouvées chez un vieux chien. Votre chien pourrait avoir tout le temps faim, entre autres. A un âge avancé, le chien pourrait également uriner ou faire ses besoins à l’intérieur. Cela peut être dû à bien des choses, notamment à des problèmes rénaux, ou à une nourriture qui n’est plus adaptée à son âge.

Les raisons citées plus haut sont médicales. Cela veut dire qu’en cas de doute, il faut absolument aller voir votre vétérinaire ! Inutile de paniquer immédiatement, l’auto-diagnostic n’est que très peu recommandé. Il faut cependant rester vigilant, et ne pas réduire l’importance d’un changement de comportement comme la surconsommation de nourriture. De plus, la cause peut n’avoir aucun lien avec la santé de l’animal. Peut-être que sa nourriture ne lui plaît pas ou plus et qu’il s’affame, et finira donc par ingurgiter rapidement la seule nourriture qu’il a à disposition. Avez-vous introduit un nouvel aliment dans son régime ? Peut-être qu’un produit n’est pas bon pour lui et qu’il vomit dans un coin. Ce vomissement l’incite donc à manger plus afin de recevoir les bons nutriments. Peut-être que ses croquettes sont remplies de maïs, de blé ou de soja. Ces produits ne remplissent l’estomac d’un chien que temporairement, et il devra remanger pour se sentir comblé. Il existe d’innombrables raisons pour un tel changement. Encore une fois, on ne le répétera jamais assez : en cas de doute ou d’inquiétude, consultez un professionnel.

Mon chien a toujours faim, alimentation chien

Alimentation chien : 8 question à se poser avant de donner une friandise à son chien, recompense pour chien

Friandises pour chien : 8 questions à se poser avant de donner une récompense pour chien

Une récompense pour chien ? Les friandises sont de bons outils pour récompenser votre animal, par exemple lorsqu’il réussit un exercice ou obéit à un ordre. C’est aussi, un bon moyen de le rendre heureux de manière générale. Il y a pourtant certaines règles à appliquer. Voici 8 questions que vous devez vous poser avant de donner une friandise à votre chien.

1 / Quelles friandises ou récompenses pour chien utiliser pour l’éduquer ?

Pendant l’apprentissage de l’animal, il doit bien comprendre que la friandise est une exception, un cadeau que vous faites lorsqu’il obéit. Afin que votre geste ait plus d’impact, n’hésitez pas à faire quelques tests en amont. Faites-lui goûter plusieurs friandises et voyez laquelle il adore par-dessus tout. C’est celle-là que vous utiliserez pour l’éduquer.

2 / Comment distribuer les friandises ?

Les gâteries étant la plupart du temps caloriques, vous voudriez éviter de gaver votre chien ? Cassez les friandises en plusieurs morceaux et offrez-lui un bout au moment de son exploit. Cela limite le surpoids tout en rendant le chien heureux. Gardez en tête combien vous lui en donnez par jour, ne dépassez pas la limite !

3 / Existe-t-il une alternative ?

Vous n’êtes en aucun cas obligé d’acheter de la nourriture de récompense pour votre chien. Même si cela reste un geste apprécié qui peut créer des liens avec l’animal, rien ne remplacera votre affection. Une grattouille bien placée ou un bon mot est la plus grande des récompenses. L’important, c’est que votre solution marche. Si vous voyez votre chien remuer la queue et sauter de joie, c’est que vous en avez assez fait.

4 / Peut-on donner des restes ?

Comme pour son régime habituel, il est déconseillé de donner les restes de son repas à son chien. Bien souvent, la nourriture « humaine » contient des épices, du gras et d’autres agents étrangers au système digestif de l’animal. Voyez votre chien comme un enfant, et donnez-lui des aliments neutres. Évitez à tout prix les raisins, les oignons, l’ail ou autres aliments toxiques.

5 / Existe-t-il des friandises dangereuses ?

Encore une fois, il faut prendre exemple sur la nourriture pour hommes. Vous n’achèteriez sûrement pas une boîte de conserve sans avoir lu la liste des ingrédients par exemple ? C’est pareil pour le chien, vérifiez bien que le niveau de sel et de gras ne soit pas trop élevé. Évitez les aliments produits hors d’Europe, il y a déjà eu des problèmes de toxicité dans le passé.

6 / Faut-il opter pour le bio ?

Le terme « biologique » peut être utilisé pour attirer les propriétaires inquiets pour leur animal, mais en aucun cas cela veut dire que c’est un meilleur produit. Si vous n’êtes vraiment pas sûrs vers quelle friandise vous tourner, vous pouvez toujours demander quelques informations à votre vétérinaire. N’oubliez pas que chaque race a des besoins différents, et qu’ils évoluent avec le temps.

7 / Peut-on allier l’utile à l’agréable ?

Il existe un bon nombre de friandises qui peuvent aider à combattre le tartre et la gingivite. Encore une fois, il vaut mieux demander conseil à votre vétérinaire, mais les produits européens sont en général satisfaisants. Plusieurs autres produits prétendent pouvoir combattre certaines maladies et rallonger l’espérance de vie de votre chien. S’il n’y a pas encore d’étude scientifique pour prouver si cela est faux ou véridique, il vaut mieux en parler avec votre vétérinaire. Si votre chien suit déjà un régime spécial, s’il doit prendre des médicaments ou s’il possède des allergies, vous devez faire très attention à ces produits. Dans ce cas, il faudrait plutôt se tourner vers la nourriture dite « hypoallergénique ».

8 / Quels nutriments faut-il rechercher ?

Si les friandises sont une bonne excuse pour faire plaisir à votre chien, elles ne sont cependant pas une assez bonne pour son équilibre alimentaire. Recherchez des friandises saines, et équilibrées ou faites des friandises maisons. Les bienfaits sont souvent inscrits sur les paquets, vous devez rechercher celles pleines de vitamines et de nutriments adaptés à votre chien. Et si vous continuez à donner des friandises industrielles à votre chien, surtout n’en abusez pas ! Les friandises doivent représenter moins de 10 % des aliments ingérer en une journée. Encore une fois : le sel est un ennemi ! Si vous voyez que votre chien boit beaucoup, ou s’il commence à uriner dans la maison, il faudra questionner son alimentation. Des friandises trop salées peuvent perturber votre chien, il faut donc bien surveiller votre animal.

Alimentation pour chien : 8 questions à se poser avant de donner une récompense pour chien, friandises pour chien

Le potiron et les chiens : peut-on nourrir son chien naturellement ? 

Découvrez les bienfaits du potiron pour nourrir son chien naturellement : constipation ? diarrhée? perdre du poids? Pensez au potiron !

C’est un fruit ! Non, c’est un légume ! Bref, c’est… un potiron et, croyons-le ou pas, ce fruit est une bonne solution pour nourrir son chien naturellement.
Bien que la plupart des personnes pensent que le potiron est un légume, il s’agit pourtant bel et bien d’un fruit ! Le potiron provient de la famille des Cucurbitacés (Cucurbitaceae)  et fait partie de la même famille que la courge.

Les potirons sont riches en carotenoïdes, bêta-carotène, alpha-carotène, fibre, zinc, fer, vitamine A et potassium. Cet aliment est également riche en bêta-carotène antioxydant, d’où sa couleur orange lumineuse.

Pourquoi nourrir son chien naturellement avec le potiron est une bonne chose ?

Tout d’abord, parce que c’est un aliment qui fait du bien aux voies digestives de votre animal. D’autre part, tout comme l’huile de coco, le potiron aurait des bienfaits sur le pelage des animaux. A ce jour, il n’y aucune preuve scientifique.

Le potiron pour lutter contre la diarrhée et la constipation du chien

Le potiron a une teneur élevée en fibre et en eau, ce qui aide à corriger et empêcher la constipation chez les chiens. Pour se faire, commencez par alimenter votre chien avec 1 ou 2 cuillères à soupe de purée de potiron par jour (ces doses dépendent de la taille de votre chien). Nourrir son chien naturellement avec le potiron c’est donc chose possible !

ATTENTION, si votre animal souffre de certains problèmes de santé, le potiron peut ne pas être la solution adéquate pour lutter contre la diarrhée ou la constipation de votre chien. Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire en cas de diarrhée ou de constipation persistante.

Aidez votre chien à perdre du poids avec le potiron

Nourrir son chien, même naturellement c’est bien, pourtant, certains chiens ont besoin de perdre du poids, mais leurs propriétaires ont tout de même peur que leur animal chéri se sente affamer. Le potiron est une bonne solution à ce problème : un « grand festin » bourratif, à faible teneur en matière grasse et très haut en fibre. La quantité appropriée de potiron dépend de la taille de votre chien et de ses besoins diététiques. Consultez votre vétérinaire pour avoir plus de précisions à ce sujet et, n’oubliez pas qu’une assurance chien vous rembourse vos frais vétérinaires.

Comment nourrir son chien avec du potiron ?

C’est très simple de nourrir son chien naturellement ! Tout ce dont vous avez besoin, c’est du potiron en boîte, bio si possible. Le potiron, même en boîte, conserve ses éléments nutritifs. Le potiron en boîte est sous forme de purée et sera donc plus facile à cuisiner et à mélanger avec les aliments de votre toutou.

NB : Lorsque vous achetez le potiron en boîte, contrôlez bien qu’il s’agit d’un mélange avec 100% de potiron sans mélanges ambiguës. Vous pouvez dans tous les cas utiliser, aussi, du potiron frais mais, il est très important de le faire cuire d’abord ! Servez à votre chien du potiron cuit en purée ou rôti … Miam!

Peut-on nourrir son chien avec des graines de citrouille ?

Oui, mais il est souvent recommandé de les passer au four au préalable. N’ajoutez pas le sel !

Attention aux citrouilles crue : Pensez à la sécurité de votre chien !

Hormis la santé générale, la question sur le potiron pour les chiens est le plus souvent posée lorsqu’approche Halloween et l’automne où les potirons sont partout.

Tandis que vous pouvez alimenter votre chien avec du potiron en boite ou du potiron frais cuit, prenez garde aux potirons d’Halloween dits « Citrouilles« ! Ces citrouilles n’ont pas du tout les mêmes apports nutritifs nécessaires à votre animal. Il s’agit de « Citrouilles décoratives » et surtout crues qui pourraient êtres nocives pour votre chien. Du coup, assurez-vous de placer vos citrouilles de façon à ce que votre animal n’y ait pas accès, de peur qu’il ne les mange. 

Faites également attention à ceci :

  • Veillez à ce que votre chien ne mange ni la tige, ni les feuilles d’un potiron. Leur matière type velours peuvent irriter votre animal.
  • Attention à ce que votre animal n’ingurgite pas la peau de la citrouille. Beaucoup de potirons et de courges décoratives sont enduites de matériaux tels que la colle, la gomme ou encore de la laque, ce qui peut être toxique pour votre animal.
  • Les graines de citrouilles crues sont également nocives !

-Alimentation chien : Nourrir son chien naturellement avec du potiron

Alimentation chiot : savoir nourrir son chiot

Alimentation chiot : 

Les caractéristiques de l’alimentation des chiots nouveau-nés selon leurs besoins nutritionnels

Jusqu’à l’âge de six semaines où le chiot devient  plus indépendant, il s’accroche beaucoup à sa mère et compte sur elle pour assurer son alimentation journalière. Il faut toutefois savoir que ces petits êtres disposent encore d’un organisme fragile qui a bien des besoins spécifiques pour se développer normalement. Pour mieux vous aider à comprendre l’alimentation idéale pour votre chiot,  nous aborderons l’importance du lait maternel pour votre animal de compagnie. Ensuite, découvrez la meilleure alternative à cette méthode à savoir l’allaitement artificiel et enfin ayez un aperçu de ce que doit être l’alimentation type d’un chiot sevré.

 

Alimentation chiot : la tétée à la demande, une méthode recommandée pour assurer le bon développement des chiots

Etant donné que le chiot a encore l’estomac fragile à la naissance, il est vivement conseillé que leur aliment de base soit le lait de leur mère. La principale raison est le fait que celui-ci est à la fois facile à digérer mais, il apporte également les nutriments indispensables à l’organisme du petit animal pour bien se développer. Par ailleurs, sachez que ce lait riche en protéines renferme différents anticorps qui favoriseront un renforcement du système de défense immunitaire du jeune chien. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est préférable que le sevrage ne s’effectue qu’à la sixième semaine.

 

Alimentation chiot : choisir la bonne alimentation pour son chiot

Alimentation chiot : l’allaitement artificiel, la meilleure solution pour substituer le lait maternel 

Il arrive que certaines chiennes soient inaptes ou ne souhaitent tout simplement pas allaiter leurs petits après l’accouchement. Bien entendu, il est hors de question de les laisser ainsi. Il est alors conseillé aux maîtres d’assurer eux même l’allaitement des chiots nouvellement nés. Le lait parfait serait riche en matières grasses, hautement protéiné et pauvre en lactose. Puisque le chiot a besoin de gagner un poids précis : 20 g pour les petites races et environ 160 g pour les grandes races, une régularisation du rythme des tétées est à envisager.

Alimentation chiot : Qu’en est-il du mode d’alimentation des chiots nouvellement sevrés ?

Un fois sevré, le mode de vie du chiot bascule. C’est justement à ce moment précis que s’arrêtent également les relations étroites entre la mère et ses petits. A partir de là, le chiot est supposé être indépendant. N’oubliez pas que les chiots ont besoin d’un régime hyper protéiné tout en étant riche en énergie, en vitamines et en minéraux. En cas de carences nutritionnelles détectées, mieux vaut adapter immédiatement l’alimentation. Les aliments industriels de croissance figurent parmi les options préconisées par les vétérinaires pour ce genre de cas délicat.

La fragilité des chiots durant les premiers mois de leur vie pousse le propriétaire à faire attention au régime alimentaire qui leur son offert. Il est vrai que le lait maternel est le mieux adapté pour le développement et la santé de vos petits compagnons mais dans la mesure où la mère n’est pas en état d’allaiter, vous devez prendre le relais. C’est à ce moment là qu’il est utile de se renseigner auprès d’un vétérinaire. L’adoption d’un mode de vie adéquat permettra d’habituer progressivement le chiot au régime qui l’attend plus tard après le sevrage.

Pensez également que dès les 2 mois de votre chiot, vous pouvez souscrire à une assurance santé chien qui lui permettra d’être protégé tout au long de sa vie.

Alimentation chiot : comment nourrir son chiot

1 2

Rechercher

+