Constipation chat : Comment traiter la constipation chez le chat

La constipation chez le chat n’est pas à prendre à la légère, car elle peut être plus ou moins grave.

 

Pourquoi un chat peut-il être constipé ?

 
Il y a plusieurs raisons qui font qu’un chat peut devenir constipé :

  • Les poils présents dans le tube digestif peuvent faire un bouchon. En effet, quand votre chat fait sa toilette, il avale une énorme quantité de poils. D’ailleurs, le volume de ses poils peut atteindre 3 litres en une année ! Il se peut donc que votre chat n’ai pas éliminé tous ses poils et qu’ils s’agglutinent ce qui ralentit le transit du chat.
  • Cela peut venir d’une alimentation non adaptée. Pour que l’alimentation du chat soit adaptée, il faut qu’elle soit composée essentiellement de protéine animale et non de céréales (pas de blé et de maïs par exemple), et surtout que cette nourriture soit humide pour ne pas bloquer les reins
  • Cela peut être un objet mal digéré (tissus, balle, morceau d’os, etc.)
  • Dans les cas les plus graves, cette constipation peut être le symptôme d’une pathologie/maladie comme une dilatation du gros intestin appelée mégacôlon ou bien l’apparition d’une tumeur
  • Constipation chat : Quels sont les symptômes ? 

     
    Les symptômes qui suivent, varient selon le contexte :

    • Le chat change de comportement. Il peut devenir triste, apathique, être moins énergique, voir se cacher
    • Son appétit va baisser
    • Il peut se plaindre quand on le touche ou qu’on veut le porter alors qu’il ne le fait pas d’habitude
    • Il peut aller plus souvent à la litière sans qu’il n’arrive à faire ses besoins, il peut avoir un peu de diarrhée

    Constipation chat : Comment le soulager ?

     
    La première chose à faire est de l’emmener au vétérinaire. Il pourra vous proposer plusieurs traitements. Voici quelques solutions :

    • Il pourrait vous faire changer d’alimentation. En effet, les croquettes sont pauvres en fibre donc mauvaises pour le bon fonctionnement du transit du chat. On peut donc y remédier en proposant de la nourriture humide (comme des boîtes ou de la viande crue). Il existe également des aliments spécifiques pour les chats souffrant de constipation chronique ainsi que des compléments alimentaires. N’oubliez pas de laisser une gamelle d’eau propre en permanence
    • Un produit appétant qui servira à lubrifier le contenu de l’intestin afin de stimuler le transit de votre chat.
    • Un traitement médical en comprimés servant de laxatif
    • Si l’observation ne suffit pas, le vétérinaire peut être amené à aller plus loin dans les examens comme un toucher rectal, une radio, une coloscopie, un scanner ou IRM. En cas de mégacôlon ou de tumeur, seule la chirurgie pourra soulager le chat
    • Enfin, il se peut que votre chat n’est pas assez d’activité. C’est souvent le cas des chats qui ne sortent pas en extérieur. Cela vient du fait qu’il passe les deux tiers de son temps au repos. Pour l’aider, il faudra plus le stimuler pour le motiver à bouger plus. Vous pouvez jouer avec lui, et même cacher sa nourriture dans la maison pour l’inciter à bouger, ou encore lui mettre dans un pipolino.

    Constipation chat : Que faire en cas de constipation chez le chat ?

    Mon chat a mauvaise haleine, que faire

    Votre chat s’approche de vous, et vous ne pouvez plus le “sentir” ? La mauvaise haleine peut cacher bien des choses. Voyons ensemble pourquoi !

    La nourriture

    La première cause est la nourriture. Votre chat a sans doute accumulé du tartre au niveau de sa dentition. L’accumulation du tartre sur la plaque dentaire du chat se forme par le biais d’une accumulation de bactéries spécifiques sur les dents. Cela est souvent dû à une alimentation non adaptée. Il ne faut pas par exemple donner la même nourriture que nous mangeons aux chats. Les pâtés de mauvaises qualités (premier prix, pleine de sel et de sucre) favorisent également cette accumulation mal odorante. Il faut donc faire attention à la nourriture que l’on donne à son chat. Le mieux est qu’il soit nourri avec de la nourriture humide de très bonne qualité (pâté ou viande crue) ou croquettes dont la composition est surtout faite de protéine animale.

    Cela peut également venir d’un reste de nourriture (exemple : souris, morceau d’os ou de croquette) qui serait coincé à macérer entre les dents de votre chat.

    Mon chat a mauvaise haleine : La toilette du chat

    Une cause à laquelle on ne pense pas toujours, est l’hygiène de son chat. Bien évidemment, comme tous les chats, il fait sa toilette en se léchant. Et il ne lèche pas que ses poils ! Il s’occupe également de toutes ses parties, comme la cavité anale ! Ce qui peut expliquer la mauvaise odeur de votre chat sur l’instant !

    La santé

    Enfin, la mauvaise haleine de votre chat, peut être le symptôme inquiétant d’une maladie. C’est souvent le cas, quand la mauvaise haleine de votre chat persiste malgré tout ! Les maladies associées sont souvent celles qui suivent :

    • la gastrite
    • l’insuffisance rénale aigüe ou chronique
    • une pharyngite
    • Il se peut également que votre chat soit porteur d’un abcès sous la langue ou au niveau des gencives et des babines

    Que faire alors si mon chat a mauvaise haleine ?

    Après être passé chez le vétérinaire pour vous assurer que ce n’est rien de grave, voici quelques solutions pour vous aider à lutter contre la mauvaise haleine.

    • Brosser les dents de son chat grâce à une brosse à dents spécialisée. C’est une solution plutôt efficace, facile et surtout rapide à faire. Il faudra alors acheter une brosse à dents adaptée pour chat, ainsi qu’un dentifrice pour animaux pour éviter de lui causer des troubles gastriques. Le plus simple étant de l’habituer dès petit à accepter cet acte. Vous pouvez également mettre du dentifrice à chat sur un de ses jouets
    • Changer son alimentation. Il existe par exemple des croquettes spéciales pour l’hygiène buccale des chats. Vous pouvez également passer votre chat à la viande crue, avec des proies entières pour qu’il se nettoie les dents sur de l’os
    • Grâce aux poudres dentaires à verser directement dans la nourriture du chat
    • Enfin, vous pouvez demander à votre vétérinaire de faire un détartrage. Contrairement aux idées reçues, cela n’est pas dangereux pour la dentition du chat, s’il est réalisé par un vétérinaire spécialisé.

    Mon chat a mauvaise haleine

    Les chats peuvent-ils attraper avoir froid

    Tous les animaux peuvent souffrir du froid. Les chats ne font pas exception ! Voici donc les astuces pour aider votre chat a affronté le froid.

    Les chats et le froid : Les chats peuvent-ils avoir froid ?

    Les chats sont des animaux assez résistants au froid. En effet, ils ont un sous-poil épais qui les protègent des intempéries.

    Les chats sont des animaux résistants et débrouillards pendant l’hiver. Mais pour ça, il faut que leur poil d’été, ai été remplacé par un bon poil d’hiver. Ce qui n’est pas le cas des chats qui vivent en intérieur. De plus, ce n’est pas parce que le chat peut être résistant, qu’il n’aura pas froid. Bien au contraire. Beaucoup de chats des rues décèdent chaque année à cause de leur incapacité à pouvoir se réchauffer.

    Morphologie et santé

    Bien entendu, le chat sera plus résistant selon sa morphologie et aussi sa santé. Le chat qui a l’habitude d’être en extérieur sera préparé petit à petit au changement de température.

    Si c’est un chat à poil ras, ou encore un chat sans poil (chat nu), il ne pourra bien entendu, pas bien vivre dans le froid car il sera sans protection.

    La santé de votre chat sera un bon indicateur de la résistance de celui-ci. Les chats atteints de maladies chroniques comme une insuffisance cardiaque ou un autre déficit immunitaire, seront moins aptes à résister aux basses températures. Le froid et surtout l’humidité peuvent aussi aggraver certaines maladies chroniques comme l’arthrose. Un vieux chat a souvent plus de mal à régler sa température, se sera pareil pour un chaton.

    Une bonne alimentation sera également essentielle pour résister au froid. D’ailleurs, les chats trop maigres, mais aussi, contrairement aux idées reçues, les chats ayant de l’obésité, luttent plus difficilement contre le froid. De manière générale, le froid sec est plus facile à supporter que le froid humide.

    Prendre soin de votre chat

    Si votre chat sort en extérieur lorsqu’il fait froid, qu’il neige, ce sera de votre devoir de l’aider à se réchauffer une fois revenue chez vous. Des gestes simples, comme l’essuyer au niveau du ventre, de la tête, des coussinets, lui permettront de rester en bonne santé.

    Il faudra également s’assurer que ses coussinets ne s’abîment pas avec le froid. En effet, des coussinets non préparés peuvent avoir des crevasses. Pour aider les coussinets, vous pouvez les préparer avec des solutions tannantes. Toutefois, si des crevasses apparaissent, le mieux est de faire un contrôle vétérinaire, pour éviter une infection.

    Enfin, en période de neige ou de gel, il faudra faire attention que le sel déposé sur les routes ne se retrouve pas dans l’estomac de votre chat. En effet, en se léchant les pattes, il peut en digérer ce qui peut causer des troubles gastriques.

    N’oubliez pas d’augmenter la quantité de nourriture avec un apport plus énergétique si votre chat va en extérieur. Laissez l’eau en libre-service et vérifiez que celle-ci ne gèle pas. Un chat bien hydraté pourra réguler normalement sa température.

    Les chats peuvent-ils avoir froid

    Comment faire le deuil de son chat

    Après de nombreuses années passées à vos côtés, la perte d’un chat est une très dure épreuve.

    Voici quelques conseils pour vous aider à surmonter la disparition de votre chat et faire face à votre deuil.

     

    Comment faire le deuil de son chat ?

    Pourquoi la perte de son chat est-elle si difficile?

     
    Vous avez adopté un chaton ou un chat plus âgé. Vous l’avez vu grandir, se développer et évoluer, puis prendre de l’âge et décliner. Il a fait partie intégrante de votre vie pendant 5 ou 15 ans voir plus.

    Ce qui est unique avec le chat, c’est souvent la relation fusionnelle que l’on partage avec lui. En effet, notre vie est cadencée par notre animal : ses repas, les câlins… C’est pour cela qu’il y a un si grand vide quand l’animal s’en va.
     

    Embrasser les étapes du deuil

     
    La plupart des propriétaires considèrent leur chat comme un membre de la famille à part entière et sa disparition est un véritable bouleversement émotionnel. Pour l’accepter le mieux possible, il faut accepter sa tristesse et laisser arriver les différentes étapes du deuil : Le déni, la colère, la tristesse et pour finir l’acceptation. La durée de ces étapes va dépendre de chaque individu et du vécu qu’il a eu avec son animal comme l’importance de leur relation.
     

    Ne pas avoir honte de sa tristesse

     
    Certaines personnes ont du mal à le comprendre, mais il est tout à fait normal d’être triste et de pleurer la disparition de son chat. Il est nécessaire d’accepter son chagrin et laisser venir les larmes sans avoir aucune honte. Mettez de côté les personnes qui ne comprennent pas cela et entourez vous de ceux qui sauront être la pour vous.

    Il ne faut surtout pas refouler ses émotions.
     

    Comment faire le deuil de son chat ?

    Surmonter la perte de son chat 

     
    Dans la vie de tous les jours, la présence d’un chat devient vite une habitude. L’attachement du propriétaire envers son animal va dans les deux sens et est bénéfique. Après la disparition d’un chat, il est important d’essayer de trouver une affection réconfortante, mais qui diffère, pour pallier à ce manque douloureux.

    Reprendre le cour de sa vie. Dans les temps qui suivent la disparition d’un chat, la vie de tous les jours nous rappel très souvent, sans le vouloir, un chagrin et le manque qui va avec. Sa couche, sa gamelle, sa litière où bien des poils, nous empêche de faire notre deuil. Ce n’est pas parce que vous rangez ses affaires que vous allez l’oublier. Reprendre le cour de sa vie et aller de l’avant sont les meilleures solutions pour garder un souvenir heureux de lui.
     

    Dois-je reprendre un animal ?

     
    Avant de reprendre le moindre animal, il est nécessaire de faire son deuil. Si vous adoptez directement un nouveau chat, vous risquez de transposer l’ancien au travers du nouveau, cela ne servira qu’à compenser sa perte. Le nouvel arrivant doit être vu comme un nouvel individu et non comme la réincarnation de l’ancien.

    Comment faire le deuil de son chat

    Comment voit un chat

    La vision du chat par rapport aux hommes se distingue surtout au niveau de sa rétine, puisque celle-ci lui permet de voir la nuit. Vous êtes vous déjà demandé, comment votre chat arrivait à se déplacer la nuit ? Comment arrive-t-il à attraper avec précision ses proies, même quand celles-ci sont rapides ? Votre chat vous voit-il en couleur ? Et si on vous éclairait les idées ?

     

    Comment voit un chat – Vision nocturne 

    Il est bien connu que les chats voient très bien la nuit. On dit qu’ils sont nyctalopes. En effet, les bâtonnets présents dans l’oeil, qui sont sensibles à la lumière et qui permettent cette vision, sont plus important chez le chat que chez l’homme. La nature est bien faite puisque les proies principales et naturelles du chat sortent essentiellement la nuit. Notre prédateur est donc bien prédisposé à se nourrir la nuit. C’est aussi pour cette raison, que même chez le chat domestique, ils ont tendance à sortir la nuit et dormir le jour.

    Le chat possède une pupille qui varie énormément afin de pouvoir garder un maximum de lumière. C’est pourquoi, durant la nuit, la pupille sera de forme sphérique. C’est pour cette même raison, que nous pouvons voir les yeux des chats la nuit, si on pointe une lumière vers eux. Alors que le jour, sa sensibilité à la lumière, pousse la rétine à se retirer en simple fente. Cela permet à l’oeil de se protéger de la lumière pendant le jour. Si le chat voit mieux qu’un homme la nuit, c’est au détriment de sa vision diurne !

    Comment voit un chat – Vision diurne 

    La rétine comporte deux sortes de cellules sensorielles. La première en forme de bâtonnets qui permet de s’adapter à un environnement avec peu ou pas de lumière. Et la seconde, en forme de cônes qui permet de voir le jour. Cette dernière est la vision diurne ou photopique. L’homme possède trois sortes de cônes, alors que le chat lui, n’en possède que deux.

    Étant donné qu’un de ses cônes est absent, il ne distingue pas les couleurs comme nous. Il ne voit pas le rouge. Le chat est donc dichromate. En revanche, il pourra voir des couleurs comme du jaune et du vert (avec différentes variantes). En revanche, le vert lui apparaîtra comme blanchâtre. Pour imager, le chat voit le monde en couleurs plutôt pastel, et terne. Ce qui est logique, puisque le chat possède 3 millions de cônes contre 204 millions de bâtonnets.

    De plus, sa vision ne lui permet pas de voir de façon précise. Il verra donc très mal de près, mais également flou de loin. Sa vision la plus nette, se trouvera entre 10 et 80 cm.

    Le chat a tous les atouts d’un prédateur quand il s’agit de sa vision. C’est ce qui lui permet d’avoir une meilleure perception des distances, mais aussi des mouvements. L’évolution a donc favorisé une meilleure sensibilité visuelle au détriment d’une bonne acuité visuelle, car il possède plus de bâtonnets que de cônes.

    Comment voit un chat ?

    Mon chat dort sur moi

    Votre chat dort sur vos genoux ou votre poitrine ? Il aime se relaxer sur vous devant la télé ou dans votre lit ? Cela démontre un grand signe d’attachement de sa part. Mais pourquoi mon chat dort sur moi, découvrez en les causes.

     

    Un chat dort accompagner depuis le plus jeune âge

     
    Dès tout petit, les chats ont l’habitude de ne pas dormir seul. Ils dorment accompagner de leur mère ainsi que leurs frères et sœurs. Durant les premiers jours sur cette Terre, les chatons ne savent pas réguler leur température corporelle, et être près de chaleur leur permet de maintenir une température correcte. C’est la mère qui va jouer principalement le rôle de source de chaleur. Un peu plus tard, le seul fait de rester coller à sa fratrie suffira pour maintenir une bonne chaleur, même si la mère s’éloigne.

    Cependant, la source de chaleur n’est pas l’unique raison des siestes à plusieurs : le contact de la mère permet un fort effet relaxant sur les chatons.

    On peut observer ce comportement qui persiste chez certains chats adultes : ils se détendent et s’endorment la tête blottit entre les mains de leur propriétaire, ou contre son corps.
     

    Mon chat dort sur moi – Rester au chaud

     
    Bien que notre chaleur corporelle soit une des raisons pour laquelle les chats dorment sur nous, ce n’est cependant pas la principale. En effet, ce comportement serait moins observé lorsque la température est plus élevée. Or, même s’il fait plus ou moins chaud, plus ou moins humide et qu’ils ont plus ou moins d’espace, les chats adultes préfère se relaxer sur leur propriétaire, avec qui ils entretiennent une relation forte. En effet, cela signifie que votre chat entretien avec vous une relation étroite de confiance.

    Mon chat dort sur moi par besoin de confort

    Même si, parfois, les chats peuvent avoir “un coup de folie” et être très actifs, il ne faut pas oublier qu’ils dorment énormément, environ de 15h par jour. Certes, ils peuvent dormir dans des endroits impensables (comme dans un tiroir) mais il dort sur son propriétaire, car il considère que vous êtes présent à l’endroit le plus cosy de l’habitation à ses yeux.
     

    Mon chat dort sur moi par besoin de sécurité

     
    Les chats sont toujours sur le qui-vive et réagiront au moindre bruit, même s’ils paraissent dans une relaxation extrême. Par conséquent, si votre matou cherche à dormir sur vous, c’est qu’il se sent plus tranquille et en sécurité en votre présence. En s’assoupissant sur son propriétaire, ou contre vous, il baisse sa vigilance. Cela montre un énorme signe de confiance qu’il a envers vous.
     

    Il tient simplement à vous

     
    Les propriétaires de chats savent que le fait de dire qu’ils soient indépendants et farouches n’est qu’une apparence pour la plupart. En effet, le chat aime votre compagnie et si vous êtes sorties pendant longtemps, vous pouvez lui manquer.

    Si votre chat dort sur vous, se frotte à vous avec sa tête, vous lèche ou même vous mordille, c’est qu’il vous considère comme un membre de sa famille → Votre chat et vous avez une relation forte.

    Mon chat dort sur moi

    Pourquoi mon chat me suit partout

    Pourquoi mon chat me suit partout ? Telle votre ombre, il vous colle dans tous vos déplacements ! Gênant ou pas, vous voulez comprendre ce comportement ! Et si on décryptait tout ça pour vous !

    Pourquoi mon chat me suit partout : Est ce un mauvais sevrage ? 

    Vous avez peut-être adopté votre chat trop tôt. Ou votre chat n’a pas eu un bon sevrage. Les premiers mois de la vie d’un chaton sont essentiels, car c’est lors de cette période qu’il apprend tout de sa mère et de sa fratrie. S’il a été retiré trop tôt de sa mère, c’est à dire avant ses 2 mois et demie, 3 mois, votre chat n’aura pas tout appris de sa mère. Comme le détachement et la socialisation. C’est alors que vous devenez son être d’attachement primaire. Cela peut le conduire à être pot de colle, parfois à s’en rendre malheureux si vous n’êtes pas avec lui.

     

    Pourquoi mon chat me suit partout : Est ce par ennui ?

    On a tendance à oublier à quel point nos félins domestiques ont besoin d’activités stimulantes tous les jours. Votre chat a l’instinct d’un chasseur, il a donc des besoins qu’il faut combler.

    Si votre chat ne sort pas en extérieur, il manquera forcément de stimulations naturelles. Il ne pourra pas chasser, pas sauter, ni courir. Pour ça, je vous invite à fabriquer ou à acheter, des cachettes en hauteur, des arbres à chat, des objets sur lesquels il pourra se faire les griffes. Rendez votre logement stimulant pour son propre bonheur.

    N’hésitez pas à accrocher les traditionnelles ficelles avec des bouchons au bout, et jouez avec votre chat. Lancez lui une balle à chat. Prenez lui des objets avec de l’herbe à chat pour le stimuler. Il existe même des souris télécommandées, pour le faire courir. Le tout est que votre chat puisse s’amuser autant qu’avec vous, lorsqu’il se retrouve seul. ce sera bénéfique pour son moral mais aussi pour son physique. Un chat qui bouge sera moins boulimique et aura moins de tendance à être en surpoids.

    Stress et attachement

    Votre chat peut tout simplement vous aimer, on en convient. Tous les chats ne sont pas si indépendants que ça !
    Mais pour d’autres, associés à des symptômes comme des plaies de léchage, des miaulements excessifs ou encore des problèmes de propreté ou alimentaires, cela peut être dû à un stress intense. Il convient d’aller voir votre vétérinaire au plus vite.

    Dans tous les cas, partagez des moments de jeux avec lui, de câlins s’il aime ça. Enrichissez son environnement pour qu’il s’y plaise pleinement. Laissez le sortir en extérieur si possible ! Ne le maternez pas trop si cela vous gêne quand il vous colle. Et au moindre doute, n’hésitez pas à demander de l’aide à votre vétérinaire. Vous pouvez lui donner des fleurs de Bach pour l’apaiser, ou vous procurez un diffuseur anti stress pour chat. Ne laissez pas votre chat dans un mal être, au risque d’avoir des comportements bien plus gênants comme des problèmes urinaires.

    Pourquoi mon chat me suit partout

    Nourrir son chat sans croquettes

    Ses dernières années, beaucoup d’études ont démontré que nourrir son chat aux croquettes était mauvais pour leur santé. En effet, de nombreuses maladies du chat proviennent de l’alimentation sèche : diabète, insuffisance rénale, boulimie, pancréatite, obésité… Alors voici quelques pistes de réflexion pour bien nourrir son chat sans croquettes.

    Par ou commencer ?

    Tout d’abord, il faudra penser à faire un rééquilibrage alimentaire, en trouvant une alimentation avec beaucoup de protéines animales mais de bonne qualité. Vous pouvez même passer par une détox naturelle pour aider l’organisme de votre chat a retrouver toute sa vitalité. Maintenant, il faut distinguer l’alimentation dite sèche (donc les croquettes) et l’alimentation humide. L’alimentation humide se divise en 3 principales catégories :

    • La plus connue est l’alimentation humide industrielle sous forme de boîte, pâté ou de sachet
    • Une ration ménagère avec de la viande, des fibres, et même quelques céréales (riz)
    • La dernière est la meilleure, la ration à base de viandes et poissons crus, avec des abats et des os

    Pourquoi nourrir son chat sans croquettes ?

    Les raisons de ne plus nourrir son chat aux croquettes sont nombreuses. Nous allons les énumérer ensemble pour plus de clarté.

    • Meilleure santé pour votre chat. La pathologie la plus courante est l’insuffisance rénale. Votre chat n’arrive pas à évacuer comme il le faudrait les résidus de son alimentation. Ses résidus sont en grand nombre dans les croquettes
    • Votre chat sera mieux hydraté. En effet, le chat domestique a conservé de ses ancêtres le fait de ne pas beaucoup boire. Cela concentre ses urines et donc les résidus qui s’y retrouvent
    • Vous aurez surement une meilleure connaissance de ce que vous donnez à votre chat. La provenance, la qualité, et la quantité, puisque c’est vous qui le choisirez
    • Votre chat aura une meilleure sensation d’être “calé” après son repas. Il prendra plus de temps pour manger, et se fatiguera un peu plus. C’est une bonne chose pour lui. Moins de risque de boulimie
    • Vous pourrez prévenir les problèmes dentaires, les problèmes de diabète (moins de sucre et de sel dans la viande que dans les croquettes) et d’obésité

    Quels aliments ne pas donner ?

    Beaucoup d’aliments sont dangereux pour les chats comme :

    • Les produits laitiers, même s’ils en sont friands
    • Les aliments salés comme la charcuterie.
    • Le citron et le vinaigre, car cela peut amener des maux de ventre et provoquer des vomissements
    • Les avocats, le raisin et les fruits secs
    • Le chocolat, car il contient une toxine mortelle du nom de théobromine
    • Le poisson cru, car il possède des enzymes provoquant des carences chez le chat pouvant amener à un coma. Le thon en boîte ne possède pas ses enzymes mais il est plein de sel et n’a pas assez de taurine pour constituer une bonne alimentation

    Vous avez désormais toutes les pistes à suivre afin d’arrêter de nourrir votre chat aux croquettes ! Privilégiez les aliments de bonne qualité pour une meilleure santé. Nourrir son chat sans croquettes, c’est possible, donc à vous de jouer !

    Nourrir son chat sans croquettes : est-ce vraiment possible ?

    Nettoyer plaie chat : Comment nettoyer la plaie d'un chat

    Votre chat peut vite se blesser, surtout s’il sort en extérieur. Certaines blessures graves doivent nécessiter une visite vétérinaire. Pour toutes plaies superficielles, les maîtres peuvent s’occuper de soigner leur chat seul. Voyons ensemble comment !
     

    Nettoyer la plaie d’un chat : En prévention

     
    Il est indispensable de regarder son chat régulièrement, pour éviter tout risque d’infection. Le mieux étant de l’inspecter lorsque vous le caressez, ou que vous le brossez.

    Si une plaie est découverte, il faut en mesurer la gravité. Pour des blessures profondes, il vaudra mieux emmener le chat chez le vétérinaire par mesure de précaution, même si la plaie ne saigne pas. En effet, cela nécessitera sans doute une prise de médicament.

    Pour le reste des plaies, si elles sont superficielles, munissez vous d’une trousse de secours, et voyons comment procéder.
     

    Nettoyer une plaie d’un chat

     
    Même si votre chat se manipule facilement d’habitude, il faut penser que la douleur peut le faire changer de comportement. Pour éviter qu’il panique, ou qu’il vous fasse mal, vous pouvez emmailloter votre chat dans une grande serviette afin de le bloquer gentiment, pour le désinfecter.

    Maintenant pour nettoyer la plaie, vous pouvez utiliser des produits comme de la bétadine ou du dakin, ou encore tout simplement avec du savon et de l’eau si vous n’avez rien d’autre. Pour appliquer le produit, munissez vous d’une compresse, pas de coton afin d’éviter de laisser des bouts pelucheux sur la plaie.

    L’idéal pour désinfecter, est de ne plus avoir de poils au niveau de la plaie. Pour ça, vous pouvez couper les poils autour de la blessure. Votre chat se laissera faire s’il est emmailloté.

    Attention, si la blessure est au niveau de la tête, à ne pas mettre de produit dans les yeux de votre chat. Si la blessure est collée à l’oeil ou à la truffe, préférez nettoyer avec du sérum physiologique.
     

    Couvrir la plaie

     
    Maintenant que vous avez vérifié que la plaie est bien nettoyée, il faut penser à la couvrir afin qu’elle ne s’infecte pas, ou que votre chat ne se gratte pas au même endroit, ce qui pourrait ouvrir la plaie de nouveau.

    Pour ça, il vous suffit de bander la plaie. Attention de ne pas trop serrer pour ne pas couper la circulation du sang. Mais il faut couvrir de façon à ce que le chat ne puisse pas se le retirer.

    N’hésitez pas à lui mettre une collerette ou un manchon sur sa plaie. Dans tous les cas, il faudra changer le pansement une à deux fois par jour, sans oublier de désinfecter à chaque changement. Il faudra le faire, jusqu’à ce qu’on constate la guérison totale.
     

    Pour conclure :

     
    La plaie doit être propre, ne pas gonfler, ne pas nécroser, ne pas dégager d’odeur. Il faut vraiment être prudent et observateur pour ne prendre aucun risque sur la santé de votre chat. Le moindre changement de comportement doit alerter le propriétaire et mener à une visite vétérinaire de toute urgence. Trop attendre peut avoir des conséquences sur le long terme.

    Nettoyer plaie chat : Comment nettoyer la plaie d'un chat

    Cystite chez le chat : symptôme de l'infection urinaire chez le chat

    Votre chat va plus souvent à la litière ? Il urine hors de sa caisse ? Il peut être atteint d’une cystite. Voici un article qui vous présente ce fléau.

     Cystite chez le chat : c’est quoi ?

    La cystite désigne une inflammation de la vessie. Ce n’est donc pas le nom d’une maladie mais d’un symptôme de différents problèmes urinaire.

    Il existe quatre causes principales :

    1. Premièrement, la cystite idiopathique signifiant que la cause n’est pas connue. Celle-ci est la plus commune et  résulte d’un stress.
    2. Deuxièmement, les calculs urinaires amènent une inflammation de la vessie et même une obstruction de l’urètre.
    3. Troisièmement, l’infection urinaire qui est la présence et la multiplication anormal de bactéries dans la vessie.

    Enfin, une tumeur dans l’appareil urinaire.

    Celles-ci peuvent être mortelle chez votre chat, soyez vigilant aux comportements anormaux. Pour vous aidez, voici les symptômes les plus visibles.

    Cystite chez le chat : Quels symptômes ?

    Si vous observez un ou plusieurs symptômes qui suit, consultez un vétérinaire au plus vite, cela peut être mortel.

    • Le plus visible : la malpropreté. En effet, le chat est un animal très propre. Donc, uriner hors de sa litière est anormal et doit vous alarmer.
    • Si il reste plus longtemps à la litière en position d’uriner ou y fait des aller retour fréquent ainsi que très peu voir pas du tout d’urine —> Urgence.
    • La présence de sang dans les urines est un symptôme.
    • Un léchage intensif de la partie uro-génitale peut être le signe d’une gêne urinaire ou d’une inflammation.
    • Certains chats peuvent miauler anormalement lorsqu’ils vont à la litière. Cela est causé par une douleur en urinant.

    Tout cela peut vous aider à déceler une cystite chez votre chat. Si c’est le cas, vous devez vite réagir avant d’atteindre les derniers symptômes: léthargie, coma voir la mort. Faites appel à votre vétérinaire !

    Traitements et prévention

    Selon la cause de la cystite, différents traitements peuvent vous être délivrés par votre vétérinaire.

    • Pour la cystite idiopathique: une évaluation comportementale pour identifier les causes du stress et , selon les cas, l’utilisation de calmant ou de phéromones anti-stress.
    • Pour l’infection urinaire: des antibiotiques voir des antalgiques et anti-inflammatoires ( en cas de douleurs).
    • Pour les gros calculs, une chirurgie peut être nécessaire. Pour les plus petits, une alicament ( alimentation médicalisé) les dissoudront.
    • Et enfin, s’il y a un bouchon, un sondage urinaire et une hospitalisation seront nécessaire.

    Pour éviter les récidives et prévenir la cystite chez le chat, il existe différentes méthodes:

    • Une alimentation adaptée et spécifique;
    • Une fontaine à eau si votre chat boit peu (voire une alimentation plus humide mais de bonne qualité);
    • Bien placé la litière dans un endroit calme;
    • Si vous avez plusieurs chats, augmentez le nombre de litière pour éviter le stress (en général, nombre de chat +1).

    Grâce à cet article, vous avez maintenant les clés en main pour déceler, réagir en conséquences et prévenir la cystite chez votre chat.

    Si vous avez le moindre doute : contactez votre vétérinaire !

    Cystite chez le chat

    1 2 3 18

    Rechercher

    +