Chien hypoallergénique : Une alternative pour les personnes allergiques aux animaux ?

Allergie aux animaux : Le chien hypoallergénique, une alternative pour les personnes allergiques,

Chien hypoallergénique :

Existe-t-il réellement un chien qui ne suscite aucune réaction allergique chez les personnes hypersensibles ?

Croire en une prédisposition par rapport à l’hypersensibilité vis-à-vis des chiens n’est pas aussi évident ! Pourtant nous avons tous conscience de tous les germes que peuvent couver leurs poils, leur salive et bien d’autres parties de leur corps. Cependant, pour savoir si réellement un chien hypoallergénique existe, il est préférable pour vous de tout connaitre sur les formes d’allergie par rapport aux animaux. Découvrez ensuite les races supposées hypoallergéniques et enfin sachez comment vivre avec son animal de compagnie tout en étant allergique.

 

Ce qui est bon à savoir concernant les allergies relatives aux animaux

Des études ont montré que moins de 10% d’une population donnée sont allergiques aux chiens pourtant à cause du fait que ces animaux de compagnie sont tous aussi préférés que les chats, ce chiffre est assez signifiante. Parmi les nombreuses causes pouvant provoquer ce trouble figure les poils. Certaines races de chiens perdent moins de poils que d’autres malheureusement, cela ne change en rien les risques encourus par les personnes hypersensibles partageant leur environnement. Les problèmes peuvent se présenter de différentes manières en effet mais les plus courants sont l’apparition de plaques rougeâtres sur l’épiderme et la toux fréquentes.

Les spécialistes ont tout de même catégorisé certaines races de chien comme étant supposées hypoallergéniques

Ici, la définition de chien hypoallergénique se rapproche surtout d’un animal provoquant un minimum de réactions chez l’homme. Il y a par exemple, l’American Terrier nu qui a le caractère particulier d’être vif et joueur. Il est souvent proposé aux personnes souffrant d’allergies pour son corps totalement dépourvu de poils. Pour le Chien Chinois à Crête ou encore le Caniche, le cas n’est pas tout à fait identique car ils comportent quand même une « crête » duvetée sur la tête et les pattes qui peut véhiculer les particules responsables de l’intolérance.

Que faut-il tenir compte pour pouvoir faire vie commune avec son chien étant allergique ?

Mis à part les nombreux médicaments et préventions à établir au préalable, il est important que vous adoptiez certaines règles de vie. Par exemple, optimiser la propreté en intérieur et limiter les contacts avec votre fidèle compagnon. Il est également recommandé d’interdire l’accès aux lits et au sofa à l’animal pour prévenir les chutes de poils désagréables. Concernant les autres précautions à prendre, pensez à toiletter votre animal à quatre pattes régulièrement ou faites appel à un professionnel. Les risques envisageables en cas d’inadvertance sont l’effondrement dû à une aggravation des troubles et la séparation forcée avec l’animal.

Comme avec toute maladie, mieux vaut aussi prévenir que de guérir les allergies. Néanmoins, ce n’est pas une raison de vous abstenir de ne pas avoir un animal de compagnie. De nombreux éleveurs proposent aujourd’hui des races dites hypoallergéniques destinées aux futurs maîtres hypersensibles. Néanmoins, il est essentiel de rester vigilent. Pour l’amour que vous portez pour les animaux et en particulier les chiens, la meilleure solution reste l’amélioration des conditions de vie et de cohabitation. Pensez à toiletter votre petit protéger et lui conférer les soins adéquats pour rester en bonne santé et garder une excellente hygiène.

Chien hypoallergénique : Existe t-il vraiment des chiens pour les personnes allergiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>