Pucer un chien : tout savoir sur le puçage du chien

Pucer un chien : tout savoir sur le puçage du chien
pucer un chien

L’identification d’un animal domestique est un acte obligatoire à réaliser chez un vétérinaire. Elle permet de lui créer sa carte d’identité. Ainsi, pucer un chien assure un lien officiel entre le canidé et son maître. On vous dit tout sur le puçage du chien !

Comment se passe le puçage d’un chien ?

Un chien doit se faire identifier lors d’une visite chez le vétérinaire. Le praticien implante la puce électronique ou « transpondeur » sous la peau du chien. Elle ressemble à la taille d’un grain de riz (1 mm de diamètre et 3 à 4 mm de long). Cet acte médical dure quelques secondes et ne nécessite pas d’anesthésie générale, sauf pour les chiens stressés. La puce électronique ne détient aucun système magnétique ou de système électrique. Elle ne représente aucun danger pour l’animal.

Ce numéro d’identification contient un code de 15 chiffres : une identification du pays (250 pour la France), de l’espèce animale (26 pour le chien et le chat), du fabricant et d’autres chiffres bien spécifiques afin de rendre la série parfaitement unique. Cet élément est enregistré dans le fichier national d’identification des carnivores domestiques (ICAD) mais également dans le carnet de santé de l’animal et son passeport européen.

Où se situe la puce d’identification d’un chien ?

La puce électronique est implantée au niveau de la gouttière jugulaire gauche. Toutefois, il n’est pas rare de voir le transpondeur changer de place, normalement à quelques centimètres de son emplacement d’origine. Toutefois, il arrive qu’il se retrouve un peu plus loin sous la peau de l’animal. Cela ne représente pas de risque pour le canidé. Le maître peut s’en rendre compte quand le vétérinaire effectue une vérification lors de la vaccination du chien.

Quel prix pour pucer un chien ?

Mais combien coûte le puçage d’un chien ? Les tarifs varient de 50 à 80 euros selon les structures vétérinaires et leurs localisations. En temps normal, l’identification d’un chien intervient lors d’un check-up santé du chiot, voire de sa vaccination.

Est-il obligatoire de pucer un chien ?

Le puçage d’un chien est une obligation légale depuis la loi du 6 janvier 1999 pour les chiens de plus de 4 mois. Que ce soit un chiot, un chien adulte ou un vieux chien, il doit être clairement identifié, soit par une puce électronique, soit par un tatouage. L’obligation d’identification concerne tous les canidés de plus de 4 mois nés après le 8 janvier 1999. Si le chien n’est pas identifié, le maître risque une amende allant jusqu’à 750 euros.

En cas de perte, un chien identifié a plus de chance d’être retrouvé par son maître. Il suffit que la personne habilitée passe le lecteur afin de pouvoir contacter le propriétaire de l’animal.

Qui peut lire la puce d’un chien ?

Pour lire la puce électronique du chien, le vétérinaire détient un lecteur lui donnant accès à toutes les informations de l’animal (nom, race, âge…) et de son maître (adresse postale complète, numéro de téléphone…). Les refuges animaliers, les fourrières et les services de police détiennent également un lecteur. Il ne faut pas oublier de mettre à jour les données personnelles afin que la fiche ICAD soit actualisée, notamment lors d’un déménagement ou d’un changement de numéro de téléphone.

Est-ce que l’on peut tatouer encore les chiens ?

Le vétérinaire peut toujours tatouer les chiens. Cette identification est réalisée sous anesthésie générale sur la face interne du pavillon de l’oreille ou alors à l’intérieur de la cuisse. Le tatouage se fait au démographe ou à la pince et représente une série de chiffres et de lettres. Il doit aussi être enregistré au fichier national des carnivores domestiques (ICAD). Son prix se situe entre 50 euros et 60 euros. Toutefois, cette pratique est de moins en moins utilisée. La puce électronique reste la plus connue dorénavant. Depuis le 11 juillet 2011, le puçage du chien est également la seule méthode reconnue si le maître souhaite voyager avec son chien.

Chien identifié : est-ce obligatoire pour souscrire une assurance animaux ?

L’assurance animaux Assur O’Poil assure tous les chiens, sans distinction de race, d’âge et de catégorie. Elle ne demande pas de certificat médical. La mutuelle chien prend en charge les chiens identifiés mais également les chiens non identifiés. Quand un animal est identifié, l’adhérent a une réduction sur le montant de sa cotisation.

Le numéro d’identification est à ajouter sur le devis gratuit et sans engagement. Si le futur adhérent ne le connaît pas, il peut le transmettre à Assur O’Poil sous un délai de 15 jours.

Le smart médaillon : un complément à l’identification du chien

Pour toute souscription d’une formule protectrice (Chien +, Intégrale, Préventive, Confort), l’adhérent reçoit un smart médaillon gratuitement pour son chien (après le délai légal de rétractation). Cet accessoire est à suspendre à son collier ou à son harnais. Il est doté d’un flash code au dos où il est possible de lire les informations de l’animal afin qu’il puisse être retrouvé rapidement son foyer, sans pour autant passer par la case vétérinaire. Le smart médaillon est un complément idéal au puçage du chien.

A lire sur le même thème

Pucer un chat : tout savoir sur le puçage du chat

L’identification d’un animal de compagnie est une obligation légale. Elle doit être réalisée chez un vétérinaire afin qu’il puisse lui créer sa carte d’identité. Ainsi, pucer un chat atteste le lien officiel qui relie le petit félin et son maître. On vous dit tout sur le puçage du chat ! Comment se passe le puçage d’un… lire la suite « Pucer un chat : tout savoir sur le puçage du chat »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil