Le diabète chez le chat : symptômes, traitements et prévention

Le diabète chez le chat : symptômes, traitements et prévention
diabète chat

Le diabète du chat est une maladie endocrinienne causée par le dysfonctionnement du pancréas dans la production d’insuline. Les chats âgés de 7 ans et plus sont particulièrement touchés par le diabète sucré, y compris les chats mâles castrés. Cette pathologie hormonale peut également se manifester chez certaines races de chats comme l’Abyssin, le Siamois et le Norvégien.

Les symptômes d’un diabète sucré chez le chat

  • La soif constante est le premier signe de diabète chez le chat. Les petits félins présentant les symptômes ont tendance à consommer beaucoup d’eau et avoir une miction fréquente.
  • Une diminution importante du poids le rendant faible et léthargique. Le diabète peut se présenter sous forme d’une instabilité alimentaire. Il se peut que le chat soit toujours affamé ou au contraire, refuse de manger quoi que ce soit.
  • D’autres symptômes peuvent se manifester comme des vomissements.

En outre, le dépistage se réalise à l’aide de prélèvements sanguins et d’urine. Quand le diabète sucré n’est pas pris en charge médicalement, il peut entraîner des conséquences graves comme la cécité (cataracte diabétique), une insuffisance rénale chronique ou un dysfonctionnement du foie. C’est pourquoi, il est essentiel de consulter un vétérinaire en urgence.

Le traitement vétérinaire

Le traitement du diabète du chat varie en fonction du niveau d’affection. Pour les cas que l’on peut qualifier de bénins (réversibles), il vous suffit de modifier le mode d’alimentation du chat. Une alimentation diététique pour le chat diabétique peut être proposée par le vétérinaire selon le diagnostic. Les croquettes pour chat diabétique sont pauvres en glucides et riches en fibres et protéines de qualité.

Un traitement à base d’insuline sous forme d’injection quotidienne est également la solution. Il permet de stabiliser son état et de prévenir une insuffisance rénale et/ou des lésions hépatiques.

Comment savoir si mon chat est déshydraté ?

Un chat doit bénéficier d’une hydratation constante. De ce fait, il est judicieux de multiplier les points d’eau sur son territoire. Cette eau de boisson est à renouveler plusieurs fois par jour afin qu’elle reste propre et fraîche. Pour savoir si le chat est hydraté, il suffit de pincer doucement sa peau. Si elle reprend sa forme rapidement, l’animal est hydraté. Toutefois, si la peau met du temps à reprendre sa place, un manque d’eau est à constater. Il convient de lui faire boire de l’eau et du consulter un vétérinaire.

Mon chat est diabétique : quelle est son espérance de vie ?

Un chat diabétique peut tout à faire vivre normalement s’il est suivi régulièrement par un vétérinaire avec la mise en place d’un traitement selon son type de diabète (insulinodépendant ou non insulinodépendant). Par ailleurs, une surveillance accrue de son état de santé lui permet de vivre normalement pendant de nombreuses années.

Comment éviter à mon chat d’avoir du diabète sucré ?

Il est possible d’éviter à un chat d’avoir du diabète. Pour cela, il convient de lui fournir un mode de vie sain en lui donnant une alimentation de qualité et en lui proposant des jeux pour qu’il puisse garder un poids santé. Les restes de table sont à proscrire et les friandises à donner avec parcimonie. Enfin, les consultations vétérinaires régulières permettent de veiller sur la bonne santé de l’animal. Sachez que le chien diabétique doit également bénéficier d’un suivi vétérinaire !

La prise en charge d’un diabète sucré du chat avec la formule Chat + (60%)

Rainbow, un chat de gouttière âgé de 9 ans souffre d’un diabète sucré. Son propriétaire a payé 273,50 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 164,10 euros avec un reste à charge adhérent de 109,40 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Chat et froid : 7 dangers de l’hiver à connaître

En temps normal, le chat et le froid ne font pas bon ménage. Toutefois, il existe des races de chats qui aiment le froid et qui sont particulièrement adaptées à la saison hivernale. Il est également important de connaître les nombreux dangers qui affectent le petit félin dès la chute des températures. Mon chat, le… lire la suite « Chat et froid : 7 dangers de l’hiver à connaître »

Les pathologies les plus répandues chez le chat

Maladie des chats : Tout propriétaire souhaite voir son chat bien portant et dynamique à longueur de journée. Malheureusement, il peut être amené à contracter divers germes et maladies contagieuses. Les chances que le félin contracte l’un de ces affections sont plus élevées pour ceux qui cohabitent avec leur maître et qui sont autorisés à se promener en extérieur comme les Abyssins, les Persans et les Siamois contrairement aux chats de gouttière qui exposent une grande résistance. Une fois atteint, sans jouir des soins adéquats, la maladie peut lui être fatale. Étant donné qu’il est toujours préférable de prévenir que de guérir, prendre les bonnes précautions efficaces vise à leur épargner des récidives. Cependant, ces dernières varient en fonction des origines du mal.

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil