L’insuffisance rénale chez le chien : aiguë et chronique

L’insuffisance rénale chez le chien : aiguë et chronique
linsuffisance renale chez le chien aigue et chronique

L’insuffisance rénale chez le chien est due à une dégradation de la fonction rénale. Les reins ne peuvent plus éliminer les déchets produits par l’organisme de l’animal. La maladie rénale peut prendre une forme aiguë ou chronique.

L’insuffisance rénale chez le chien : aiguë et chronique

Les reins ne sont plus capables de filtrer le sang et ne permettent plus l’élimination des toxines. C’est pourquoi, les déchets s’accumulent et entraînent une urémie (augmentation du taux d’urée dans le sang) et d’autres symptômes rénaux. L’insuffisance rénale peut survenir soudainement ou s’installer progressivement.

L’insuffisance rénale aiguë est une maladie qui survient brutalement, qu’importe l’âge du chien. Toutefois, elle est réversible si le chien est pris en charge rapidement par un vétérinaire. L’insuffisance rénale chronique est une pathologie qui affecte particulièrement le chien senior. Les lésions du rein sont irréversibles mais elles peuvent être contrôlées avec la mise en place des traitements vétérinaires adéquats.

Les symptômes d’une insuffisance rénale

  • Augmentation de la soif.
  • Augmentation du volume urinaire.
  • Perte de poids. Le chien maigrit malgré la prise de rations alimentaires.
  • Mauvaise haleine.
  • Ulcères buccaux.
  • Nausées et vomissements.
  • Diminution de l’appétit. 
  • Diarrhée. 

Les traitements vétérinaires

Dans un premier temps, une prise de sang est nécessaire afin de connaître les taux d’urée et de créatinine. Il est important de perfuser le chien afin d’éliminer les toxines dans le sang et de réhydrater l’animal. De plus, la prescription de médicaments permet de traiter les symptômes gastro-intestinaux.

Enfin, le vétérinaire propose également une alimentation thérapeutique qui comprend moins de phosphore et de protéines. Ce nouveau régime alimentaire permet de préserver la fonction rénale.  

6 causes liées à une insuffisance rénale chez le chien

  1. Obstruction urétérale : un calcul urinaire entraîne une restriction du débit urinaire.
  2. Insuffisance cardiaque : le cœur n’envoie pas assez de sang dans l’organisme de l’animal.
  3. Piroplasmose : une maladie parasitaire par l’envenimation d’une tique infectée.
  4. Maladie sous-jacente : si le chien souffre d’une autre pathologie, celle-ci peut provoquer une insuffisance rénale.
  5. Produits toxiques : empoisonnement par de l’antigel.
  6. Vieillissement : l’insuffisance rénale chronique touche principalement le vieux chien. C’est une cause liée au processus naturel de vieillissement. 

Que faire en prévention ?

En prévention, il est essentiel de consulter régulièrement un vétérinaire. Quand le chien est âgé de plus de 7 ans, il convient d’effectuer une prise de sang chaque année afin de contrôler tous les paramètres médicaux. Concernant les reins du chien, le taux de créatinine doit se situer entre 10 et 20 mg/l et le taux d’urée entre 0,2 et 0,5 g/l. Il est également possible de demander la mesure de la pression artérielle afin de vérifier s’il y a une hypertension artérielle. Ce suivi régulier est primordial pour anticiper un problème de santé.

La prise en charge d’une insuffisance rénale par l’assurance chien

Le diagnostic d’une insuffisance rénale entraîne des frais médicaux assez lourds jusqu’à la fin de la vie de l’animal. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à anticiper les futures factures vétérinaires en souscrivant une assurance chien.

Exemple de remboursement avec la formule Confort (prise en charge à 100 %)

Tabasco, un Boxer de 12 ans souffre d’une insuffisance rénale chronique. Son propriétaire a payé 212,60 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 182,60 euros (franchise de 30 euros par acte).

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Les races de chiens qui ne supportent pas la chaleur

Tous les chiens peuvent être victimes d’un coup de chaleur. Sachez que les chiens sont des animaux de compagnie qui ne suent pas comme les humains. Les glandes sudoripares présentes dans les coussinets leurs permettent d’évacuer un peu de transpiration. Cependant, ils adoptent également d’autres moyens pour refroidir leurs corps. Mais lesquels ? On vous dit tout !

Le Setter anglais

Histoire et origines Le Setter anglais fait parti des plus anciennes races de chiens d’arrêt ; il était déjà utilisé pour la chasse sous le règne d’Elisabeth I d’Angleterre, au XVIe siècle. L’élevage du Setter anglais tel que nous le connaissons aujourd’hui n’a cependant été développé qu’au XIXe siècle, à l’initiative d’Eward Laverack et de Pucell Llewellin, avant… lire la suite « Le Setter anglais »

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil