Mon chat a des pellicules : comment bien les éliminer ?

Mon chat a des pellicules : comment bien les éliminer ?
mon chat a des pellicules dans son pelage

Les pellicules sont de petits morceaux de peau morte qui se renouvellent naturellement. Toutefois, il arrive que le pelage soit envahi de squames. C’est pourquoi, il est essentiel de connaître les causes possibles afin de trouver des solutions efficaces pour bien éliminer les pellicules chez le chat.

Pourquoi un chat a des pellicules ?

La présence de pellicules sur la queue et sur le dos du chat est un problème assez courant. Elles apparaissent sous la forme de petites particules blanches sur le pelage. Il existe différents facteurs qui favorisent l’apparition de squames. Par ailleurs, certaines races de chats semblent davantage touchées comme le Persan, l’Exotic Shorhair, le Maine Coon, l’Himalayen et le Sphinx.

Les parasites

Les vers intestinaux affaiblissent le système immunitaire du chat et conduisent à des troubles cutanés comme notamment des pellicules, une chute des poils et une mauvaise qualité du pelage. Les puces sont également néfastes pour la santé cutanée de l’animal. La prolifération de ces ectoparasites dans son pelage provoque des grattages, des lésions, des dépilations et des squames.

La prise de poids

Le surpoids voire l’obésité affecte la qualité du pelage. Moins souple, le chat réduit la fréquence de son toilettage. Les pellicules et d’autres troubles cutanés apparaissent. Selon l’avis du vétérinaire, faire maigrir son chat peut alors être nécessaire pour sa santé et son bien-être.

L’alimentation

Une nourriture de piètre qualité nuit considérablement à la peau et au pelage du chat. Les croquettes bas de gamme sont responsables de ces désagréments, y compris si elles ne sont pas adaptées à sa physiologie. Cela peut conduire également à la création de carences alimentaires. C’est également le cas quand il est nourri avec de la nourriture ménagère non adaptée.

La mue

Ce phénomène a généralement lieu deux fois par an, au printemps et à l’automne. Toutefois, il arrive que la mue se manifeste davantage en raison de la lumière du jour et de la chaleur ambiante. Quand le pelage du chat n’est pas brossé suffisamment, les poils morts restent à la surface et bloquent la respiration de la peau. Ce blocage conduit à la formation de pellicules.

Une hyperthyroïdie

Ce trouble endocrinien désigne une production excessive d’hormones thyroïdiennes. Le vieux chat est plus touché par cette maladie hormonale qui se nomme « hyperthyroïdie ». Il manifeste notamment des pellicules dans son pelage, un pelage terne, des troubles digestifs et une hyperactivité.

La saison

La sécheresse de l’air, particulièrement en hiver, peut aggraver ce phénomène à cause du chauffage. C’est également le cas en été, en période de canicule. Cet air sec contribue à l’apparition d’une peau sèche et à la formation de petites particules blanches.

Une maladie de peau

Une séborrhée sèche provoque une peau sèche et des poils cassants avec également un aspect cireux au toucher. Le pelage du chat présente aussi de nombreuses pellicules. La production de cellules kératinisées est beaucoup trop rapide, ce qui amène ce problème de peau.

Une allergie

Le chat peut être allergique à son environnement (acariens, pollens), à la salive des puces voire même à sa nourriture. Les allergies saisonnières, alimentaires et parasitaires ont la particularité de déclencher des symptômes cutanés.

Comment se débarrasser des pellicules sur un chat ?

Il est possible de réduire les squames dans le pelage du chat. Pour cela, il convient de suivre ces quelques recommandations ci-dessous. Toutefois, dans un premier temps, il est conseillé de consulter un vétérinaire afin d’écarter tout problème sous-jacent qui nécessite la mise en place d’un traitement médical. Parfois, un shampooing anti-pelliculaire pour chat suffit pour traiter les squames.

  • Donner un vermifuge 2 à 4 fois par an afin de le protéger des vers intestinaux (ascaris, ankylostomes, ténias). La fréquence d’administration dépend des habitudes de vie du petit félin.
  • Donner un antiparasitaire régulièrement pour lutter contre les puces, les tiques, les poux, les moustiques, les aoûtats… La fréquence d’administration dépendant de la forme galénique (collier, pipette, comprimé à croquer…).
  • Fournir une alimentation saine et équilibrée de qualité. Privilégier une nourriture premium adaptée à sa physiologie. Le vétérinaire peut donner des conseils nutritionnels.
  • Offrir une eau propre et fraîche à l’animal avec la multiplication des abreuvoirs dans le logement.
  • Apporter des acides gras essentiels (oméga 3 et 6) en supplémentation. Cela peut être de l’huile de saumon à verser sur la nourriture ou alors de la pâte à friandise adaptée.
  • Jouer avec son chat et le divertir à l’aide de jouets afin qu’il retrouve son poids de forme. Parfois, des mesures nutritionnelles sont nécessaires, toujours selon l’avis du vétérinaire.
  • Installer un humidificateur d’air pour améliorer la qualité des pièces de vie.
  • Brosser fréquemment le pelage du chat afin de retirer le sous-poil. Les chats à poil long doivent être brossés quotidiennement alors que les chats à poil court ont uniquement besoin d’un brossage hebdomadaire.

Remboursement d’une allergie avec la formule Intégrale (80 %)

Abracadabra, un Abyssin âgé de 2 ans souffre d’une allergie au pollen. Son propriétaire a payé 75,00 euros chez le vétérinaire. Assur O’Poil lui a remboursé 60,00 euros avec un reste adhérent de 15,00 euros.

Ces informations sont données à titre d’exemple. Le montant des frais peut varier selon les vétérinaires, la prise en charge de la maladie ou l’accident de l’animal.

A lire sur le même thème

Température du chat : comment la prendre ?

Afin de prendre soin de son chat, nous pouvons êtres amenés à réaliser de vrais exercices de patience et de contorsionniste. Faire prendre un bain à l’animal est l’exemple parfait, mais la prise de température reste, encore aujourd’hui, une pratique qui est haute dans le classement des exercices les plus éprouvants. Il existe des techniques non-violentes, et il faut à tout prix les utiliser.

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil