Fièvre chez le chat : Comment savoir si mon chat a de la fièvre ?

Fièvre chez le chat : Comment savoir si mon chat a de la fièvre ?
comment savoir si mon chat a la fievre

Comment savoir si mon chat a de la fièvre ?

La fièvre est souvent perçue comme étant une maladie en elle-même ; il suffirait alors de s’allonger quelques jours au lit pour la calmer et pour que tout rentre dans l’ordre. C’est là, un amalgame qu’il faut absolument abolir.

La fièvre n’est qu’un symptôme d’une maladie. Si elle vous permet de diagnostiquer cette dernière, ce n’est pas elle qui sera traitée. Elle pourra être apaisée et diminuée, mais cela ne règle en rien le problème sous-jacent.

Afin de pouvoir vous occuper de la santé de votre chat, vous allez devoir la détecter, et expliquer à votre vétérinaire les raisons de votre inquiétude. Il pourra alors vous proposer des solutions adaptées, en fonction du diagnostique qui sera dressé.

Déceler la fièvre chez le chat

Il n’y a malheureusement pas de solution miracle. Vous ne pouvez pas poser votre main sur son front pour évaluer la situation. Et de toute façon, est-ce qu’il n’aurait pas collé une lampe contre son visage, juste pour échapper à une journée d’école ?

Contrairement aux idées reçues, un museau sec et chaud n’est pas forcément le signe d’une fièvre chez le chat. La seule et unique solution efficace, c’est le thermomètre.

La température normale pour un chat se situe entre 38°C et 39,2°C. Au dessus de cela, on considère que l’animal est fiévreux. Bien que la fièvre est un élément naturel et aide à combattre bon nombre de maladies, lorsque la température atteint les 40°C, il est grand temps d’agir, puisque les organes internes peuvent être endommagés. Contactez votre vétérinaire au plus vite si vous observez une telle température chez votre animal.

D’autres indices pour déceler la fièvre de votre chat

Bien que cela ne soit pas aussi précis qu’un thermomètre, voici quelques astuces qui vous permettront de vous faire une idée sur la santé de votre chat. Le nez des chats est généralement frais et humide, signe que tout va bien.

En revanche, lorsqu’ils sont malades, leur nez sera plutôt sec et chaud. Ce dernier diagnostique peut également être une alerte de déshydratation. Pour le savoir, essayez de pincer doucement de la fourrure et de la peau sur le dos de votre chat. Si elles ne se remettent pas en place rapidement, votre chat est certainement plus déshydraté que fiévreux ! Dans ce cas-là, il faut l’amener en urgence chez le vétérinaire.

Lorsque votre chat va bien, placez un doigt sur la face interne de son oreille. Ce sera chaud, certes, mais lorsqu’il aura de la fièvre, cette partie sera encore plus chaude. Le procédé est exactement le même que le nôtre avec nos fronts en cas de fièvre suspectée.

Comme ses oreilles, le dos de votre chat peut également être plus chaud que d’habitude au toucher en cas de fièvre. Mais d’abord, assurez-vous qu’il n’a pas fait la sieste dans son endroit ensoleillé préféré ou devant la cheminée.

Parfois, les chats qui font de la fièvre commencent à respirer plus rapidement ou à haleter. Comme chez l’homme, les frissons peuvent également être un signe de fièvre.

Symptômes

Les causes d’une fièvre sont diverses et variées, et il serait presque s’agir de tout et n’importe quoi. Il devient alors vital d’observer les autres symptômes que le chat semble démontrer. La fièvre permet au système immunitaire de combattre la maladie, et d’autres systèmes sont naturellement mis en place afin de permettre au chat de conserver un maximum d’énergie. Cela comprend :
♦ La perte d’appétit,
 La dépression,
♦ La diminution d’énergie ou d’activités,
♦ La diminution des toilettes,
♦ Des tremblements et/ou une respiration rapide.
D’autres signes, plus rares, peuvent également être signalés, comme des éternuements, des vomissements et des diarrhées.

Causes

La fièvre est donc un symptôme comme un autre, et il est du devoir du vétérinaire de trouver quelle maladie pourrait faire que votre chat en soit atteint. Il est important de prendre sa température plusieurs fois par jour, pendant plusieurs jours. Un chat peut très bien avoir une température corporelle élevée simplement parce qu’il a passé plus de temps dans un endroit chauffé, ou qu’il a fait des exercices physiques juste avant la prise de température. Si vous remarquez que la haute température est constante sur plus de 24 heures, cela pourrait bien être une fièvre.

Les causes sont multiples et comprennent :
♦ Une infection virale, bactérienne, ou fongique,
♦ Une tumeur,
♦ Un trauma, une blessure,
♦ Certains médicaments,
♦ Des maladies comme le lupus.

Traitements

En soit, vous n’avez que deux choses à faire en cas de fièvre : surveiller votre chat, et l’amener chez le vétérinaire. N’essayez en aucun cas d’auto-médicamenter votre animal, vous ne savez pas quelle maladie l’affecte, et surtout, ne lui donnez pas de médicaments prévus pour les humains ! Vous ne connaissez pas les effets secondaires qu’ils peuvent induire, ils ne sont de toute façon pas prévus pour la consommation animale.

Si le vétérinaire estime que la fièvre du chat est bénigne, il n’essayera même pas de la traiter. C’est une réaction naturelle, et il est inutile de gaver le chat de médicament si tout finira par rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours.

Votre vétérinaire examinera les antécédents médicaux de votre chat, y compris les contacts avec des animaux malades, les allergies, les vaccinations et les maladies récentes. Le vétérinaire ordonnera probablement une prise de sang complète et un panel de biochimie, ainsi qu’une analyse d’urine. Si la cause de la maladie n’est pas claire, des analyses telles que l’échographie, l’IRM ou la tomodensitométrie peuvent être effectuées pour mieux voir ce qu’il se passe en interne. Le traitement le plus courant de la fièvre est à base d’antibiotiques. Mais, cela dépend avant tout de la cause sous-jacente à cet état.

Le suivi à long terme

Comme il est expliqué plus haut, vous n’avez pas grande responsabilité lorsqu’il s’agit de fièvres, vous pouvez cependant préparer le terrain et aider à la détection rapide du symptôme. Certaines maladies sont repérables facilement, le chat pourrait avoir un bout de peau rougi, des abcès, du sang dans ses rejets (urine, excréments, mucus, etc.), éternuer à répétition ou respirer avec difficulté. Tous ces signes sont importants, et vous ne devez pas les manquer.

Si vous remarquez des troubles alimentaires, il ne faut pas s’inquiéter. Un chat peut tout à fait rester en bonne santé tout en ne mangeant pas durant 48 heures. Il n’en est pas de même pour l’eau, cependant ! Assurez-vous que votre félin soit toujours hydraté, surtout s’il vomit ou connaît quelques diarrhées !

A lire sur le même thème

Les 5 signes qui indiquent que votre chat est malade

Comment savoir si mon chat est malade ? Tout comme les êtres humains, les chats peuvent eux aussi tomber malade. Mais contrairement aux hommes, votre félin ne peut recourir à la parole pour vous informer de son état de santé. Vous devez donc être attentif aux changements de comportement chez votre compagnon à quatre pattes et reconnaître les signes qui confirmeront que votre chat est malade. D’autres symptômes sont également à surveiller, notamment en ce qui concerne l’aspect physique du chat comme son poids ou encore son pelage. Quels sont justement ces symptômes visibles qui vous permettront de savoir si votre chat est malade ? Si c’est le cas, comment savoir si mon chat est malade, y faire face et quels sont les bons gestes à adopter ?

Parce que leur santé
est aussi une priorité...
Assurez-le à partir de 0,61€ par jour !
Devis gratuit en 2 mins
Une femme faisant un calin à son chien assuré chez Assur O'Poil