La santé de votre chien les signes pour savoir s'il est malade : santé

Votre chien est malade comment reconnaître les signes

Comment savoir si votre chien fait juste la tête ou s’il est vraiment malade ?

Les 5 signes santé pour savoir si son chien est malade Un chien en bonne santé est dynamique et plein de joie. Pourtant, il arrive parfois que votre animal soit moins actif que les autres jours. Dans ce cas, comment savoir si votre animal fait juste la tête ou s’il est vraiment malade ? D’autant plus que vous n’avez pas toujours la possibilité de le conduire immédiatement chez le vétérinaire pour un examen.  Pour éviter que les risques de troubles sanitaires chez votre chien malade ne soient pas traités trop tard, il est nécessaire de répondre aux questions suivantes. Quelles sont les indications qui prouvent que l’animal à quatre pattes est bel et bien en mauvaise forme ? Et que faire dans le cas où votre boule de poils a vraiment un malaise ?

Votre petit compagnon peut également se gratter souvent les oreilles, les yeux

Un chien malade n’est pas trop compliqué à connaître surtout si vous connaissez bien votre animal. Pour cela, il est important que vous soyez vigilent à tous comportements inhabituels. Quand votre chien ne va pas bien, il cherche souvent un petit coin et reste tranquille sans se plaindre. D’autres symptômes peuvent vous alerter. Tout d’abord, il se peut aussi que celui-ci ne veuille ni manger ni boire de l’eau. Mais parfois, le fait de boire beaucoup trop peut aussi être un signe qu’il est déshydraté. Quand une personne le touche, il peut devenir très nerveux. Il est aussi possible que votre animal ait du mal à faire ses besoins ou n’urine pas du tout. Enfin, votre petit compagnon peut également se gratter souvent les oreilles, les yeux ou les narines ou peut même se mettre à boiter. Certaines pathologies possèdent aussi des symptômes de nausées et ont tendances à amaigrir continuellement le chien malade. Tous ces symptômes peuvent être les signes externes d’une anomalie quelconque chez votre chien.

Vérifier souvent la truffe de votre animal pour s’assurer que celle-ci est humide et fraîche

Que faire si les symptômes ne sont pas visibles à travers son comportement ? La meilleure chose à faire est de l’inspecter. Cela consiste à vérifier les muqueuses pour voir la couleur de la partie inférieure de l’œil. Celle-ci devrait être rose en temps normal. Si elles sont jaunes, le canin a mal au foie et si c’est blanc, il manque de globules rouges. Il faut également tâter son abdomen. Si c’est dur, il se peut que le chien malade soit constipé ou qu’il ait des gaz. Le fait de contrôler les matières fécales devrait être également envisagé. L’urine devrait en fait être jaune clair et limpide et les excréments ne devraient pas être trop mous, sinon, il est fort probable que votre compagnon ait la diarrhée. Il est en même temps conseillé de prendre sa température qui devrait être normalement située entre 38 °C et 38.5 °C. Vous devez également vérifier souvent sa truffe pour vous assurer que celle-ci est humide et fraîche. Dans le cas contraire, le chien malade ne va pas bien. Si votre compagnon présente des signes anormaux, il est important de l’emmener le plus vite possible chez le vétérinaire au risque qu’il atteigne un état critique. L’examen peut aussi être effectué par un spécialiste pour que le diagnostic soit fiable à 100 %.

Soyez au petit soin quand vous revenez de chez le spécialiste après un examen

Un bon maître trouve toujours le temps d’observer l’état de santé de son animal. Il est donc conseillé de ne pas le perdre de vu et de faire un suivi régulier de celui-ci. Chien malade signes pour sa santéToutefois, soyez au petit soin quand vous revenez de chez le spécialiste après un examen. Il se peut que le vétérinaire lui prescrive des médicaments. Il est donc important que vous fassiez tout votre possible pour que celui-ci soit à l’aise. Rassurez votre chien malade avant de lui donner des médicaments. Donnez-lui beaucoup d’eau. S’il refuse d’en boire, il suffit de remplacer ses croquettes par du bouillon de viande afin de le réhydrater. Sachez ce qui pourrait lui faire plaisir et faites en sorte qu’il se sente en sécurité durant sa convalescence.

Pensez aussi à prendre une mutuelle chien pour votre animal de compagnie et faire des économies concernant les factures de votre vétérinaire.

Pour plus d’informations sur Assur O’Poil, la Mutuelle santé chien, et pour bénéficier d’offres exclusives pour votre chien et/ou votre chat, dirigez-vous vers cette page. Pensez qu’assurer votre chien grâce à notre mutuelle animaux sera toujours un point positif et pourra vous aider à le maintenir en bonne santé mais aussi à maintenir votre budget.

Votre chien est malade comment reconnaître les signes

Les vaccins pour la santé des chiens

Vaccin chien : Pourquoi est-ce si important ?

« Faire vacciner son chien est le gage d’une protection de l’animal contre les maladies et autres infections. »

Le vaccin chien est gage de protection pour l’animal contre les maladies et autres infections dont il peut être victime tout au long de sa vie. Il est d’ailleurs à préciser que certains traitements sont obligatoires, notamment pour la prévention des pathologies les plus dangereuses non seulement pour l’animal, mais aussi son maître, comme la rage ou l’hépatite par exemple. À part les vacLe chien doit avoir ses vaccins à jour pour sa santécins obligatoires, il est aussi important de protéger votre compagnon à quatre pattes contre d’autres infections virales spécifiques aux chiens. Cela le mettra à l’abri des gastro-entérites virales, de certaines maladies respiratoires et plus encore. Pour mieux protéger son compagnon à quatre pattes, il est alors judicieux de savoir les principaux vaccins à prodiguer à celui-ci. Le respect des rappels est aussi primordial afin de prévenir les récidives et renforcer le système de défense du canidé.

« La vaccination sert à stimuler son système de défense de manière à ce que son organisme fabrique des anticorps pour renforcer sa protection. »

La vaccination de son chien est un devoir que tout propriétaire se doit d’accomplir. Certaines de ces cures sont obligatoires et se font dès le plus jeune âge du chiot, c’est-à-dire à partir de ses 6 à 8 semaines. Ce sont généralement les vaccins les plus importants à administrer à son chien.  C’est aussi l’occasion de présenter son petit compagnon à un vétérinaire pour la première fois. Pour le traitement, le canidé doit être en règle vis-à-vis des vaccins obligatoires, appelés également CHLRP. Cette cure a été prévue pour traiter différentes maladies mortelles, à ne citer que l’hépatite, le carré ou encore la rage. Il est à noter que ses infections d’origine virale sont contagieuses et extrêmement dangereuses, pouvant être fatales aux chiens. Ces symptômes se présentent par des vomissements, de fortes fièvres ou encore de la perte d’appétit. Durant cette période, le propriétaire du chien peut remarquer que son compagnon sera totalement affaibli. Vacciner son chien contre ce type de pathologie sert à stimuler son système de défense de manière à ce que son organisme fabrique des anticorps pour renforcer sa protection. Il est à savoir que soigner ce type de maladies requiert des traitements lourds et coûteux. D’où l’intérêt de faire vacciner le chien pour ne pas en arriver jusque-là.

« La cure ne se fait pas seulement une fois, mais doit être répétée régulièrement. »

Pour être efficiente, la cure ne se fait pas seulemeLa vaccination du chien est capital pour sa santént une fois, mais doit être répétée régulièrement, sauf dans le cas de la rage, car une seule injection est suffisante. Le premier rappel se fait un mois après la première injection. Ensuite, les revaccinations se font tous les ans. Si l’on souhaite que le chien soit toujours en mesure de produire suffisamment d’anticorps pour sa protection contre les maladies, il faut faire un renouvellement du traitement jusqu’à la fin de sa vie à raison d’une fois par an. Pour faire un meilleur suivi, un calendrier de vaccination sera établi par le vétérinaire de manière à ce que le maître sache précisément à quelle période de l’année le chien doit retourner le voir. À titre d’information, le coût des vaccins est relativement peu élevé. Il varie généralement entre 30 € à 50 € et représente une économie non négligeable en comparaison avec le prix des soins pouvant s’élever à 400 € pour le traitement d’une parvovirose par exemple.

« Votre chien aura une espérance de vie plus longue. »

Le vaccin chien est la garantie d’avoir un ami à quatre pattes toujours en excellente santé. N’étant plus sujet aux maladies les plus courantes chez les canidés, votre chien aura une espérance de vie plus longue et vous le garderez auprès de vous plus longtemps. La régularité des vaccins, c’est-à-dire la rigueur dans le suivi du calendrier établi par le vétérinaire, assure une complète protection de votre animal de compagnie. N’hésitez pas à questionner votre vétérinaire pour tout complément d’information au sujet de la vaccination des chiens. Sachez que les frais de vaccination sont pris en charge pour les propriétaires qui ont souscrit à une assurance-santé pour chien. Il est donc fortement conseillé d’en avoir.

Pour information, Assur O’Poil l’assurance pour chien prend en charge les vaccins sous forme de forfait. Pour plus d’informations, consultez nos garanties.

Le vaccin chien est obligatoire, pourtant les coûts ne sont pas des moindres. Nous avons une solution pour vous : la mutuelle animaux qui rembourse vos frais de vétérinaire.

Vaccins pour chien plusieurs à faire pour sa santé

1 2 3 4

Rechercher

+