Faire reproduire son chien : que dit la legislation

Faire reproduire son chien : Bon nombre de propriétaires aimeraient faire reproduire leur chien, ne serait-ce que pour garder un des chiots. Pourtant, la reproduction ne s’improvise pas. La législation s’est durcie en France depuis quelques années. Alors que dit la loi ?

Faire reproduire son chien : La loi du 1er Janvier 2016

La reproduction chez le chien n’est pas anodine. Pour enrailler le nombre d’abandons en France, une loi a été mis en place, pour toutes les personnes souhaitant faire de la reproduction. Que vous soyez particulier ou éleveur, la reproduction est soumise à différentes règles.

De plus, tous les bénéfices tirés de la première vente, sont soumis à l’impôt sur le revenu. Il est donc obligatoire de faire une déclaration.

Faire reproduire son chien : Pour les éleveurs

La loi relative au commerce et à la protection des animaux de compagnie définit les règles à respecter pour toute cession à titre onéreux d’un chien.

Voici ce qu’elle déclare :

  • Il faut disposer d’un numéro de SIREN. Celui-ci s’obtient après déclaration à la Chambre d’Agriculture. Il permet de garantir la traçabilité du chien, afin d’éviter les trafics. Si l’éleveur n’a pas d’immatriculation, il encourt jusqu’à 7500 euros d’amende.
  • Si l’éleveur ne fait qu’une seule et unique portée par an et que celle-ci est au Livre des Origines Françaises, il n’est pas dans l’obligation d’avoir un numéro de SIREN.
  • Il est obligatoire de se déclarer auprès du préfet du département. Ce n’est pas une obligation pour les éleveurs vendant une seule portée par an, inscrite au L.O.F.
  • Avoir un certificat d’animaux domestiques ou toute autre certification professionnelle liée aux métiers du chien. Les éleveurs qui ne vendent qu’une seule portée L.O.F par an, n’y sont pas obligés.
  • Les locaux accueillant les chiens doivent être conforment aux règles sanitaires. C’est une façon de garantir le bien-être des animaux.

Toutes ses obligations nécessitent donc une bonne organisation, afin de ne pas être amendable.

Faire reproduire son chien : La vente

La loi du 1er Janvier 2016 a également changé les dispositions liées au commerce et la protection de nos chiens de compagnie. Aujourd’hui, la cession d’un animal doit obligatoirement contenir ce qui suit :

  • L’âge du chien
  • Le chien doit être vendu à l’âge légal qui est de 8 semaines
  • Il faut spécifier le nombre de chiots de la portée
  • Doit être écrit l’inscription ou non du chiot au L.O.F (livre des origines françaises) ou tout autre livre généalogique. Cela permet de savoir si le chien est de pure race.
  • La mère doit être identifiée et ce numéro d’identification doit figurer sur l’annonce
  • Le chien vendu doit obligatoirement être identifié par puce électronique ou tatouage
  • Le numéro de SIREN ou le numéro de la portée si elle est L.O.F

De plus, le vendeur doit absolument délivrer les documents suivant à l’acheteur :

  • Une attestation de cession, de vente du chien
  • Un certificat vétérinaire de bonne santé, pour éviter les vices rédhibitoires à la vente
  • Un certificat d’identification de l’animal pour éviter les trafics
  • Un document d’information sur les besoins du chien, afin d’aider les futurs propriétaires à soigner leur animal.

Céder un animal à titre gratuit

Un particulier donnant à titre gratuit son chien n’a pas les mêmes obligations qu’un éleveur. Pourtant, il doit tout de même respecter certaines règles comme :

  • Il est soumis aux règles liées à la vente d’un animal en spécifiant clairement qu’il est donné gratuitement. 
  • Il doit fournir une attestation de cession du chien
  • Le chien donné doit avoir atteint l’âge légal de 8 semaines
  • Il doit être identifié
  • Avoir un certificat de bonne santé

La reproduction et la vente de chien doit donc avant tout être une réflexion.

assurer son chat
Devenir éleveur de chien

Devenir éleveur de chien : Être un bon éleveur de chien est un engagement. Vous devez vous soucier de ce qui arrive à chaque chien que vous élevez et vendez. Savoir choisir un propriétaire sérieux et capable de lui donner les meilleurs soins ainsi qu’un foyer aimant. De plus, des pratiques d’élevages irresponsables entraînent une surpopulation animale ainsi que des chiens qui ne sont pas en bonne santé. Les éleveurs de chiens responsables s’efforcent toujours de renforcer les races et de d’éduquer les futurs acheteurs sur la possession d’un chien, telles que la vaccination, la stérilisation et l’éducation.

Devenir éleveur de chien : Quel marché ?

Devenir éleveur canin, c’est aussi vendre des animaux. Il faut donc être conscient que c’est une partie délicate du métier. En effet, ce n’est pas toujours facile de vendre tous les chiots qui naissent dans l’élevage.

Pourtant, le monde de l’élevage en France peut largement s’améliorer. En effet, la qualité des élevages et de la production des animaux n’est pas toujours au rendez-vous. Certains éleveurs peu scrupuleux n’hésitent pas à faire reproduire des animaux malades ou hyper typés. Les descendants de ces chiens seront généralement tout aussi malades.

Il y a également beaucoup d’élevages clandestins ou de portées non déclarées. Le trafic de chien est l’un des plus lucratifs au monde après les armes et la drogue. 

Devenir éleveur de chien par où commencer ?

Avant de vous lancer dans cette aventure, il est important d’aller rencontrer d’autres éleveurs et même de se faire former aux métiers de l’élevage. La formation d’éleveur n’est pas obligatoire, mais vous devez avoir soit :

  • un brevet professionnel ou un bac lié à l’élevage, au monde agricole ou du chien (ex : responsable d’exploitation)
  • un certificat de capacité à jour 
  • une attestation de connaissances

Voici d’autres conseils avant de démarrer votre entreprise :

  • Choisir 1 à 2 races de chiens : il faudra en connaître les caractéristiques, les aptitudes, mais aussi les lignées (show, standard, travail, française, étrangère). 
  • Faire une étude de marché, ne pas hésiter à l’étendre sur la France entière.
  • Se concentrer sur la qualité de vie de vos chiens. Il vaut mieux ne faire que très peu de chiot à l’année pour pouvoir s’occuper de manière saine de chaque chien.
  • Concevoir une bonne structure pour accueillir les chiens (maison, chenil, cour, parc).
  • Démarcher les vétérinaires, les éducateurs canin ou même l’industrie alimentaire des animaux.
  • Trouver une activité complémentaire. Cette activité peut-être en lien avec les chiens ou non. 

Créer son élevage de chien :

Votre activité d’élevage devra être déclarée auprès de la DDPP, de la chambre d’agriculture et même de la préfecture. C’est une garantie de traçabilité et sanitaire.

Créer son élevage n’est pas de tout repos. Les normes d’établissement sont soumises à la réglementation relative aux Installations Classées ou Autorisées. Votre élevage ne devra pas déranger vos voisins (bruits, odeurs, chien errant).

Vos locaux et votre matériel devra être désinfecté tous les jours. Vous devrez inclure une surveillance sanitaire (vétérinaire, soins, quarantaine, etc).

Enfin, la réglementation concernant les structures accueillant les chiens et les chiots sera différente, selon le nombre d’animaux compris dans l’élevage.

Cela permet de protéger l’environnement et les populations. Par ailleurs, l’éleveur devra garantir les entrées, les sorties et la santé de ses chiens grâce à des registres.

Que doit garantir un éleveur de chien aux acheteurs ?

Lorsqu’un chien est cédé, l’éleveur doit respecter ses obligations en fournissant certains papiers et garanties à l’acheteur. Voici ce qu’il doit donner :

  • les papiers d’identification de l’animal
  • un certificat vétérinaire prouvant la bonne santé du chien
  • une attestation de cession (gratuite ou non)
  • un document informatif sur les besoins de l’animal.

Avant de se lancer dans un élevage de chien, il est important de mesurer qu’être éleveur est bien plus qu’une passion. C’est un métier qui demande beaucoup de travail.

Devenir éleveur de chien : Comment devenir éleveur canin ?

Nom de chien 2020 : Les races de chien pure

Nom de chien 2020 : Tous les chiens de pure race qui vont naître en 2020, se devront de porter officiellement un nom commençant par la lettre “R”. Et comme il n’est jamais trop tôt pour choisir le nom de votre futur compagnon, nous avons décidé de vous aider dans ce choix, en vous proposant quelques idées !

Nom de chien en 2020 : Pourquoi la lettre R ?

Les chiens de pure race se doivent d’avoir des noms commençant par la lettre dédiée à l’année de leur naissance. C’est une obligation pour le L.O.F.

Cette règle a été mise en place en 1885 pour le LOF, mais a été généralisée en 1926 par la société centrale canine. La lettre de départ était le “A”. Cela avait pour but d’organiser les registres des chiens inscrits au Livre des Origines Françaises. Grâce à ça, on peut retrouver l’année de naissance d’un chien de pure race. En revanche, certaines lettres de l’alphabet ont été exclues de la règle. Ces lettres sont : K, Q, W, X, Y et Z. En effet, ses lettres sont rejetées, car elles ne permettent pas un très grand choix de prénoms pour chiens.

Dans l’alphabet pour les chiens, il n’y a donc que 20 lettres. Enfin, si votre chien n’est pas un pure race, vous n’êtes pas dans l’obligation de choisir la lettre de l’année. De plus, si votre chien porte son nom d’élevage, il ne pourra être modifié sur les papiers officiels, mais vous pourrez dans l’intimité le nommer comme bon vous semble !

Nom de chien 2020 : Comment choisir le nom de votre chien ?

Nom de chien 2020 : Les races pureBien choisir le nom de son chien est essentiel. En effet, il servira pour établir une connexion et de vos demandes, il permettra de l’interpeller dans pleins de situations.

C’est un des premiers apprentissages que fera votre chien et vous ne pourrez plus le changer par la suite. Les chiens ont l’ouïe très fine, mais malgré tout, certains sons peuvent s’avérer moins compréhensibles pour eux ( exemple : “aï ”). Il vaut mieux choisir un nom court, c’est plus clair et facile pour lui.

N’hésitez pas à choisir le nom de votre chien selon :

  • son sexe
  • sa taille
  • sa personnalité
  • votre feeling

Enfin, n’hésitez pas à être créatif. Son prénom peut-être tout aussi unique que votre chien !

Voici quelques idées de prénoms commençant par la lettre “R” pour 2020.

Nom de célébrités

Râ ou Rê (Dieu égyptien) – Réno – Renoir – Rivoli – Ruth – Ruben – Romulus – Rémus – Rusty –  Rainbow – Ramses – Rajah – Raphaelo – Rom – Roman – Roosevelt – Ragnar – Raspoutine – Ramzy – Rhapsody

Noms de films / séries

Reagan – Rambo – Riley – Raiponce – Rwanda – Rosco – Rey – Raider – Rodger – Roxanne – Robin – RD D2 – Racaillou – Rafiki – Ragnarock – Ratatouille – Ramsay – Ramollis

Noms de chiens célèbres

Rintintin – Rex – Rantanplan – Roxie – Roucky – Rose – Rocco – Ralph  

Les noms plus communs

Rubis – Racaille – Radar – Rahika – – Rapido – Rosita – Rancho – Ramdam – Réglisse – Rockstar – Rap – Rivière (ou river en anglais) – Rebel (Rebelle) – Rally – Rosemary – Rodéo – Rafale – Ricci – Reblochon – Rébus – Ricoré – Relax – Ravissant – Razmot – Reinette – Red – Rio – Royal – Rumba 

Noms adorables

Rosie – Rhubarbe – Réglisse – Rebel – Riley – Rolly – Roy – Rémi – Rikita – Reggae – Ritournelle – Rixie – Robbie – R’Maphrodite – Requiem – Rêve

Noms d’origine étrangère 

Runner – Remington – Rover – River – Ravenswood – Ready – Redbird – Rabah – Rob – Randy – Rodger – Rayan – Ruppert

Noms pour les femelles

Rose – Rebecca – Régina – Rama – Roselita – Romane – Roksana – Rana

Noms pour les mâles

Rinaldo – Rocco – Rocky – Robin – Rodin – Rodolphe – Rupert – Renan – Ron – Riddick

Comment apprendre son nom à mon chien ?

C’est très simple. Préparez des friandises. Placez-vous à côté de votre chien. Donnez-lui 3 friandises sans rien lui demander. C’est juste pour faire une connexion. Puis, dites son prénom suivis de la friandise. Au bout de plusieurs répétitions votre chien saura que vous vous adressez à lui grâce au conditionnement.

Emmener son chien au travail

À l’heure ou 1 Français sur 4, possède un chien de compagnie, beaucoup d’entre eux aimeraient pouvoir emmener leur chien au travail. Alors comment faire ?

Emmener son chien au travail n’est pas quelque chose de réglementé en France. Mais ce n’est pas pour autant une habitude, puisque seulement 1 Français sur 10 peut amener son animal sur leur lieu de travail.

Les avantages d’emmener son chien au travail

Emmener son compagnon canin avec vous au travail a plusieurs avantages pour vous et pour lui. Voici les principaux avantages :

  • Cela diminue votre stress. Oui, emmener son chien a un effet positif sur votre morale car il permet de vous apaiser. Un employé apaisé, sera un employé positif dans son travail et plus performant
  • Votre chien ne passera pas toute sa journée tout seul. Cela permet de le sortir quand vous êtes en pause et de prendre part à votre métier. Cela peut aussi lui permettre de se socialiser
  • Cela renforce les liens que vous pourrez entretenir avec vos collègues. En effet, votre chien sera un sujet de conversation et les interactions n’en seront que favoriser. Si cela renforce vos liens entre collègues, cela renforcera également les liens entre vous et votre chien
  • Cela permet d’augmenter votre motivation et donc vos performances au travail
  • En outre, cela améliore l’ambiance au travail

Quelques conseils

Bien évidemment, emmener son chien à votre travail n’est pas anodin et nécessite une réflexion, mais aussi implique des devoirs, pour conserver une bonne ambiance. Voici donc quelques conseils :

  • Demandez d’abord à votre patron s’il est d’accord. La présence d’un chien dans une entreprise ne doit pas être gênante
  • Vérifier que votre chien ne sera pas en danger à votre travail. En effet, selon les métiers, les circonstances seront différentes quant à sécurité du chien (attention aux produits toxiques par exemple)
  • Votre chien devra être sociable pour ne pas être un danger pour les autres. Le respect doit se faire de tous les côtés
  • Votre chien devra être un minimum éduqué et savoir rester au calme, ou savoir s’occuper seul, afin d’éviter qu’il soit tout le temps en demande d’attention.
  • Votre chien devra être propre pour ne pas salir les locaux de l’entreprise
  • prendre le nécessaire pour que votre chien puisse bien s’installer comme son panier, un jouet d’occupation et sa gamelle d’eau
  • Votre travail doit tout de même vous laisser l’occasion de prendre quelques pauses, même courtes, afin de sortir votre chien en extérieur pour qu’il puisse se défouler ailleurs qu’à votre travail

Vous savez maintenant qu’emmener son chien au travail est une chose plaisante, mais qui demande un peu d’organisation pour le bien-être de votre équipe de travail et de votre chien.

Emmener son chien au travail

Clonage chien : cloner son chien est-ce possible

Clonage chien : Cloner son chien, est ce possible ? Et bien oui ! Aussi fou que cela puisse paraître, cloner son chien est scientifiquement possible aujourd’hui !  

Clonage chien

2005 : L‘année du premier chien cloné

C’est en 2005 que le Dr Hwang Woo-suk, un chercheur sud coréen, réussit pour la première fois à cloner un chien. Très rapidement, cette nouvelle fit le tour du monde scientifique, mais elle fut aussi très rapidement controversée, au point que le chercheur soit expulsé de son université. Mais cela n’arrêta pas Dr Hwang Woo-suk ! Aujourd’hui, il est à la tête d’une société de biotechnologie appelée Sooam Biotech et cette société propose un service assez unique, à savoir cloner un chien mort !

100 000 dollars : le prix pour faire cloner son chien

Cloner son chien est donc possible, mais cela n’est pas donné à tout le monde. En effet, le prix de ce service proposé par la société Sooam Biotech reste très élevée, à savoir 100 000 dollars, soit environ 80 000 euros pour faire cloner son chien mort !

Cloner son chien est donc possible, mais est ce une bonne idée ?

Il peut être étonnant de se demander si faire cloner son chien est une bonne idée et rien que la somme à débourser pour envisager cette option rend ce procédé inenvisageable pour une majeure partie de la population.

Mais, cette “avancée” scientifique n’est elle pas dangereuse ?

Vouloir cloner son chien, c’est chercher à éviter de faire son deuil. Affronter la mort de quelqu’un ou d’un animal qui nous est proche est certe compliqué, mais il s’agit pourtant d’une étape aussi naturelle qu’essentielle. Cela nous ramène à notre propre mort et bien que cela ne soit jamais simple, apprendre à accepter la finalité de notre vie et celle de ceux qui nous entourent est un travail que nous devrions tous faire sur nous.

Clonage chien, c’est avoir exactement le même chien ?

Non ! Il faut comprendre que même si cloner son chien mort revient à adopter “exactement” le même chien vis à vis de son ADN, une grande partie des traits de caractère de votre chien ne vient pas de son ADN, mais des expériences qu’il a vécu tout au long de sa vie. C’est pourquoi même si vous cherchez à cloner votre chien, vous ne pourrez jamais avoir le même chien en termes de comportement et de caractère tout simplement car nous changeons tous et qu’il est strictement impossible de faire revivre au clone toutes les expériences que votre chien avait vécu.

En conclusion, cloner son chien est aujourd’hui possible, scientifiquement parlant, même si cela reste moralement assez dérangeant. Mais, le véritable progrès ne devrait il pas être d’apprendre à profiter de nos chiens tant qu’ils partagent notre vie et accepter leur départ naturellement ?

Clonage chien : Cloner son chien, est-ce possible ?

Chien jaloux : que faire si mon chien est jaloux ?

Chien jaloux, est-ce possible ?

Que faire lorsque votre chien se montre trop jaloux ?

Contrairement à ce que l’on croit, les chiens ne sont pas dépourvus d’émotions. Tout comme les humains, ils peuvent eux aussi être jaloux. Quoique, en réalité, ce n’est pas vraiment de la jalousie, mais plutôt une sensation de frustration ou d’envie. Pour vous aider à mieux cerner les comportements de votre animal de compagnie, comprenez les raisons qui l’ont poussé à réagir ainsi. Sachez ensuite, détecter les signes d’un chien jaloux. Et enfin, comprenez les gestes à adopter pour que l’équilibre entre chien et maître règne !

Chien jaloux : Quelles sont les raisons qui poussent un chien à être jaloux ?

La jalousie chez un chien est le résultat d’une relation trop rapprochée entre lui et son maître. Il peut devenir possessif envers ce dernier à l’arrivée d’un nouveau conjoint, d’un bébé ou d’un autre animal de compagnie. Cela est parce qu’il a été trop choyé au début parfois même considéré comme un petit enfant. Donc pour lui, quand un tiers débarque dans votre vie, il le considère tout de suite comme un rival qui lui vole ses avantages. Du coup, il ne voit plus en lui votre centre d’attention ce qui crée un sentiment de frustration.

Chien jaloux : Comment se comporte votre compagnon canin lorsqu’il est jaloux ?

Un chien jaloux va le démontrer par des changements de comportement. En effet, quand ce dernier est jaloux, il fait tout pour détourner votre attention du tiers. Cela peut se manifester par des plaintes, des aboiements voire même des grognements. Dans le cas où votre petit compagnon n’obtient pas ce qu’il veut, la situation pourrait très vite se dégénérer. En effet, il peut se montrer agressif envers l’autre animal ou la personne et fera tout pour éloigner ce dernier de vous. Si cela persiste, n’hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire ou un comportementaliste.

Chien jaloux : Ce qu’il faut faire pour gérer le sentiment de jalousie chez votre compagnon caninChien jaloux

Lorsque votre chien manifeste un sentiment de jalousie, le gronder n’est pas la solution efficace. Au contraire, vous devrez faire en sorte d’accepter la situation et remettre en cause la relation qui vous lie à votre ami canin. Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez rester les bras croisés et laisser votre petit compagnon faire ce qu’il lui plait. En effet, lorsque celui-ci se montre trop possessif envers vous en présence d’un tiers, faites-lui comprendre qu’il n’a pas besoin de s’inquiéter et que vous l’aimez toujours malgré tout.

Un chien trop gâté peut devenir jaloux lorsque vous portez trop d’attention envers un tiers que ce soit une personne ou un autre animal de compagnie. Pour manifester son mécontentement, votre protégé à quatre pattes aboie, grogne ou se montre même agressif envers votre invité. Pour remédier à cela, l’idéal est de faire comprendre à votre compagnon canin que l’arrivée d’un tiers n’a pas changé vos sentiments envers lui. Or, si, malgré tout, ce dernier se montre agressif, n’hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire.

Chien jaloux : que faire ?

abandon_animaux_stop_a_l_abandon

Abandon Animaux : adoptez un animal de compagnie !

Abandon Animaux : La France est malheureusement le pays européen où le nombre d’animaux de compagnie abandonnés est le plus important. Les problèmes de société et de précarité que rencontrent certains propriétaires sont les principales raisons qui expliquent cette première place au classement européen. S’y ajoute les problèmes d’ordre privé (maladies, séparations, déménagements …) qui engendrent aujourd’hui un encombrement des refuges accueillant les animaux abandonnés.

assurance-chien-chat-raison-01  Avant tout, quelques données sur l’abandon Animaux

Même si le nombre d’animaux domestiques a diminué depuis une vingtaine d’années il reste encore trop important : un abandon est enregistré toutes les 5 minutes, soit près de 100 000 abandons par an (tout animaux confondus : chiens, chats, furets, rongeurs…).

C’est au moment des vacances que ce chiffre explose. En effet, près de 60% des abandons ont lieu pendant ces périodes où les animaux deviennent « encombrants et problématiques » pour leurs maîtres.

assurance-chien-chat-raison-02  Où adopter un animal de compagnie ? A qui s’adresser ?

Les animaux abandonnés vont être recueillis par la SPA, des refuges ou des associations. La SPA recueille près de 40 000 animaux abandonnés et on recense environ 350 refuges en France aujourd’hui. L’une des principales préoccupations des personnes qui souhaiteraient adopter est de connaitre  les raisons qui auraient poussées les propriétaires à abandonner l’animal. Était-il agressif, difficile à canaliser, maltraité… ?

Ces questions sont légitimes mais les refuges se doivent de vous fournir les informations principales au bon déroulement d’une éventuelle adoption. Les refuges sont les garants de la réussite du placement de l’animal. Ils vous fourniront donc toutes les informations, ils vous assisteront dans le choix de l’animal et dans la période qui suivra l’arrivée au nouveau foyer.

assurance-chien-chat-raison-03  Les premières démarches

L’adoption doit donc être longuement réfléchie. Au moment de l’adoption vous vous engagez pour un minimum d’une dizaine d’années. Pour faciliter et réussir cette décision vous devez absolument prendre en compte votre mode de vie et vous poser les bonnes questions. Vos goûts et vos envies devront bien entendu être pris en considération !!! Combien de temps êtes-vous prêt à passer avec l’animal ? Avez-vousAbandon Animaux : Actualité des enfants ? Partez-vous souvent en vacances ? Quel type de logement occupez-vous ? Voulez vous adoptez un chaton ou un chiot qui vous demanderont plus d’attention et de temps pour les éduquer ?

Toutes ces questions vous aideront à vous orienter dans le choix de votre animal de compagnie. En effet un chat est considéré comme étant plus indépendant qu’un chien qui demandera plus de temps (sorties fréquentes…). Le choix d’une femelle ou d’un mâle doit être également pensé. Vous pouvez également être rassuré sur les questions d’identification (tatouage ou puce), sur les délais de sevrages qui sont respectés.  Le refuge vous fournira un dossier concernant la santé de l’animal, les vaccins à jour et vous demandera une participation pour aider à la prise en charge des soins vétérinaires de stérilisation, de vaccinations…

Un contrat peut être signé entre le refuge et les futurs propriétaires. Il permet de garantir un engagement moral à bien traiter l’animal. Vous sera demandé une photocopie de votre pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de trois mois. Certains refuges restent soucieux de suivre l’adoption et d’assister les nouveaux propriétaires. On observe qu’une part importante des abandons est due à d’importantes dépenses que les propriétaires n’avaient pas prévu.  Par exemple en termes de vaccinations, de traitements préventifs et de soins vétérinaires. Il est alors judicieux de penser à souscrire une assurance qui vous permettra de réduire considérablement vos dépenses et de soigner votre compagnon dans les meilleures conditions.

assurance-chien-chat-raison-04  Quelques précautions avant de partir en vacances

De nombreuses solutions existent pour éviter d’abandonner son animal de compagnie et lui causer un choc émotionnel et une mise en danger. Sachez que de nombreux établissements hôteliers acceptent les animaux (sous certaines conditions). De nombreux sites sur internet référencent les locations saisonnières des principales régions touristiques qui acceptent les animaux de compagnie.

Il vous faudra prendre les précautions nécessaires pour garantir à l’animal ce changement d’environnement et un trajet paisible et sécurisé (cage de transport adaptée et confortable, aménagement de l’habitacle de la voiture…). Sachez que vos animaux peuvent être malades pendant vos trajets. Votre vétérinaire pourra vous conseiller divers traitements pour le soulager (phytothérapie, homéopathie…). S’agissant du transport ferroviaire, les propriétaires de chats et de chiens devront leur acheter un titre de transport de 5,10 euros.

Le transport en avion est possible, la taille et le poids de votre animal détermineront le voyage à vos cotés ou en soute ventilée et chauffée  dans une cage. Des modes de gardes alternatifs à la famille ou aux amis existent : pensions, gardiennage à domicile,  garde en famille d’accueil ou « nounou » qui rendra régulièrement visite à votre chat !

Pensez aussi à l’assurance animaux pour votre chien ou votre chat, cela vous évitera les dépenses vétérinaires trop onéreuses. Abandon animaux : stop à l'abandon : Actualité

Les chiens se reniflent le derrière : on vous dit pourquoi ?

Odorat Chien : les chiens se reniflent le derrière : on vous dit pourquoi ?

Odorat Chien : Quand deux chiens se rencontrent pour la première fois ils se reniflent toujours le derrière. Mais pourquoi les chiens se reniflent le derrière ? Même si ce comportement gêne la plupart des maîtres, il est difficile d’empêcher ces compagnons à quatre pattes de se flairer. D’après les études menées par les comportementalistes, ce geste est plus subtil que ce que l’on croit. Derrière cette attitude se dissimule un pistage d’information. Ce comportement canin est vital pour chaque chien en quête de renseignement concernant celui qui est en face de lui. Pour en savoir davantage sur ce sujet, il faut comprendre le fondement même de cette attitude.

Sentir Chien, odorat : ActualitéUne attitude commune à beaucoup d’espèces

Selon les analyses des spécialistes, le fait de « se flairer » ou de « se renifler » est naturel chez de nombreuses espèces, pour ne citer que les chiens, les rats ou encore les chats. Les animaux de compagnie ont un odorat très développé qui les aide à décrypter certains détails concernant leurs congénères. Quand les canidés se reniflent le derrière par exemple, ils sont en quête de renseignement d’ordre sexuel. Grâce à ce comportement, votre chien est aussi capable de reconnaître l’état émotionnel de son interlocuteur ainsi que son régime alimentaire.

Pourquoi ne pas seulement se flairer par devant ?

L’une des questions que l’on se pose souvent aussi est pourquoi certains chiens se flairent et d’autres se reniflent. En fait, le comportement qui consiste à « se flairer » est une sorte de communication entre deux chiens, à l’instar du Berger et du Chihuahua. Quand leur museau se rapproche, celui, qui a la respiration la plus forte est considéré comme étant plus dominant que celui qui a le souffle court. Toutefois, de face, les chiens ne savent pas vraiment se différencier. C’est pourquoi, ils se reniflent spontanément le derrière pour connaitre le sexe de l’autre. Cette pratique vise à renifler le composant chimique « triméthylamine » propre à chaque chien.Odorat Chien : Actualité

Se renifler pour mieux se connaitre

Aussi fou que cela puisse paraître, les chiens se reniflent le derrière pour se reconnaître et non par pur plaisir. Ils ont un odorat ultra développé, c’est-à-dire 10 000 à 100 000 fois plus précis que celui des humains. Mais, comment arrivent-ils à trier les senteurs par rapport à celles provenant des selles ? Chaque canidé est doté d’un système olfactif secondaire que les experts appellent l’organe de Jacobson. Grâce à ce dernier, tous les mammifères arrivent à discerner la senteur des phéromones par rapport à l’odeur de l’excrément.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, les chiens se reniflent le derrière pour des raisons purement naturelles. Ce comportement est vital pour les mammifères qui souhaitent en apprendre un peu plus sur leurs congénères puisqu’en face à face, ils ne peuvent pas savoir de quel sexe est leur interlocuteur. Même si cela parait dégoûtant, le fait de se flairer par derrière aide les chiens à se reconnaître entre eux.

Pourquoi les chiens se reniflent le derrière ?

Rechercher

+