Emmener son chien au travail

À l’heure ou 1 Français sur 4, possède un chien de compagnie, beaucoup d’entre eux aimeraient pouvoir emmener leur chien au travail. Alors comment faire ?

Emmener son chien au travail n’est pas quelque chose de réglementé en France. Mais ce n’est pas pour autant une habitude, puisque seulement 1 Français sur 10 peut amener son animal sur leur lieu de travail.

 

Les avantages d’emmener son chien au travail

 

Emmener son compagnon canin avec vous au travail a plusieurs avantages pour vous et pour lui. Voici les principaux avantages :

  • Cela diminue votre stress. Oui, emmener son chien a un effet positif sur votre morale car il permet de vous apaiser. Un employé apaisé, sera un employé positif dans son travail et plus performant
  • Votre chien ne passera pas toute sa journée tout seul. Cela permet de le sortir quand vous êtes en pause et de prendre part à votre métier. Cela peut aussi lui permettre de se socialiser
  • Cela renforce les liens que vous pourrez entretenir avec vos collègues. En effet, votre chien sera un sujet de conversation et les interactions n’en seront que favoriser. Si cela renforce vos liens entre collègues, cela renforcera également les liens entre vous et votre chien
  • Cela permet d’augmenter votre motivation et donc vos performances au travail
  • En outre, cela améliore l’ambiance au travail

 

Quelques conseils

 

Bien évidemment, emmener son chien à votre travail n’est pas anodin et nécessite une réflexion, mais aussi implique des devoirs, pour conserver une bonne ambiance. Voici donc quelques conseils :

  • Demandez d’abord à votre patron s’il est d’accord. La présence d’un chien dans une entreprise ne doit pas être gênante
  • Vérifier que votre chien ne sera pas en danger à votre travail. En effet, selon les métiers, les circonstances seront différentes quant à sécurité du chien (attention aux produits toxiques par exemple)
  • Votre chien devra être sociable pour ne pas être un danger pour les autres. Le respect doit se faire de tous les côtés
  • Votre chien devra être un minimum éduqué et savoir rester au calme, ou savoir s’occuper seul, afin d’éviter qu’il soit tout le temps en demande d’attention.
  • Votre chien devra être propre pour ne pas salir les locaux de l’entreprise
  • prendre le nécessaire pour que votre chien puisse bien s’installer comme son panier, un jouet d’occupation et sa gamelle d’eau
  • Votre travail doit tout de même vous laisser l’occasion de prendre quelques pauses, même courtes, afin de sortir votre chien en extérieur pour qu’il puisse se défouler ailleurs qu’à votre travail

Vous savez maintenant qu’emmener son chien au travail est une chose plaisante, mais qui demande un peu d’organisation pour le bien-être de votre équipe de travail et de votre chien.

Emmener son chien au travail

Complément alimentaire pour chien

Que ce soit en cas de maladie, de montée d’hormones, de vieillesse, d’alimentation pas tout à fait équilibrée, votre chien a peut-être besoin d’une aide alimentaire pour pallier à ses besoins. Si la médecine conventionnelle a bien sa place dans la vie des êtres vivants, il existe des médecines plus “douces” qui peuvent la compléter ou parfois la remplacer. Avez-vous déjà pensé à lui donner des compléments alimentaires ? Vous n’y connaissez rien ? Et si on vous aidait ?

 

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire pour chien ?

 
Le complément alimentaire sert à pallier un besoin ou un manque de l’organisme. Il peut être sous forme naturelle comme l’ail (anti-bactérien et anti-parasitaire) ou de la coquille d’oeuf (renforcement des os et de la dentition). Vous pourrez également le trouver, sous forme de gélule. Ils servent à la santé, aux carences, à aider lors des périodes de fatigue. Si ses compléments ne sont pas considérés comme des médicaments, il convient pourtant de rester prudent, pour la santé de votre chien.
 

Sont-ils dangereux pour la santé du chien ?

 
Si les compléments alimentaires sont à la base fait pour aider le chien, ils sont très nombreux, et peuvent se trouver facilement et sous bien des formes. Il n’y a pas besoin de prescription et c’est bien là qu’il faut faire attention. En effet, la prise de complément n’est pas  sans conséquence, surtout si la posologie n’est pas respectée. Votre chien pourrait être victime d’effet secondaire. De plus, il faut savoir quand arrêter un complément. Il convient donc, de bien se renseigner. Les effets secondaires sont très variés. Votre chien peut avoir une chute de poil très importante, déclencher une allergie, rendre votre chien constipé ou encore lui provoquer une diarrhée. Il convient également de se renseigner, car certains ne sont pas compatibles avec la gestation d’une chienne.
 

Quelques exemples

 
Voici quelques exemples de compléments alimentaires utilisés chez nos canidés.

-La levure de bière : très riche en vitamine, en zinc, en acides aminés et en protéines, celle-ci permet aux chiens de garder une bonne vitalité de la peau ainsi que du pelage.

-L’ail : pris en quantité raisonnable, c’est un antiparasitaire et un antibactérien naturel. Il permet de combattre des infections.

-Le vinaigre de cidre : celui-ci aide à restaurer ou à maintenir l’équilibre de la flore intestinale, grâce aux minéraux et aux vitamines essentielles qu’il contient.

-Le curcuma : il possède des vertus anti-inflammatoire et antibactérien. Son effet serait presque aussi efficace que la cortisone. On le conseille en cas d’arthrite, d’arthrose, de maux d’estomac, et même de diarrhée. Ses vertus sont nombreuses.

-La spiruline : comme pour les humains, elle permet de combler les carences alimentaires. Elle permet de favoriser un bon état de santé général.

Maintenant que vous avez quelques pistes, vous pouvez vous faire votre propre opinion et aider votre chien. Restez prudent, et respectez bien les doses prescrites. N’oubliez pas pour autant que la médecine vétérinaire conventionnelle n’est pas pour autant à écarter.

Complément alimentaire pour chien, comment faire son choix de vitamines pour chien

Langage corporel chien : Comprendre le langage corporel du chien

On entend souvent dire, qu’il ne manque que la parole aux chiens pour pouvoir les comprendre. En réalité, ils ont un langage précis, qui nous permet de les comprendre. Encore faut-il les connaître et les observer. Prêt à connaître l’alphabet canin ?

Le langage corporel du chien de quoi parle-t-on ?

Un langage corporel est une forme de communication. Celle-ci est silencieuse, c’est donc le corps lui-même qui “parle”. Par exemple, chez le chien, on pourra remarquer qu’il placera ses oreilles différemment selon le contexte. Le langage corporel n’est pas spécifique au chien.

Limites de notre compréhension

Le langage corporel du chien est lié à sa communication inter-spécifique comme intra-spécifique. Il est lié à ses émotions. Votre chien n’aura pas la même position selon s’il a peur, s’il est heureux, anxieux, ou réactif. Il convient de bien analyser une situation, si on veut comprendre son chien. C’est peut-être la limite de notre compréhension du chien : notre mauvaise interprétation. Alors, comment apprendre à lire son chien ?

Les postures les plus courantes

-Les positions de jeux : Le chien a les pattes de devant au sol, et l’arrière train relevé, souvent la gueule ouverte, il est prêt à aboyer si nécessaire. Il invite son ami humain ou chien à jouer.

-Posture d’alerte : le chien est droit, les oreilles bien dressées, l’air attentif, la queue plutôt relevée. Il est en alerte, il observe, mais est prêt s’il faut à réagir.

-Posture de méfiance ou de peur : le chien aura la queue basse, voir mise sous le ventre. Il se peut que les oreilles se mettent en arrière ou collées à la tête, comparé à d’habitude. Le chien évitera votre regard ou celui d’un congénère et il tournera la tête. Il pourra aussi se lécher la truffe, et même cligner des yeux, comme s’il était fatigué.

-Les postures dites d’agressivité : le chien peut avoir plusieurs de ses postures ou une seule selon son éducation et son vécu. Il aura généralement le corps “raide”. Les muscles bandés, son poil sera hérissé. Son buste sera en avant, et ses babines pourraient être relevées, nous faisant profiter de sa dentition. Montrer les crocs, est un signal fort que communique un chien qui à peur ou qui est très mal à l’aise. Ses oreilles pourraient également être mises en arrière.

-Tous les signaux d’apaisement : se sont les signaux supplémentaires que vous enverra le chien, pour communiquer sur son bien-être ou son mal être. Il pourrait donc bâiller, détourner la tête, se lécher la truffe de façon répétée, marcher lentement, faire des détours, ou encore se mettre sur le dos.

Il existe bien des signes de communication corporel, mais également vocale. Les chiens ont bien un langage, même si nous n’en possédons pas toutes les complexités. Des découvertes sont faites tous les jours, pour améliorer cette compréhension. C’est cette compréhension qui nous permet d’être plus tolérant. Car ce que nous ne comprenons pas, nous fait généralement peur.

Langage corporel chien

Comment voit un chien

Votre chien, peut-il voir comme vous et moi ?

A-t-il l’oeil du lynx ? Votre chien voit-il les couleurs ? Ou encore peut-il vous voir dans le noir ? Et si, on vous aidait à y voir plus clair ?

Perçoit-il des couleurs ?

La réponse est oui ! Les dernières études ont pu mettre en évidence, que le chien voit en couleur, mais contrairement à l’homme, dans une version plus limitée. En effet, celle-ci est bien moins contrastée que la nôtre. Le chien perçoit principalement le bleu et le jaune, car son spectre visuel est plus petit que le nôtre. Certaines couleurs comme le rouge et le vert ne sont pas perçues par le chien. C’est pourquoi, votre chien a dû mal à retrouver sa balle de tennis dans l’herbe, alors même qu’elle est à côté de lui. Les chiens voient donc bien en couleur, mais en moins coloré et moins contrasté !

L’acuité visuelle chez le chien

L’acuité visuelle est la capacité à pouvoir voir de loin, ou même de près. Le chien a une acuité visuelle plus faible que chez l’homme. Elle varie aussi selon l’éclairement. Il faut vous dire que votre chien est à la fois presbyte et myope. Dites-vous qu’il voit flou et n’arrive pas à distinguer les détails en dessous de 25 cm, mais qu’il ne voit pas mieux au loin.

La fréquence visuelle du chien

L’oeil ne traite pas ce qu’il voit, pixel par pixel, mais aura plutôt une vision d’ensemble, afin d’analyser plus de détail. On parle alors de fréquences basses (impression d’ensemble) ou de fréquences élevées (pour les détails d’identification). Celle du chien est bien plus développée que la nôtre. Elle lui permet donc de voir le mouvement d’une proie à environs 1,5km. C’est également pour ça, que vous pourrez assister à des conduites de chiens de troupeau à grande distance, sans entendre le berger crier !

Champ de vision

Son champ de vision est également plus large. Ses yeux sont placés de façon frontal (contrairement à l’homme ou aux chats par exemple), sa vision des côtés est donc plus grande, de 250 à 280° selon les races contre 180° pour l’homme. C’est pourquoi, votre chien n’a pas besoin de vous regarder droit dans les yeux quand vous faites une marche au pied, et que vous lui parlez en même temps. Il a une bonne vue d’ensemble et peut vous suivre sans problème.

Vision de prédateur

Tout comme chez d’autres espèces de canidés (comme le loup ou même le renard), le chien n’a pas besoin d’avoir autant de lumière que l’humain pour pouvoir voir dans le noir. Il pourra distinguer une proie dans la pénombre, seulement grâce aux étoiles sans difficulté. L’œil du chien est plus sensible aux faisceaux lumineux très faibles, ce qui n’est possible qu’au détriment des couleurs. Derrière la rétine, on peut retrouver une surface réfléchissante qui peut amplifier la lumière. C’est pourquoi, dans le noir, votre chien aura les yeux brillants si vous pointez une lumière dans sa direction.Comment voit un chien ?

Mon chien claque des dents

Votre chien claque des dents, mais vous ne savez pas pourquoi, ni que faire ? Cet article est fait pour vous ! Cela peut faire partie de sa communication. Voici quelques pistes pour comprendre ce comportement ! 

Mon chien claque des dents :

Et s’il avait votre chien a froid ?

Comme pour les êtres humains, un chien peut avoir froid. Le choc thermique peut occasionner des tremblements, des spams involontaires, qui pourraient l’amener à claquer des dents ! Ces spams musculaires sont là pour maintenir ou améliorer la température du corps.

Mon chien claque des dents : Est-ce par menace, stress et inquiétude ? 

Claquer des dents fait partie de la communication qu’utilise votre chien, au même titre que le grognement, l’aboiement et tant d’autres ! Ce n’est donc pas anormal ! En revanche, si votre chien en vient à claquer des dents, c’est que la situation dans laquelle il se trouve lui est inconfortable, voir stressante.

Ainsi, on pourra remarquer des chiens claquer des dents de façon volontaire, pour éloigner une menace, un congénère, un humain.

Si votre chien est trop stresser et a peur, le claquement de dents se produit alors parce que son état émotionnel est trop intense. Le claquement de dents sera alors une manifestation neurovégétative. Souvent, ce signal s’accompagne de bien d’autres réactions, comme une salivation excessive ou encore le fait que le chien puisse s’uriner dessus.

Mon chien claque des dents, est ce par excitation ? 

Le claquement de dents peut également être un signe prouvant l’état d’excitation de votre chien. Cela reste un stress mental que le chien n’arrive pas à gérer. Cette excitation et ce claquement de dents seront accompagnés de d’autres comportements, comme le chien qui vous saute dessus, qui aboie, ou encore qui se met à courir partout.

Cette excitation peut être déclenchée par une séance de jeux non contrôlée qui monte le chien en frustration, mais aussi le simple retour du maître au domicile, ou l’attente de la gamelle. Les raisons sont nombreuses. Dans tous les cas, il faut faire redescendre la pression du chien. L’excitation est naturelle, mais elle ne doit pas devenir problématique. Un chien adulte doit pouvoir contrôler cet état d’excitation, afin d’être bien dans ses pattes.

Les phéromones

Votre chien peut sentir des phéromones. Celles ci sont de vraies informations olfactives, de vrais messages pour le chien. Pour que ses informations soient analysées, le chien va ouvrir et refermer rapidement la gueule (claquer des dents). On appelle ça le Flehmen.

Si votre chien claque des dents, il ne faut pas paniquer, ni y répondre par la menace. C’est un processus naturel, lié à la communication ! Votre chien analyse une situation qui peut le perturber, ou encore il sera trop stressé. Vous pouvez d’abord ignorer ce comportement, et si celui-ci est dû à un stress intense, il convient de travailler en amont, afin de rassurer le chien. Si ce comportement est dû à de l’excitation, ignorez le, cesser le jeu ou l’activité que vous faisiez, amenez votre chien à se calmer en le détournant sur autre chose ou en l’amenant à se poser à son panier.

Mon chien me suit partout, pourquoi donc ?

Mon chien ne boit pas

L’eau est à l’origine de la vie. Boire de l’eau, fait partie des besoins primaires du chien. C’est pourquoi, il ne faut pas le priver de boire et vous avez le devoir de lui laisser de l’eau à disposition en permanence. Pourtant, depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre chien ne boit presque pas. Pire, vous avez l’impression qu’il ne boit pas du tout ! Alors pourquoi et que faire, si votre chien ne boit pas. Une déshydratation met la vie de votre chien en danger ! Mais que faire si mon chien ne boit pas ! Lisez cet article pour en savoir plus !

 

Quel quantité d’eau votre chien doit-il boire ?

 
L’eau permet à tout être vivant de s’hydrater. Le chien ne fait pas exception. L’eau permet à votre chien de récupérer après un effort physique, qu’il soit important ou non. Boire lui permet également de retirer certaines toxines. Boire permet également de garder un volume de sang idéal. L’eau permet de favoriser le bon fonctionnement des cellules du corps, mais aussi des organes. Le volume d’eau que doit boire un chien, dépendra de sa taille, de son âge, sa race, son environnement, son alimentation et de son activité. Mais pour comparer, un chien de petite taille ou de taille moyenne, qui jouera dehors ou qui aura une sortie régulière et calme, consommera environs 350 ml d’eau dans sa journée. Un gros chien pourra en boire le double. C’est pour toutes ses raisons qu’il faut s’inquiéter si votre chien ne boit pas. Et c’est aussi pour ça, qu’il ne faut pas retirer l’eau à votre chien.
 

Comment savoir si votre chien boit comme il se doit ?

 
-Observer le comportement de votre chien. Un chien qui est déshydraté, sera plus fatigué, son urine sera très concentrée, il se peut même que votre chien déclenche une infection urinaire.

-Examinez l’état de sa peau et de son pelage, car s’il ne boit pas assez, son état ne sera pas sain. Si le chien est bien hydraté, en tirant légèrement sur sa peau, celle-ci se replacera aussitôt. Ce ne sera pas le cas, s’il ne boit pas.

-Regardez les gencives de votre chien. S’il est déshydraté, ses gencives seront pâles, blanchâtres. En pressant légèrement la gencive, celle-ci est censée redevenir rosé très rapidement, s’il est en bonne santé.
 

Mon chien ne boit pas : Pourquoi votre chien ne veut-il pas boire ?

 
-Par stress. Un chien peut vite devenir stressé et ne pas boire par anxiété. Il peut d’ailleurs faire la même chose avec la nourriture.

-Par maladie. Certaines maladies ont comme symptôme “l’absence” de soif. On citera parmi ses maladies, la rage (éradiquée en France), la leptospirose ou encore la maladie de carré.

-Votre chien peut avoir mal aux dents ! Une carie, ou quelque chose coincé entre les dents le fait souffrir.

-Votre chien a peur de la gamelle d’eau ou n’en aime pas la matière.

Quoi qu’il arrive, un chien qui ne boit pas est en danger ! Il est primordial de l’emmener chez le vétérinaire au plus vite, pour savoir au plus vite comment l’y aider !

Mon chien ne boit pas

 

Mon chien me suit partout

Peu importe ce que vous faites, votre chien vous suit. Vous êtes dans le canapé, lui dort dans son panier, vous vous levez pour boire un peu d’eau, aussitôt il se lève et vous suit comme votre ombre. Vous voulez savoir pourquoi ?

 

Mon chien me suit partout – Un comportement naturel ? 

Le chien est un animal sociable, qui a besoin de contact. C’est inné chez lui de chercher de la compagnie. De plus, le chien suit son être d’attachement, car souvent celui-ci lui apporte beaucoup de choses positives : la nourriture, les caresses, les jeux, les balades, et surtout la confiance. En effet, un chien ne se fiera pas qu’à ce que son maître lui apporte, il lui faut de la confiance.

Et oui, en vous suivant, il vous montre l’importance que vous avez pour lui. Vous lui procurez une sécurité quotidienne, quand vous êtes là. Il profite donc de votre présence, en vous suivant partout.

Votre chien est naturellement curieux, et quoi de mieux pour lui que d’assouvir sa curiosité s’il peut vous suivre pour voire ce qu’il se passe ?! Il se demande peut-être si l’activité que vous allez faire, vous la partagerez avec lui !

Cela fait peut-être partie de son “job” ! Votre chien fait peut-être des activités de gardiennage, il continue donc son rôle une fois chez vous. Il vous suit, pour vous protéger.

Mon chien me suit partout – Problème de comportement

Si de base, vous suivre est un comportement naturel, il se peut que cela résulte d’un stress profond chez votre chien. Si votre chien fait de l’hyper attachement, ou de l’anxiété de séparation. Si cette anxiété n’est pas traitée rapidement, votre chien pourrait vraiment très mal le vivre au quotidien. Il pourrait faire des dégâts dans la maison, avoir des problèmes de propreté, faire des vocalises. Il pourrait également se faire du mal sans le vouloir, ou s’en faire en se faisant des plaies de léchage au niveau des pattes ou de la queue.

Mon chien me suit partout – Comment réagir ?

Si le comportement vous gène, ou si cela pose problème au bien être de votre chien, il convient donc de changer la situation.

Pour cela, commencez par remettre un cadre rassurant à votre chien. Interdisez lui certaines pièces où vous allez (cuisine, chambre), pour qu’il apprenne à se détacher de vous. Vous pouvez être à l’initiative des contacts et des jeux, ainsi il apprendra à ne pas toujours vous solliciter. Refusez également ses demandes d’attention, quitte à le rappeler à vous une fois qu’il se sera détourné. Donnez lui un jouet d’occupation, pour qu’il s’occupe seul.

N’oubliez pas de combler tous ses besoins : des promenades tous les jours même si vous avez un jardin, des rencontres avec des congénères, et des dépenses physiques et mentales quotidiennes. Cela contribuera à son indépendance tout en renforçant considérablement vos liens d’affection.

Se faire suivre par son chien n’est pas grave si cela ne vous gène pas, et surtout s’il n’a pas de problème de comportement qui le rendrait malheureux !

Mon chien me suit partout, pourquoi donc ?

Nourriture barf chien

Depuis quelques années, nous savons qu’il y a différentes manières de nourrir son chien. Celle qui fait l’objet de plus d’idées reçues est le BARF ! Et oui cette ration de nourriture faite à base de viandes crues ! Et si nous vous éclairions sur le sujet ?!

Qu’est ce que le BARF ?

Barf pour chien

Le BARF est un acronyme anglais signifiant « Bones And Raw Food » ce qui veut dire « des os et de la nourriture crue ». Certains le traduise 

également sous « Biologically Appropriate Raw Food ». Traduction française : « nourriture crue biologiquement appropriée ».

 

Vous l’aurez compris, le BARF constitue une ration composée de viandes crues, d’os charnus et même d’abas (rein, foie, etc.), on ajoute à cela des légumes crus (sauf exception de certains légumes qui seront cuits à la vapeur) et même des fruits. Certains compléments alimentaires peuvent aussi être ajouté comme l’huile de saumon.

Les petits plus du BARF.

Nourrir son chien au BARF permet de prévenir de nombreuses maladies en lien avec l’alimentation industrielle transformée. En effet, des études ont prouvé que le régime à base de croquettes provoque des troubles alimentaires graves, des problèmes de rein, du diabète, de l’obésité, des problèmes de croissance et même des problèmes pour la reproduction.
Le premier avantage est que votre chien aimera beaucoup plus sa gamelle ! Celle ci lui permettra d’être bien plus rassasié. D’ailleur l’effort demandé lors de la mastication permettra à votre chien de se fatiguer et donc de se sentir calé !

Cela évitera les problèmes dentaires, car ça demande au chien un effort de mastication et nettoie les dents en profondeur.

Le dernier avantage est que c’est un régime qui pourra s’adapter à toutes les races de chien et à tous les âges ! Elle s’adaptera également aux chiens souffrants de problème d’allergie ou de peau.

Les petits moins du BARF.

Nourrir son chien au BARF est plus difficile car il faut savoir calculer sa ration pour éviter les carences alimentaires. Il faut savoir calculer le nombre d’abas, d’os charnu, de viande, de légumes, etc. Et cela au gramme près !

Stocker la nourriture peut s’avérer fastidieux ! Et oui, car il faut pouvoir stocker la viande de votre chien pour plusieurs jours si vous ne voulez pas vous embêter et surtout si vous voulez faire des économies !

Il faut donc pouvoir acheter en gros pour faire des économies. Savoir faire des commandes groupées ou même se rendre directement à l’abattoir. Sinon, cela vous coûtera plus cher que des croquettes de bonne qualitée !

Enfin, c’est moins pratique si vous voulez partir en week-end ou en vacances ! Pareil si vous voulez faire garder votre chien.

Vous avez donc toutes les infos sur l’alimentation BARF pour chien. Cette alimentation de qualité demandera des efforts, mais ce sera pour avoir un chien en meilleure santé, si c’est bien réalisé ! A vous de jouer pour trouver la meilleure alimentation pour votre chien !

Nourriture barf chien

Comment soulager le mal de dents chez le chien

Votre chien salive excessivement ? Il ne veut plus manger et maigri énormément ? Est-il un peu renfermé ces derniers temps et ne veut plus jouer ou prendre sa balle ? Peut être même a-t-il mauvaise haleine ? Savez vous que votre chien peut avoir des affections dentaires ? Comme nous, ils peuvent vraiment souffrir à cause de leurs dents ! Voyons ensemble comment vous pouvez soulager le mal de dent de votre chien.

Comment soulager un mal de dents chez le chien – Identifier les symptômes

 

  • La formation de tartre brun ou jaune (dépôt qui se forme sur les dents) sur la dent est un premier indice, pour connaître l’état de la gueule de votre chien et donc de sa dentition.
  • La présence de saignement au niveau des gencives ou des dents (classique si cela survient après que le chien ait mâchouillé un jouet ou un os, mais plus problématique si cela vient d’une gingivite).
  • La mauvaise haleine de votre chien est un très bon indice !
  • Des difficultés à mâcher et donc à manger. Votre chien pourrait maigrir suite à cela.

Les études montrent qu’à partir de 3 ans, 80 % des chiens ont des problèmes plus ou moins grave liés à la dentition. Le mal de dent, comme chez l’être humain, provient d’une accumulation de bactéries dans la bouche, qui détruisent petit à petit la flore dentaire. Si la plaque dentaire se retrouve envahie de tartre, le chien peut alors développer une parodontite. La parodontite signifie que les tissus soutenant la dent (parodonte) se détruisent. Cela peut conduire le chien à perdre ses dents.

Les caries sont assez rares chez le chien. Mais les complications sont bien la. Tout comme chez l’être humain, cela provoque d’horribles douleurs au chien. Le meilleur moyen, à ce jour, de le soulager, est d’extraire la dent.

La pyorrhée quand à elle, est souvent provoquée par une irritation qui se transforme en affection. Vous pourrez le constater notamment quand votre chien se coince des petits bouts d’os ou de bâton dans les dents. Cela développe du pu, et est à l’origine d’une mauvaise haleine chez votre chien.

Éviter le mal de dent chez votre chien

La meilleure solution est donc la prévention.

  • Évitez les problèmes dentaires en faisant contrôler la dentition de votre chien chaque année par votre vétérinaire. Celui ci pourra également vous aider en cas d’accumulation de tartre.
  • Attention à l’alimentation donnée à votre chien. Evitez la pâté, privilégiez une ration équilibrée de BARF ou alors des croquettes de bonne qualité. Ne donnez pas de sucreries à votre chien !
  • Vous pouvez également brosser les dents de votre chien. Il existe du dentifrice et des brosses à dents spécialisés pour les chiens.
  • Si votre chien a mal au dent, donnez lui un jouet à mâcher pour le soulager !

Voilà, vous savez dorénavant quels sont les signes d’un mal de dents chez le chien. Pensez à vous renseigner auprès de votre assurance pour chien, ou bien prenez en une, car certains soins peuvent être pris en charge par celle ci.

Soulager mal de dents chien : Comment soulager le mal de dents un chien

Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ?

Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ? Ses dernières années, beaucoup d’études prouvent que nourrir son chien aux croquettes est mauvais pour sa santé. En effet, beaucoup de troubles alimentaires ou de maladies sont liés à cette alimentation sèche, car elle contient beaucoup d’ingrédients non ou mal digérés par le chien (les céréales par exemple). Nourrir son chien sans croquettes est facile, si on a du temps à lui consacrer et que l’on se renseigne assez pour ne pas créer de déséquilibre alimentaire.
 

Par ou commencer ?

 
De nos jours, l’alimentation industrielle pour nos animaux de compagnie suscite de plus en plus de débats liés aux problèmes de santé, et même de comportement que cela provoque. Si on ne nourrit pas son chien aux croquettes, on peut tout à fait faire son choix dans :

  • L’alimentation humide industrielle sous forme de boîte, pâté ou de sachet
  • Une ration ménagère avec de la viande, des fibres (légumes et fruits), et pourquoi pas un petit peu de riz
  • Et enfin le BARF, donc une ration à base de viandes et poissons crus, avec des abats et des os

 

Pourquoi nourrir son chien sans croquettes ?

 
Les raisons de ne plus nourrir son chien aux croquettes sont nombreuses. Nous allons les énumérer ensemble pour plus de clarté.

  • Meilleure santé pour votre chien. Et oui cela évitera beaucoup de troubles alimentaires, et même d’allergies (atopie)
  • Votre chien sera mieux rassasié, ce qui pourrait limiter des problèmes de comportement (vol, coprophagie)
  • Vous aurez une meilleure connaissance de ce que vous donnez à votre chien. La provenance, la qualité, et la quantité, puisque c’est vous qui le choisirez. Pas de risque donc de retrouver du sucre ou trop de sel dans sa gamelle
  • Son système immunitaire sera renforcé, il y aura donc moins de problèmes parasitaires
  • Votre chien aura une meilleure musculature, cela renforcera ses ligaments et ses tendons. Votre chien sera moins disposé à prendre du poids

 

Quels aliments ne pas donner ?

 
En plus de regarder la qualité des aliments que vous donnez à votre chien, il faut être conscient que beaucoup d’aliments sont dangereux pour eux. Il faut donc prendre des précautions quand on constitue soi-même la gamelle. Les ingrédients dangereux sont :

  • Les produits laitiers entraînant des problèmes intestinaux (diarrhée, vomissement)
  • Les aliments salés même la charcuterie
  • Le sucre, gâteau ou boisson sucrée, car ils conduisent à de l’obésité, et même au diabète
  • Les avocats, raisin et fruits secs
  • Le chocolat, car il contient une toxine mortelle du nom de théobromine
  • Les os cuits, car ils sont friables et peuvent provoquer des torsions d’estomac ou se coincer dans la gorge
  • Le gras, car il peut provoquer une inflammation au niveau du pancréas qui peut être mortel
  • L’ail et les oignons qui abîment les globules rouges

Maintenant, vous avez des pistes à suivre pour nourrir votre chien autrement, pour le nourrir plus naturellement. Choisissez toujours des aliments de qualité, car ça permettra de garder votre chien en bonne santé tout au long de sa vie.Nourrir son chien sans croquettes : est-ce possible ?

1 2 3 25

Rechercher

+