Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien d’arrêt allemand à poil long

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Les origines du « Deutsch Langhaar » ou Chien d’arrêt allemand à poil long sont multiples : issu de croisements entre différents chiens germaniques, chiens d’eau, de Brachet et d’Oysel, il est devenu un chien de chasse aux aptitudes remarquables.
L’élevage de sélection en race pure commence dès 1879.

Des sujets sont importés en Hollande où ils sont sélectionnés pour devenir des chiens athlétiques et sportifs Le standard de la race fut établi en 1897 par le baron von Schorlemer. On trouve aujourd’hui beaucoup de ces sujets aux Pays-Bas.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Ses multiples origines ont fait de lui un chasseur émérite. Vif et polyvalent, il s’adapte à tous les terrains et à tous les gibiers, sa spécialité restant l’arrêt. Doté d’un tempérament équilibré et calme, il est totalement dévoué à son maitre qui n’aura aucun mal à le dresser. Il est très sociable et s’entendra avec toute la famille.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 13 ans.

Poids : environ 30 kg.

Les mâles mesurent entre 60 et 70 cm.

Les femelles mesurent entre 58 et 66 cm.

Le Chien d’arrêt allemand à poil long est un chien de taille moyenne, musclé mais à l’allure très élégante. Il n’est pas lourd, au contraire, son ossature fine accentue cette impression de légèreté. Son poil est plus long par endroit, mais ne dépasse pas les 3,5 cm. La couleur varie du marron uni, bicolore marron blanc, truité, marron à taches feu.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

Le Chien d’arrêt allemand à poil long est d’un naturel résistant et ne souffre pas de pathologie en particulier. Il a besoin de se dépenser au quotidien.
Vous souhaitez protéger votreChien d’arrêt allemand à poil long ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

Chien d’arrêt allemand à poil long : Race de chiens

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien courant yougoslave tricolore

 Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Originaire de la Serbie-Monténégro, Chien courant yougoslave tricolore est une race très ancienne et serait issue des mêmes ancêtres que les autres chiens courants des Balkans. Il y aura pendant de nombreuses années un débat sur son statut de race à part entière.
En 1969, on décide finalement de le distinguer de son homonyme le chien courant yougoslave de montagne. Il est très peu connu en dehors de ses terres d’origine.
Le premier standard est rédigé en 1924, et la Fédération cynologique internationale(FCI) officialise la race en 1940.
Plus tard, en 1996, la même Fédération approuvera officiellement le changement de nom en « chien courant serbe.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudes 

Le Chien courant yougoslave tricolore se distingue par sa ténacité et son énergie. Il est très apprécié en tant que chien de chasse, notamment dans la piste au sang. Très résistant, son courage et sa force de travail sont incontestables. Il saura également se montrer calme et affectueux en famille, mais il reste avant tout un chien de chasse.

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 12 ans.

Poids : entre 20 et 25 kg.

Taille : entre 45 et 55 cm.

De taille moyenne, ce chien se distingue par sa robustesse et son expression alerte. Il est assez longiligne, avec les oreilles pendantes. Son poil, court et dur, arbore un manteau tricolore.

 

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Cette race de chien est d’un naturel très résistant et n’est sujette à aucune maladie spécifique. Il a besoin de se dépenser, comme tout chien utilisé initialement pour la chasse. La vie urbaine est possible, du moment qu’il peut assouvir ses besoins de pistage/course régulièrement, et être promené quotidiennement.

Vous souhaitez protéger votre Chien courant yougoslave tricolore ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

 

Chien courant yougoslave tricolore : Race de chiens

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien courant yougoslave de montagne

Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Originaire de la Serbie-Monténégro, le Chien courant yougoslave de montagne est issue des mêmes ancêtres que les autres chiens courants des Balkans. Autrefois nommé « chien courant noir », on inscrit la race en 1924, puis en 1969, on le distingue de son homonyme, le chien courant yougoslave tricolore. Il est très peu connu en dehors de cette région.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudes

Le chien courant yougoslave de montagne est avant tout connu pour ses qualités de chien de chasse, il est notamment utilisé pour la traque du gibier et la piste au sang. Très attaché à son maître, il peut également devenir un compagnon fidèle, son caractère équilibré, docile et jamais agressif saura parfaitement s’intégrer au sein d’une famille avec des enfants.
Cependant, une activité quotidienne est extrêmement importante pour son bon équilibre. Aussi, attention à l’instinct de prédation, plus présent chez les chiens de chasse.

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 13 ans.

Poids : entre 20 et 25 kg.

Taille : entre 44 et 54 cm.

De taille moyenne, le Chien courant du Monténégro a l’aspect du chien de chasse : alerte, musclé mais léger et longiligne, il convient parfaitement à ce rôle. Son poil est court, brillant et dense. Quant à la couleur de sa robe, elle se pare d’une couverture noire avec des taches feu sur le visage et sur les membres.

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Cette race de chien est très résistante et ne souffre d’aucune maladie en particulier. Même s’il convient en tant que chien de compagnie, il ne faut pas lésiner sur des promenades quotidiennes.

Vous souhaitez protéger votre Chien courant yougoslave de montagne ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

Chien courant Yougoslave de montagne : Race de chien

Piqûre de guêpe chien : Que faire si votre chien se fait piquer par une guêpe

Votre chien aime renifler un peu partout ? Courir dans la nature ou bien essayer d’attraper les insectes volants ? Attention, il peut se faire piquer par des insectes et plus précisément, par des guêpes. Selon l’endroit de la piqûre, cela peut avoir de graves conséquences. Alors comment faire ?

1/ Savoir reconnaître l’insecte fautif

Si vous remarquez que votre chien se tortille, essaye de se lécher ou gratter à un endroit sur le corps, il a pu se faire piquer par un insecte. Cependant, s’il s’agit d’une guêpe, le dard ne sera pas forcément présent sur l’animal, contrairement à l’abeille qui lâche son dard quand elle attaque. Il vaut mieux vérifier la piqûre.

2/ Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Dans beaucoup de cas, si votre chien se fait piquer sur un membre ou le corps, cela n’aura pas de conséquences très grave. Celui-ci risque de ressentir une grande sensation de brûlure et d’émettre un couinement.

Cependant, si la guêpe l’a piqué sur la tête, cela peut être plus dangereux, notamment au niveau du museau, de la bouche ou s’il l’avale ,car cela peut engendrer des œdèmes et occasionner des complications. Votre chien peut également avoir des réactions allergiques dont les symptômes peuvent vite empirer. Donc, voici les indices pour les déceler :

– Observez bien votre chien pendant plusieurs heures après la piqûre, pour déceler tout changement physique ou comportemental.

– Les symptômes peuvent être : gonflement, grande faiblesse, œdème important au niveau de la piqûre, problèmes respiratoires, troubles digestifs (vomissement, nausées, diarrhée…), urticaire.

Si vous décelez le moindre de ces symptômes, aller directement voir un vétérinaire, car cela peut coûter la vie de votre chien.

3/ Comment soulager son chien en cas de piqûre de guêpe ?

L’observation, pendant quelques heures après l’attaque, est une priorité. Ce type de piqûre est, comme chez l’Homme, très douloureuse chez le chien. Surtout, qu’une guêpe peut piquer plusieurs fois avant de partir.

Pour le soulager, voici quelques astuces :

– Diluez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans le l’eau et tamponner doucement sur la piqûre.

– Appliquez une poche de glace va anesthésier la douleur et réduire le processus inflammatoire.

– Selon l’endroit de la piqûre, vous pouvez utiliser un aspivenin qui va permettre d’aspirer un maximum de venin. Il faut le faire au plus vite après la piqûre.

Si vous avez observé la moindre réaction plus importante, consultez votre vétérinaire.

Si on ne peut pas empêcher son chien de se promener et de renifler partout. Il faut juste éviter au maximum que les guêpes ne côtoient le même environnement que votre chien. Pour se faire, évitez de laisser des aliments qui pourraient attirer les guêpes à l’air libre. De plus, pour diminuer le risque d’ingestion de guêpes, évitez aussi de laisser sa gamelle en extérieur.Piqûre de guêpe chien : Que faire si votre chien se fait piquer par une guêpe ?

Vérrue chez le chien : Comment la soigner ?

La verrue chez le chien se nomme la papillomatose. C’est le développement sur la peau et/ou sur les muqueuses de papillomes. Les papillomes sont des tumeurs le plus souvent bénignes, dues à des papillomavirus (virus très résistant).

Les verrues chez le chien sont des amas de cellules que l’on retrouve sur la peau et au niveau des muqueuses comme les babines, les yeux, etc. Ces verrues sont bien souvent en forme de chou-fleur, mais on peut très bien en trouver des lisses.

On peut également constater que ses verrues sont bien souvent d’une autre couleur que la peau, ou sont pigmentées. Vous pourrez donc en voir des noires, des marrons, des roses, blanches.

Ils peuvent apparaître de façon isolé, mais aussi en très grand nombre.

Verrue chez le chien : Comment le chien l’attrape-t-il ?

Le chien peut l’attraper de manière directe ou indirecte. Mais cela ne se fera exclusivement que de chien à chien. Il n’y a aucun risque pour les maîtres, la famille ou les autres animaux.

Le virus peut donc se transmettre par léchage, ou par piqûres d’insecte. Mais il peut aussi venir de l’environnement de l’animal. La contamination de l’environnement se fera par le biais des jouets, des gamelles, de la laisse par exemple. Le virus pour alors se transmettre par contact direct avec une plaie. Sachez donc, qu’une peau saine ne pourra pas être contaminée.

Quel chien peut l’attraper ?

Même si on ne connaît encore trop peu ces papillomes canin (8 contre 160 connus chez l’être humain), on retrouve ce virus présent sur deux types de chiens en fonction de l’âge :

Les jeunes chiens souvent de type golden retriever, le beagle, le boxer et le husky. La verrue se trouve généralement au niveau de la gueule du chien.222

Ainsi que les chiens âgés et immunodéprimés. On retrouve cette prédisposition chez les races comme le Kerry Blue Terrier ou le cocker spaniel.

Malgré tout, tous les chiens peuvent attraper ce virus, mais seuls ceux dont le système immunitaire est défaillant développeront les verrues.

Verrue chez le chien : Que faire ?

La première chose à faire est de se rendre chez le vétérinaire pour établir un diagnostic. Il ne faudrait pas confondre une verrue avec un autre mal. Chez les jeunes chiens, les verrues disparaissent souvent d’elles même au bout d’un à cinq mois, c’est-à-dire le temps que le système immunitaire réussisse à éliminer le virus.

Mais, si les verrues sont en grand nombre et font souffrir le chien, votre vétérinaire donnera un traitement médical à votre chien, ou dans le pire des cas demandera un traitement chirurgical.

Il existe quatre traitements principaux dont :

  • un traitement antibiotique
  • un traitement directement sur la peau à l’aide d’une pommade
  • la cryochirurgie qui détruit les cellules par le biais de froid extrême
  • l’huile de Thuja, qui est un traitement homéopathique tiré d’une espèce d’arbres

Vous pouvez également aider encore plus le système immunitaire de votre chien avec un complément en vitamine. En effet, la verrue peut être due à des défenses immunitaires affaiblies.

Verrue chez le chien : quel chien peut l'attraper ?

Emmener son chien au travail

À l’heure ou 1 Français sur 4, possède un chien de compagnie, beaucoup d’entre eux aimeraient pouvoir emmener leur chien au travail. Alors comment faire ?

Emmener son chien au travail n’est pas quelque chose de réglementé en France. Mais ce n’est pas pour autant une habitude, puisque seulement 1 Français sur 10 peut amener son animal sur leur lieu de travail.

 

Les avantages d’emmener son chien au travail

 

Emmener son compagnon canin avec vous au travail a plusieurs avantages pour vous et pour lui. Voici les principaux avantages :

  • Cela diminue votre stress. Oui, emmener son chien a un effet positif sur votre morale car il permet de vous apaiser. Un employé apaisé, sera un employé positif dans son travail et plus performant
  • Votre chien ne passera pas toute sa journée tout seul. Cela permet de le sortir quand vous êtes en pause et de prendre part à votre métier. Cela peut aussi lui permettre de se socialiser
  • Cela renforce les liens que vous pourrez entretenir avec vos collègues. En effet, votre chien sera un sujet de conversation et les interactions n’en seront que favoriser. Si cela renforce vos liens entre collègues, cela renforcera également les liens entre vous et votre chien
  • Cela permet d’augmenter votre motivation et donc vos performances au travail
  • En outre, cela améliore l’ambiance au travail

 

Quelques conseils

 

Bien évidemment, emmener son chien à votre travail n’est pas anodin et nécessite une réflexion, mais aussi implique des devoirs, pour conserver une bonne ambiance. Voici donc quelques conseils :

  • Demandez d’abord à votre patron s’il est d’accord. La présence d’un chien dans une entreprise ne doit pas être gênante
  • Vérifier que votre chien ne sera pas en danger à votre travail. En effet, selon les métiers, les circonstances seront différentes quant à sécurité du chien (attention aux produits toxiques par exemple)
  • Votre chien devra être sociable pour ne pas être un danger pour les autres. Le respect doit se faire de tous les côtés
  • Votre chien devra être un minimum éduqué et savoir rester au calme, ou savoir s’occuper seul, afin d’éviter qu’il soit tout le temps en demande d’attention.
  • Votre chien devra être propre pour ne pas salir les locaux de l’entreprise
  • prendre le nécessaire pour que votre chien puisse bien s’installer comme son panier, un jouet d’occupation et sa gamelle d’eau
  • Votre travail doit tout de même vous laisser l’occasion de prendre quelques pauses, même courtes, afin de sortir votre chien en extérieur pour qu’il puisse se défouler ailleurs qu’à votre travail

Vous savez maintenant qu’emmener son chien au travail est une chose plaisante, mais qui demande un peu d’organisation pour le bien-être de votre équipe de travail et de votre chien.

Emmener son chien au travail

Complément alimentaire pour chien

Que ce soit en cas de maladie, de montée d’hormones, de vieillesse, d’alimentation pas tout à fait équilibrée, votre chien a peut-être besoin d’une aide alimentaire pour pallier à ses besoins. Si la médecine conventionnelle a bien sa place dans la vie des êtres vivants, il existe des médecines plus “douces” qui peuvent la compléter ou parfois la remplacer. Avez-vous déjà pensé à lui donner des compléments alimentaires ? Vous n’y connaissez rien ? Et si on vous aidait ?

 

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire pour chien ?

 
Le complément alimentaire sert à pallier un besoin ou un manque de l’organisme. Il peut être sous forme naturelle comme l’ail (anti-bactérien et anti-parasitaire) ou de la coquille d’oeuf (renforcement des os et de la dentition). Vous pourrez également le trouver, sous forme de gélule. Ils servent à la santé, aux carences, à aider lors des périodes de fatigue. Si ses compléments ne sont pas considérés comme des médicaments, il convient pourtant de rester prudent, pour la santé de votre chien.
 

Sont-ils dangereux pour la santé du chien ?

 
Si les compléments alimentaires sont à la base fait pour aider le chien, ils sont très nombreux, et peuvent se trouver facilement et sous bien des formes. Il n’y a pas besoin de prescription et c’est bien là qu’il faut faire attention. En effet, la prise de complément n’est pas  sans conséquence, surtout si la posologie n’est pas respectée. Votre chien pourrait être victime d’effet secondaire. De plus, il faut savoir quand arrêter un complément. Il convient donc, de bien se renseigner. Les effets secondaires sont très variés. Votre chien peut avoir une chute de poil très importante, déclencher une allergie, rendre votre chien constipé ou encore lui provoquer une diarrhée. Il convient également de se renseigner, car certains ne sont pas compatibles avec la gestation d’une chienne.
 

Quelques exemples

 
Voici quelques exemples de compléments alimentaires utilisés chez nos canidés.

-La levure de bière : très riche en vitamine, en zinc, en acides aminés et en protéines, celle-ci permet aux chiens de garder une bonne vitalité de la peau ainsi que du pelage.

-L’ail : pris en quantité raisonnable, c’est un antiparasitaire et un antibactérien naturel. Il permet de combattre des infections.

-Le vinaigre de cidre : celui-ci aide à restaurer ou à maintenir l’équilibre de la flore intestinale, grâce aux minéraux et aux vitamines essentielles qu’il contient.

-Le curcuma : il possède des vertus anti-inflammatoire et antibactérien. Son effet serait presque aussi efficace que la cortisone. On le conseille en cas d’arthrite, d’arthrose, de maux d’estomac, et même de diarrhée. Ses vertus sont nombreuses.

-La spiruline : comme pour les humains, elle permet de combler les carences alimentaires. Elle permet de favoriser un bon état de santé général.

Maintenant que vous avez quelques pistes, vous pouvez vous faire votre propre opinion et aider votre chien. Restez prudent, et respectez bien les doses prescrites. N’oubliez pas pour autant que la médecine vétérinaire conventionnelle n’est pas pour autant à écarter.

Complément alimentaire pour chien, comment faire son choix de vitamines pour chien

Langage corporel chien : Comprendre le langage corporel du chien

On entend souvent dire, qu’il ne manque que la parole aux chiens pour pouvoir les comprendre. En réalité, ils ont un langage précis, qui nous permet de les comprendre. Encore faut-il les connaître et les observer. Prêt à connaître l’alphabet canin ?

Le langage corporel du chien de quoi parle-t-on ?

Un langage corporel est une forme de communication. Celle-ci est silencieuse, c’est donc le corps lui-même qui “parle”. Par exemple, chez le chien, on pourra remarquer qu’il placera ses oreilles différemment selon le contexte. Le langage corporel n’est pas spécifique au chien.

Limites de notre compréhension

Le langage corporel du chien est lié à sa communication inter-spécifique comme intra-spécifique. Il est lié à ses émotions. Votre chien n’aura pas la même position selon s’il a peur, s’il est heureux, anxieux, ou réactif. Il convient de bien analyser une situation, si on veut comprendre son chien. C’est peut-être la limite de notre compréhension du chien : notre mauvaise interprétation. Alors, comment apprendre à lire son chien ?

Les postures les plus courantes

-Les positions de jeux : Le chien a les pattes de devant au sol, et l’arrière train relevé, souvent la gueule ouverte, il est prêt à aboyer si nécessaire. Il invite son ami humain ou chien à jouer.

-Posture d’alerte : le chien est droit, les oreilles bien dressées, l’air attentif, la queue plutôt relevée. Il est en alerte, il observe, mais est prêt s’il faut à réagir.

-Posture de méfiance ou de peur : le chien aura la queue basse, voir mise sous le ventre. Il se peut que les oreilles se mettent en arrière ou collées à la tête, comparé à d’habitude. Le chien évitera votre regard ou celui d’un congénère et il tournera la tête. Il pourra aussi se lécher la truffe, et même cligner des yeux, comme s’il était fatigué.

-Les postures dites d’agressivité : le chien peut avoir plusieurs de ses postures ou une seule selon son éducation et son vécu. Il aura généralement le corps “raide”. Les muscles bandés, son poil sera hérissé. Son buste sera en avant, et ses babines pourraient être relevées, nous faisant profiter de sa dentition. Montrer les crocs, est un signal fort que communique un chien qui à peur ou qui est très mal à l’aise. Ses oreilles pourraient également être mises en arrière.

-Tous les signaux d’apaisement : se sont les signaux supplémentaires que vous enverra le chien, pour communiquer sur son bien-être ou son mal être. Il pourrait donc bâiller, détourner la tête, se lécher la truffe de façon répétée, marcher lentement, faire des détours, ou encore se mettre sur le dos.

Il existe bien des signes de communication corporel, mais également vocale. Les chiens ont bien un langage, même si nous n’en possédons pas toutes les complexités. Des découvertes sont faites tous les jours, pour améliorer cette compréhension. C’est cette compréhension qui nous permet d’être plus tolérant. Car ce que nous ne comprenons pas, nous fait généralement peur.

Langage corporel chien

Comment voit un chien

Votre chien, peut-il voir comme vous et moi ?

A-t-il l’oeil du lynx ? Votre chien voit-il les couleurs ? Ou encore peut-il vous voir dans le noir ? Et si, on vous aidait à y voir plus clair ?

Perçoit-il des couleurs ?

La réponse est oui ! Les dernières études ont pu mettre en évidence, que le chien voit en couleur, mais contrairement à l’homme, dans une version plus limitée. En effet, celle-ci est bien moins contrastée que la nôtre. Le chien perçoit principalement le bleu et le jaune, car son spectre visuel est plus petit que le nôtre. Certaines couleurs comme le rouge et le vert ne sont pas perçues par le chien. C’est pourquoi, votre chien a dû mal à retrouver sa balle de tennis dans l’herbe, alors même qu’elle est à côté de lui. Les chiens voient donc bien en couleur, mais en moins coloré et moins contrasté !

L’acuité visuelle chez le chien

L’acuité visuelle est la capacité à pouvoir voir de loin, ou même de près. Le chien a une acuité visuelle plus faible que chez l’homme. Elle varie aussi selon l’éclairement. Il faut vous dire que votre chien est à la fois presbyte et myope. Dites-vous qu’il voit flou et n’arrive pas à distinguer les détails en dessous de 25 cm, mais qu’il ne voit pas mieux au loin.

La fréquence visuelle du chien

L’oeil ne traite pas ce qu’il voit, pixel par pixel, mais aura plutôt une vision d’ensemble, afin d’analyser plus de détail. On parle alors de fréquences basses (impression d’ensemble) ou de fréquences élevées (pour les détails d’identification). Celle du chien est bien plus développée que la nôtre. Elle lui permet donc de voir le mouvement d’une proie à environs 1,5km. C’est également pour ça, que vous pourrez assister à des conduites de chiens de troupeau à grande distance, sans entendre le berger crier !

Champ de vision

Son champ de vision est également plus large. Ses yeux sont placés de façon frontal (contrairement à l’homme ou aux chats par exemple), sa vision des côtés est donc plus grande, de 250 à 280° selon les races contre 180° pour l’homme. C’est pourquoi, votre chien n’a pas besoin de vous regarder droit dans les yeux quand vous faites une marche au pied, et que vous lui parlez en même temps. Il a une bonne vue d’ensemble et peut vous suivre sans problème.

Vision de prédateur

Tout comme chez d’autres espèces de canidés (comme le loup ou même le renard), le chien n’a pas besoin d’avoir autant de lumière que l’humain pour pouvoir voir dans le noir. Il pourra distinguer une proie dans la pénombre, seulement grâce aux étoiles sans difficulté. L’œil du chien est plus sensible aux faisceaux lumineux très faibles, ce qui n’est possible qu’au détriment des couleurs. Derrière la rétine, on peut retrouver une surface réfléchissante qui peut amplifier la lumière. C’est pourquoi, dans le noir, votre chien aura les yeux brillants si vous pointez une lumière dans sa direction.Comment voit un chien ?

Mon chien claque des dents

Votre chien claque des dents, mais vous ne savez pas pourquoi, ni que faire ? Cet article est fait pour vous ! Cela peut faire partie de sa communication. Voici quelques pistes pour comprendre ce comportement ! 

Mon chien claque des dents :

Et s’il avait votre chien a froid ?

Comme pour les êtres humains, un chien peut avoir froid. Le choc thermique peut occasionner des tremblements, des spams involontaires, qui pourraient l’amener à claquer des dents ! Ces spams musculaires sont là pour maintenir ou améliorer la température du corps.

Mon chien claque des dents : Est-ce par menace, stress et inquiétude ? 

Claquer des dents fait partie de la communication qu’utilise votre chien, au même titre que le grognement, l’aboiement et tant d’autres ! Ce n’est donc pas anormal ! En revanche, si votre chien en vient à claquer des dents, c’est que la situation dans laquelle il se trouve lui est inconfortable, voir stressante.

Ainsi, on pourra remarquer des chiens claquer des dents de façon volontaire, pour éloigner une menace, un congénère, un humain.

Si votre chien est trop stresser et a peur, le claquement de dents se produit alors parce que son état émotionnel est trop intense. Le claquement de dents sera alors une manifestation neurovégétative. Souvent, ce signal s’accompagne de bien d’autres réactions, comme une salivation excessive ou encore le fait que le chien puisse s’uriner dessus.

Mon chien claque des dents, est ce par excitation ? 

Le claquement de dents peut également être un signe prouvant l’état d’excitation de votre chien. Cela reste un stress mental que le chien n’arrive pas à gérer. Cette excitation et ce claquement de dents seront accompagnés de d’autres comportements, comme le chien qui vous saute dessus, qui aboie, ou encore qui se met à courir partout.

Cette excitation peut être déclenchée par une séance de jeux non contrôlée qui monte le chien en frustration, mais aussi le simple retour du maître au domicile, ou l’attente de la gamelle. Les raisons sont nombreuses. Dans tous les cas, il faut faire redescendre la pression du chien. L’excitation est naturelle, mais elle ne doit pas devenir problématique. Un chien adulte doit pouvoir contrôler cet état d’excitation, afin d’être bien dans ses pattes.

Les phéromones

Votre chien peut sentir des phéromones. Celles ci sont de vraies informations olfactives, de vrais messages pour le chien. Pour que ses informations soient analysées, le chien va ouvrir et refermer rapidement la gueule (claquer des dents). On appelle ça le Flehmen.

Si votre chien claque des dents, il ne faut pas paniquer, ni y répondre par la menace. C’est un processus naturel, lié à la communication ! Votre chien analyse une situation qui peut le perturber, ou encore il sera trop stressé. Vous pouvez d’abord ignorer ce comportement, et si celui-ci est dû à un stress intense, il convient de travailler en amont, afin de rassurer le chien. Si ce comportement est dû à de l’excitation, ignorez le, cesser le jeu ou l’activité que vous faisiez, amenez votre chien à se calmer en le détournant sur autre chose ou en l’amenant à se poser à son panier.

Mon chien me suit partout, pourquoi donc ?

1 2 3 25

Rechercher

+