Chien et bébé : les bienfaits des chiens sur les bébés

Chien et bébé :

Les chiens aident à booster la santé des nourrissons

Excellente nouvelle pour les propriétaires de chiens et les parents ou futurs-parents de nourrissons. Une étude internationale publiée par Pediatrics Journal, affirme que les nourrissons qui passent leur première année au contact de chiens et de chat, voient leur système immunitaire renforcé et bénéficient d’une protection supplémentaire contre les maladies respiratoires.

Chien et bébé : une observation dès la première année des nourrissons

Une étude conduite en Finlande de septembre 2002 jusqu’en mai 2005 a observé les effets des contacts avec les chiens et les chats lors de la première année de vie des enfants et sur les impacts de ces interactions sur le système respiratoire.
Les pédiatres finlandais de l’hôpital universitaire de Kuopio ont suivi 397 nourrissons de la naissance à leur premier anniversaire. Les parents avaient pour but de remplir un questionnaire dans lequel ils précisaient si leur animal de compagnie était un chien ou un chat et le temps passé par ces animaux de compagnie en extérieur.
Grâce au journal de bord, chaque parent sauvegarde tous les éléments concernant la santé de leur enfant, l’alimentation et les différents épisodes de diarrhées, d’oreillons, de fièvre… A cela s’ajoute également des données sur le mode de vie des parents : état de santé d’éventuels frères ou sœurs, courbe du poids de la mère, prise en charge de la crèche, allaitement, présence de fumeurs au sein du foyer…

Chien et bébé : Les nourrissons vivants avec des animaux seraient en meilleur santé

Chien et bébé : bienfaits sur le nourrisson

Les études montrent que 73 % des enfants qui vivent avec des chiens qui passent un minimum de six heures en extérieur sont en bonne santé alors que 65 % des enfants qui ne vivent pas au contact de chiens le sont.

Quant aux enfants qui vivent au contact de chats, il apparait de manière très nette qu’ils bénéficient d’une meilleure santé, même si les résultats sont davantage significatifs avec les chiens.
D’après Elija Bergroth, pédiatre finlandais et auteur principal de l’étude, les enfants qui évoluent au sein d’environnements occupés par des chiens, ont moins d’otites et ont besoin de moins d’antibiotiques. Les enfants ont également des fièvres moins intenses et élevées et utilisent donc moins de médicaments comparés aux enfants qui ne vivent pas au contact de chiens. L’étude a permis de mettre en évidence des preuves tangibles d’une protection supplémentaire contre les infections respiratoires par la présence de chiens au sein du domicile la première année de vie des nourrissons.

En théorie, les chiens passant davantage de temps en extérieur apportent au domicile plus de saletés et de bactéries. Ces dernières permettent aux nourrissons et aux enfants de renforcer leurs défenses immunitaires. Le système de défense doit alors être actif et efficient face à cette accumulation de germes, beaucoup plus qu’un sujet qui vivrait en vase clos.

Chien et bébé : Les animaux de compagnie aideraient également à combattre les allergies

Simultanément, en 2002, des instituts américains spécialisés dans les allergies, les maladies infectieuses et les sciences de la santé environnementale ont publiés des résultats d’études faites sur 474 enfants suivis de leur naissance jusqu’à l’âge de 6 ans. Des mesures de particules de poussières et d’allergènes ont été prises dans leur chambre.
Ces recherches ont montré que les enfants exposés à plus de deux chiens ou chats durant leur première année avaient davantage d’anticorps qui les protégeaient des allergies. Ce chiffre passe de 66 à 77 % d’enfants plus résistants grâce à la présence de plus d’un animal de compagnie.

Les futurs parents qui peuvent se poser des questions sur l’éventuelle présence d’animaux de compagnie autour de leurs futurs enfants sont rassurés.
Il est même bénéfique pour les nourrissons d’évoluer et de grandir avec des chiens et des chats autour d’eux. Ils leur apporteront des bénéfices pour leur épanouissement et pour leur santé.

Chien et bébé : les bienfaits des chiens pour les bébés

Animaux au travail : travailler avec les animaux

Animaux au travail

Emmener son animal sur son lieu de travail

Nous sommes proches de nos animaux de compagnie et ils participent à notre bien-être et à celui de nos familles.

Qui sont les maîtres qui peuvent assurer n’avoir jamais pensé au moins une seule fois à emmener leurs animaux avec eux en allant travailler ?

Nous passons, en moyenne, 35 heures hebdomadaires sur notre lieu de travail. Certains y passent même 50 heures. Cela représente près d’une journée et demi par semaine et pratiquement six journées par mois, sans compter le temps passer dans les trajets.

Animaux au travail : travailler avec les animauxAnimaux au travail : Pourquoi ne pas permettre à votre animal de compagnie de passer davantage de temps à vos côtés ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises permettent à leurs employés d’emmener leurs animaux de compagnie sur le lieu de travail. Elles ont conscience des bienfaits de cette pratique. Tout d’abord pour le salarié propriétaire de l’animal mais également pour l’ensemble du personnel travaillant au contact de l’animal.

La présence des animaux au travail est avant tout le moyen de créer du lien social entre les salariés. Peu importe à quels niveau ils se trouvent sur l’échelle hiérarchique de l’entreprise, l’animal, par sa présence, va rassembler ces différents employés autour de lui.

Le stress que pourraient subir certains employés peut être également atténué par la présence d’une boule de poils.

L’animal, peut prendre le rôle « d’élément tampon » dans la gestion de situations de crises ou de litiges entre salariés ou avec la direction. Sa simple présence, peut réussir à calmer les esprits et garantir un échange serein entre les personnes concernées.

Le maître, quant à lui, doit s’engager à prendre les mesures nécessaires au bien être de l’animal dans ce « lieu public » sans déranger le fonctionnement habituel de la société. Le maître doit être responsable et il doit garantir de garder les locaux en bon état ainsi que les abords de l’entreprise.  (ramasser les excréments, veiller au bon état du matériel et des lieux communs…).

L’animal rassemble, fédère, rassure et facilite les échanges et le partage.

Cependant, une majorité d’entreprises n’acceptent pas encore la présence d’animaux mais le changement de mentalités s’opère grâce aux bienfaits scientifiquement reconnus que nous donnent les animaux.

Renseignez-vous car il est probable que votre entreprise vous autorise à apporter votre animal avec vous. Vous serez peut-être le premier à avoir la chance de partager vos journées avec votre compagnon. Et qui sait, cela donnera surement l’idée à vos collègues. Votre animal aura aussi la chance d’avoir des camarades. Il suffit d’en faire la demande, simplement !

Animaux au travail : travailler avec son chien, son chat

Animaux du printemps : le printemps et nos animaux

Animaux du printemps 

les beaux jours arrivent et ils sont contents aussi 

Le printemps est enfin parmi nous ! La météo hivernale, maussade et humide est bientôt loin derrière nous et les bourgeons en fleurs nous redonnent le sourire.
Cette période de l’année est toujours attendue avec impatience. Les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent enfin sortir leurs compagnons à quatre pattes plus souvent et passer plus de temps avec eux.
En ce mois d’avril, vous trouverez dans la rubrique « Blog du chien » et « Blog du chat » des conseils pour gérer aux mieux les petits inconvénients que nous apportent le printemps : allergies, surpoids, relations avec les autres animaux…
Ces articles vous donneront des réponses pour garantir le bien-être et la bonne santé à votre animal de compagnie.

Changement de climat

Le printemps n’est pas une saison si facile pour nos animaux de compagnie. Les écarts de températures entre l’hiver et le printemps sont de plus en plus importants. L’ensoleillement est plus important et les végétaux qui nous entourent peuvent regorger de surprises peu agréables pour nous, nos chiens et nos chats. Les allergies sont nombreuses et il faut agir avant qu’elles ne créent des crises difficiles à supporter pour votre animal. Les symptômes sont les mêmes pour les animaux et pour leur propriétaires : écoulements nasaux, larmes, éternuements, irritations et gonflements des yeux… Et il vaut mieux prévenir que guérir !

Une visite s’imposeanimaux du printemps, chat

Un petit check-up pour votre chien ou votre chat ? Il est judicieux à la sortie de l’hiver d’emmener votre animal de compagnie voir son vétérinaire. Cette visite permettra de contrôler l’état bucco-dentaire de l’animal, les oreilles, les coussinets des pattes, le pelage et éventuelles réactions allergiques… Et avec notre mutuelle animaux vous n’avez plus à vous soucier des frais.
Vous pouvez également compléter cette visite par un rendez-vous chez un toiletteur et offrir à votre animal une fière allure.

Est-ce que mon animal de compagnie est en surpoids ?

Le surpoids des chats et des chiens est un réel problème. Certains d’entre eux atteignent même l’obésité. Si vous êtes inquiets au sujet de la santé de vos animaux de compagnie, jetez un œil aux nombreux guides qui sont disponibles sur internet et qui vous indique si votre chien ou votre chat dépasse le poids recommandé (en fonction de la race, l’âge et la taille de l’animal). Vous saurez aider votre compagnon à retrouver la forme et une silhouette plus affutée. Les beaux jours vous encourageront à vous dépenser ensemble !

Animaux du printemps

Promener son chien : Doggywalk

 

Doggywalk, une application pour promener son chien en toute simplicité et convivialité

 

Si vous en avez assez de promener votre chien seul(e) et que vous avez envie de rencontrer d’autres propriétaires de chiens ? Il est temps de découvrir la nouvelle application de notre partenaire Doggywalk.

 

Le concept de Doggywalk

 

Cette application part d’un constat simple : « Promener son chien, c’est bien. A plusieurs, c’est mieux » ! Grâce à Doggywalk, vous pourrez vous balader avec d’autres maîtres et leurs chiens près de chez vous !
Pour promener son chien par le biais de l’application, il vous suffit de la télécharger depuis votre smartphone sur Apple Store ou Play Store . Depuis, cette application 100% gratuite, créez votre profil et celui de votre chien en indiquant son nom, son âge, son sexe et sa race. Doggywalk vous met ensuite en relation avec les propriétaires de chiens autour de vous pour des balades plus conviviales !

 

Programmer des balades instantanées avec votre toutou

 

Si vous voulez promener votre chien tout de suite ? Il vous suffit d’activer votre géolocalisation et de regarder sur la carte en temps réel les personnes promenant leurs chiens à côté de vous. Il ne vous reste plus qu’à choisir la balade qui vous correspond le mieux.

Actualités animaux : promener son chien avec l'application DoggywalkPlanifier une balade dans un endroit spécifique 

Vous prévoyez de vous promener dans un endroit bien spécifique ? Rien de plus simple : vous avez la possibilité de programmer des balades en avance en indiquant le lieu, la date et l’heure. Les autres membres pourront ainsi vous rejoindre et votre balade sera plus agréable pour votre chien et vous.
Bien sûr, vous pouvez consulter le profil des propriétaires et des chiens pour que la future balade se passe au mieux. Si un profil vous plait particulièrement, mettez-le dans vos favoris. Une messagerie instantanée est intégrée, vous permettant de gérer au mieux vos rendez-vous et de garder contact facilement.

Vous allez adorer cette application…et votre chien aussi !

 

Doggywalk est disponible sur IOS et Android depuis le samedi 16 avril 2016. Rejoignez la communauté en suivant l’application sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram).

Les 5 conseils à suivre pour maintenir son animal en bonne santé

Les animaux de compagnie sont tellement plus qu’un simple rappel à l’ordre de responsabilités que vous devez remplir.

Il est un membre irremplaçable de votre famille, un compagnon, un ami qui vous aide à vous sentir moins seul et une boule de poils (ou pas) chaleureuse a qui vous pouvez offrir toute votre affection.

Peu importe à quel point nos animaux de compagnie comptent pour nous, notre but est de prendre soin d’eux pour les garder le plus longtemps possible à nos côtés.

Grace à ces 5 conseils, vous pourrez donner à vos animaux adorés le maximum de chance de vivre une longue vie en restant en bonne santé. Ils le méritent et ils nous le rendent si bien !

  1. Manger équilibré

Nourrir votre animal est crucial pour prendre soin de sa santé générale et de son bien-être.

Lui apporter les éléments nutritifs dont il a besoin, l’aidera à avoir un poil brillant, une énergie débordante et surtout à se sentir heureux !

Il ne faut pas habituer votre animal à partager votre assiette ou à finir vos restes. Cela pourrait lui causer des problèmes intestinaux, des maux d’estomac ou une mauvaise haleine.

Une alimentation équilibrée, adaptée à votre animal, à ses besoins sont la garantie d’une vitalité, d’une vie en bonne santé mais également d’une tranquillité pour vous.

  1. Faire de l’exercice

Peu importe la taille ou le poids de votre animal, chaque chien et chat a besoin de faire de l’exercice pour activer sa vitalité et renforcer son énergie. Même si vous pensez avoir assez d’espace à lui proposer au domicile pour se défouler, sachez qu’il reste primordial pour un animal de sortir en extérieur, aussi bien pour sa santé physique que pour sa santé morale. L’environnement extérieur est un stimulant, il offre une atmosphère et un air renouvelé qui permet à votre animal de vivre plus longtemps. Le confiner en intérieur ne favorise pas la longévité de sa vie.

Il est recommandé, pour nos amis les chiens, une sortie en extérieur d’une durée moyenne d’une heure par jour. Ces sorties permettent à l’animal de rencontrer d’autres animaux, d’être au contact d’autres personnes et donc de se sociabiliser. Elles réduisent considérablement l’impact du stress sur l’animal et favorisent le jeu et le bien-être.

En ce qui concerne les animaux qui sortent rarement ou jamais en extérieur, comme les chats, vous devez prévoir un aménagement spécifique au sein de votre domicile. Mettez à leur disposition toute une série de jouets, d’outils (arbre, boule…) et d’espaces où ils pourront courir, sauter et se dépenser.

  1. Gardez un œil sur votre animal

Vos animaux de compagnie peuvent être assez aventureux et inconscients. C’est surtout le cas lorsque vous effectuez des promenades en extérieur. Les risques sont nombreux : voitures, vélos, autres animaux… D’autres dangers peuvent venir d’éventuels objets ou de plantes que votre animal pourrait ingérer. Les intoxications arrivent facilement. Il faut donc surveiller votre animal lors de vos sorties et veillez à ce qu’il évolue dans un environnement sécurisé et sain si vous décidez de retirer sa laisse ou son harnais. Votre animal pourrait aussi avoir des envies d’escapade et pourrait donc vous perdre.

  1. Prendre soin de son hygiène bucco-dentaire 

Un des troubles les plus communs chez les animaux de compagnie concerne les problèmes bucco-dentaires : tarte, carries, gingivites, mauvaise haleine…

Ils peuvent affectés la bonne santé de votre animal s’ils ne sont pas rapidement pris en charge et ils pourraient toucher d’autre organes : foie, cœur…

Prendre soin de l’hygiène bucco-dentaire de votre chien ou de votre chat est crucial dans le maintien d’un bon état de santé et empêchera à votre animal de compagnie de contracter d’autres maladies.

  1. Prendre du bon temps

Pour terminer, votre animal a surtout besoin d’attention, d’amour et d’un environnement sécurisé et sain dans lequel il peut évoluer et grandir à vos côtés. Accordez-lui du temps, des moments de jeu, des escapades en famille…

Un parfait mélange de jeu, d’exercice et de temps de relaxation permettront à votre animal de compagnie de s’épanouir.

Cela vous apportera également une grande satisfaction de le voir heureux et en bonne santé ou comment réussir à mêler l’utile à l’agréable !

Actualites animaux : 5 conseils pour maintenir son animal en bonne santé

Vous avez des animaux de compagnie ?
Il y a certaines choses qu’il ne faut surtout pas nous dire

Il est parfois préférable de taire certaines idées qui nous passent par la tête. Mêmes si elles vous semblent intéressantes à partager, elles pourraient heurter la sensibilité de vos interlocuteurs.

Les propriétaires de chiens et de chats peuvent être plus susceptibles et sensibles dès lors que le sujet concerne leurs animaux de compagnie.

Pour vous aider à éviter un faux pas, voici les 7 phrases à ne pas dire à une personne qui possède un chien, un chat ou un autre animal de compagnie. En espérant que vous n’en avez pas déjà prononcé quelques unes…

1. « Tu as des chiens parce que tu ne peux pas avoir d’enfants? » ou « tu préfères largement les animaux aux enfants »

Animaux de compagnie : 7 choses à ne pas dire aux propriétaires de chiens et de chats

Au-delà du fait que cette phrase est très impolie, sachez que des millions de personnes apprécient aussi bien les enfants et les chiens, chats et autres animaux de compagnie. Les deux sont loin d’être incompatibles. Si vous faites partie de ce groupe de la population qui n’envisage absolument pas d’allier les deux, vous en avez bien sur le droit. Mais cela n’autorise en rien des remarques blessantes.
Certains font le choix de ne pas avoir d’enfants, d’autres n’en ont pas la possibilité et il existe de nombreux autres cas de figure qui restent tous compréhensibles et complètement personnels.
Simplement et au-delà d’une comparaison inutile avec les enfants, l’amour de nos animaux de compagnie nous apporte une joie immense. Et l’être humain est capable d’aimer simultanément plusieurs être vivants : humains et animaux !

2. « Ton chien est mort ? Ce n’est pas grave, prends en un autre »

Si vous avez déjà connu la perte d’un animal vous avez surement prononcé ou pensé cette phrase:  « je n’aurai plus jamais aucun animal après cette perte! »

Et vous devez surement faire partie de ceux qui n’ont pu résister à l’adoption d’une nouvelle boule de poils.
Malgré la présence de ce nouvel animal de compagnie au sein de votre foyer, l’ancien compagnon parti sera toujours dans votre cœur. Comme il est impossible de remplacer la présence d’un être cher par un autre, aussi bien un être humain qu’un animal, cette remarque est véritablement malvenue et manque d’empathie.

3. « Les chiens ne devraient pas être autorisés à monter sur le lit »Animaux de compagnie : chien sur lit

D’après une étude américaine, près de la moitié des chiens dormirait dans le lit de leur maîtres. Si vous faites partie de ce groupe, vous pourrez confirmer que cela vous aide à mieux dormir, cela vous apaise. Vous ne comprenez pas les questionnements qui existent autour du fait d’interdire à son chien ou son chat de venir vous réveiller, de partager votre couche avec lui. Les pratiques sont aussi nombreuses et différentes que le sont les propriétaires d’animaux de compagnie. Et l’argument de l’hygiène et d’éventuels dispersions de bactéries dans le lit n’est pas fondé. La présence d’un chien ou d’un chat pourrait même favoriser le renforcement du système immunitaire. Chacun est libre d’inviter qui il veut dans cet espace privé !

4. « Ton chien ne comprends pas quand tu lui parles »

Parler à son animal?
Levez la main si vous faites partie des millions de personnes qui ont un langage complètement unique utilisé pour communiquer avec les chiens, chats, hamsters, poissons…
Effectivement les chiens et les chats ne parlent pas notre langue, mais ils comprennent nos intonations, nos attitudes, nos expressions faciales… Ce sont des êtres vivants. Ils peuvent également nous faire passer des messages que nous comprendrons. Les animaux de compagnie sont étonnants au jour le jour et ils apprennent très rapidement et facilement. Faites en l’expérience !

5. « Ce chien devrait être abattu, il te coûte bien trop cher ! »

Prendre la décision de se séparer définitivement de son animal de compagnie est une épreuve insurmontable pour les maîtres de chiens et de chats. Pour ceux qui ont dû passer par cette épreuve, le deuil est difficile à faire. C’est malheureusement une éventualité qui doit être envisagée pour soulager l’animal d’une souffrance, d’une douleur. Un animal souffrant ou atteint d’une maladie incurable et qui voit son état de santé se dégrader n’est nullement facile à prendre en charge. La problématique n’est en aucun cas financière ! Il est ici question de sentiments, d’une décision majeure et difficile à prendre.

Animaux de compagnie : lécher visage

6. « Tu ne devrais pas laisser ton chien te lécher le visage »

Cette polémique est toujours coriace depuis des décennies. Faut-il laisser son chien lécher le visage ?
En réalité chaque propriétaire est libre de faire ce qui lui semble et d’accepter ou pas cette marque d’affection.
Certes, de nombreuses études scientifiques sur le sujet déconseillent ce geste d’affection « rapproché ». L’animal nettoie ses parties intimes avec sa langue et il pourrait déplacer des matières fécales et donc vous transmettre des germes.
Mais beaucoup de maîtres vous expliqueront fermement que jamais personne n’en est mort !

7. « Tu es le bienvenu, mais sans ton chien ! »

Le leitmotiv des maîtres de chiens et de chats est: « aime moi, aime mon animal ». Effectivement ces derniers ont conscience qu’un chien ou un chat ne peut pas être accepté partout. Cependant, interdire l’accès à un animal sans aucune raison « valable » (lieu public, lieu qui exige certaines précautions sanitaires..) est très mal accepté par les maîtres. Et ils refusent souvent l’invitation (à un mariage, un anniversaire…) quand leurs compagnons à quatre pattes ne sont pas les bienvenus.

Parmi tous ces faux pas, n’oubliez pas qu’une assurance santé chien accueille et respecte le bien-être de votre animal.

propriétaires et animaux de compagnie

Actualité animaux : Comportement des animaux, 5 manies étranges qu'ont les chiens et les chats

Comportement des animaux :

5 manies étranges qu’ont les chiens et les chats

Nous avons tous des comportements voire des petites manies étranges et nos petits compagnons ne font pas exception dans ce domaine. Ils ont eux aussi leurs petites manies qui nous laissent parfois perplexe. Pourquoi agissent-ils ainsi ? Quels en sont les raisons ? Nous avons répertorié 5 manies qui vous ont surement déjà interpeller.

1. Votre animal vous suit à la trace

Actualite animaux : Un comportement étrange, les chats qui suivent leur maitreA vos moindres déplacements et changements de pièce votre animal ne peut s’empêcher de vous suivre. Que signifie cet étrange comportement, qu’ont nos petits compagnons. En réalité, les animaux de compagnie, les chiens en particulier,  peuvent s’attacher à leurs maîtres. Ils ont une angoisse d’être abandonnés et cela peut devenir problématique sur le long terme. Il faut rapidement l’éduquer à changer d’attitude car la situation peut s’aggraver quand votre animal se retrouve seul au sein du domicile.

Le stress et ses angoisses s’accentuent et il peut avoir tendance à saccager votre intérieur ou aboyer continuellement jusqu’à votre retour. Rassurez le, félicitez le à chaque fois qu’il obéit à votre ordre de ne pas vous suivre. Il faut l’accompagner à prendre son indépendance et à vivre vos absences le plus sereinement possible.

 

2. Votre chiot mâchouille tout ce qu’il trouve

Comportement des animaux : chien qui mâchouille toutTout d’abord, comme les nourrissons, les chiots ont des poussées de dents et ils ont besoin de soulager la douleur. Ils peuvent aussi aimer mordiller tout ce qu’ils trouvent sur leur passage car ils s’ennuient ou parce que cela leur semble appétissant. Quelques idées existent pour éviter de trouver vos objets complètement détruits. Mettez à disposition des jouets à mâcher adaptés, vous pouvez même, pour un effet apaisant, les passer au congélateur avant de lui donner.

Il faut également veiller à ne pas laisser traîner vos affaires et à sécuriser l’environnement dans lequel le chiot évolue. Et pensez à vaporiser des produits répulsifs naturels sur les pieds de vos tables pour éviter les dégâts.

3. Votre animal aboie ou miaule à répétition 

Votre chien aboie à tout bout de champ. La sonnerie retentit, il entend un bruit anormal, vous ouvrez la porte, tout est sujet à aboyer. Ici, c’est surtout le cas des chiens craintifs, sujets au stress ou tout simplement à ceux qui ne supportent pas la solitude. Ils ont besoin d’extériorisé leur mal-être et ceci passe par des aboiements répétitifs et assez forts.

Pour le calmer il faut agir rapidement et essayer de l’appeler par son nom tout en le félicitant avec une caresse ou une gourmandise. Cela peut prendre un certain temps mais vous devez être attentifs à le faire à chaque fois. Cela permet de rassurer votre chien et de lui montrer qu’il n’a aucune raison de s’inquiéter ou de se sentir seul. Votre attention lui permettra d’arrêter ces aboiements continuels et gênants pour vous, votre entourage et sûrement pour vos voisins.

4. Votre chat se met soudainement à courir partout 

Rassurez-vous, votre chat n’est pas sujet à une crise de folie. Il a tout simplement besoin de se défouler et n’a pas besoin comme nous d’un échauffement préalable. En effet, cette activité peut nous paraître quelque peu désordonnée mais le chat joue, il s’exerce en faisant des va-et- vient dans l’appartement. Il le connaît sur le bout « des doigts de ses pattes », il pimente juste le parcours en courant et sautant partout, sans but précis.

 

5. Devant la fenêtre, votre chat posté pousse des bruits rauques ou adore fouiller dans votre poubelle

Les bruits rauques pour tous les félins annoncent généralement la mise en situation d’une future attaque. Le chat, animal à l’esprit chasseur, observe et guette d’éventuelles proies de la fenêtre. Même s’il n’a jamais chassé, l’instinct de chasse est tout de même ancré en lui. Il peut également avoir tendance à se placer en position d’attaque. Certains chats peuvent émettre des bruits rauques car ils ressentent un sentiment de frustration face à ces proies qu’ils ne pourront jamais avoir.

La poubelle quant à elle, est le moyen de récupérer de la nourriture en faisant un effort. Elle en sera plus succulente et l’instinct du chasseur en sera satisfait.

Comportement des animaux : 5 manies étranges qu'ont les animaux de compagnie

Assurance animaux : Avec Assur O'Poil, la dentition chien et la dentition chat seront en pleine santé

Dentition chien et dentition chat : Prendre soin de la santé bucco-dentaire de votre animal

assurance-animaux-dentition-chatL’entretien des dents de votre animal requiert le même intérêt que vous donnez à votre dentition et à votre bouche.

Nos animaux de compagnie, plus particulièrement les chiens et les chats, sont sujets aux mêmes problématiques de santé que nous : vaccination, problèmes divers de santé, troubles de la digestion, stress, entretien buccal et dentaire…

Concernant ce dernier aspect, il est moins problématique chez l’animal que chez nous. Le chien, grâce aux os, réussi à entretenir son hygiène bucco-dentaire et le chat est moins sujet à la formation de tartre que son camarade. Tout de même une attention de notre part et de la part des professionnels de santé animale est recommandée pour éviter une aggravation de la santé de votre compagnon, une perte d’appétit ou une perte des dents.

Les dents de votre animal de compagnie et de manière générale son hygiène dentaire, doivent être régulièrement inspectés, nettoyés et soignés si besoin. Le tartre, la mauvaise haleine, les gingivites, les caries et le déchaussement des dents peuvent touchés votre animal si vous ne prenez pas soin de son hygiène dentaire.

Souscrire à une mutuelle de santé pour animaux de compagnie permet de consulter régulièrement un vétérinaire. La prise en charge des visites vétérinaires, chez Assur O’Poil, est de 60% à 100% en fonction de la formule choisie et elle inclut les frais relatifs aux soins bucco-dentaire de votre animal.

Le problème, c’est le tartre

Les problèmes de tartres sont les plus récurrents chez nos compagnons à quatre pattes. Il vous faut donc entretenir l’hygiène bucco-dentaire grâce à un brossage fréquent et des produits adaptés.

Pourquoi vous parlez du tartre en priorité ? Tout simplement, car le tartre est à l’origine de la majorité des problèmes bucco-dentaires : mauvaise haleine, infections diverses, douleurs… L’entretien est donc une étape importante et il passe par un brossage quotidien.

Les gestes essentiels à une bonne hygiène bucco-dentaire

Pour faciliter au mieux le moment du brossage, vous devez habituer dès le plus jeune âge votre animal à ce geste qui doit être régulier : une fréquence de deux fois par semaine est recommandée par les professionnels de santé animale.

Si votre animal est complètement réticent au brossage, des solutions alternatives existent et vous permettent d’agir sur son hygiène bucco-dentaire : pulvérisateurs, comprimés, friandises à mâcher ou divers produits à incorporer à son alimentation… Il vous faut également utiliser des produits adaptés à chaque animal. La brosse à dent doit rester assez souple et le dentifrice doit être adapté à l’utilisation sur un animal. Il n’est pas nécessaire de forcer sur le brossage. Votre animal est sensible et vous pourriez lui causer des saignements au niveau des gencives si vous insistiez plus que mesure.

Sachez que le rinçage n’est pas nécessaire.

Quand le détartrage s’impose

Si les plaques de tartre formées sont trop importantes, il faudra recourir aux services d’un vétérinaire qui effectuera un détartrage. Cet acte médical est réalisé sous anesthésie générale et il permet d’inspecter toute la bouche du chien ou du chat, sans risque pour l’animal et le vétérinaire. Le détartrage est effectué dans la journée, à jeun, grâce à un appareil à ultrasons qui redonnera au sourire de votre animal le plus bel éclat !

Mutuelle pour animaux : devis chien chat

Cohabitation chien et chat : comment vivre avec un chien et un chat

Cohabitation chien et chat

Les astuces pour instaurer une bonne entente entre le chien et le chat

Vous vous demandez surement si la cohabitation chien et chat pourrait aboutir à une entente paisible et harmonieuse. La réponse est « oui ». Certes, selon les croyances, ces deux animaux de compagnie se considèrent comme des ennemis. Mais d’après le point de vue des spécialistes ou éducateurs canins, les félidés et les canidés peuvent très bien nouer une belle amitié et vivre en paix au sein d’un foyer. Avant de voir les conseils importants pour favoriser la relation entre votre chien et votre chat, on va tout d’abord parler des causes d’une mauvaise entente ainsi que les races les plus réticentes à la cohabitation chien et chat.

Cohabitation entre chien et chat : que faireLes causes d’une mauvaise entente

Le concept du territoire est le premier motif de mésentente entre un chien et un chat. Par rapport au premier, le félin est difficile à vivre, surtout, ci celui-ci est le premier arrivé dans le foyer.  Son sentiment d’appartenance et son attachement à ses propriétaires le poussent à être très protecteur à l’égard de son territoire et à être violent envers un nouvel animal de compagnie. Par contre, le chien adopte toujours une attitude plus sereine pour détendre l’atmosphère, même s’il est le premier à rejoindre le foyer. La différence des langages constitue la deuxième raison de la mésentente. Outre la question de territoire, on a pu constater que le mode communication entre les chats et les chiens est totalement différent. Ce qui constitue un vrai blocage et qui pousse les deux espèces à se heurter. Par exemple, un chien qui remue sa queue témoigne sa joie et son désir de jouer. À l’opposé de cela, un chat qui remonte sa queue communique son agacement et ce geste est une sorte de mise en garde.

Les races les plus réticentes à la cohabitationCohabitation chien et chat : chien et chat qui s'aiment

Étant tous les deux des prédateurs, il est souvent difficile de faire cohabiter un chien et un chat. L’aide d’un comportementaliste peut s’avérer utile pour bénéficier de conseils pour favoriser la cohabitation entre ces deux animaux de compagnie. Avant l’adoption d’un chat ou d’un chien, il est essentiel de vous informer sur la race du chien ou du chat dans le but de s’assurer de la bonne cohabitation des deux. À noter que, les canidés les plus félinophiles sont le Caniche et le Berger allemand. Ces derniers sont de nature sociable, ce qui favorise les relations entre les deux espèces. Les bouledogues, whippets et autres lévriers sont plutôt autonomes et ne se soucient pas trop d’une nouvelle présence, ce qui est un avantage si vous comptez adopter un félin. Cependant, pour éviter un carnage et d’avoir des blessés, évitez de présenter un terrier à un chat. Du côté des chats, les races les plus aptes à cohabiter avec les chiens sont le chat de gouttière, le chartreux ou encore le chat européen.

cohabitation entre chien et chat : c'est possibleLes astuces pour favoriser la relation entre votre chien et votre chat

Pour réussir la cohabitation entre un chat et un chien, la présentation des deux animaux de compagnie est très importante pour instaurer une relation de confiance. Il faut également éviter de favoriser l’un ou l’autre pour prévenir une éventuelle jalousie. Afin de respecter l’autonomie de chacun d’entre eux, les points stratégiques sont à délimiter. Vous pouvez par exemple choisir des endroits séparés à titre de coin-repas de votre chien et chat. Il en est de même pour la litière et les jouets.

Cohabitation chien et chat : comment faire cohabiter son chien et son chat

Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat Mutuelle Animaux Assur O' Poil assurance chien et assurance chat

Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat

Les vertus thérapeutiques des feuilles, racines ou encore de certaines fleurs sont bien connus des animaux sauvages, qui s’en servent instinctivement pour se soigner en cas de maladie ou de blessure. Alors, pourquoi ne pas en faire bénéficier nos compagnons à quatre pattes ? Mais avant de se lancer, il y a certains éléments à savoir. Quels sont les bienfaits des plantes pour la santé des chiens et des chats ? Y-a-t-il des plantes toxiques et si oui, lesquelles ? Quand faut-il recourir à la Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat et quels sont les traitements adaptés à votre animal de compagnie ? Autant de questions auxquelles nous répondrons avant de voir les éventuels risques que présente cette médecine non conventionnelle.

La phytothérapie, c’est quoi  ?

La Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat est une méthode qui utilise l’action des plantes médicinales. Ces dernières produisent et contiennent une variété de composés chimiques naturels qui agissent sur le corps et sont utilisées pour prévenir ou traiter certaines pathologies ou pour promouvoir la santé et le bien-être. La phytothérapie utilise les plantes ou certaines de leurs parties comme par exemple les racines, les tiges ou les feuilles.

Les bienfaits des plantes sur la santé des chiens et des chats

Tout comme les humains, beaucoup de plantes sont bénéfiques pour les chiens et les chats, et sont très efficaces pour traiter une panoplie de conditions, sans effets secondaires. Dans le cas des chats, le fait d’absorber de l’herbe à chat régulièrement l’aide à régurgiter les boules de poils qu’il a pu avaler au cours de ses séances de léchage. Chez le chien, le curcuma peut par exemple aider à traiter la diarrhée, les troubles digestifs et autres, dans la mesure où cette plante contient un agent anti-bactérien naturel. D’autres espèces de plantes sont également dotées de vertus thérapeutiques et peuvent servir à soigner les chiens et les chats.

Les plantes toxiques

Toutes les plantes ne sont pas bénéfiques pour nos petits protégés. Certaines sont toxiques et leur consommation peut être fatale selon les proportions absorbées. Le muguet, les graines de ricin, l’iris, la jonquille, le laurier rose, etc. La liste des plantes toxiques pour un chien ou un chat est longue. Mais, rassurez-vous, ces plantes sont généralement amères, irritantes ou piquantes, ce qui réduit les risques d’intoxication, car l’animal les recrache assez rapidement. Dans le cadre d’une préparation phyto-thérapeutique, il est important de ne pas les inclure  dans la liste des ingrédients. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseils auprès de votre vétérinaire.

Les troubles les plus fréquemment traités par la phytothérapie

La Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat est largement utilisée pour traiter les troubles digestifs. À titre d’exemple, on peut citer les fleurs de Bach, dont l’aigremoine ou encore l’olivier, qui présentent des vertus permettant de traiter les nausées, vomissements et les troubles intestinaux. Cette forme de médecine est également utilisée dans le cadre de traitements préventifs, notamment chez les chiens vieillissants. Les fruits tels le sureau, la myrtille ou la mûre sont d’excellents traitements contre la baisse de forme et permettent un regain de tonus.

La Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat: les éventuels risques

Il est important de souligner que la Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat est une pratique médicale non conventionnelle et s’apparente plus à la médecine ancestrale. Elle présente donc des risques. La plus grave erreur, mais qui arrive pourtant très souvent, est de croire que ce qui est bon pour l’humain est bon pour l’animal. Pour illustration, la prêle, très utilisée en médecine humaine, est une plante extrêmement toxique pour nos amis à quatre pattes. Avant d’administrer un quelconque remède naturel à votre compagnon, consultez un vétérinaire phytothérapeute, seul un praticien est apte à vous confirmer que la plante est sans danger pour l’animal.

Quelques points à retenir :

Contrairement aux médicaments occidentaux, les plantes médicinales agissent lentement. Ne vous attendez donc pas à un soulagement ou une guérison rapide par la phytothérapie. En général, il faut au moins 2 à 4 semaines après le début des traitements pour voir une amélioration significative de la santé de votre animal de compagnie.

Ne jamais utiliser la Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat en tant que traitement alternatif pour remplacer une consultation chez vétérinaire, (et avec notre mutuelle animaux vous n’avez plus à vous soucier des frais) visite en particulier dans le cas d’une maladie grave, voire mortelle. Bien que les plantes médicinales soient généralement meilleures et plus douces pour nos animaux de compagnie que les médicaments conventionnels, il n’est pas conseillé de les utiliser en tant que traitement de remplacement. Les plantes sont plus souvent utilisées pour traiter les maladies chroniques mais ne sont pas à conseiller dans des situations d’urgence.

Certaines pathologies exigent un traitement qu’aucune plante ne peut remplacer avec autant d’efficacité. C’est notamment le cas pour les maladies cardiaques, ainsi que pour le besoin d’insuline pour traiter le diabète. Dans ce cas, les plantes médicinales sont utilisées en complément d’un médicament pour améliorer la santé et le bien-être de l’animal.

Veiller à utiliser des plantes médicinales de qualité dont les fournisseurs sont réputés et dignes de confiance.

Il est très important d’assurer votre animal de compagnie. Même s’il ne tombe pas souvent malade, votre chien ou votre chat n’est jamais à l’abri d’un petit accident ou d’une petite maladie. Pour plus d’informations sur notre mutuelle animaux, rendez vous sur cette page.

Phytothérapie pour chien et phytothérapie chat Mutuelle Animaux Assur O' Poil assurance chien et assurance chat

1 2 3 4 5

Rechercher

+