Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien d’arrêt allemand à poil long

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Les origines du « Deutsch Langhaar » ou Chien d’arrêt allemand à poil long sont multiples : issu de croisements entre différents chiens germaniques, chiens d’eau, de Brachet et d’Oysel, il est devenu un chien de chasse aux aptitudes remarquables.
L’élevage de sélection en race pure commence dès 1879.

Des sujets sont importés en Hollande où ils sont sélectionnés pour devenir des chiens athlétiques et sportifs Le standard de la race fut établi en 1897 par le baron von Schorlemer. On trouve aujourd’hui beaucoup de ces sujets aux Pays-Bas.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Ses multiples origines ont fait de lui un chasseur émérite. Vif et polyvalent, il s’adapte à tous les terrains et à tous les gibiers, sa spécialité restant l’arrêt. Doté d’un tempérament équilibré et calme, il est totalement dévoué à son maitre qui n’aura aucun mal à le dresser. Il est très sociable et s’entendra avec toute la famille.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 13 ans.

Poids : environ 30 kg.

Les mâles mesurent entre 60 et 70 cm.

Les femelles mesurent entre 58 et 66 cm.

Le Chien d’arrêt allemand à poil long est un chien de taille moyenne, musclé mais à l’allure très élégante. Il n’est pas lourd, au contraire, son ossature fine accentue cette impression de légèreté. Son poil est plus long par endroit, mais ne dépasse pas les 3,5 cm. La couleur varie du marron uni, bicolore marron blanc, truité, marron à taches feu.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

Le Chien d’arrêt allemand à poil long est d’un naturel résistant et ne souffre pas de pathologie en particulier. Il a besoin de se dépenser au quotidien.
Vous souhaitez protéger votreChien d’arrêt allemand à poil long ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

Chien d’arrêt allemand à poil long : Race de chiens

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien courant yougoslave tricolore

 Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Originaire de la Serbie-Monténégro, Chien courant yougoslave tricolore est une race très ancienne et serait issue des mêmes ancêtres que les autres chiens courants des Balkans. Il y aura pendant de nombreuses années un débat sur son statut de race à part entière.
En 1969, on décide finalement de le distinguer de son homonyme le chien courant yougoslave de montagne. Il est très peu connu en dehors de ses terres d’origine.
Le premier standard est rédigé en 1924, et la Fédération cynologique internationale(FCI) officialise la race en 1940.
Plus tard, en 1996, la même Fédération approuvera officiellement le changement de nom en « chien courant serbe.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudes 

Le Chien courant yougoslave tricolore se distingue par sa ténacité et son énergie. Il est très apprécié en tant que chien de chasse, notamment dans la piste au sang. Très résistant, son courage et sa force de travail sont incontestables. Il saura également se montrer calme et affectueux en famille, mais il reste avant tout un chien de chasse.

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 12 ans.

Poids : entre 20 et 25 kg.

Taille : entre 45 et 55 cm.

De taille moyenne, ce chien se distingue par sa robustesse et son expression alerte. Il est assez longiligne, avec les oreilles pendantes. Son poil, court et dur, arbore un manteau tricolore.

 

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Cette race de chien est d’un naturel très résistant et n’est sujette à aucune maladie spécifique. Il a besoin de se dépenser, comme tout chien utilisé initialement pour la chasse. La vie urbaine est possible, du moment qu’il peut assouvir ses besoins de pistage/course régulièrement, et être promené quotidiennement.

Vous souhaitez protéger votre Chien courant yougoslave tricolore ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

 

Chien courant yougoslave tricolore : Race de chiens

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien courant yougoslave de montagne

Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Originaire de la Serbie-Monténégro, le Chien courant yougoslave de montagne est issue des mêmes ancêtres que les autres chiens courants des Balkans. Autrefois nommé « chien courant noir », on inscrit la race en 1924, puis en 1969, on le distingue de son homonyme, le chien courant yougoslave tricolore. Il est très peu connu en dehors de cette région.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudes

Le chien courant yougoslave de montagne est avant tout connu pour ses qualités de chien de chasse, il est notamment utilisé pour la traque du gibier et la piste au sang. Très attaché à son maître, il peut également devenir un compagnon fidèle, son caractère équilibré, docile et jamais agressif saura parfaitement s’intégrer au sein d’une famille avec des enfants.
Cependant, une activité quotidienne est extrêmement importante pour son bon équilibre. Aussi, attention à l’instinct de prédation, plus présent chez les chiens de chasse.

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 13 ans.

Poids : entre 20 et 25 kg.

Taille : entre 44 et 54 cm.

De taille moyenne, le Chien courant du Monténégro a l’aspect du chien de chasse : alerte, musclé mais léger et longiligne, il convient parfaitement à ce rôle. Son poil est court, brillant et dense. Quant à la couleur de sa robe, elle se pare d’une couverture noire avec des taches feu sur le visage et sur les membres.

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Cette race de chien est très résistante et ne souffre d’aucune maladie en particulier. Même s’il convient en tant que chien de compagnie, il ne faut pas lésiner sur des promenades quotidiennes.

Vous souhaitez protéger votre Chien courant yougoslave de montagne ? Plusieurs formules existent pour souscrire à une mutuelle chiens. Protégez-le et réduisez vos dépenses vétérinaires grâce à la mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat.. Pour plus d’informations sur la mutuelle pour chien, rendez-vous sur cette page.

Chien courant Yougoslave de montagne : Race de chien

Piqûre de guêpe chien : Que faire si votre chien se fait piquer par une guêpe

Votre chien aime renifler un peu partout ? Courir dans la nature ou bien essayer d’attraper les insectes volants ? Attention, il peut se faire piquer par des insectes et plus précisément, par des guêpes. Selon l’endroit de la piqûre, cela peut avoir de graves conséquences. Alors comment faire ?

1/ Savoir reconnaître l’insecte fautif

Si vous remarquez que votre chien se tortille, essaye de se lécher ou gratter à un endroit sur le corps, il a pu se faire piquer par un insecte. Cependant, s’il s’agit d’une guêpe, le dard ne sera pas forcément présent sur l’animal, contrairement à l’abeille qui lâche son dard quand elle attaque. Il vaut mieux vérifier la piqûre.

2/ Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Dans beaucoup de cas, si votre chien se fait piquer sur un membre ou le corps, cela n’aura pas de conséquences très grave. Celui-ci risque de ressentir une grande sensation de brûlure et d’émettre un couinement.

Cependant, si la guêpe l’a piqué sur la tête, cela peut être plus dangereux, notamment au niveau du museau, de la bouche ou s’il l’avale ,car cela peut engendrer des œdèmes et occasionner des complications. Votre chien peut également avoir des réactions allergiques dont les symptômes peuvent vite empirer. Donc, voici les indices pour les déceler :

– Observez bien votre chien pendant plusieurs heures après la piqûre, pour déceler tout changement physique ou comportemental.

– Les symptômes peuvent être : gonflement, grande faiblesse, œdème important au niveau de la piqûre, problèmes respiratoires, troubles digestifs (vomissement, nausées, diarrhée…), urticaire.

Si vous décelez le moindre de ces symptômes, aller directement voir un vétérinaire, car cela peut coûter la vie de votre chien.

3/ Comment soulager son chien en cas de piqûre de guêpe ?

L’observation, pendant quelques heures après l’attaque, est une priorité. Ce type de piqûre est, comme chez l’Homme, très douloureuse chez le chien. Surtout, qu’une guêpe peut piquer plusieurs fois avant de partir.

Pour le soulager, voici quelques astuces :

– Diluez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans le l’eau et tamponner doucement sur la piqûre.

– Appliquez une poche de glace va anesthésier la douleur et réduire le processus inflammatoire.

– Selon l’endroit de la piqûre, vous pouvez utiliser un aspivenin qui va permettre d’aspirer un maximum de venin. Il faut le faire au plus vite après la piqûre.

Si vous avez observé la moindre réaction plus importante, consultez votre vétérinaire.

Si on ne peut pas empêcher son chien de se promener et de renifler partout. Il faut juste éviter au maximum que les guêpes ne côtoient le même environnement que votre chien. Pour se faire, évitez de laisser des aliments qui pourraient attirer les guêpes à l’air libre. De plus, pour diminuer le risque d’ingestion de guêpes, évitez aussi de laisser sa gamelle en extérieur.Piqûre de guêpe chien : Que faire si votre chien se fait piquer par une guêpe ?

Vérrue chez le chien : Comment la soigner ?

La verrue chez le chien se nomme la papillomatose. C’est le développement sur la peau et/ou sur les muqueuses de papillomes. Les papillomes sont des tumeurs le plus souvent bénignes, dues à des papillomavirus (virus très résistant).

Les verrues chez le chien sont des amas de cellules que l’on retrouve sur la peau et au niveau des muqueuses comme les babines, les yeux, etc. Ces verrues sont bien souvent en forme de chou-fleur, mais on peut très bien en trouver des lisses.

On peut également constater que ses verrues sont bien souvent d’une autre couleur que la peau, ou sont pigmentées. Vous pourrez donc en voir des noires, des marrons, des roses, blanches.

Ils peuvent apparaître de façon isolé, mais aussi en très grand nombre.

Verrue chez le chien : Comment le chien l’attrape-t-il ?

Le chien peut l’attraper de manière directe ou indirecte. Mais cela ne se fera exclusivement que de chien à chien. Il n’y a aucun risque pour les maîtres, la famille ou les autres animaux.

Le virus peut donc se transmettre par léchage, ou par piqûres d’insecte. Mais il peut aussi venir de l’environnement de l’animal. La contamination de l’environnement se fera par le biais des jouets, des gamelles, de la laisse par exemple. Le virus pour alors se transmettre par contact direct avec une plaie. Sachez donc, qu’une peau saine ne pourra pas être contaminée.

Quel chien peut l’attraper ?

Même si on ne connaît encore trop peu ces papillomes canin (8 contre 160 connus chez l’être humain), on retrouve ce virus présent sur deux types de chiens en fonction de l’âge :

Les jeunes chiens souvent de type golden retriever, le beagle, le boxer et le husky. La verrue se trouve généralement au niveau de la gueule du chien.222

Ainsi que les chiens âgés et immunodéprimés. On retrouve cette prédisposition chez les races comme le Kerry Blue Terrier ou le cocker spaniel.

Malgré tout, tous les chiens peuvent attraper ce virus, mais seuls ceux dont le système immunitaire est défaillant développeront les verrues.

Verrue chez le chien : Que faire ?

La première chose à faire est de se rendre chez le vétérinaire pour établir un diagnostic. Il ne faudrait pas confondre une verrue avec un autre mal. Chez les jeunes chiens, les verrues disparaissent souvent d’elles même au bout d’un à cinq mois, c’est-à-dire le temps que le système immunitaire réussisse à éliminer le virus.

Mais, si les verrues sont en grand nombre et font souffrir le chien, votre vétérinaire donnera un traitement médical à votre chien, ou dans le pire des cas demandera un traitement chirurgical.

Il existe quatre traitements principaux dont :

  • un traitement antibiotique
  • un traitement directement sur la peau à l’aide d’une pommade
  • la cryochirurgie qui détruit les cellules par le biais de froid extrême
  • l’huile de Thuja, qui est un traitement homéopathique tiré d’une espèce d’arbres

Vous pouvez également aider encore plus le système immunitaire de votre chien avec un complément en vitamine. En effet, la verrue peut être due à des défenses immunitaires affaiblies.

Verrue chez le chien : quel chien peut l'attraper ?

Vitamine pour chat : Est-ce necessaire de donner des vitamines à son chat ?

En règle générale, votre chat n’a pas besoin de complément alimentaire, mais un changement d’alimentation, un pic d’hormones ou un moment de stress, pourraient changer la donne. L’utilisation de la nourriture sèche de mauvaise composition affecte énormément les chats.

Qu’est-ce que des vitamines ?

Les vitamines sont des corps organiques indispensables à l’organisme des mammifères, dont le chat fait parti. Les vitamines ne peuvent pas être synthétisées. Elles doivent donc être fournies par l’alimentation. Les vitamines aident à la structure et à la composition des tissus. Elle soutient le métabolisme. Elles assurent la régularisation du niveau de calcium.

En outre, elles interviennent dans la durée de vie, dans la réparation, l’élasticité et la souplesse des tissus.  

Vitamine pour chat : Les carences et ses risques

Une mauvaise alimentation, une maladie, un manque de vitamine amènent des carences plus ou moins graves chez notre compagnon félin.

Lorsque cela se produit, divers symptômes peuvent apparaître chez le chat. Parmi ses symptômes, vous pourrez trouver ceux qui vont suivre.

-Votre chat pourrait subir une perte de poil plus ou moins importante. Le poil devient cassant, terne voir même de texture rugueuse.

-Trouble alimentaire. Votre chat pourrait avoir des épisodes boulimiques. Manger deux fois plus. Et du jour au lendemain ne plus vouloir manger du tout.

-Votre chat pourrait avoir des problèmes de peau. Le corps plus affaibli à sa surface peut déclencher des dermatites, des problèmes de séborrhée, une production importante de pellicules.

-Changement de poids soudain. La prise de poids ou au contraire la perte de poids brutale n’est pas bon signe, et peut être un indice de carence alimentaire importante.

-Votre chat peut avoir des diarrhées (chroniques ou non) ou une constipation qu’il ne faut pas prendre à la légère

-Anomalie neurologique

-Enfin, des carences ont une influence sur le comportement de votre chat. Des changements brut d’humeur, des troubles du comportement comme de l’agressivité, sont des signes importants de carences nutritionnelles.

Vitamine pour chat : Comment aider son chat ?

En premier lieu, si certains symptômes apparaissent, il est important de vous rendre chez votre vétérinaire habituel, afin de s’assurer de la cause du mal de votre chat.

Après le diagnostic, votre vétérinaire pourra vous indiquer quoi changer dans l’alimentation de votre chat, pour qu’il se porte au mieux.

Il faudra sans doute, changer son alimentation pour commencer. Il lui faudra une alimentation équilibrée et de bonne qualité. Assurez-vous que l’alimentation de votre chat soit surtout composée de viandes de qualités. Les protéines animales doivent représenter plus de 25% de la ration. Alors que les glucides et les lipides doivent être moins présents. Mieux vaut opter pour des croquettes dites de “haute gamme” si vous ne savez pas constituer une gamelle ménagère. Les croquettes en supermarché ne sont pas conseillées.

Dans tous les cas, seul votre vétérinaire pourra vous prescrire des vitamines, après s’être assuré que ce que vous donnez habituellement est adapté. Les compléments alimentaires ne doivent être donnés qu’à titre provisoire, lors d’un changement d’alimentation, d’une maladie, d’une gestation, ou encore à cause de la vieillesse.

Vitamine pour chat : Est-ce necessaire de donner des vitamines à son chat ?

Verrue chat : Comment savoir si mon chat a un verrue ?

La verrue chez le chat est une excroissance cutané ou un kyste souvent bénins. C’est ce qu’on appelle des papillomes. Les papillomes sont des tumeurs le plus souvent bénignes, dues à des papillomavirus (virus très résistant notamment à la chaleur).

Le papillome n’est pas inflammatoire, et se développe souvent lentement. Ce qui explique pourquoi on a l’impression que le chat l’ai eu du jour au lendemain. Malgré tout, selon l’endroit où elle est située, elle peut déformer la tête ou la patte du chat.

Les verrues du chat, apparaissent sous forme de petites boules de tailles et de forme variable. Elles peuvent apparaître de manière isolée, mais aussi en grand nombre.

Les verrues sont plutôt rares chez le chat contrairement au chien. On ne connaît d’ailleurs pas vraiment les origines de la verrue chez le chat.

Verrue chat : Quel chat l’attrape-t-il ?

Tous les chats peuvent attraper des verrues. Mais on constate que les chats ayant des verrues sont souvent des chats âgés. C’est une idée reçue que de penser que les verrues apparaissent suite à des carences en minéraux (magnésium et silice). Même si cela peut arriver, il n’y a aucune preuve que la verrue vienne que de là.

Comment savoir si mon chat a une verrue ?

La meilleure des façons de savoir si votre chat a bien une verrue est de l’emmener chez le vétérinaire. Il existe plusieurs types d’excroissance, qui auront des conséquences différentes. Il faut donc permettre à votre vétérinaire de les identifier.

Après une consultation, votre vétérinaire pourra déterminer si la verrue doit être retirée, selon la zone sur laquelle elle se trouve sur votre chat, mais aussi en fonction de sa forme.
Dans le doute, il se peut que votre vétérinaire demande une biopsie, pour analyser le contenue de celle-ci. Pour ça, la verrue devra être retirée entièrement pour analyse. Le traitement sera alors ajusté au besoin.

Verrue chat : Que faire ?

La première chose à faire est de se rendre chez le vétérinaire pour établir un diagnostic. Il ne faudrait pas confondre une verrue avec un autre mal. Il faudra également vérifier que celle-ci e gêne pas votre chat, qu’elle ne grossit pas et que votre chat ne pourra pas l’enlever de lui-même en se grattant.

Votre vétérinaire pourra vous proposer plusieurs traitements selon le type de verrue qui se trouve sur votre chat :

  • Un traitement chirurgical pour retirer la ou les verrues. C’est d’ailleurs le seul traitement à être 100% efficace dans ce cas-là
  • Un traitement homéopathique. Celui-ci est malheureusement peu efficace comparé au chien.
  • Si la verrue est due à une véritable carence, on proposera alors un traitement à base de magnésium ou de silicium
  • On peut tout simplement parfois attendre, car certaines verrues disparaissent d’elles-mêmes

Dans tous les cas, seul votre vétérinaire sera habilité à établir un diagnostic pour éviter toute erreur médicale. Il vous faudra donc patienter et lui faire confiance, pour la santé de votre cher compagnon félin.

Verrue chat : Comment savoir si mon chat a une verrue ?

Constipation chat : Comment traiter la constipation chez le chat

La constipation chez le chat n’est pas à prendre à la légère, car elle peut être plus ou moins grave.

 

Pourquoi un chat peut-il être constipé ?

 
Il y a plusieurs raisons qui font qu’un chat peut devenir constipé :

  • Les poils présents dans le tube digestif peuvent faire un bouchon. En effet, quand votre chat fait sa toilette, il avale une énorme quantité de poils. D’ailleurs, le volume de ses poils peut atteindre 3 litres en une année ! Il se peut donc que votre chat n’ai pas éliminé tous ses poils et qu’ils s’agglutinent ce qui ralentit le transit du chat.
  • Cela peut venir d’une alimentation non adaptée. Pour que l’alimentation du chat soit adaptée, il faut qu’elle soit composée essentiellement de protéine animale et non de céréales (pas de blé et de maïs par exemple), et surtout que cette nourriture soit humide pour ne pas bloquer les reins
  • Cela peut être un objet mal digéré (tissus, balle, morceau d’os, etc.)
  • Dans les cas les plus graves, cette constipation peut être le symptôme d’une pathologie/maladie comme une dilatation du gros intestin appelée mégacôlon ou bien l’apparition d’une tumeur
  • Constipation chat : Quels sont les symptômes ? 

     
    Les symptômes qui suivent, varient selon le contexte :

    • Le chat change de comportement. Il peut devenir triste, apathique, être moins énergique, voir se cacher
    • Son appétit va baisser
    • Il peut se plaindre quand on le touche ou qu’on veut le porter alors qu’il ne le fait pas d’habitude
    • Il peut aller plus souvent à la litière sans qu’il n’arrive à faire ses besoins, il peut avoir un peu de diarrhée

    Constipation chat : Comment le soulager ?

     
    La première chose à faire est de l’emmener au vétérinaire. Il pourra vous proposer plusieurs traitements. Voici quelques solutions :

    • Il pourrait vous faire changer d’alimentation. En effet, les croquettes sont pauvres en fibre donc mauvaises pour le bon fonctionnement du transit du chat. On peut donc y remédier en proposant de la nourriture humide (comme des boîtes ou de la viande crue). Il existe également des aliments spécifiques pour les chats souffrant de constipation chronique ainsi que des compléments alimentaires. N’oubliez pas de laisser une gamelle d’eau propre en permanence
    • Un produit appétant qui servira à lubrifier le contenu de l’intestin afin de stimuler le transit de votre chat.
    • Un traitement médical en comprimés servant de laxatif
    • Si l’observation ne suffit pas, le vétérinaire peut être amené à aller plus loin dans les examens comme un toucher rectal, une radio, une coloscopie, un scanner ou IRM. En cas de mégacôlon ou de tumeur, seule la chirurgie pourra soulager le chat
    • Enfin, il se peut que votre chat n’est pas assez d’activité. C’est souvent le cas des chats qui ne sortent pas en extérieur. Cela vient du fait qu’il passe les deux tiers de son temps au repos. Pour l’aider, il faudra plus le stimuler pour le motiver à bouger plus. Vous pouvez jouer avec lui, et même cacher sa nourriture dans la maison pour l’inciter à bouger, ou encore lui mettre dans un pipolino.

    Constipation chat : Que faire en cas de constipation chez le chat ?

    Mon chat a mauvaise haleine, que faire

    Votre chat s’approche de vous, et vous ne pouvez plus le “sentir” ? La mauvaise haleine peut cacher bien des choses. Voyons ensemble pourquoi !

    La nourriture

    La première cause est la nourriture. Votre chat a sans doute accumulé du tartre au niveau de sa dentition. L’accumulation du tartre sur la plaque dentaire du chat se forme par le biais d’une accumulation de bactéries spécifiques sur les dents. Cela est souvent dû à une alimentation non adaptée. Il ne faut pas par exemple donner la même nourriture que nous mangeons aux chats. Les pâtés de mauvaises qualités (premier prix, pleine de sel et de sucre) favorisent également cette accumulation mal odorante. Il faut donc faire attention à la nourriture que l’on donne à son chat. Le mieux est qu’il soit nourri avec de la nourriture humide de très bonne qualité (pâté ou viande crue) ou croquettes dont la composition est surtout faite de protéine animale.

    Cela peut également venir d’un reste de nourriture (exemple : souris, morceau d’os ou de croquette) qui serait coincé à macérer entre les dents de votre chat.

    Mon chat a mauvaise haleine : La toilette du chat

    Une cause à laquelle on ne pense pas toujours, est l’hygiène de son chat. Bien évidemment, comme tous les chats, il fait sa toilette en se léchant. Et il ne lèche pas que ses poils ! Il s’occupe également de toutes ses parties, comme la cavité anale ! Ce qui peut expliquer la mauvaise odeur de votre chat sur l’instant !

    La santé

    Enfin, la mauvaise haleine de votre chat, peut être le symptôme inquiétant d’une maladie. C’est souvent le cas, quand la mauvaise haleine de votre chat persiste malgré tout ! Les maladies associées sont souvent celles qui suivent :

    • la gastrite
    • l’insuffisance rénale aigüe ou chronique
    • une pharyngite
    • Il se peut également que votre chat soit porteur d’un abcès sous la langue ou au niveau des gencives et des babines

    Que faire alors si mon chat a mauvaise haleine ?

    Après être passé chez le vétérinaire pour vous assurer que ce n’est rien de grave, voici quelques solutions pour vous aider à lutter contre la mauvaise haleine.

    • Brosser les dents de son chat grâce à une brosse à dents spécialisée. C’est une solution plutôt efficace, facile et surtout rapide à faire. Il faudra alors acheter une brosse à dents adaptée pour chat, ainsi qu’un dentifrice pour animaux pour éviter de lui causer des troubles gastriques. Le plus simple étant de l’habituer dès petit à accepter cet acte. Vous pouvez également mettre du dentifrice à chat sur un de ses jouets
    • Changer son alimentation. Il existe par exemple des croquettes spéciales pour l’hygiène buccale des chats. Vous pouvez également passer votre chat à la viande crue, avec des proies entières pour qu’il se nettoie les dents sur de l’os
    • Grâce aux poudres dentaires à verser directement dans la nourriture du chat
    • Enfin, vous pouvez demander à votre vétérinaire de faire un détartrage. Contrairement aux idées reçues, cela n’est pas dangereux pour la dentition du chat, s’il est réalisé par un vétérinaire spécialisé.

    Mon chat a mauvaise haleine

    Emmener son chien au travail

    À l’heure ou 1 Français sur 4, possède un chien de compagnie, beaucoup d’entre eux aimeraient pouvoir emmener leur chien au travail. Alors comment faire ?

    Emmener son chien au travail n’est pas quelque chose de réglementé en France. Mais ce n’est pas pour autant une habitude, puisque seulement 1 Français sur 10 peut amener son animal sur leur lieu de travail.

     

    Les avantages d’emmener son chien au travail

     

    Emmener son compagnon canin avec vous au travail a plusieurs avantages pour vous et pour lui. Voici les principaux avantages :

    • Cela diminue votre stress. Oui, emmener son chien a un effet positif sur votre morale car il permet de vous apaiser. Un employé apaisé, sera un employé positif dans son travail et plus performant
    • Votre chien ne passera pas toute sa journée tout seul. Cela permet de le sortir quand vous êtes en pause et de prendre part à votre métier. Cela peut aussi lui permettre de se socialiser
    • Cela renforce les liens que vous pourrez entretenir avec vos collègues. En effet, votre chien sera un sujet de conversation et les interactions n’en seront que favoriser. Si cela renforce vos liens entre collègues, cela renforcera également les liens entre vous et votre chien
    • Cela permet d’augmenter votre motivation et donc vos performances au travail
    • En outre, cela améliore l’ambiance au travail

     

    Quelques conseils

     

    Bien évidemment, emmener son chien à votre travail n’est pas anodin et nécessite une réflexion, mais aussi implique des devoirs, pour conserver une bonne ambiance. Voici donc quelques conseils :

    • Demandez d’abord à votre patron s’il est d’accord. La présence d’un chien dans une entreprise ne doit pas être gênante
    • Vérifier que votre chien ne sera pas en danger à votre travail. En effet, selon les métiers, les circonstances seront différentes quant à sécurité du chien (attention aux produits toxiques par exemple)
    • Votre chien devra être sociable pour ne pas être un danger pour les autres. Le respect doit se faire de tous les côtés
    • Votre chien devra être un minimum éduqué et savoir rester au calme, ou savoir s’occuper seul, afin d’éviter qu’il soit tout le temps en demande d’attention.
    • Votre chien devra être propre pour ne pas salir les locaux de l’entreprise
    • prendre le nécessaire pour que votre chien puisse bien s’installer comme son panier, un jouet d’occupation et sa gamelle d’eau
    • Votre travail doit tout de même vous laisser l’occasion de prendre quelques pauses, même courtes, afin de sortir votre chien en extérieur pour qu’il puisse se défouler ailleurs qu’à votre travail

    Vous savez maintenant qu’emmener son chien au travail est une chose plaisante, mais qui demande un peu d’organisation pour le bien-être de votre équipe de travail et de votre chien.

    Emmener son chien au travail

    1 2 3 51

    Rechercher

    +