Toutes les races de chien Assur O’Poil – Dalmatien

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

On retrouve trace du Dalmatien dès le XVIe siècle, notamment dans des tableaux et journaux religieux de la Dalmatie, région s’étendant de la Croatie au Monténégro. Initialement utilisé en tant que chien d’équipage, accompagnant cochers et chevaux, le Dalmatien est devenu à la mode sous l’époque victorienne. Par la suite il a été utilisé en tant que chien de salon, de chasse et de cirque. Il aurait aussi servi pour transporter des messages durant les guerres balkaniques et mondiales. Aux Etats- Unis, il est également la mascotte des pompiers.

C’est aujourd’hui une race très populaire dans le monde. Le fameux Disney « les 101 Dalmatiens » a fait davantage connaître cette race, en la popularisant auprès du grand public.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Amical, le Dalmatien a un caractère agréable. Sociable et stable, il n’est ni méfiant, ni agressif. Intelligent, joueur et indépendant, il sera facile à éduquer. Toutes ces qualités font que le Dalmatien s’accommodera très bien d’une famille avec enfants. Il apprécie tout particulièrement les activités en extérieur qui lui permettront de se dépenser ainsi que l’eau.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : jusqu’à 12 ans.

Les mâles mesurent de 56 à 62 cm et pèsent une quarantaine de kilos.

Les femelles mesurent de 54 à 60 cm pour un poids idéal de 30 kg.

Élégant, longiligne et musclé, le Dalmatien est surtout célèbre pour son pelage au fond blanc parsemé de taches arrondies de couleur noire ou marron. Son poil est court et luisant.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

Le Dalmatien présente des prédispositions pour les maladies rénales (calculs) et dermatologiques et peut souffrir de problèmes d’audition.Dalmatien - Race de chien

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Coonhound noir et feu

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Le Coonhound noir et feu (ou Black and Tan Coonhound), est également connu en tant que « Chien noir et feu pour la chasse au raton-laveur »,  et est un chien de chasse d’origine américaine utilisé pour pister les proies, qu’il s’agisse du raton-laveur, de l’ours, du chevreuil ou d’autres gros gibiers.
En 1945, le club de la race fut fondé et cette dernière fut ensuite reconnue officiellement.
Néanmoins, elle reste très peu connue en Europe, dont le standard n’a été que reconnu officiellement très récemment.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Équilibré, courageux et pacifique, le Coonhound noir et feu se démarque par sa sociabilité et sa gentillesse. D’un caractère qui n’est pas exubérant, il peut tout à fait travailler en harmonie avec d’autres animaux.
Comme tous les chiens de chasse, il possède un fort instinct de prédation, raison pour laquelle une bonne socialisation est primordiale pour renforcer la bonne cohabitation avec ses congénères.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : jusqu’à 15 ans.

Les mâles mesurent de 63 à 68 cm et les femelles de 58 à 63 cm. Tous deux pèsent entre 30 et 35 kg.

Agile et puissant, le Chien noir et feu pour la chasse au raton est doté d’un flair hors pair. Énergique et tonique, ce grand chien se démarque, comme son nom l’indique, par son poil ras et sa robe noire comportant des marques feu au-dessus des yeux, sur le museau, le poitrail et les pattes.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

Le Coonhound noir et feu présente des prédispositions pour la dysplasie de la hanche et les otites en raison de ses longues oreilles.Coonhound noir et feu : Race de chien

Assurer son chat : 5 raisons de franchir le pas

Assurer son chat : 5 raisons de franchir le pas

Les foyers Français sont de plus en plus nombreux à accueillir des chats. Selon l’I-CAD (société qui gère le Fichier national d’identification des animaux carnivores domestiques, pas moins de 699 198 nouveaux petits félins ont été enregistrés en 2018, soit prêt de 8 % de plus que l’an passé.
On dénombrerait 13 millions de chats en France, faisant de cet adorable animal le plus prisé des familles vivant dans l’hexagone.
Bien que considéré plus « autonome » que son homologue canin, il prend une place de plus en plus importante au sein des foyers, et est considéré comme un membre de la famille à part entière.
À ce titre, il semble logique de se préoccuper de sa santé et de son bien-être, pour assurer sa longévité !
C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de découvrir 5 bonnes raisons d’assurer son chat.

Les frais vétérinaires peuvent vite devenir un gouffre financier

En moyenne, les frais vétérinaires annuels sont estimés entre 100 et 300 euros.
Ces frais correspondent aux rappels de vaccins, aux médicaments et autres consultations pour des soucis de santé légers.
Cependant, ces honoraires augmentent rapidement en cas d’hospitalisation, radios et autres prises en charge pour des accidents ou maladies graves.
Si votre chat n’est pas assuré, les frais peuvent monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros.
Beaucoup de félins âgés souffrent de pathologies rénales ou urinaires, ce qui demande un suivi médical régulier.
Outre la détresse que l’on peut ressentir fasse à la situation, les notes élevées à régler pour sauver son compagnon peuvent rapidement nous mettre en situation difficile.
Et même s’il existe des facilités de paiement, ces charges restent extrêmement lourdes à régulariser.

En assurant son chat, on préserve une maîtrise de notre budget tout en gardant notre tranquillité d’esprit « au cas où ».

Un animal mieux soigné

Un chat assuré est souvent mieux suivi par un vétérinaire : dans la mesure où les consultations sont remboursées, le propriétaire n’hésitera pas à faire des check-ups régulièrement pour s’assurer que son compagnon est en parfaite santé.
Un suivi régulier permet également de prévenir de nombreuses pathologies, et ainsi d’augmenter l’espérance de vie de son protégé.
En France, les chiens sont généralement mieux soignés que les chats. Pourtant, les félins méritent tout autant d’être choyés que leurs homologues.

Faut-il assurer son chat pour une tranquillité d’esprit ?

Contrairement aux chiens qui restent dans nos jardins ou l’intérieur de nos maisons, les chats ont tendance à vadrouiller hors de nos murs. Ils sont plus aventuriers, plus explorateurs.
Forcément, les risques d’accidents sont plus importants : voitures, morsures de chiens, bagarres avec des chats, maladies transmissibles, etc…
N’étant pas sous notre surveillance, nous n’avons aucun contrôle sur ce qu’il peut leur arriver.
Assurer son chat, c’est s’offrir la tranquillité d’esprit lorsque celui-ci est dehors en journée.
La mutuelle est là pour prendre en charge les frais, souvent lourds, des consultations vétérinaires.
L’assurance couvrira également les soins vétérinaires répétés, ce qui est idéal si votre chat souffre d’une maladie chronique vous obligeant à un suivit régulier.

Un véritable accompagnement

Outre la prise en charge financière des frais médicaux, le fait d’assurer son chat donne droit, dans le cadre de certaines formules, à des services complémentaires auxquels ont ne pense pas forcément :

  • Gardiennage en cas d’hospitalisation du propriétaire du chat
  • Aide psychologique en cas de perte du chat
  • Transport ambulancier
  • Prise en charge de l’hébergement du propriétaire si le chat doit être soigné sur place
  • Remboursement des frais d’obsèques du chat
  • Etc, etc

Ça ne coûte pas cher… !

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les Français dépensent en moyenne entre 100 et 300 euros par an pour assurer leur animal.
Une assurance santé, quant à elle, coûte en moyenne entre 250 et 300 euros pour un chat.
Le budget est à peu prêt similaire, et vous offre la prise en charge d’une partie plus ou moins importante des différents frais (certains récurrents), à savoir :

  • Les consultations
  • Les soins bucco-dentaires (détartrage)
  • Les médicaments
  • Les frais d’hospitalisations
  • Les stérilisations / castrations
  • Les vaccins / rappels de vaccins
  • Les analyses
  • Les anesthésies
  • Etc etc

En bref :

En choisissant d’adhérer à une mutuelle santé pour votre chat, vous le mettez à l’abri des accidents de la vie courante, mais lui donnez également accès à un meilleur suivi santé, ce qui favorisera sa longévité.
Mais vous vous offrez également une tranquillité d’esprit en cas d’imprévus.

N’hésitez pas à découvrir nos différentes formules en cliquant sur l’image ci-dessous : assurer son chat

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Fox Terrier à poil lisse

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Le Fox Terrier à poil lisse (ou Fox Terrier Smooth) est, comme son cousin à poil dur, une race britannique issue du Bull Terrier et du Manchester Terrier. Il s’agit donc d’un chien de chasse spécialisé dans la chasse à courre du renard, du sanglier et du blaireau. Les premiers standards de la race ont été fixés pour les deux variétés de Fox Terrier à la fin du XIXe siècle.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Le Fox Terrier à poil lisse est un hyperactif au tempérament vif et alerte. Intelligent et intrépide, il a un fort caractère et peu se montrer un peu hargneux ; il nécessite donc une éducation ferme. Il est cependant adorable et est un très bon compagnon.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : entre 12 et 14 ans.

Le Fox Terrier à poil lisse ne mesure que de 30 à 40 cm pour 8 kg environ.

Ce petit chien est agile, endurant et plein d’entrain avec un physique musclé. Ses oreilles sont petites et recourbées alors que sa queue, plutôt longue pour son corps, est portée très droite. Son poil est plat et droit, de couleur essentiellement blanche avec des marques fauves et/ou noires.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

Le Fox Terrier à poil lisse peut souffrir de hernie discale et autres problèmes liés aux vertèbres. Il présente aussi des prédispositions pour des affections cardiaques, neurologiques, intestinales ainsi que pour la cataracte.

Fox Terrier - Race de chien

Faut-il assurer son chien : 5 raisons d'assurer son chien

5 raisons d’assurer son chien

Aujourd’hui en France, le chien n’est pas uniquement un animal destiné à une tâche pour seconder l’humain (chien de berger, chien de garde, chien de sécurité, chien de sauvetage…). Il est devenu, pour la plupart des foyers, un membre de la famille à part entière, qui partage notre foyer et les moments les plus intimes de notre quotidien.

Les frais vétérinaires peuvent vite devenir un gouffre financier

En moyenne, les frais vétérinaires annuels sont estimés entre 100 et 300 euros.
Ces frais correspondent aux rappels de vaccins, aux médicaments et autres consultations pour des soucis de santé légers.
Cependant, ces honoraires augmentent rapidement en cas d’hospitalisation, radios et autres prises en charge pour des accidents ou maladies graves.
Si votre animal n’est pas assuré, les frais peuvent monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros.
Outre la détresse que l’on peut ressentir fasse à la situation, les notes élevées à régler pour sauver son compagnon peuvent rapidement nous mettre en situation difficile.
Et même s’il existe des facilités de paiement, ces charges restent extrêmement lourdes à régulariser.

En assurant son animal, on préserve une maîtrise de notre budget tout en gardant notre tranquillité d’esprit « au cas où ».

Un animal mieux soigné

Un chien assuré est souvent mieux suivi par un vétérinaire : dans la mesure où les consultations sont remboursées, le propriétaire n’hésitera pas à faire des check-ups régulièrement pour s’assurer que son compagnon est en parfaite santé.
Un suivi régulier permet également de prévenir de nombreuses pathologies, et ainsi d’augmenter l’espérance de vie de son protégé.

Faut-il assurer son chien pour une tranquillité d’esprit

Comme écrit plus haut, assurer son chien permet également d’appréhender son quotidien avec lui de façon plus sereine : les activités sportives, les sorties, et surtout le temps qui passe et l’âge qui s’installe.
Si par malheur, votre compagnon est victime d’un accident ou d’une maladie, vous n’aurez pas à penser aux différents coûts auxquels vous devrez faire face pour le sauver.
La mutuelle est là pour prendre en charge les frais, souvent lourds, des consultations vétérinaires.
L’assurance couvrira également les soins vétérinaires répétés, ce qui est idéal si votre chien souffre d’une maladie chronique vous obligeant à un suivit régulier.

Un véritable accompagnement

Outre la prise en charge financière des frais médicaux, le fait d’assurer son chien donne droit, dans le cadre de certaines formules, à des services complémentaires auxquels ont ne pense pas forcément :

  • Gardiennage en cas d’hospitalisation du propriétaire du chien
  • Aide psychologique en cas de perte du chien
  • Transport ambulancier
  • Prise en charge de l’hébergement du propriétaire si le chien doit être soigné sur place
  • Remboursement des frais d’obsèques du chien
  • Etc, etc

Ça ne coûte pas cher… !

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les Français dépensent en moyenne entre 100 et 300 euros par an pour assurer leur animal.
Une assurance santé, quant à elle, coûte en moyenne entre 250 et 300 euros pour un chien.
Le budget est à peu prêt similaire, et vous offre la prise en charge d’une partie plus ou moins importante des différents frais (certains récurrents), à savoir :

  • Les consultations
  • Les soins bucco-dentaires (détartrage)
  • Les médicaments
  • Les frais d’hospitalisations
  • Les stérilisations / castrations
  • Les vaccins / rappels de vaccins
  • Les analyses
  • Les anesthésies
  • Etc etc

En bref :

En choisissant d’adhérer à une mutuelle santé pour votre chien, vous le mettez à l’abri des accidents de la vie courante, mais lui donnez également accès à un meilleur suivi santé, ce qui favorisera sa longévité.
Mais vous vous offrez également une tranquillité d’esprit en cas d’imprévus.

N’hésitez pas à découvrir nos différentes formules en cliquant sur l’image ci-dessous :

faut-il assurer son chat

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Épagneul de Pont-Audemer

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

L’Épagneul de Pont-Audemer de race normande est l’une des plus anciennes races d’épagneuls français, en plus d’être l’une des plus rares. Dès le XIXe siècle des sélections ont été opérées par la Société Canine du Havre afin de développer ses qualités de chien de chasse et d’arrêt en milieu marécageux. Ceci étant, le nombre de sujets a terriblement chuté à la suite des deux guerres mondiales et il a été indispensable de croiser l’Épagneul de Pont-Audemer avec d’autres races de chiens de chasse pour préserver l’espèce. On recense actuellement quelques 300 Épagneuls de Pont-Audemer en France.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Affectueux, doux et obéissant, cette race est aussi dynamique et gai. Sociable, il s’entend très bien avec les enfants et les autres animaux. Il a cependant besoin de maîtres sportifs avec lesquels se défouler.
Comme tous les chiens de chasse, l’Épagneul de Pont-Audemer possède un fort instinct de prédation, raison pour laquelle une bonne socialisation est primordiale pour renforcer la bonne cohabitation avec ses congénères.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : une quinzaine d’années.

Mâles et femelles peuvent mesurer de 52 à 58 cm pour une vingtaine de kilos.

Il se distingue par son physique trapu et musclé, ses longues oreilles et surtout par son poil, dense et frisé, qui forme une huppe au sommet de sa tête. Sa robe est dans les tons de marron et de blanc.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

L’Épagneul de Pont-Audemer est un chien rustique et résistant qui est cependant sujet aux otites.

Vous avez un Épagneul de Pont-Audemer et vous n’avez toujours pas pensé à l’assurer ? Aucun problème ! La mutuelle animaux que vous propose Assur O’Poil, l’assurance chien chat, n’aura plus de secret pour vous. Pour cela, et pour avoir toutes les informations sur la mutuelle chiens, dirigez-vous vers cette page.

Epagneul de Pont Audemer : Race de chien

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Épagneul picard

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Il y a des zones d’ombres sur l’origine de l’Épagneul picard au même titre que pour les autres races d’épagneuls. Bien que l’on sache que cette race française descend de l’Épagneul français il est difficile de savoir quels croisements et sélections ont permis d’aboutir à la race telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ceci étant, il semblerait que l’Épagneul picard ait existé dès le XIXe siècle. Il a d’ailleurs été reconnu comme race à part entière à l’aube du XXe.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

À l’instar des autres races d’épagneuls, l’Épagneul picard est un chien doux et affectueux au caractère calme, docile et fidèle, sans une once d’agressivité. Il a su ainsi gagner sa place en tant qu’animal de compagnie mais aussi en tant que chien de chasse d’arrêt et rapporteur.
Attention toutefois a bien le socialiser dès son plus jeune âge, de manière à ce qu’il s’épanouisse pleinement auprès de ses congénères une fois à l’âge adulte.
Aussi, comme tout chien de chasse, l’Épagneul picard possède un fort instinct de prédation, qui demandera une certaine prudence lorsqu’il sera en balade ou auprès d’autres petits animaux familiers.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : environ 14 ans.

Mâles et femelles peuvent mesurer de 55 à 60 cm pour une vingtaine de kilos.

L’Épagneul picard est un chien trapu et rustique, musclé, à l’air doux. Son pelage est dense et imperméable, ce qui le protège du froid et de l’humidité. Sa robe est généralement gris moucheté et marron et peut accepter des notes de blanc.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

L’Épagneul picard est un chien résistant, cependant sujet aux otites du fait de ses longues oreilles.

Epagneul Picard : Toutes les races de chien

Chien chinois à crête : Toutes les races de chien

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien Chinois à Crête

Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Le Chien chinois à crête serait l’une des races les plus anciennes de Chine, les premières informations remontant à moins 12 siècles avant J-C. Il fut utilisé un temps sur les bateaux pour chasser les vermines, et c’est grâce à ce rôle de voyageurs qu’on le connait aux quatre coins du monde.
Bien qu’il soit peu populaire, notamment à cause de son allure particulière, le Chien Chinois à Crête séduit de plus en plus, y comprit en Europe.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudes

Ce petit animal n’est utilisé aujourd’hui qu’en tant que chien de compagnie. Il est doté d’un tempérament très vif, docile et joyeux. Il adore jouer et sera le compagnon idéal des enfants. Il n’est pas du tout hargneux ou agressif.

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 14 ans.

Poids : entre 3 et 5 kg.

Les mâles mesurent entre 28 et 33 cm.

Les femelles mesurent entre 23 et 30 cm.

Ce chien de petite taille se distingue très facilement par son « look atypique ». Il est très agile et il existe deux types différents : le « deer type », à l’ossature fine, et le « cobby type » à la construction plus lourde. On constante deux types de robe, aux couleurs diverses :

  • Les « nus » : poil ras sauf sur leur doigt, l’extrémité de la queue et leur tête, formant une jolie crête.
  • Les « duvetés » ou « Power Puff » : corps recouvert d’un poil long et doux.

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Ce chien est d’un naturel résistant mais il craint les coups de soleil, sa peau doit être protégée et hydratée avec de la crème.Chien courant finnois : Toutes les races de chien

Chien courant d'Istrie à poil ras : Toutes les races de chien

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien courant d’Istrie à poil ras

Toutes les races de chien, chien races, origine histoire. Histoire et origines

Originaire de Croatie, le chien courant d’Istrie à poil ras est un autochtone est très ancien, qu’on rencontre dans des œuvres d’art dès le XVe siècle. Très apprécié en tant que chiens de chasse, ses qualités lui ont permis de traverser sa région d’origine pour devenir la propriété de nombreux chasseurs. Son homonyme, à poil dur, est nettement moins répandu.

Toutes les races de chien, chien races, caractères aptitudes. Caractère et aptitudesChien courant d’Istrie à poil ras : Toutes les races de chien

Le Chien courant d’Istrie à poil ras est un chien de chasse par excellence : attentif et travailleur, il est spécifiquement utilisé pour la chasse au lièvre et au renard, ainsi qu’au sang. Très attaché à son maître, il peut convenir à une famille avec enfants grâce à un caractère doux et docile, mais il ne peut pas être cantonné à cette mission, son instinct de chasseur doit être mis en éveil.
La vie auprès d’autres chiens est possible du moment qu’il est bien socialisé dès son plus jeune âge. Pour les chats et autres petits animaux, ils devront être bien introduits, afin de ne pas être considéré comme étant des « proies ».

Toutes les races de chien, chien races, caractéristiques physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 12 ans.

Poids : entre 18 et 20 kg.

Taille : entre 44 et 56 cm.

Ce chien de taille moyenne, est un peu plus bas que son congénère à poil dur, et d’aspect plus longiligne. Son poil ras et fin arbore une couleur de fond blanc neige, tacheté d’orange sur certaines parties du corps, accentuant ainsi son allure noble.

Toutes les races de chien, chien races, sante soin. Santé et soin

Ce chien est d’un naturel résistant et n’est pas prédisposé à de maladie en particulier. Il a besoin de se dépenser quotidiennement sous peine de développer des troubles du comportement et devenir destructeur.

Chien courant d’Istrie à poil ras : Toutes les races de chien

Toutes les races de chien Assur O’Poil – Chien d’élan norvégien noir

fiche-chien-origine-histoire. Histoire et origines

Originaire de la Norvège, le Chien d’élan Norvégien noir est une race très ancienne, qui remonte au temps des Vikings, où le chien d’élan était leur fidèle compagnon. Ils ont depuis toujours été habitués à des terrains arides, comme les forêts de la Taïga, et utilisés comme chiens de chasse au gros gibier comme l’élan, le loup, le cerf ou encore l’ours. Contrairement à son homonyme à poil gris, c’est une race rare uniquement répandue en Norvège.

fiche-chien-caracteres-aptitudes. Caractère et aptitudes

Le Chien norvégien noir est un chasseur redoutable. D’un naturel très courageux, il repère ses proies grâce à un flair aiguisé et alerte aussitôt son maître par un aboiement sonore. Mais il a également un côté tendre et affectueux, et peut convenir à une famille avec enfants, à condition de lui donner un autre rôle que simple chien de compagnie.

fiche-chien-caracteristiques-physiques. Caractéristiques physiques

Espérance de vie moyenne : 13 ans.

Poids : entre 20 et 25 kg.

Les mâles mesurent entre 46 et 49 cm.

Les femelles mesurent entre 43 et 46 cm.

Le chien d’élan norvégien noir est un Spitz de taille plus petite que la moyenne, mais à l’ossature et à l’allure beaucoup plus légères que son homonyme à poil gris. Il arbore une fourrure dense et serrée, de couleur noire brillante.

fiche-chien-sante-soin. Santé et soin

C’est une race très robuste, résistante au froid et qui ne souffre pas de problème spécifique à sa race. Attention à ses aboiements parfois gênant pour le voisinage.

Le chien d’Élan norvégien noir : Toutes les races de chien

1 2 3 55

Rechercher

+