Temperature du chien : Les étapes à suivre pour bien lui prendre la température

Le chien est un animal empathique, il voudra toujours vous regarder dans les yeux lorsqu’il est près de vous, il veut établir un lien émotionnel. Certains chiens souhaiteront vous voir afin de vérifier que vous n’êtes pas un danger imminent pour eux. Quel que soit le cas de votre compagnon, le bain et la prise de température sont deux exercices qui peuvent se révéler délicats. Comme pour tous les animaux, il existe des exercices plus simples que d’autres, et des techniques plus appropriées pour tel ou tel spécimen.

Prendre la temperature du chien : Comment préparer l’opération ?

 

Lorsque vous constatez que votre chien est malade, il est intéressant de prendre sa température, puisqu’en cas de chiffre trop élevé, il ne va pas falloir prendre rendez-vous chez le vétérinaire le lendemain, mais l’amener d’urgence en examen. Il existe quelques exercices superficiels pour déterminer si votre chien a de la fièvre en touchant sa truffe ou ses oreilles, mais ce n’est aucunement assez précis. Vous aurez besoin de sa température interne, et le meilleur moyen, c’est le thermomètre anal.

Préférez un thermomètre digital, acheté dans un magasin pour animaux ou chez votre vétérinaire. Profitez-en pour vous procurer un peu de lubrifiant, de préférence à base d’eau. Si vous avez la mémoire courte, préparez un papier et un crayon également. Enfin, si vous avez peur de vous faire mordre, vous pouvez investir dans une muselière. Même les chiens les plus gentils peuvent mordre s’ils se sentent menacés ou anxieux.

Enfin, choisissez l’endroit le plus approprié, une petite pièce comme une salle de bain serait l’idéal. Votre chien ne pourra pas s’enfuir, et vous aurez accès à un meuble proche sur lequel vous pourrez placer l’animal. Il sera à bonne hauteur pour l’insertion, et pour vous éviter un lumbago.

 

Ne pas traumatiser l’animal

 

Avant de commencer l’exercice de prise de température, vous allez devoir vous donner des limites. Si votre chien vous montre des signes d’inconfort, de panique, de tentative d’agression, ne continuez pas à le maintenir, arrêtez de prendre sa température. Cela sera bénéfique pour tout être impliqué dans l’opération. Dans le pire des cas, demandez à votre vétérinaire d’exécuter cet exercice !

Prendre la temperature du chien par le biais d’un thermomètre rectal

 

Ce n’est pas difficile de réaliser un examen rectal, mais cela reste un exercice beaucoup plus facile lorsqu’il est réalisé par deux personnes. Si vous avez un ami que votre chien connaît et aime, faites-lui maintenir le chien dans une position immobile. Si vous ne pouvez obtenir une telle aide, faites s’allonger votre chien sur le côté et tenez-le du mieux que vous pouvez, tout en lui parlant calmement afin de le relaxer.

Après avoir sorti le thermomètre de son étui et l’avoir bien lubrifié, soulevez sa queue et poussez doucement l’appareil en le faisant délicatement tourner. Soyez certain de bien voir l’anus, qui est directement sous la queue et est circulaire. Les chiennes possèdent une vulve un peu plus bas, entre les jambes, et ressemble davantage à un trait. N’y mettez jamais le thermomètre, soyez prudent ! Insérez l’objet d’environ 2,5cm, voire jusqu’à 7,5cm pour les gros chiens. Tenez-le pendant environ 2 minutes. S’il est digital, il devrait de toute façon biper. Lorsque vous retirez le thermomètre, nettoyez-le avec de l’alcool ou de l’eau chaude savonneuse et lisez la température. Entre 37,7°C et 38,8°C, la température est normale.

 

Prendre la température du chien par le biais d’un thermomètre auriculaire

 

Avec un bon produit bien utilisé, la prise de température par l’oreille reste fiable et est moins perturbante pour le chien. Il analyse les vagues de chaleurs infrarouges qui sont émises par l’oreille du chien, ce qui peut rester moins précis qu’un thermomètre anal. Le produit est également plus cher, et perd en crédibilité si vous vous en servez de façon abstraite. Soyez sûr de bien placer l’appareil profondément et à l’horizontal à travers le canal auditif. C’est pour cela qu’il est bien important de se le fournir chez un vétérinaire ou dans un magasin spécialisé. N’utilisez pas de thermomètre créé pour les humains ! Il sera bien trop petit et ne délivrera aucune information viable. Il faudra cependant les utiliser que dans le cas où le chien sera extrêmement réticent au thermomètre rectal.

 

Quand consulter un vétérinaire

Si la température de votre chien chute en dessous des 37,2°C ou monte jusqu’à 39,4°C, vous devriez consulter l’avis d’un vétérinaire. Si votre animal a de la fièvre, cela pourrait être un signe évident d’infection ou d’autre maladie quelconque. Au contraire, une température basse indique un état de choc ou une autre maladie sérieuse. Quelle que soit votre situation, il vaut mieux prévenir que guérir !

Temperature du chien : Comment prendre la temperature du chien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

+