5 conseils pour protéger son chien pendant l’hiver

Santé du chien : 5 conseils pour le protéger du froid en hiver

 

5 conseils pour protéger son chien pendant l’hiver

 

Oui, le chien possède une fourrure, plus ou moins épaisse en fonction des races. Mais il vient également d’une région différente ! Les chiens voyagent partout dans le monde, et certaines races ne sont pas faites pour marcher dans la neige. Si vous possédez un chien de montagne, un Malamute ou un Husky, le froid n’est pas forcément un problème, ils sont génétiquement aptes à résister à des températures basses. N’oubliez pas que le chien est originellement un animal d’extérieur. Domestiqué par les hommes, il passe beaucoup de temps à l’intérieur, il est donc moins habitué à devoir résister aux maux venant de l’extérieur. Il faudra redoubler de vigilance dans le cas des petits chiens, des chiens à poils ras, des chiens âgés, et des chiens soit en surpoids, soit trop maigres.

 

Le protéger du froid

Il n’y a pas énormément de solutions face au froid. Il convient de faire la même chose qu’aux humains : le couvrir ! Le manteau pour chien devient de plus en plus courant, et c’est une bonne chose en hiver. Si sa fourrure ne le protège pas assez, n’hésitez pas à investir. Afin de protéger ses pattes, vous pouvez également vous procurer des chaussons adaptés. Le chien mettra du temps à s’adapter, mais c’est une protection non négligeable. Si vous avez peur des gerçures, vous pouvez appliquer des baumes sur les coussinets, la truffe et les oreilles du chien. Enfin, si vous pouvez éviter de lui donner des bains trop régulièrement, ça peut être une bonne idée. Le sébum naturel du chien le protège mieux contre le froid, et vous l’éliminez pendant la toilette.

 

Le protéger de la neige et du verglas

La neige présente un problème si votre chien en mange régulièrement. Elle peut induire des problèmes digestifs, notamment des diarrhées et des vomissements. Il faut donc lui interdire au maximum d’en manger. De manière plus directe, la neige est un ennemi pour ses pattes. Elle se colle aux poils et créé de vraies boulettes de glace sur ses coussinets et entre ses orteils. Dès que vous rentrez chez vous, nettoyez bien votre chien et inspectez ses pattes. Afin de limiter cet effet, coupez les poils en bas de ses pattes, très courts.

 

Le protéger de l’humidité

L’humidité aggrave la sensation de froid chez votre chien, augmentant alors la probabilité qu’il tombe malade. Imaginez que vous sortiez d’un bain chaud d’un seul coup, quelle que soit la température extérieure, vous seriez frigorifié. Séchez donc votre chien avant, et après les promenades. S’il y a une ou des couvertures dans son panier, changez-les régulièrement. Si votre chien vit dans une niche, assurez-vous qu’elle soit de la bonne taille. C’est le chien qui chauffe son habitat, et si sa niche est trop grande, sa chaleur ne restera pas. Elle doit être isolée, du sol au plafond.

 

Le protéger du manque d’exercice

Peu de gens aiment aller patauger dans la neige, mais il faut bien le faire ! Sortez dans le froid et promenez votre chien. Si c’est un réel problème, écourtez les promenades à l’extérieur. Préférez dix promenades de dix minutes plutôt qu’une promenade de cent, par exemple. Plus votre chien sera a l’extérieur, plus il perdra sa chaleur corporelle. Même votre chien pourrait bien appréhender ses sorties, mais elles restent obligatoires. Sa santé physique en dépend, il doit se dépenser un minimum, même si c’est dans la neige. Même s’il rechigne, sachez que c’est bon pour son moral. Sentir l’air frais et gambader dans la nature est une vraie madeleine de Proust. Si vous en avez l’occasion, ne négligez pas son échauffement physique. Cela permettra d’éviter les entorses et les claquages. N’hésitez pas à jouer avec lui, mais ne le laissez pas trop s’éloigner, c’est un monde inconnu pour lui ! Vous pouvez par exemple acheter des laisses et des colliers réfléchissants, comme ça vous pourrez le voir de loin, et même la nuit.

 

Le protéger du surpoids

Vous aurez beau faire de votre mieux pour le promener et le faire se dépenser, votre chien risque d’avoir un manque d’exercice. Ce manque de sport peut lui faire prendre du poids en hiver, il faut donc éviter à tout prix d’augmenter ses rations journalières. Si, au contraire, votre chien est très actif, il peut être important de le nourrir un petit peu plus. Si vous remarquez un changement de comportement, il a peut-être des carences, allez voir votre vétérinaire en cas de doute. Il pourra prescrire des compléments de vitamines.

Santé du chien : Comment protéger son chien du froid pendant l'hiver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>