Epilepsie chien : crise d’épilepsie chez le chien

Epilepsie chien : que faire lors d'une crise d'epilepsie

 

Epilepsie chien : comprendre les troubles épileptiques chez le chien

 

Les crises d’épilepsie sont des manifestations convulsives provoquées par un dysfonctionnement momentané du cerveau. L’épilepsie est un trouble qui peut atteindre tous les chiens. Environ 1% de la population canine mondiale est touchée.

L’épilepsie est tout d’abord une maladie génétique qui concerne principalement une douzaine de races parmi lesquelles se trouvent le golden retriever, le Saint-Bernard ou encore le caniche. Les crises épileptiques peuvent être causées par de nombreux et divers facteurs hormis la cause héréditaire. L’épilepsie est par exemple l’un des symptômes qui résultent de différentes pathologies comme la maladie de Carré, les troubles rénaux, les parasitoses ou encore la méningite.

 

Epilepsie chien : gérer une crise d'épilepsieLes phases et les aspects de l’épilepsie

Les crises épileptiques convulsives sont caractérisées par des étapes dont la durée diffère d’un chien à l’autre, ou d’un stade de la maladie à l’autre. Ces crises sont souvent annoncées par des phases préliminaires comme le prodrome et l’aura, des troubles comportementaux difficilement identifiables où l’animal exprime de la nervosité ou une certaine crainte. La phase convulsive fait tomber le chien au sol et dure 1 à 3 minutes. Le corps se raidit et des spasmes musculaires deviennent de plus en plus intenses. Dans la forme aggravée appelée « status epilepticus », l’état convulsif peut durer une trentaine de minutes ou plus, et nécessite une intervention d’urgence. Il est à noter que d’autres crises épileptiques sont non convulsives. Mais pendant une durée d’environ 5 minutes, l’animal perd connaissance. La fréquence des crises est également variable.

 

Les dispositions à prendre avant, pendant et après la crise

Pour réussir à gérer une crise épileptique, vous devez vous habituer à surveiller et reconnaître les comportements anormaux de votre animal. Par ailleurs, pour permettre au vétérinaire de prescrire les soins adaptés, il est important de bien retenir la fréquence et l’intensité des convulsions. Dans le but de réduire au maximum les importantes pertes d’énergie lors des crises, il est essentiel de garantir une nourriture saine et équilibrée au chien.

Epilepsie chien : Comment prendre soin de son chien épileptique ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>