Parasite chien : Prendre soin de son chien face aux parasites

Bien-être : Parasite chien

 

Parasite chien : un calvaire pour vous et votre chien 

 

« Les puces et les tiques sont en général à l’origine de démangeaisons importantes. »

Le printemps, avec sa température clémente et son humidité, correspond à une période à fort risque d’infestation parasitaire pour le chien. Dans la fourrure, les insectes comme les puces et les tiques sont en général à l’origine de démangeaisons importantes et peuvent transmettre à l’animal de compagnie des maladies graves, voire même mortelles. Il existe également des parasites internes à l’exemple des vers qui sont plus facilement tolérés par l’animal bien que gênants car ils provoquent des maux digestifs plus ou moins importants. Des traitements préventifs sont ainsi à administrer en soin quotidien afin d’assurer le bien-être et surtout la santé de votre animal de compagnie. Pour la saison printanière, si le chien est quand-même contaminé par des parasites, il est plus judicieux de bien analyser les effets de l’infection afin de faire un choix de soins plus approprié.

 

« En cas de prolifération de ces parasites, il est indispensable de prendre des mesures curatives. »

 

Les puces sont les paLes puces des parasites vivant sur le chien : Bien-etrerasites les plus communes et le chien peut les attraper même dans son environnement habituel,  par simple contact avec un autre animal. Ces acariens se nourrissent du sang tout en injectant dans le derme une infime quantité de salive anticoagulante. Cette dernière provoque des allergies marquées par des démangeaisons intenses chez le chien. Pour les mesures préventives, il existe par exemple des sprays antipuces à pulvériser sur le corps dans le sens contraire du poil ou encore des pipettes pour déposer des gouttes dans des endroits stratégiques comme le creux du cou. En cas de prolifération de ces parasites, il est indispensable de prendre des mesures curatives, pour cela l’avis du vétérinaire est recommandé. Pour compléter ces mesures, la désinfection régulière de la niche ou de la literie de l’animal est essentielle pour détruire les larves et les œufs de puces. Toujours parmi les parasites externes, les tiques sont aussi des acariens nocifs pour les chiens. Ces dernières véhiculent des maladies par simple morsure comme la piroplasmose qui peut être mortelle pour le canidé à défaut d’un traitement adapté. Pour prévenir l’infection par ce parasite, le moyen le plus simple est le port de collier anti-tiques. Pour les chiens de chasse, comme le fox-terrier, la vaccination est l’une des mesures préventives complémentaires les plus indiquées.

« En cas de doute, il ne faut pas hésiter à aller voir un vétérinaire. »Le chien, les parasite : Bien-être

Pour enlever les tiques déjà fixées, il existe des produits à effet chute pour paralyser très rapidement les tiques et les faire tomber ou ceux à effet insecticide pour les tuer et protéger la peau. À titre préventif, les promenades des chiens au printemps et en automne doivent être évitées. En effet, les prairies et les pinèdes sont les endroits où les tiques se développent le plus à cette période. Pour les parasites internes, les vers sont les plus communément répandus chez le chien. En l’absence de traitement spécifique, ceux-ci peuvent engendrer des troubles du système digestif chez l’animal de compagnie. Les symptômes les plus courants sont les vomissements et voir même l’amaigrissement rapide. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à aller voir un vétérinaire. En prévision, l’administration de vermifuge doit se faire régulièrement selon un rythme définit par l’âge et la taille du chien. Associée aux différents soins externes, la prise de médicament antiparasitaire doit se faire tous les deux à quatre fois par an. Suite à une infestation par des puces, il est conseillé de traiter contre les ténias ou vers solitaires.

« Pour prévenir ce problème, il faut veiller quotidiennement au toilettage de l’animal et désinfecter régulièrement l’habitat du chien. »

Les parasites internes et externes empêchent les chiens de vivre normalement et sont à l’origine de nombreuses maladies pouvant réduire leur durée de vie. Quelle que soit la race ou la taille, ces animaux de compagnie n’échappent pas à un éventuel risque d’infestation de tiques ou de puces et même de vers. Pour prévenir ce problème, il faut veiller quotidiennement au toilettage de l’animal et désinfecter régulièrement l’habitat du chien pour tuer les larves et les œufs des acariens. Des produits naturels peuvent être utilisés à la place des composés chimiques habituels. Dans le cas où votre chien a des réactions inhabituelles, pensez à l’emmener voir un vétérinaire.

Les parasites peuvent être persistants et nous pouvons vite être perdus dans la résolution de ce problème. Une visite chez le vétérinaire peut être très onéreuse et c’est pour cela que notre mutuelle animaux vous aidera à ne plus repousser une visite importante pour votre chien.

Parasite chien : Bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>