Mon chat est malade : quels sont les signes de sa douleur ?

douleur-chez-le-chat

Douleur chez le chat :

Comment savoir si mon chat est malade ?

 

Il peut être très compliqué de savoir si son chat ressent des douleurs. Dans la plupart des cas, la douleur ressentie par l’animal est assez évidente à constater : une plaie, des difficultés pour se déplacer ou les séquelles d’un accident. Dans d’autres cas, les douleurs du chat sont nettement moins évidentes à déceler. C’est dans ces cas de figure, que les propriétaires ont besoin de pistes pour les aider à reconnaître des signes qui pourraient indiquer une souffrance physique chez leur animal de compagnie.

 

Les signes qui indiquent une douleur chez le chat

Les suites d’une opération, d’un accident sont obligatoirement suivies d’épisodes douloureux pour l’animal. Mais la douleur peut également être invisible et être la conséquence d’un mal que vous ne voyez pas.

En règle générale, la plupart des races de chats ont une forte capacité à dissimuler les douleurs qu’ils pourraient ressentir. Mais heureusement, il y a de nombreux signes qui sont des signaux d’alertes pour les propriétaires et qui évitent à votre compagnon de souffrir en silence.

 

5 choses à savoir :Douleur chez lz chat : savoir si mon chat est malade

Les chats ont tendance à camoufler la douleur ressentie

Les chats qui souffrent peuvent facilement avoir tendance à mordre.

Le comportement, la respiration, les battements du cœur et l’apparence générale du chat sont des indicateurs sur la santé et d’éventuelles douleurs.

Appelez votre vétérinaire si vous suspectez des douleurs chez votre chat

N’administrez aucun médicament à votre chat sans l’aval du vétérinaire

En sachant observer votre animal au quotidien vous savez ce qui est de l’ordre du “normal” chez lui. Tout changement conséquent dans le comportement de l’animal doit vous interpeller.

 

Sa vivacité, son appétit, sa démarche, son allure générale et d’autres aspects physiques ou comportementaux vous permettent de jauger son état de santé. Voici une liste des signes qui vous donneront des alertes sur la santé de votre chat et des douleurs ressenties :

    • ♦ Griffures et morsures : Les chats qui souffrent sont susceptibles de mordre et de griffer. Cela peut être aussi bien le cas avec leurs maîtres, des personnes qu’ils ont l’habitude de voir qu’avec des inconnus. Cela a surtout lieu quand vous touchez ou effleurez la partie douloureuse du corps de l’animal.
    • ♦ Respiration anormale : Les chats qui ressentent des douleurs ont tendance à avoir une respiration rapide et sont plus essoufflés que d’habitude, au moindre effort. Ils peuvent même haleter. Vous pourrez observer un changement dans le mouvement des muscles abdominaux ou au niveau de la poitrine. Les muscles présents à cet endroit régissent la respiration de l’animal. Les battements du cœur sont aussi plus rapides. Vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous apprendre à prendre le pouls de votre animal et ainsi de contrôler son état général et sa tension.
    • ♦ Ronronnements : Le ronronnement ne signifie pas nécessairement que votre chat souffre. Il est au contraire synonyme de caresses et de moments câlins avec votre animal. Cependant si les ronronnements accompagnent un autre signe relatif à une éventuelle douleur, il s’agit surement d’une douleur significative. Ils peuvent être un indicateur de la douleur ressentie. Plus les ronronnements sont répétitifs et sonores plus votre chat souffre.
    • ♦ Problèmes oculaires : Les yeux du chat sont un bon indicateur pour mesurer la douleur ressentie par l’animal. Observez ses pupilles ainsi que la sclère qui est la partie blanche de l’œil (rougeurs, veines trop apparentes…).
    • ♦ Le comportement alimentaire : Les chats qui sont malades et sujets aux douleurs ont une perte d’appétit. Ils mangent et boivent moins. Si la douleur vient de la dentition ou de la bouche, votre chat peut faire tomber la nourriture de sa bouche et avoir des difficultés à mâcher et ingérer et les aliments.
    • ♦ Baisse de vitalité : Les chats souffrant de douleurs voient leur énergie diminuée. Le moindre déplacement est difficile et ils restent de plus en plus inactifs et au fond de leur panier. Cette baisse d’énergie a des conséquences sur le transit intestinal de l’animal. Ils peuvent être constipés, uriner en dehors de la literie…

 

Consulter un vétérinaire est le meilleur moyen de savoir si votre animal souffre et de tout mettre en œuvre pour soulager ses douleurs et diagnostiquer l’origine de ses différents changements dans la vie quotidienne du chat. Vous êtes un observateur de premier rang indispensable pour la guérison et le futur bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Douleur chez le chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>