Cystite chez le chat : symptôme de l'infection urinaire chez le chat

Votre chat va plus souvent à la litière ? Il urine hors de sa caisse ? Il peut être atteint d’une cystite. Voici un article qui vous présente ce fléau.

 Cystite chez le chat : c’est quoi ?

La cystite désigne une inflammation de la vessie. Ce n’est donc pas le nom d’une maladie mais d’un symptôme de différents problèmes urinaire.

Il existe quatre causes principales :

  1. Premièrement, la cystite idiopathique signifiant que la cause n’est pas connue. Celle-ci est la plus commune et  résulte d’un stress.
  2. Deuxièmement, les calculs urinaires amènent une inflammation de la vessie et même une obstruction de l’urètre.
  3. Troisièmement, l’infection urinaire qui est la présence et la multiplication anormal de bactéries dans la vessie.

Enfin, une tumeur dans l’appareil urinaire.

Celles-ci peuvent être mortelle chez votre chat, soyez vigilant aux comportements anormaux. Pour vous aidez, voici les symptômes les plus visibles.

Cystite chez le chat : Quels symptômes ?

Si vous observez un ou plusieurs symptômes qui suit, consultez un vétérinaire au plus vite, cela peut être mortel.

  • Le plus visible : la malpropreté. En effet, le chat est un animal très propre. Donc, uriner hors de sa litière est anormal et doit vous alarmer.
  • Si il reste plus longtemps à la litière en position d’uriner ou y fait des aller retour fréquent ainsi que très peu voir pas du tout d’urine —> Urgence.
  • La présence de sang dans les urines est un symptôme.
  • Un léchage intensif de la partie uro-génitale peut être le signe d’une gêne urinaire ou d’une inflammation.
  • Certains chats peuvent miauler anormalement lorsqu’ils vont à la litière. Cela est causé par une douleur en urinant.

Tout cela peut vous aider à déceler une cystite chez votre chat. Si c’est le cas, vous devez vite réagir avant d’atteindre les derniers symptômes: léthargie, coma voir la mort. Faites appel à votre vétérinaire !

Traitements et prévention

Selon la cause de la cystite, différents traitements peuvent vous être délivrés par votre vétérinaire.

  • Pour la cystite idiopathique: une évaluation comportementale pour identifier les causes du stress et , selon les cas, l’utilisation de calmant ou de phéromones anti-stress.
  • Pour l’infection urinaire: des antibiotiques voir des antalgiques et anti-inflammatoires ( en cas de douleurs).
  • Pour les gros calculs, une chirurgie peut être nécessaire. Pour les plus petits, une alicament ( alimentation médicalisé) les dissoudront.
  • Et enfin, s’il y a un bouchon, un sondage urinaire et une hospitalisation seront nécessaire.

Pour éviter les récidives et prévenir la cystite chez le chat, il existe différentes méthodes:

  • Une alimentation adaptée et spécifique;
  • Une fontaine à eau si votre chat boit peu (voire une alimentation plus humide mais de bonne qualité);
  • Bien placé la litière dans un endroit calme;
  • Si vous avez plusieurs chats, augmentez le nombre de litière pour éviter le stress (en général, nombre de chat +1).

Grâce à cet article, vous avez maintenant les clés en main pour déceler, réagir en conséquences et prévenir la cystite chez votre chat.

Si vous avez le moindre doute : contactez votre vétérinaire !

Cystite chez le chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations recueillies soient traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Rechercher

+