Education du chat : Les 5 erreurs les plus fréquentes dans l’éducation d’un chat

 

Le chat est et restera un animal foncièrement indépendant. Il ne faut cependant pas surestimer cette indépendance. Adopter un chat, ça ne veut pas dire que vous n’aurez rien à faire et qu’il s’occupera tout seul. Ce n’est pas un acte qu’il faut considérer à la va-vite. L’éducation d’un chat demande énormément de travail, surtout les premières années. Le reste de sa vie sera défini par son caractère, il pourrait très bien devenir extrêmement indépendant. Le chaton devra être accompagné dans sa découverte de nouveaux environnements et devra être éduqué, étape par étape. Vous allez devoir jouer avec lui et le nourrir, même s’il dort beaucoup, il a besoin de votre aide ! Voici 6 erreurs qu’il faut absolument éviter lorsque vous accueillez un nouveau chaton chez vous.

 

1/ Ne pas choisir une race qui correspond à votre quotidien

 

L’éducation d’un chat est importante et peut façonner le caractère de votre animal, mais vous ne pourrez jamais changer ses réactions instinctives, et elles sont différentes en fonction des races. Il devient alors vital de bien vous renseigner sur le style de vie des différentes races et choisir celle qui correspond le mieux à la vôtre. Si vous adoptez un chat dans un refuge, pensez à demander aux employés quel caractère possède tel ou tel chat. Ils auront plus d’informations que n’importe quel pedigree. Ne vous arrêtez pas à ses caractéristiques physiques. Il existe des chats calmes, et il existe des chats très actifs. Si vous n’êtes pas souvent chez vous, évitez d’adopter un chat appartenant à une race sportive, par exemple.

 

2/ Ne pas aller chez le vétérinaire

 

Quel que soit l’endroit duquel vous détenez votre nouvel ami, vous vous devez de rendre visite à un vétérinaire. Quel que soit la race de votre chat, il doit être examiné dès son entrée chez vous, et ensuite régulièrement tout au long de sa vie. Ces rendez-vous sont là pour vérifier que votre chat va bien, et serviront de sonnette d’alarme lorsque votre chat aura besoin de soins. La santé de votre chat doit être votre principale préoccupation lors d’une adoption. Visiter régulièrement le vétérinaire permet également à l’animal de reconnaître son médecin, et de s’habituer aux voyages. Lorsqu’il sera plus vieux, il sera beaucoup moins stressé à l’idée de se rendre au cabinet médical.

 

Eduquer un chaton, éducation du chat 3/ Ne pas faire stériliser l’animal

 

Cela peut paraître cruel, mais pour que votre chat soit heureux dans sa vie, il faut le faire stériliser (pour les femelles), ou castrer (pour les mâles). Ils seront plus confortables dans leur bien-être, vivront plus longtemps, et ne miauleront pas sans cesse pendant les périodes de chaleur. La chaleur est d’ailleurs l’un des problèmes. Stériliser votre chat lui permet de réduire son taux de stress et sa sensation d’inconfort lorsqu’il fait trop chaud, mais également les risques de cancers et d’agressivité.

 

4/ Attention à une education du chat trop brusque : Ne pas habituer le chat au changement

 

Les chats adorent leur routine, et dès que quelque chose la perturbe, ils ressentent un stress extrême. Il est donc important de prendre le temps d’acclimater votre chat au changement. Si vous déménagez dans quelques mois, commencez à bouger du mobilier, à faire disparaître des bibelots dans son lieu de vie, et le sortir une fois de temps en temps. Chaque occasion est bonne pour l’habituer au changement : un déménagement, un divorce, une naissance, un nouvel animal, etc.

 

5/ Education du chat : Ne pas lui proposer un environnement stimulant

Le cliché du chat endormi la majeure partie de la journée et totalement indépendant a toujours la vie dure. Un chat est actif, et il doit être stimulé afin de profiter au maximum de la vie. Un endroit rien qu’à lui peut être une bonne chose. Il pourra y dormir, y manger, et y jouer.

 

6/ Ne pas investir dans des essentiels

 

Afin que votre chat soit complètement épanoui, vous allez devoir lui proposer au minimum 2 choses. Commencez par lui fournir un arbre à chat compétent et pas trop petit. Il devra proposer un endroit où le chat pourra faire ses griffes, afin de les entretenir et de les rendre moins dangereuses. Si votre arbre ne vient pas avec un grattoir, vous pouvez soit en acheter un en supplément, soit le faire vous même, ce qui est très facile, il suffit de quelques cartons ! Le deuxième élément, c’est l’herbe à chat. Elle permet à l’animal de fortifier son système digestif. La stimulation provoquée par cette herbe à chat permet au chat de régurgiter les poils qu’il a pu avaler durant sa toilette. Elle est pratiquement indispensable pour les chats aux poils longs.

 Education du chat, erreurs à ne pas connaitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

+